L’Indonésie musulmane refuse l’aide française : l’argent français est jeté par les fenêtres


L’Indonésie musulmane refuse l’aide française : l’argent français est jeté par les fenêtres

L’Indonésie est le plus grand pays musulman au Monde.

Comme tous les pays musulmans, il allie l’arrogance la plus extrême (« la meilleure des communautés ») à une nullité toute aussi extrême.

Les médias ont en fait des tonnes sur le dernier tsunami qui a frappé l’Indonésie.

Ces mêmes médias n’ont pas dissimulé l’incapacité totale du gouvernement à venir en aide aux populations.

La France, bonne fille à en être stupide, a décidé d’envoyer ses équipes de secours sur place.

Mais,  ce gouvernement musulman, donc tautologiquement incapable, n’en n’oublie pas son arrogance tirée du Coran  : il a refusé l’aide française.

Résultat c’est de l’argent jeté par les fenêtres qui aurait été bien mieux employé pour aider les Français.

Dans la vidéo ci-dessous le responsable des secours ne dissimule  pas sa colère.

 

L’Indonésie refuse l’aide de secouristes de Drôme Ardèche et leur demande de rentrer chez eux

Dimanche 7 octobre 2018 à 13:05Par Suzanne Shojaei et Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche

Trois membres de l’association Aides Actions Internationales Pompiers (AAIP) de Drôme Ardèche n’ont jamais réussi à atteindre les lieux du séisme, en Indonésie. Ils sont arrivés jeudi 4 octobre, et doivent faire demi-tour.

Les autorités les forcent à quitter le pays.

L'ONG a l'habitude de partir en opération après un tremblement de terre ou un séisme.
L’ONG a l’habitude de partir en opération après un tremblement de terre ou un séisme. © Radio France – Victor Vasseur

Guilherand-Granges, France

C’est l’incompréhension totale pour les trois secouristes dromardéchois. Ces sauveteurs de l’association Aides Actions Internationales Pompiers (AAIP), un docteur de Guilherand-Granges et deux infirmières, sont partis porter secours à la population de Palu, en Indonésie, après le tsunami du 28 septembre.

Ils sont arrivés jeudi en Asie du Sud-Est, mais les autorités ne les ont jamais laissés arriver jusque sur les lieux du drame, qui a tué au moins 1763 personnes. Au moins 5.000 sont toujours portées disparues. Et le gouvernement indonésien avait pourtant demandé une aide internationale.

Désormais, le gouvernement demande aux secouristes drômardéchois de rentrer chez eux. Le docteur Pierre Fouillant, de l’association, raconte :

« C’est le responsable des secours, l’équivalent de la Sécurité civile en France, qui nous a annoncé de façon claire, nette et précise, que nous n’avions plus à rester sur place et qu’il nous conseillait fortement de rentrer. »

« Ça nous fait mal au cœur de voir cette mission avortée. » – Le docteur Pierre Fouillant

« La première perte, c’est celle du moral des troupes, reconnaît le docteur. Nous étions prêts à nous engager à fond pour aider les gens. Sans compter les moyens personnels que nous avons investis et les dons, ce qui revient à environ 15.000 euros. »

Sur place, près de 200.000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. « Nous avons même proposé de laisser notre matériel médical avant de partir, mais ça a été refusé, s’indigne Pierre Fouillant. Ça nous laisse pantois ! »

« On comprend mal, c’est incroyable ! »

Selon le docteur, d’autres associations et ONG seraient concernées. « Une ONG allemande, qui avait réussi à atteindre Palu, a vu débarquer des militaires à six heures le matin pour leur demander de rentrer dans les douze heures. » Aucune raison officielle ne leur a été présentée non plus. Le Ministère des Affaires étrangères n’apporte aucune réponse de son côté, en disant ne pas avoir d’éléments.

Le 28 septembre, deux sites de Palu, localité de l’île indonésienne des Célèbes, sont durement touchés par un puissant séisme suivi d’un tsunami.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




29 thoughts on “L’Indonésie musulmane refuse l’aide française : l’argent français est jeté par les fenêtres

  1. dmarie

    Ah ! en voilà une qu’elle est bien bonne comme leçon !
    Alors les gentilssss gauchobobos y en disent quoi des gentilsssssssssssssss mahometans qui préfèrent voire leurs ressortissants mourir plutôt que d’être aidés par des non muz ?
    UNE BONNE LEçON QUI MERITE D’ETRE NOTEE EN GRANDES LETTRES DANS TOUS LES JOURNAUX
    Et en France il faudrait qu’on leur déroule des tapis rouges au détriment des nôtres !!!
    Celle-là est à marquer aux annales de l’humanité musulmane !!!

    1. Soudibor

      Oui, vous avez raison, bonne leçon, j’espère que certains gauchistes la comprendront.
      Ils ne veulent pas de la pitié des « kouffars », c’est on ne peut plus clair.
      Nous sommes à leurs yeux leurs ennemis, et ils nous envoient paître.
      Au moins ils sont dans leur logique.
      Mais pour nos indécrottables décérébrés, non les musulmans ne sont pas nos ennemis, non nous ne sommes pas leurs ennemis.

      1. durandurand

        Ces cons de gauchistes comprendront la leçon , cela m’étonnerai il n’y a pas plus borner qu’un gauchiste , le gouvernement indonésien aurait du les foutent en taule , la ils auraient peut-être compris que l’islam ce n’est pas tout gentil .

        1. David

          Ils ne comprendront pas! Cela fait des décennies qu’ils ne comprennent pas et qu’ils ne veulent pas comprendre!

      2. dmarie

        Exactement, ils ne veulent pas de notre pitité !
        Mais quand on voit ce qu’il se passe chez nous, ils veulent juste notre argent, la caf, la retraite sans cotiser, le rsa, et bientôt ils auront notre pays tout entier ainsi que nos maisons ! C’est uniquement ça qu’ils veulent ! Nous envahir et nous détruire !
        Et tout ça parce que nous sommes gouvernés depuis des décennies par une bande de cons sans couilles !

  2. Hal

    C’est dommage pour les 13 % de la population de confession protestante, catholique, hindouiste, bouddhiste, confucianiste ou simplement athée.
    Le pays étant à majorité musulmane, il est logique de voir dans cette catastrophe la volonté du tout puissant dieu des musulmans et le refus de toute aide venant de mécréants.

    1. al fareed

      Je crois me souvenir que l’islam n’est pas majoritaire dans cette région ; le refus des autorités ne signifie pas plutot qu’elles en profitent pour éliminer encore un peu plus de chrétiens au profit de l’islam majoritaire dans le reste du pays

  3. Daniel POLLETTDaniel POLLETT

    C’est une vraie maladie de vouloir aller aider les autres lointains plutôt que les siens proches ! Des moyens, de l’énergie, des finances et de la motivation perdus ? Mais quand comprendra-t-on qu’il faut laisser crever ces cons avec leur islam ? Ce n’est pas la première fois que cela arrive ! On les a vus aussi jeter eau, nourriture et vêtements à eux offerts, cela a été filmé plusieurs fois. Il est plus que temps d’abandonner cet exotisme émotionnel et de conserver précieusement son temps et ses moyens pour s’occuper des nôtres.

    1. Amélie Poulain

      « C’est une vraie maladie de vouloir aller aider les autres lointains plutôt que les siens proches ! »

      Oui je n’ai jamais compris ce genre de logique humanitaire alors qu’ils ont des proches (sont-ils aussi « proches » avec eux d’ailleurs ? On ne sait pas mais on peut se poser la question) et des concitoyens qui seraient peut-être contents de les voir s’inquiéter d’eux.

      Moi je n’ai jamais rencontré de médecins, infirmières ou autres co-citoyens me proposer de l’aide gratuitement même dans mes moments les plus difficiles…

      1. Machinchose

        salut Amélie, j’ ai bien rigolé pârce que la même mésaventure, sous forme de baffe a kouffars est arrivée a Israel qui avait proposé son aide

        un jour, je comprendrais peut etre les raisons imbéciles qui poussent ces braves gens a claquer du temps, du fric pour vouloir aider ces crapauds inutiles et nuisibles
        l’ indonésie c’est 200 millions de pieux musulmans …

  4. Jean-Louis

    Les français sont vraiment des cons… à tel point qu’ils essaient de pousser la connerie à son paroxysme. Qu’est-ce que 3 pelés ardéchois vont faire là-bas ? Ils comptaient prendre des vacances ? Ils espèrent se faire aimer des musulmans ?

  5. Yann Kempenich

    Un ami qui est allé en Indonésie a été étonné de la différence de mentalité et d’atmosphère entre l’île de Bali l’hindouiste, joyeuse et accueillante et l’île musulmane voisine de Lombok…

  6. Hollender

    J’y ai passé des années pour mon boulot avant les années 2000
    Les gens étaient en majorité tolérants.
    Aujourd’hui, les salafistes et autres extrémistes ont sévit et le résultat est là.
    Il ne faut plus bondir pour aller aider des cons qui vivent mille ans derrière nous. Qu’ils appellent le Qatar ou les Saoudiens et qu’ils SE DEMERDENT ENTRE EUX, avec 100% des technologies inventées par des kouffars et des Juifs.

    1. Machinchose

      « les salafistes et autres extrémistes

      on pourrait dire  » Excrémentistes  » en parlant de cette sale engeance

  7. Dunois

    Alors, les bobos qui veulent aider les pires musulmans… On dit quoi devant un échec qui montre à quel point les musulmans sont arriérés. Pourquoi perdez-vous votre temps et votre énergie à essayer d’aider des ploucs qui ne comprennent que la mort ? Pauvres cons, venez plutôt essayer d’aider les français qui sont dans la merde (***), ça vous changera et au moins, vous servirez à quelquechose !

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Quel dommage qu’en France cette « meilleure des communautés » n’imite pas leur coreligionnaires d’Indonésie !

    On n’a vraiment pas de bol !

    Au contraire, il en affluent par dizaines de milliers précisément pour revendiquer : « leurs droits » à ceci et à celà au nom des droits de l’homme dans le pays des droits de l’homme. ☺

  9. Charles Martel 02

    Et nous comme des cons on y va encore pour les aider, a croire qu’on n’a pas encore compris, mais qu’ils crèvent ces ordures, pas la peine de dépenser du fric pour ces merdes

  10. palimola

    Qu’ils aillent se faire empapaouter ! qu’est-ce qu’on perd notre temps et notre argent avec ces bourrins !

  11. Pierre

    Ces pauvres secouristes se sont fait virer avec leurs chiens parce que cet animal est impur dans la thèologie coranique.Un chien étant sorti de dessous le lit du prophète au moment où l.Archange Gabriel venait lui donner son message.Et l.Ange ayant eu peur s.est barré…Il faudrait quand même que vous vous instruisiez bande d.incultes…

    1. zantafio

      Un ange qui a peur d’un chien alors que c’est le « meilleur ami de l’homme », c’est vraiment un ange de merde comme toutes les religions.

  12. Eddy K

    Tsunami en 2004 : Indonésie = 170.000 morts. Rien d’autre à dire sur la « compétence » des autorités de ce pays musulman.

    1. al fareed

      je n’ai pas souvenir que l’Indonésie avait refusé l’aide française pour ces victimes a Bandar Aceh , region majoritairement musulmane régie par la sharia, mais pour les chrétiens de Sulawesi, ils sont prêts a les laisser sans aide

      1. frejusien

        oui, ça m’étonnait aussi qu’ils refusent des cadeaux des dhimmis,

        c’est parce qu’ils veulent laisser crever le maximum de non-musulmans,
        et peut-être aussi parce qu’ils ont reçu l’ordre d’en achever quelques uns, et ils ne veulent pas que ça se sache,
        alors, ils virent tous les étrangers, et ils accomplissent leurs noires besognes, loin des yeux des kouffars,
        on saura peut-être, un jour ce qu’il se passe réellement là-bas, si un rescapé parvient à en sortir

Comments are closed.