Des policiers et pompiers ont-ils filmé la mort de Louis pour la mettre sur les réseaux sociaux ?


Des policiers et pompiers ont-ils filmé la mort de Louis pour la mettre sur les réseaux sociaux ?

Quand des policiers et des pompiers participent au voyeurisme des réseaux sociaux…

Il y a quelques jours, les images d’un jeune homme tombant d’un immeuble et s’empalant sur un poteau ont fait le tour des réseaux sociaux.

Le web, depuis longtemps, s’avère le réceptacle des pires horreurs du monde : scènes de guerre, compilations d’accidents de la route, viol et torture en quasi-direct… Scènes visionnées et partagées par des enfants ou des adolescents comme cette vidéo de l’homme empalé : « Marie, 17 ans, lycéenne, l’a vue comme beaucoup d’adolescents sur Instagram. « Je n’ai pas pu la regarder en entier, trop choquée et trop dégoûtée. » (Le Parisien du 09/10/2018)

Pire encore, il semble que les vidéos aient été filmées et diffusées par des policiers, des pompiers et du personnel hospitalier, hilares et moqueurs.

Il n’est bien sûr pas question de fustiger l’ensemble d’une profession – surtout celles qui ont, encore, la confiance des Français – mais cela interroge sur le recrutement et la formation, notamment par l’État, d’individus de peu de moralité et au sens civique incertain.

Vidéos d’un homme empalé : «On a dépassé les limites de l’horreur gratuite», réagit sa mère

La maman du jeune homme mort empalé à Paris dont l’agonie a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux crie sa douleur. Elle a décidé de saisir la justice.

Elle avait déjà porté plainte au commissariat du XVIIe arrondissement à Paris, là où son fils Louis a trouvé la mort. Le 15 octobre, Isabelle, défendue par Me Fanny Colin, va aussi porter plainte auprès du procureur de la République. « Pour diffusion de messages violents portant atteinte à la dignité humaine, susceptibles d’être vus par des mineurs », précise l’avocate.

Le 27 septembre, rue de la Jonquière (XVIIe), au nord de Paris, Louis, jeune homme de 28 ans, tombe du 6e étage de son immeuble. Dans sa chute, circonstance terrible, il s’empale en contrebas, dans la rue, sur un poteau. Suicide ou accident ? La scène est au-delà du tragique. Les pompiers doivent scier le potelet pour pouvoir transporter la victime à l’hôpital ­Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine).

Mais un autre drame va se jouer ensuite. Plusieurs vidéos macabres atterrissent sur les réseaux sociaux. Sur la première, on voit la chute du jeune homme sur des images prises par un smartphone qui filme des écrans de la vidéo surveillance estampillée préfecture de police de Paris. Où ont été filmées ces images et par qui ? Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris le 3 octobre et confiée à la police des polices, l’IGPN. Des policiers pourraient donc être impliqués dans la diffusion de ces images. « Il y a aussi des gens qui ont filmé dans la rue, tonne Me Fanny Colin. On veut aussi qu’ils soient identifiés. Certains ont même fait des montages sur les réseaux sociaux. »

Un film au bloc opératoire

Un deuxième film – le plus « abject », selon l’avocate – provient du bloc opératoire de l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine), un établissement public de l’AP-HP (Assistance publique, hôpitaux de Paris). On y voit l’un des pompiers retirer le morceau d’acier du corps du mourant et l’exhiber devant au moins trois personnes qui filment la scène au smartphone et s’exclament bruyamment. « On a dépassé toutes les limites de l’horreur gratuite », lance, anéantie, la mère.

Concernant cette deuxième vidéo, une plainte distincte sera déposée ce lundi au parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine), dont dépend géographiquement l’hôpital, pour atteinte à la vie privée. L’AP-HP a de son côté diligenté une enquête interne.

« L’hôpital est un lieu privé dans lequel il est interdit de capter des images, s’indigne Me Fanny Colin, un lieu qui touche à l’intime et au secret médical. Là, on a un homme nu, allongé et mourant sur un brancard. Difficile de toucher plus à l’intime. »

« On ne sait pas ce qu’il s’est passé »

A côté de ces images inqualifiables, la mère est aussi choquée de la thèse du suicide de son fils. « Qu’on ne dise pas des choses avant qu’elles ne soient démontrées, insiste-t-elle. Rien ne l’atteste. Ce jour-là, j’ai eu mon fils au téléphone une heure avant. Il attendait du monde. On ne sait pas ce qu’il s’est passé. »

Mais ce qui ébranle le plus la famille de Louis, c’est l’implication possible de policiers, de pompiers et du personnel hospitalier dans la diffusion des vidéos — si l’enquête le démontre toutefois. « En cas de coups durs, ce sont eux vers qui on se tourne, explique Isabelle. Normalement, ils sont là pour nous soigner et nous protéger. Si la force publique est impliquée, c’est une trahison. »

http://www.leparisien.fr/paris-75/videos-d-un-homme-empale-on-a-depasse-les-limites-de-l-horreur-gratuite-reagit-sa-mere-13-10-2018-7918260.php

Clip allemand dénonçant le voyeurisme des réseaux sociaux. A regarder effectivement jusqu’au bout…

 

Note de Christine Tasin

Il est hors de question de fustiger les policiers et gendarmes qui risquent leur vie chaque jour et nous protègent ou sauvent.

On peut seulement s’interroger sur les brebis galeuses qui arriveraient parmi eux… On se souvient qu’un clandestin est devenu français et pompier juste pour avoir (fait semblant de ? ) grimper 4 étages par les balcons…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/09/le-cheri-de-macron-mamoudou-gassama-complote-avec-la-ligue-de-defense-noire-africaine-contre-nous/

Et quand on voit le niveau intellectuel et culturel de ce type, on comprend que des images comme celles de Louis puissent fuiter sur les réseaux sociaux.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Des policiers et pompiers ont-ils filmé la mort de Louis pour la mettre sur les réseaux sociaux ?

  1. Machinchose

    « un clandestin est devenu français et pompier juste pour avoir (fait semblant de ? ) grimper 4 étages par les balcons… »

    et l’ autre glandounet qui le reçoit a L ‘elysée, le décore, le naturalise, le congratule, lui trouve du boulot – boulot qui ne l’ intéresse plus! c’est mieux les plateaux télé, les embrassades, les voyages en Mali ou sénégal, peu importe, ce sont les mêmes trous a merde! –

    fallait bien que le show monté par les cranes d’ oeufs enarques de l’ élysées soit assuré jusqu au bout….

    cette séquence grotesque aura dépassé cette de TOUTMOU s’ inquiétant du trou de balle d’ un voyou, ou des poils des jambes de Léonarda

    rarement on aura autant méprisé le bon peuple de France qu avec ces deux derniers gugusses

    quel cinéma! les plus rassurés sont les pompiers! tu vois pas que le black il aurait eu de la promo genre discrimination positive et serait devenu colonel au bout de deux ans !!

    quel immense malheur pour ce pays moribond déjà depuis des années

    pour ceux qui ont étudié ou savent la décadence de Rome…..il a suffi de 10.000 guerriers Vandales, venus de Tunisie pour s’ emparer de la ville eternelle
    la sitiation s’ y prêtait bien alors dans ces 4 eme et 5 eme siècles

    nous on subit l’ invasion de et encore ces Africains !! pacifique, certes, mais ce ne sont plus quelques dizaines de milliers de maures ou de sarrazins, cette fois ce sont des millions, bientot des dizaines de millions

    accueillis, choyés, gatés,malgré l’ immence réticence de 76% des Français

    mais ces refus, c’est comme le dernier référendum de Talonette, sur lequel et sur les résultats duquel il s’ est assis

    ça ne vous plait pas ?? rien a branler, le chef c’est moi!

    a en dechirer la Constitution !!!
    voilà le signe le plus visible d’ une chute d’ Empires

  2. frejusien

    Après ça, on ne peut s’étonner de la conquête rapide et sans ennuis de l’islam,

    grandeur et décadence de l’empire romain, c’est après avoir ramené des esclaves d’un peu partout, et adopté des mœurs dépravées, que la chute est devenue inévitable, Rome était une poire bien mûre, voire blet, elle est tombée sans coup férir

  3. frejusien

    la fin de l’exemple vidéo donné en illustration est plus que cruelle,

    A force de jouer sur smartphone, sur jeux vidéos, et autres, les jeunes ne font plus la différence entre virtuel et réalité,

    Les films ultra-violents à la mode, provoque une désensibilisation de l’émotionnel, tout est sujet à faire le buz, le scoop web ou télé,
    drôle de société que nous laisserons à nos descendants

    1. Yann Kempenich Post author

      Je ne crois pas que cela soit utile de mettre ce genre de vidéos ultra-violentes sur RR… Le récit suffit.

      1. agathe

        Je suis du même avis, Yann, sauf pour lutter contre le déni lorsqu’il s’agit de prouver des crimes que les médias passent sous silence ou tentent de réduire à un « incident ».

        1. frejusien

          @Yann,
          je comprends votre soucis de précaution vis à vis de la 17ème,
          ils pourraient réitérer le coup qu’ils ont fait à Marine pour les têtes coupées de Daesh,
          pourtant croyez-vous que les LGBT soient réellement au courant de l’attitude de l’islam à leur égard ???
          on leur fait croire que c’est une manœuvre politique de l’extrèèèème droite, et que nous avons tout inventé

          1. Yann Kempenich Post author

            Merci.
            Il y a eu des agressions homophobes ces derniers jours mais les médias sont restés muets sur les identités ou les origines des agresseurs. Pour les LGBT, il est logiquement plus sûr de vivre dans le Marais que dans une banlieue du 93…

      2. Christine TasinChristine Tasin

        Tout à fait d’accord avec Yann, nul besoin de se retrouver poursuivi comme Marine et en sus, ici tout le monde sait de quoi on parle

        1. frejusien

          ici, on sait de quoi on parle,
          mais les preuves, on ne peut pas les afficher,

          beaucoup de gens pensent qu’on affabule pour les dresser contre l’islam,

          Le gouvernement sait bien que si on ne peut montrer les faits, ils seront plus faciles à faire oublier, n’est-ce pas ?

  4. GAVIVA

    de nos jours n’importe qui fait n’importe quoi pour récolter des LIKE, sur fessesbouc ou autre, pour faire son petit ou son gros buzz…Lamentable, sauf les fois où des abrutis se tuent en voulant faire le selfie du siècle ( qui bien souvent a déjà été fait par un autre). Là je rigole, je NE vais pas pleurer.
    Quand en voulant se filmer ils provoquent des accidents avec d’autres véhicules, c’est triste. Pour les autres.
    Génération SMARTPHONE, oh mal nommée, vraiment des CONS.

  5. palimola

    Beaucoup de gens sont devenus complètement cons avec leur portables greffé a la main , ils en oublient même les règles de politesse les plus élémentaires ( encore faut il qu’ils les aient apprises ) comme dire bonjour quand ils entrent dans un commerce avec leur merde collée a l’oreille . J’en ai vu filmer les plats sur la table et les convives autour et envoyer ça je ne sais ou , l’un d’eux s’est d’ailleurs offusqué quand je lui ai demandé de ne pas me filmer en lui parlant du respect de la vie privé ( article 9 du code civil ) et cet espèce de con voulait encore avoir le dernier mot , ça a failli se finir en baston . Le cas relaté dans l’article montre le degrés de connerie et d’irrespect de certains , la société va mal ….très mal !

    1. Machinchose

      SALUT Palimola

      Y A AUSSI LE CON OU LA CONNE

      qui se balade dans la rue avec les yeux fixés sur son nifaune, et que je me fais un plaisir de tamponner en gueulant « regarde devant toi !!!! »

Comments are closed.