3 milliards pour restaurer les copropriétés des CPF qu’ils ont massacrées, merci Macron, merci Belattar


3 milliards pour restaurer les copropriétés des CPF qu’ils ont massacrées, merci Macron, merci Belattar

Illustration : Grigny 2, seconde plus grande copropriété d’Europe (Le Moniteur)

C’était une jolie copropriété, vous y étiez bien : une belle résidence des années 90 avec un parc entretenu, des ascenseurs régulièrement révisés, des communs propres et cerise sur le gâteau : des voisins responsables et respectueux.

Malheureusement, le syndic, lors d’une réunion, annonce une mauvaise nouvelle : la toiture est à changer et les ardoises Eternit en fibrociment contiennent de l’amiante. Le désamiantage coûtant une fortune, les charges de copropriété risquent d’exploser.

Partir en vendant à perte ou s’endetter de nouveau, tel est le dilemme de beaucoup de copropriétaires.

En revanche, pour les zones de non-droit, l’État vient à la rescousse des « copropriétés à la dérive », celles des ascenseurs à étrons, des cages d’escaliers aux relents d’urine, des boîtes aux lettres explosées et aux caves à tournantes. Pour Macron, les habitants de ces cités insalubres sont aussi des Français comme vous et moi et des enfants de la République qu’il faut aider.

C’est gratuit, c’est l’Etat qui paye,

Un plan de 3 milliards d’euros pour aider les copropriétés à la dérive

L’objectif du programme baptisé « Initiatives copropriétés », redresser 986 immeubles gangrenés d’impayés et incapables d’assurer leur entretien.

… « Cela concerne 56 000 logements [dans toute la France] et autant de familles dans une situation inacceptable, des immeubles à l’abandon et un environnement dégradé », juge Julien Denormandie, secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires, en visite à Marseille pour lancer le premier comité de pilotage de son programme. « Nous aiderons et soutiendrons les copropriétés elles-mêmes, sans distinguer si elles sont détenues par leurs occupants ou des bailleurs », précise-t-il.

Initiative copropriétés coûtera 3 milliards d’euros sur dix ans, de 2019 à 2029. Le plan sera pour l’essentiel financé par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH, 2 milliards d’euros), qui pilotera les projets, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (500 millions d’euros), le réseau issu du mouvement HLM Procivis, très engagé dans l’accompagnement des copropriétés en difficultés (240 millions d’euros), le solde étant pourvu par Action Logement et la Caisse des dépôts.

La priorité est centrée sur quatorze sites avec chacun son comité de pilotage, pour traiter 128 immeubles en grande détresse. L’ANAH dispose d’une enveloppe de 25 millions d’euros (doublée par rapport aux années précédentes) pour financer, si besoin préfinancer, des travaux d’urgence et de sécurité. « C’est une excellente nouvelle, car les copropriétaires sont souvent dans l’incapacité financière de payer à la fois le fonctionnement courant, les travaux d’entretien et, bien sûr, les gros travaux », applaudit Philippe Rio, maire (PCF) de Grigny (Essonne), qui accueille sur sa commune la plus vaste copropriété de France, Grigny 2, et ses 5 000 logements. Ici, les balcons s’effritent, les garde-corps tombent, les ascenseurs ne fonctionnent plus dans des cages d’escaliers montant jusqu’à dix étages…

L’ANAH pourra aussi, dans ce nouveau cadre, apporter une aide financière à la gestion urbaine de proximité, c’est-à-dire la remise en état de l’environnement de ces immeubles, parkings, espaces verts à l’abandon, où déchets et encombrants ne sont jamais ramassés… « C’est très important, car ce progrès visible atténue la dévalorisation des lieux et contribue au meilleur moral des habitants que nous pourrons alors remobiliser », se félicite M. Rio, qui, au nom des maires de banlieue, estime avoir été entendu à l’occasion de l’élaboration de ce plan.

… L’ARC a examiné les documents financiers de 2 000 immeubles, sur quatre exercices, entre 2014 et 2017, et fait un constat inquiétant : dans cette période, la dette moyenne des copropriétaires a augmenté de 26 %, passant de 29 876 à 37 611 euros. « Nous sentons un glissement lent mais sûr vers la faillite des copropriétés, relève M. Hagège. [NDA : directeur général de l’Association des responsables de copropriété (ARC)]

https://www.lemonde.fr/logement/article/2018/10/10/un-plan-de-3-milliards-d-euros-pour-aider-les-coproprietes-a-la-derive_5367357_1653445.html?xtor=RSS-3208

http://www.fdesouche.com/1086369-un-plan-de-3-milliards-deuros-pour-aider-986-coproprietes-a-la-derive

Grigny 2 : genèse d’une faillite programmée

Lancé par arrêté du ministre de l’Équipement Albin Chalandon en 1968, le quartier fut construit dans le cadre de la première zone d’aménagement concerté de France à partir de 1969. L’église Notre-Dame-de-Toute-Joie fut construite en 1973, la gare de Grigny-Centre fut mise en service en 1974.

En 1996, le quartier fut classé zone urbaine sensible (ZUS) pour bénéficier d’attentions particulières au titre de la politique de la Ville. En 2001, le quartier a bénéficié d’un plan de sauvegarde de cinq ans. En 2007, le quartier bénéficia de la signature d’une convention de financement de rénovation par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) à hauteur de 7 426 456 € sur les 16 502 818 € prévus pour le projet de rénovation, faisant du quartier le bénéficiaire d’un des plus grands projets de France de l’agence.

Malgré ces efforts le quartier, perdant petit à petit ses commerces, comme le supermarché E.Leclerc en 2007, fut gagné par l’insécurité avec des agressions contre les forces de l’ordre en 2005, pour partie endiguée par la vidéosurveillance installée en 2011, la réouverture du supermarché à l’enseigne Casino. Le supermarché a fermé en 2016.

En 2011, le syndic de gestion du grand ensemble en difficultés financières fut placé sous administration provisoire après le constat de quasi faillite, la dette cumulée en septembre 2010 atteignant 6 820 000 € pour un budget de fonctionnement de 8 000 000 €, poussant nombre de propriétaires à quitter le quartier, pour partie à cause de la forte hausse des charges.

Démographie

Le quartier de Grigny 2 comptait[…] 14 361 habitants lors du dernier recensement de 2009 […] Les habitants de moins de 25 ans représentaient en 1999 41,5 % de la population du quartier, les étrangers représentaient 30,1 % de la population et le taux de chômage culminait à 19,9 %. En 2008, sur les 3 949 foyers fiscaux, 60,8 % étaient non-imposables et 2 462 habitants relevaient du régime de la couverture maladie universelle (CMU).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grigny_2

 

Grigny : un « ghetto » qui dispose pourtant d’un environnement agréable pourvu d’espaces verdoyants (lacs, bois, parcs), d’équipements sportifs et d’un réseau de transports en commun. 30% de la population est étrangère.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “3 milliards pour restaurer les copropriétés des CPF qu’ils ont massacrées, merci Macron, merci Belattar

  1. Christian

    Avant de leur donner un appartement à tous ces loosers, je les ferais vivre 6 mois dans un appartement témoin le même ils ont dans leurs bled avec l’eau 3 heures par jour, le chauffage qui ne marche pas, pas d’isolation,… et ensuite ils pourront comparer le logement en France et dans leurs pays d’origines. Ou mieux encore les faire vivre un peu dans les maisons en ruines occupées pas de pauvres retraités français dans nos campagnes qui avec leur 700 euros mar mois ne peuvent plus faire face aux dépenses d’entretien courantes et voient leur bien de dégarder jour aprés jour.

  2. Charles Martel 02

    Le pire c’est que tout ce fric sera jeté en l’air. J’ai vu des cités de ce genre réhabilitées avec nos impôts pour que nos CPF soient bien logées dans de beaux apparts salubres et bien rénovés et dans un environnement verdoyant complètement repensé.. Un an plus tard tout était a nouveau pourri comme au départ, espaces verts plus du tout verts mais jonchés d’ordures et de merde, façades taguées, portes des immeubles défoncées halls d’entrés noircis par la fumée de je ne sais quels barbecue sauvages bref tout pourri… Et très probablement on remettra un fric fou pour réparer les dégradations de toute cette faune de merde pour que ça recommence.. Et pendant ce temps plus d’aides pour les français qui essaient d’isoler leurs pioles afin de ne pas se faire rançonner par les diverses taxes écologiques et voir exploser leurs factures d’énergie, des taxes pour les retraités qui n’arrivent plus a joindre les deux bouts… Vraiment pas bon d’être un français en France… Le français qui bosse est relégué au 25ème sous sol au rang de merde.. Ma foi pas très surprenant quand on voit quel genre de faune a les faveurs de Macron, on l’a bien vu lors de la fête de la musique et lors de sa visite aux Antilles

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Le chiffre le plus révélateur, rarement dit : j’avais lu une étude, il y a déjà un moment, qui estimait à 25% le taux de clandestins à Grigny …

  4. Laurent PLaurent P

    Pour « remercier » concrètement le président « Manu Mc Ron », imprimer cet article et le lui envoyer par la poste à son adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://formalites-administratives.ooreka.fr/fiche/voir/632053/ecrire-au-president-de-la-republique
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/qVEqVV )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les quatre pages de la version PDF que vous venez de créer, en deux feuilles imprimées chacune recto-verso.
    Au stylo ou feutre ROUGE, ENTOURER OSTENSIBLEMENT la dernière phrase de l’article : « 30% de la population est étrangère. »
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville au bas de l’article, dans la (toute petite) zone restée blanche au bas de la dernière page (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Notez bien qu’il est indiqué sur la page du site formalites-administratives.ooreka qu’il n’y a PAS BESOIN de timbrer le courrier destiné au président alors raison de plus pour ne pas vous gêner : « remercier » le président pour lequel vous n’avez pas voté, ça ne vous coutera même pas un timbre !

  5. Fomalo

    J’ai eu un doute : vous parliez de Grigny dans l’Essonne, ou de l’autre dans le Rhône?? Non c’est bien l’Essonne.Alors c’est farida Amrani qui sera élue à la place du ex-futur barcelonais? Encore une enclave cpf dans le ceinturage de Paris..

  6. Christian Jour

    Et si on rasait tout ça après avoir expulser tous ces parasites qui nous coûtent une fortune.
    Ah merde je rêve tout haut, c’est vrai la réalité me ratrape, nous on a macron.

  7. frejusien

    effectivement, le pire, c’est que tout sera fait pour rien, ça restera propre 6 mois, en étant très optimiste,
    mais les décideurs pourront se rengorger sur le bien qu’ils ont apporté à la cité et aux pauvres migrés,

  8. al fareed

    30% d’étrangers et le reste des descendants d’étrangers qui ont récemment obtenus ma nationalités française; certainement très peu de fds qu’ils ont faits fuir .

  9. BobbyFR94

    J’étais allé à Grigny il y a un peu plus de 2 ans, que de la diversité, et le coin en question était encore en chantier…et propre cependant…

    Au vu du genre de faune, vous n’avez pas ou plus envie d’y acheter – par leboncoin – quoi que ce soit, surtout si vous tombez sur un « ziva » !!! qui avait mis un pseudo « français » – ce qui prouve bien qu’ils ont bien conscience qu’on ne ne veut pas avoir « affaire » à eux !!!

    Moi, c’était du carrelage !!!

    Bref, comme prévient Laurent OBERTONE, le conflit arrive, c’est juste une question de temps, et le temps passe !!

  10. bob

    Il y a 50 ans ma tante habitait Clichy-sous-Bois et les petits africains urinaient déjà dans les cages d’escaliers , le processus n’a fait que s’aggraver ,notre avenir est derrière nous ,devant il ne reste que le tiers-monde .

  11. bm77

    Le truc c’est que les petits Africains qui pissent ou chient dans l’ascenseur ou es communs c’est parce que les parents en ont dix à la douzaine des lardons et ils en ont marre d’ouvrir la porte toute la journée les parents ils se transformeraient en groom et ils faut bien qu’ils fassent le prochain pour les allocs , alors les mômes ils font en bas .
    C’est peut-être pour cela qu’ils prennent une « cousine  » dans leurs bagages quand ils viennent en France qui leur servent de bonniche et qui doit fermer sa gueule sinon retour au bercail!
    Je suppose, Yann,que vous parlez de ces accessions à la propriété qui se font complètement sur le dos des caisses sociales puisque la plupart de ces gens sont insolvables mais accèdent à la propriété ! Cherchez l’erreur !.
    Du coup ils ne payent pas non plus les charges et c’est comme cela que l’élu de ce secteur le communiste de mes deux qui règne sur cette merde pas possible a trouvé le fil à couper le beurre : la société n’a qu’à payer. Dans ces conditions plus besoin d’envoyer des fonds pour aider l’Afrique on le fait sur place! On fait rentrer des populations on les prend en charge totalement pour qu’ils puissent faire plein d’enfants et pratiquer leur religion pour nous expliquer que la terre est plate et que la musique c’est haram et qu’ils ne doivent pas être en contact avec des chiens ,et à coup de kalach bientôt !!!!
    Dans ces cités il n’y a plus d’associations de défense de locataires, ces gens s’en battent complètement, ils n’ont plus besoin de revendiquer , ils sont complètement déresponsabilisés par la société qui les prend complètement en charge jusqu’à leur torcher le cul! Vous ne voudriez pas non plus qu’ils agissent pour le bien communs des fois que les quelques Français « héroïques » qui habitent encore avec eux ,faute de mieux, en profitent!!! Non non le Français est là pour subir ou payer!
    J’ai été membre d’une association de locataire , et je me suis vite aperçu que les responsables de quartier et autre adjoint au maire voulaient noyauter le groupe pour en changer les prérogatives et nous transformer en assistants sociaux!!! Il est vrai que lorsque l’on veut s’investir dans son secteur on est vite confronté à deux problématiques . On devient binaire parce que l’on doit non seulement revendiquer des rénovations ou des amélioration de l’entretien s’occuper du contrôle des charges ce qui est la fonction de l’adhérant à une association de locataires, ça c’est la partie bailleur ou propriétaire mais aussi et surtout se confronter à l’incivilité des locataires eux mêmes qui sortent leur encombrants en dehors des journées de ramassages sur l’espace publique ce qui dégrade l’environnement visuel et parfois olfactif ou font trainer leur poubelles qui coulent et empuantent les partie communes jusqu’au container ce ne sont que deux exemples parmi des dizaines d’autres des joies du vivre ensemble avec l’immigration récente.
    Quand vous avez des habitants eux mêmes qui ne respectent pas leur voisin proche que vous avez un bailleur qui « joue » avec l’incivilité pour dire qu’il ne peut rénover si c’est immédiatement vandalisé et des politiques locaux qui veulent vous utiliser pour vous destiner à aider ceux qui emmerdent tout le monde et vous demandent de freiner vos revendications pour permettre au bailleur de pouvoir engager des rénovations quand il pourra bénéficier des crédits d’une politique de la ville , tout cela sous l’œil indifférent des principaux concernés de toute façon,complètement assistés, et que l’on se retrouve à se compter avec deux ou trois gugus qui espèrent encore l ‘impossible il faut avoir un degré d’abnégation hors du commun!
    Bizarrement des associations racialistes dont nous, en tant que représentants des locataires on ne connaissait même pas l’existence sont capables de mobiliser 200 personnes pour un problème avec un jeune qui a été blessé par la police lors d’une altercation
    C’est pourtant là dans le concret les deux pieds dans la merde que l’on réalise comment fonctionne notre société et que l’on devient lucide.
    Car ce que j’ai décrit est un microcosme de la façon dont la société fonctionne à l’échelle de la société Française toute entière.
    D’ailleurs elle est à l’image de ceux qui ont choisi Macron : Les riche capitalistes bobos divers, les immigrés, plus des politiques manipulateurs et là on a une représentation de la société et de ses maux . Au milieu de tout cela vous avez des résistants des bricoleurs des nouveaux héros des temps modernes qui essaient encore de croire que les choses n’iront pas plus mal

Comments are closed.