Arte cache soigneusement pourquoi le Kosovo, avec 90% de musulmans, est dans une situation désastreuse


Arte cache soigneusement pourquoi le Kosovo, avec 90% de musulmans, est dans une situation désastreuse

On peut voir sur Arte jusqu’au 13 novembre prochain un documentaire intéressant de 12 minutes faisant le point sur la situation du Kosovo, indépendant depuis 2008.

https://www.arte.tv/fr/videos/082241-003-A/le-dessous-des-cartes/

Peuplé de musulmans à 90%, ce nouveau pays n’est pas reconnu par toutes les Nations et le « Des-sous des cartes » explique pourquoi de façon très intéressante. Espagne, Slovaquie, Chypre, Roumanie, Grèce et surtout Russie refusent de le reconnaître, mais pour des raisons différentes.

10 ans après son indépendance, le Kosovo est dans une situation désastreuse. A titre d’exemple, j’ai relevé qu’on compte actuellement 2000 arrêts de nos plus importantes juridictions (c’est dire que le nombre est encore plus important si l’on considère les décisions de 1ère instance et les expulsions qui n’ont pas fait l’objet de recours) en 10 ans qui renvoient des Kosovars vers leur pays. Beaucoup viennent en effet avec les flux de migrants, alors qu’ils ne sont plus en guerre ! Enorme chiffre pour un pays de la taille de la Corse
A titre de comparaison, la Macédoine, pays voisin qui compte 2 millions d’habitants, soit 200 000 de plus que le Kosovo, produit au contraire un résultat de 300 arrêts donc 7 fois moins ! Avec ici une population de 33% de musulmans. Difficile de nous faire croire, compte tenu de ces données, que les flux migratoires n’ont rien à voir avec l’islam, qu’il ne s’agit pas de réaliser un afflux massif au niveau mondial de musulmans vers nos contrées…

Une critique toutefois à l’égard du documentaire d’Arte : il met sur le compte de la pauvreté le choix de certains Kosovars de rejoindre « l’Etat islamique ».
De plus, la carte laisse entendre qu’il faut sortir de l’Europe pour ce faire. Une flèche noire pointe effectivement vers l’extérieur de l’Europe.

On peut sans doute parler à ce sujet de manipulation médiatique.
Croire que l’Etat islamique n’a de recrues qu’en dehors de l’Europe, c’est se méprendre. Laisser entendre cela, c’est trompeur car cela tend à faire passer le message : pas de risque, ce n’est pas chez nous…
Donc on peut dire que le « Dessous des cartes » est pris la main dans le sac à ce sujet. Double erreur : expliquer qu’ils rejoignent l’E.I. pour des raisons économiques (il était pauvre Ben Laden ? et les dealers islamistes, ils sont pauvres?) ; suggérer fortement que l’E.I. est absent de l’Europe (minutes 5 :30 à 5 :45 du documentaire).

Pour le « Dessous des cartes », sans doute afin d’être « Arte-compatible », la pauvreté et la corruption sont les seuls freins au développement du Kosovo. De ce point de vue, on a le sentiment que le documentaire évite soigneusement la comparaison avec son voisin la Macédoine, bien engagée sur la route de l’entrée dans l’UE. Ainsi, ce documentaire se garde bien de traiter la question de savoir si l’islam est un frein au développement du Kosovo.

Un enjeu important actuellement réside aussi dans l’adhésion du Kosovo à l’Union européenne…
Avec la liberté de circulation, on a beaucoup à craindre à cet égard compte tenu de ce qu’on sait au sujet du Kosovo. Outre ces aspects de civilisation, 3000 euros de PIB par habitant et 50% des jeunes au chômage… voilà de la main-d’œuvre pas chère pour encore plus de « dumping » social.

Actuellement, c’est grâce aux pays européens qui ne reconnaissent pas le Kosovo que l’entrée dans l’UE est bloquée. On voit bien du coup le rapport avec le jacobinisme et le problème des minorités régionales car c’est en raison de la crainte de l’autonomie de ces dernières que l’Espagne, Chypre et la Roumanie refusent sa reconnaissance internationale. Cela ne tient donc pas à grand-chose, surtout si l’extrême-gauche vient à progresser dans ces pays (notamment l’Espagne avec Podemos) et si l’UE bascule dans le régionalisme.
https://www.lesechos.fr/08/10/2017/lesechos.fr/030676254638_l-europe-face-au-defi-du-regionalisme.htm :
« le processus de construction de l’Union européenne affaiblit certaines prérogatives des Etats. En parallèle, le Comité des régions créé par le traité de Maastricht réunit des représentants régionaux et locaux et de nombreux fonds européens agissent au niveau régional. Ces deux mouvements renfor-cent les aspirations d’autonomie des régions».

 

Régionalisation et islamisation pourraient être les deux mamelles de l’Union européenne car elles sont interconnectées comme on le voit ici avec le cas du Kosovo.
http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/25/scandaleux-vote-au-parlement-europeen-pour-les-droits-des-minorites-et-le-silence-des-autochtones/
http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/27/le-parlement-europeen-nose-pas-dire-clairement-quil-veut-defendre-les-droits-des-musulmans/

D’ailleurs, la Serbie subit des pressions pour adhérer à l’UE : 8 milliards d’euros investis par l’UE pour qu’elle améliore ses relations avec le Kosovo !
Si jamais le Kosovo venait à adhérer à l’UE, il est clair que les demandes rejetées actuellement par nos juridictions ne pourraient plus l’être et ce sont vraisemblablement des centaines de milliers de Kosovars qui viendraient s’installer en France en toute légalité…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


15 thoughts on “Arte cache soigneusement pourquoi le Kosovo, avec 90% de musulmans, est dans une situation désastreuse

  1. kader Oussel

    ce sont vraisemblablement des centaines de milliers de Kosovars qui viendraient s’installer en France en toute légalité…
    Ils vont se gêner ! Même sans la légalité, ils arrivent en masse !

    1. Rochefortaise

      La réponse est dans la question mais je suis sûre que certains lecteurs vont nous faire découvrir des petits paradis pour vous contredire … J’attends avec gourmandise. La France, peut-être ?

  2. Pravda

    Pas de risque de dumping social, les musulmans ne travaillent pas. Si l’Albanie à 70% musulmane voisine a un taux de chômage de 14% et pas de 30, c’est parce que la majorité des albanais parasite en dehors.

    Et les albanais par chez moi sont pas vraiment des grands travailleurs, sauf quand il s’agit de vendre de la drogue et de prostituer des femmes.
    On dirait que c’est presque génétique, les rats musulmans adorent vivent dans la misère et l’abjection.

    Faudrait peut-être envisager un transfert de population, les maghrébins, albanais et autres viennent en europe de l’ouest, et les européens s’installent dans leurs trous à rat d’origine, qui ont pourtant de nombreux avantages naturelles et géostratégiques que le musulman avec 84 de QI ne saurait exploiter. Ca sera plus simple que de les déporter tous en afrique et en Turquie.

    1. MaximeMaxime

      Il y a une vidéo avec elle et Mélenchon qui rendrait presque ce dernier sympathique (j’avoue que j’ai du mal à détester Mélenchon malgré ses positions et surtout son entourage politiques et suis amusé de voir qu’à l’extrême-gauche, au contraire, beaucoup à qui il devrait objectivement plaire le détestent sans comprendre pourquoi aussi !):
      https://www.youtube.com/watch?v=OehnsVTrW6k
      C’est amusant de voir comme elle s’est assagie quand elle a pris la suite de Jean-Christophe VICTOR dans cette émission…

  3. neo

    Situation désastreuse cachée… Pour sûr qu’ARTE ne va pas nous rappeler le coup de Jarnac de Mitterrand et la responsabilité française de cette situation 20 ans après…

  4. exocet

    ils n’ont pas eux besoins de l’Europe pour venir nous envahir, il l’ont fait depuis chirac et Sarkozy, la première invasion que nous avons eux a Calais était du consovo, maintenant ils viennent de partout.

  5. jacotte

    Tant que MLP ne dira pas très clairement que l’islam est incompatible avec la république je ne voterai plus pour elle.

  6. Fomalo

    Il y a eu sur TV libertés, il y a quelques semaines, un entretien remarquable avec le MAE de Serbie. Je ne retrouve plus le lien hélas. Le Kosovo et ses ressortissants était parfaitement décrits, comme ils se comportent par chez moi, « exilés » en Occitanie.

  7. Conan

    Huit milliards engloutis pour améliorer les relations de la Serbie avec le Kossovo ????…..
    Et vous croyez que les serbes souhaiteraient, ne serait-ce que nouer, des relations avec tous ces barbares, bons à rien qui continuent de brûler les dernières églises qui subsistent ??…
    Ils finissent dans quelles poches ces huit milliards ?
    Et les rétrocessions de com, c’est pour qui ? Y’a des démerdards luxembourgeois qui savent où placer chez des hébergeurs bancaires offshore …
    Demande-t-on au moins l’avis des CONtribuables ?
    Mais c’est incroyable !
    Il faut sortir de cette UE de m…. et fissa !
    Pourquoi les souverainistes de citent-ils pas ces quelques exemples ???….
    Surtout qu’ils ne s’en privent pas avant les européennes.
    Des « scoupes » comme ça, moi, ça me fiche des coliques …

  8. claude t.a.l

    En 1999, au nom de je ne sais quelle  » morale « , l’ Otan, mandaté par l’ONU, avait bombardé la Serbie pendant plus de 2 mois.

    Pour aider l’organisation terroriste musulmane UÇK, en réalité.

    La France n’avait pas été la dernière à participer à ces bombardements.
    Alors que la Serbie était une alliée traditionnelle de la France.

    Tout le monde savait ce qu’était l’ UÇK .
    Il y avait déjà des destructions d’églises et des persécutions de Serbes et de Tziganes au Kosovo.

    J’étais à Belgrade en 1999, quand l’ OTAN avait bombardé Belgrade ( même l’ambassade de Chine avait dérouillé !).
    Les ponts sur le Danube avaient pratiquement tous été détruits.
    Les centrales électriques, pareil !

    A 200 Km au nord du Kosovo !

    Et on s’étonnerait de la situation actuelle au Kosovo ?

    Qui a créé ça ?

  9. frejusien

    Cette journapute ne me donne aucune envie d’écouter ses explications tendancieuses, qui tendent à cacher la vérité, et à protéger l’islam,
    comme d’habitude, il faut les plaindre et excuser leur paresse, leur nullité, leurs différents trafics, et leur violence, envers les orthodoxes
    BASTA !

    Elle n’aborde surtout pas le principe hégémonique de l’islam qui veut tout conquérir pour profiter du travail des dhimmis,
    les serbes avaient compris, eux qui voulaient s’en débarrasser et les expulser vers des pays musulmans,
    tant qu’il reste des muzz, c’est comme le chiendent, ça prolifère pour étouffer les autres plantes

  10. cynocéphale

    Yougo1! Première répétition de ce que sera l’organisation des « révolutions colorées. De ce modèle créé découleront toutes les suivantes et ce fameux symbole du point brandi retrouvé dans chaqu’un des pays « démocratiquement révolutionné ». Usaid / open society et consorts, formateurs, idéologues et financeurs. Avant on envoyait les religieux et derrière venait l’armée de conquistador, maintenant on envoie les idéologues de gôches et derrière l’armée pour démocratiser.
    Rien de neuf en cela, ni d’ailleurs dans les méthodes de la CIA, toujours le même schéma: la rue proteste poing levé, des agents tirent sur la foule ET sur les forces de l’ordre, une ONG parle de mort et de dictature, on désigne le tyran et en avant la démocratie jusqu’à la destruction totale.
    J’aime à citer un grand poète en la matière; Bush: A new era of conquest based on war of terror has begun…Simple précis et effectif.
    Yougo1 donc, attaquer la Russie en attaquant les Serbes, initier le cauchemard musulman pour la suite, avoir un pied au centre de l’EU avec une belle base militaire, avoir accès à une mafia forte et organisée pour leurs trafics. C’est toujours bien de savoir comment affaiblir l’EU, réf la guerre de l’opium en Chine par les anglais. Soit on conquiers et envahi le pays soit on affaiblit les pays, les systèmes, les peuples et on remporte des points dans la guerre économique. Ne nous leurrons pas, c’est la guerre économique qui engendre les guerres au sol.
    Les Russes ont d’abord dû se reconstruire après le désastre Eltsine/libéralisme à la Chicago Boys et son corollaire de vautours à la BIL BROWDER. BILL BROWDER appuyé par des parlementaires EU imbéciles et corrompus, avant de pouvoir répondre comme ils le font en Syrie, dommage pour la Libye. Dommage étant un mot « P correct » car il n’y a pas de mot pour décrire l’angoisse, la terreur, la souffrance d’un peuple dans une guerre. Et rien pas de promesse de reconstruction. En Europe après 1945, le boom des 30 glorieuses. Ni en Lybie ni nulle part ailleurs ne se produira autre boom que boom de bombes.
    Ici pour une petite angoisse t’es pour 6 mois sous lexomil. Ok c’est voulu mais quand même faites un effort.
    Les dés sont pipés depuis « la nouvelle alliance » qui n’a jamais eu lieu.
    Et la corruption de la religion perdure depuis 2018 ans. L’esprit sur la matière n’a toujours pas eu lieu, la matière opprime toujours l’Esprit. L’obscurantisme
    aveugle toujours la lumière.
    Courrez esclaves courrez car c’est la volonté du maître argent crédit….Bôf.

  11. Davis T. CrowellDavis T. Crowell

    Les gauchistes pensent systématiquement à l’envers.

    Selon eux, la pauvreté expliquerait les problèmes sociaux et culturels d’un peuple alors que c’est la CULTURE du peuple qui le rend pauvre ou riche : religion, croyances, organisation sociale, idéologie, déterminent les hiérarchies, le système économique, les rapports sociaux et commerciaux.

    La Corée du Sud, attaquée par les Européens en 1866 et 1871 puis colonisée par les japonais de 1905 à 1945 puis détruite par la guerre à 90% en 1953 a maintenant un PIB brut presque équivalent à celui des 53 pays d’Afrique ! (1411 milliards de dollars pour UN pays, contre 2740 milliards pour 53, un continent entier !)

    Les multiples statistiques sont claires : sans le pétrole, pas un seul pays ISLAMIQUE ne s’en sortirait correctement ni économiquement ni socialement ni scientifiquement. Et ça ne date pas de la colonisation, ça fait des centaines d’années qu’ils ne produisent plus grand chose.

    Quand les Français sont arrivés en « Algérie » en 1830, il n’y avait qu’un petit sultanat sur les côtes qui vivait encore comme à l’époque médiévale, la « régence d’Alger » vassal de « l’Empire ottoman » et qui se trouvait en conflit avec les tribus du reste du pays. Ils y avait plus de 500 entités politique différente sur le territoire de la future Algérie, dont 200 en conflit avec les 300 qui étaient plus ou moins liées aux ottomans et plus ou moins alliées.

    En 2015 Israël avec ses 8 millions d ‘habitants entourés de pays hostiles a produit 3804 brevets. l’Égypte avec 100 millions d’habitants en a produit… 30 !

Comments are closed.