Canada : les juges autorisent les Sikhs à faire de la moto sans casque !


Canada : les juges autorisent les Sikhs à faire de la moto sans casque !

Le Canada, parfait exemple de gouvernement des juges dans une société multiculturelle

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/11/la-moto-sans-casque-autorisee-pour-les-sikhs-en-ontario_a_23557887/

L’exception à la règle commune du port du casque moto est une mesure anodine en terme de conséquences pratiques mais elle interroge le citoyen quidam, motard ou non.

La Loi ne doit-elle pas être la même pour tous?

Un motard de religion catholique sera discriminé, lui, sur le critère de sa religion. Il y a désormais les motards sikh et les autres. Je vous laisse deviner qui est le citoyen de deuxième classe dans cet exemple.

Les demandes de la sorte sont recevables en vertu de la Charte des Droits et Libertés depuis son adoption par les gouvernements anglo-saxons du Canada en 1982.

Au Canada, la lutte des ethnies et des religions a succédé à la lutte des classes.

Au Canada la culture de la laïcité est perçue par les citoyens canadiens-anglais et allophones comme un totalitarisme. Les médias anglo-saxons se font la caisse de résonnance bruyante et militante de cette croyance politique.
https://montrealgazette.com/tag/multiculturalism

Aucun gouvernement du Québec aussi fédéraliste soit-il n’a jamais osé adopter cette Constitution. Elle fut imposée au peuple québécois à la manière d’un coup-d’état lors de la Nuit des longs-couteaux, lorsque, à l’insu de Lévesque qu’ils avaient soigneusement laissé de côté, en train de dormir de l’autre côté de la ville,  Pierre Eliott Trudeau ( le père du premier Ministre actuel Justin Trudeau ) s’entendit avec les 9 autres premiers ministres provinciaux…

Au Québec, la nuit des Longs Couteaux est un terme utilisé en référence à la nuit du , au moment où l’acte constitutionnel de 1982 est accepté par le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau, ainsi que 9 des 10 premiers ministres provinciaux, à l’insu du premier ministre du Québec René Lévesque, qui dormait à Hull1.

[…]

Le matin suivant, René Lévesque entra dans l’hôtel pour le déjeuner des premiers ministres et fut informé qu’une entente était survenue durant la nuit. Lévesque refusa catégoriquement de la signer et quitta immédiatement la salle.

Le Québec annonça le 25 novembre 1981 qu’il utiliserait son droit de véto sur l’entente, mais le 6 décembre 1982 la Cour suprême du Canada entérina une décision de la Cour d’appel du Québec statuant que le Québec n’avait jamais possédé ce droit4.

Des dispositions seront insérées dans la constitution, diminuant les pouvoirs du Québec en matière de langue et d’éducation. De plus, Trudeau refuse d’octroyer au Québec un droit de véto ou une compensation fiscale.

Avec le concept de multiculturalisme de la charte, le Québec ne devient qu’une culture canadienne parmi tant d’autres. Plus question du statut spécial de peuple fondateur. Le peuple québécois ne devient qu’une autre culture minoritaire au Canada.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_des_Longs_Couteaux_(Qu%C3%A9bec)

Ce qui n’empêche pas des groupes de pression ou des individus vivant au Québec de contester les dispositions de lois québécoises portant sur les droits des anglophones. Au contraire!  Ils sont encouragés à le faire par le moyen de réseaux parapolitiques indirectement financés par Ottawa.

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/amnord/Quebec-6Charte-modif.htm

Pierre-Elliott Trudeau déclarait que sa Constitution, celle-là même porteuse de ladite Charte des Droits et Libertés, allait faire du Canada un régime qui durerait mille ans.
https://www.ledevoir.com/politique/quebec/141752/le-mirage-constitutionnel

La Loi 101 adoptée par Québec pour protéger la culture française au Québec a été invalidée,elle,  par les juges fédéraux de la Cour Suprême. 

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1048437/retour-genese-contexte-adoption-loi-101-francais-quebec

Mille ans pour assimiler la culture québécoise au melting-pot canadien.

Trudeau père blaguait sur la résistance à l’ethnocide par le multiculturalisme.

Attention: multiculturalisme.
À vos casques!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Canada : les juges autorisent les Sikhs à faire de la moto sans casque !

  1. Laurent PLaurent P

    C’est une EXCELLENTE chose, qui devrait être étendue aux musulmans.
    C’est une excellente chose parce que sans casque les motards sikhs se tueront plus souvent que les motards catholiques !
    Toutes les mesures permettant l’auto élimination des populations intellectuellement sous-développées sont bonnes à prendre, et quand c’est en raison de la liberté (liberté d’être crétins au point de réclamer le droit de se tuer soi-même) c’est encore plus savoureux.
    Espérons que les musulmans réclament et obtiennent le même « droit » !

  2. Jean-Louis

    Je crois que le Canada descend beaucoup plus vite que nous dans le trou… Ils sont partis après mais arriveront avant.

  3. Mickey

    Nous, nous obligeons bien les motards à allumer leur phare en permanence alors que c’est interdit pour les voitures. Les ultra-violets des lampes allogènes m’aveuglent car pour moi, c’est une lumière visible…
    Nos yeux sont faits pour voir le jour, c’est aussi une chose que nos réglementaires ont oubliée.

  4. Christian

    Moi ma religion m’ordonne de me mettre une plume dans le cul… putain je vais être obligé de faire du vélo dans la selle,humm à part Macron qui pourrait aimer cela

  5. GAVIVA

    je connais un site web qui compile entre autres des photos de badauds prises lors d’accidents de circulation, surtout en asie, en inde, au Brésil. Il n’y a jamais port de csque sur ces photos, et bon sang il ne faut pas voir ça si on a l’estomac fragile. Eh ben comme ça c’est 100 de casse à chaque CRASH.

  6. jojo ( le plombier )

    C’est pas bête vu le matelas épais et protecteur des cheveux et poils huilés et harmonieusement mélangés. À étendre au slip qui par l’épaisseur et la longueur du tissu harmonieusement mélangé au poils ( pas les mêmes ) forme un rembourrage permettant de dissimuler aussi bien qu’un pantalon ce que l’on ne doit pas montrer tout en ayant l’avantage de permettre à son propriétaire de vérifier de façon beaucoup plus discrète que les poches d’un pantalon si ses affaires sont bien en place .. et plus bien plus si l’humeur est à la frivolité ..

  7. Joël

    Tant mieux, y aura plus de morts chez eux. Quoiqu’en France ils on déjà le droit avec les rodéos mais on devrait les autoriser à rouler sans freins.

  8. bon sens

    ok pourquoi pas … mais alors leurs assurances de roulage devraient être fortement augmentées pour pouvoir payer eux-mêmes les traumatismes crâniens

Comments are closed.