Ghislaine Dumesnil à Stéphane Ravier : quand Marine le Pen dira-t-elle la vérité sur l’islam ?


Ghislaine Dumesnil à Stéphane Ravier : quand Marine le Pen dira-t-elle la vérité sur l’islam ?

 Marine le Pen dira-t-elle la vérité aux Français sur l’islam ?

Quand Marine le Pen dira-t-elle la même chose que Orban et Salvini sur l’islam  ?

Telles sont les  bonnes questions  posées par Ghislaine Dumesnil à Stéphane Ravier sur Bistro Libertés.

A partir de 10’15

Votre question est bien tordue a répondu un Stéphane Ravier bien embêté…. Ou plutôt elle est bien droite.

Un peu embêté par les questions,  Stéphane Ravier. On l’aime bien, d’ailleurs, il est carré, sympathique, très actif. Pas de souci. Mais… Mais depuis que Marine répète ad nauseam que l’islam serait compatible avec la République, comment voulez-vous que l’un de ses fidèles lieutenants la désavoue ?

Alors, il a répondu en bon politicien, longuement.  Sans répondre.

Sauf des banalités. Sauf à côté du sujet. Sauf en noyant le poisson. Sauf, même en disant des énormités. Enormités qu’un Stéphane Ravier, avec les difficultés qu’il vit ou a vécu avec les commerçants musulmans de sa ville ne peut pas penser.

Il a commencé par rappeler que le FN historique n’était pas raciste.

Peut-être, sans doute, mais… ce n’était pas ce que Ghislaine Dumesnil lui demandait.

Voilà, l’obsession première du FN n’est pas de dire la vérité sur l’islam mais de se défendre, encore et toujours ! Comme si c’était ça le problème, comme si ça changeait quoi que ce soit, en plus, aux yeux des medias, des politiques et de tous ceux qui veulent tuer le FN.

Le RN,  quand il s’appelait FN,  rappelle qu’on peut être français de Marseille à Fort de France, être français ce n’est pas une question de couleur ni de religion.  Jean-Marie le Pen a été le premier à présenter un Arabe à la députation, nous n’avons pas de problème lorsqu’on évoque ces Français de sang versé que sont les Harkis, que nous sommes les seuls à défendre et dont nous défendons l’honneur. Ce sont des musulmans qui pratiquent leur culte en toute sérénité, sans aucune revendication communautariste, sans exiger des mosquées ostentatoires, ce sont des Français d’abord, de confession musulmane ensuite. En tout cas dans le cadre privé.

Sauf que Stéphane Ravier nous parle d’un monde disparu, de celui où les harkis avaient vécu dans la France algérienne où on ne barguignait pas avec la loi, où ceux qui allaient devenir des militants du FLN faisaient leurs études en France et se fichaient de l’islam comme de leur premier verre de bière. Parce que la loi française ne permettait pas que l’islam ait pignon sur rue et que les musulmans ne se soumettent pas à la loi française en France. L’Algérie était la France. Et les harkis étaient de culture musulmane mais très occidentalisés. Rien  à voir avec les musulmans qui sont nos contemporains en France, en 2018. Elevés dans le retour aux sources mahométanes, dans la haine de la France et de ses lois, ils n’ont plus rien du tout à voir avec les harkis.

Mauvaise réponse, donc, Stéphane Ravier.

 Le souci avec l’islam c’est qu’il ne fait pas de séparation entre le religieux et le politique et que le religieux a même tendance à prendre le pas sur le politique.

Bravo, enfin une bonne parole…

Tant que la présence musulmane, ou que la composante musulmane se développe, trop, et bien se développe en son sein une frange militante qui va revendiquer, exiger, quelquefois menacer quand ce n’est pas passer à l’acte, et là ça devient compliqué, pour ne pas dire incompatible.

Pourquoi parler d’une simple frange ? Même l’Institut Montaigne, islamophile et immigrationniste dit que la moitié des jeunes musulmans font passer la charia avant la loi française…

Stéphane Ravier veut nous faire croire qu’on serait encore en 1970 ou, c’et la même chose, que la situation serait la même qu’en 1970.

Alors je crois qu’il faut savoir maîtriser les flux migratoires  et faire en sorte que ce seuil ne soit pas atteint et qu’on fasse en sorte que les Français de confession musulmane se sentent d’abord français avant d’être musulmans.

Il se moque de nous, là. Il est bien placé, à Marseille, la ville aux 72 mosquées, Maire d’un arrondissement des quartiers Nord pour savoir qu’on est au-delà d’une maîtrise des flux migratoires. On est submergés. Et parce qu’on est submergés, on ne voit pas comment les musulmans majoritaires à Marseille, par exemple, se sentiraient français avant d’être musulmans. Stéphane Ravier ment, délibérément. Il ne peut pas ne pas savoir que les vrais musulmans, qui vont à la mosquée, qui obéissent à tous les préceptes coraniques, ont pour ordre de n’obéir qu’au Coran et aux haddith-s de Mahomet.

Comme je l’ai dit à Jean-Claude Gaudin, en laissant la frange la plus militante prendre le dessus, on est en train de désespérer Billancourt, comme on disait à l’époque. C’est plus Billancourt mais on est en train de désespérer les Français de confession musulmane qui attendent de l’Etat, de la France, un geste fort, et pas seulement des subventions. De rétablir l’ordre qu’ils souhaitent également.

Et ces Français de confession musulmane qui sont tout à fait dans cette démarche d’assimilation, d’intégration, de respecter nos lois, nos traditions, notre modèle républicain observent comme moi  que l’Etat est de plus en plus faible, qu’il recule qu’il est même au niveau de l’aplaventrisme, j’ai quelques exemples marseillais.

A un moment il va basculer, il va se mettre du côté du plus fort.Et c’est le danger qui nous guette, le danger qui a déjà commencé à se développer.

Ben zut alors, et nous et nous et nous, Stéphane Ravier ? Les Français musulmans désespérés ? Faut-il en rire ou en pleurer ? Et désespérés par l’Etat qui n’imposerait pas le respect de nos lois, de nos traditions ? Il se moque de nous, encore une fois. Si les Français musulmans voulaient vraiment faire passer la loi française avant l’islam, ça se saurait, ça se verrait. Ils feraient pression pour qu’il n’y ait plus de voile, déjà, pour qu’il n’y ait pas de revendications dans les cantines, sur les accompagnatrices voilées, sur le ramadan….

La vérité c’est qu’on est en train de désespérer Billancourt, vraiment. On est en train de désespérer le Français moyen, les Sans-Dents… et Stéphane Ravier n’a pas un mot pour lui. Décourageant. Salvini, au secours, vite un clone de Salvini pour nous !

Ensuite Ghislaine Dumesnil a une excellente question en réponse aux assertions de Stéphane Ravier :

Le ramadan et l’Aïd sont des pratiques « normales » de l’islam, rien à voir avec l’islam politique, et pourtant ces deux pratiques sont incompatibles avec la France, non ?

 

Stéphane Ravier : Pour l’Aïd il y a des pratiques condamnables,  des égorgements dans baignoire… mais  c’est parce que Etat est faible

L’islamisme ne se développe chez nous que parce que l’Etat est faible. Ils sont faibles de notre faiblesse. Ayons un peu de courage et vous verrez que ces revendications et ces agissements cesseront.

 

Bref, aucun souci avec le ramadan, avec l’Aïd, avec le voile, avec la condition des femmes… aucun souci avec l’islam.

Bon, pour le FN, c’est clair, l’islam est compatible avec la France à condition que la France interdise clairement les égorgements dans les baignoires. Sinon aucun problème.

Ce n’est pas avec eux qu’on va gagner la guerre.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Ghislaine Dumesnil à Stéphane Ravier : quand Marine le Pen dira-t-elle la vérité sur l’islam ?

  1. clairement

    Cette émission a le mérite de clarifier les choses .
    Ghislaine DUMESNIL pose de très bonnes questions .
    Je pense qu’au delà de la position politique de RAVIER qui noie le poisson il me semble qu’il se trouve; et probablement de nombreux militants politiques du RN, dans une ignorance crasse sur l’islam .
    Il faut que RAVIER et le RN aille faire une formation sérieuse sur l’Islam et ensuite qu’il prenne position sur ce cancer au lieu de nous raconter des histoires pour nous endormir.

    1. mac gyver

      Tout à fait OK avec vous ! Cette « sortie » de Marine sur l’islam,ajoutée à son incompétence, surtout en économie + sa volonté de rester dans l’UE, m’ont fait renoncer à ce parti !

  2. palimola

    Bonjour ,et avec qui allons nous la gagner cette guerre , y a il une autre alternative que voter RN ? Pour ce qui est de dire que l’islam est a chasser de France nous savons tous que s’il le dit il aura les pires problèmes , ils sont capables de le destituer de son poste de maire et de sénateur et de le museler , je pense même que sa vie serait en danger .

  3. Christian

    Hélas on marche sur des œufs et interdire l’islam me parait impossible car pour cela il faudrait lobotomiser les musulmans. Il faut travailler sur les textes de droit pour toujours être border line sans tomber dans le risque du procès car la victimisation est la spécialité de ces loosers qui attaquent pour islamophobie dés que possible et les juges souvent à gauche se régalent à faire condamner des gens qui aiment simplement leur pays et ses valeurs. Il faudrait faire une fiche didactique de ce que l’on peut dire et ne pas dire pour ne pas tomber dans des procédures épuisantes financièrement et psychologiquement car contrairement à eux qui se lèchent les babouches dans les procédures (allez à la préfecture de Bobigny ils ont comme des poissons dans l’eau dans les différents service qui leurs donnent des tas de droits bien entendu sans les devoirs qui vont avec).

  4. J

    Il n’y a pas encore assez de force en France pour qu’un parti politique se permette de dire : « oui l’islam pose problème dans sa totalité ». On ne peut pas faire comme en Hongrie car les Français ont trop été formatés au « vivre-ensemble ». Et M. Ravier ne veut pas risquer de perdre sa place de maire au profit d’un LREM ou d’un Insoumis (ce qui serait mauvais pour les patriotes). Rappelons qu’il est quand même maire du 14ème, arrondissement très islamisé, de Marseille. Il n’a pas été élu dans l’un des rares quartiers épargnés.

    1. Amélie Poulain

      Oui je pense que vous avez raison.

      Mais dans une ville proche de chez moi il y a un maire socialiste qui fait toutes les crasses que peuvent faire ces gens à la France… mais en face il n’y a personne de consistant, je dirai même qu’il y a un « FN » imbuvable à ce que l’on m’a dit.

      Alors, pas simple, en face il est vrai,et en général, je ne vois rien de consistant.

  5. Laurent PLaurent P

    Quand Marine le Pen dira-t-elle la vérité sur l’islam ? Excellente question…
    A poser DIRECTEMENT à l’intéressée puisque son lieutenant s’avère incapable d’y répondre correctement.
    Pour ce faire, imprimer cet article et l’envoyer par la poste à Marine Le Pen à son adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://www.rassemblementnational.fr/contacter-le-rassemblement-national/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/bihYMe )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les quatre pleines pages de la version PDF que vous venez de créer (en deux feuilles imprimées chacune recto-verso).
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville en fin d’article, dans la zone restée blanche (inutile de vous inscrire dans les fichiers de publicité directe du RN ex-FN en indiquant vos coordonnées complètes).
    Voilà poser la bonne question à la bonne personne, ça ne vous coûtera qu’un timbre !

  6. frejusien

    Je me range aux commentaires précédents, comment tenir la route en annonçant clairement la couleur, ? impossible,

    il faut pouvoir garder un poste sans se faire ligoter ou éjecter par la dictature en place,

    Patience, patience, le temps viendra où on pourra dire haut et fort , à la télé, et sur tous les media, ce que nous disons ici, en petit comité,

    Beaucoup de gens pensent comme nous, mais ils ne le diront pas s’ils risquent leur emploi, leur sécurité, ou leur vie, ils pensent à leur famille, et c’est normal

  7. frejusien

    Vous avez pu apprendre, qu’hier, la fille de Marine Le Pen, s’est faite agresser dans la rue avec son cousin,
    on l’a emmenée à l’hôpital avec suspicion de nez cassé

  8. jacotte

    Je ne voterai plus Marine Le Pen si elle ne dit pas clairement que l’Islam est incompatible avec la République le reste est du bla bla

  9. SarisseSarisse

    Marine Le Pen n’est pas un Geerd Wilders , ni même un Orbàn, c’est là toute la différence.
    Je pense que l’avenir viendra d’un homme issu d’une tradition politique conservatrice classique mais suffisamment lucide sur le danger que représente Islam une sorte de Churchill voir même à Clemenceau qui pourtant était de gauche( le médecin radical et radical-socialiste de Belleville et patron du Figaro lors de l’affaire Dreyfus ) mais n’aurait certainement pas en tant que « Tigre » laissé respirer les djihadistes qui ont fait tant de mal en France.
    Même patronyme de Le Pen est un boulet qui a interdit toute forme de victoire du patriotisme, la preuve en est que même la petite Marion la abandonné au profit du nom de son mari Maréchal.
    Cela étant dit je n’enterre pas totalement Madame Le Pen qui s’est pris une claque face à ce minable de Macron, comme un certain François Mitterrand face à Monsieur Valéry Giscard d’Estaing pour l’emporter 7 ans, car il va rester un bilan et passif à l’issue du mandat du personnage qui est à l’Élysée : l’histoire est pleine de retournements.
    Il y a des personnalités qui ont du potentiel non seulement dans l’actuel Front national ou rassemblement national maintenant, où ailleurs dans la droite dit conservatrice ou encore ailleurs dans la société dite civile.
    Mais il reste à savoir où est cette perle rare: Nicolas Dupont-Aignan, Nicolas Bay, Jean Messiha( grillé par son échec législatif et ses coups de sang), Philippot, que sais-je?
    Toujours est-il que les manières pour des partis patriotes et attentifs à la protection de leurs populations d’arriver au pouvoir sont très différentes du système français: en Suède en Italie en Slovénie en Autriche angry cela fonctionne beaucoup plus par coalition, ils sont aussi d’un très grand professionnalisme et il faut l’admettre d’une très grande honnêteté intellectuelle avec tous les chiffres et statistiques qu’ils peuvent compulser et utiliser pour déstabiliser leurs adversaires.
    La PME familiale Le Pen ne fonctionne plus, elle ne gagne pas le pouvoir , parce que dans le fond d’elle-même elle n’en veut pas , elle n’y arrivera jamais, il faut une autre méthode il faut d’autres personnalités.

  10. Marnie

    Le RN a désespéré de nombreux français prêts à le suivre. MLP aurait fait peut-être environ 30 millions de voix si son positionnement avait été autre que celui qu’elle a affiché. Nous ne sommes plus à l’époque de l’indépendance de l’Algérie. Les algériens (et l’ensemble du Maghreb) ne ressemblent en rien à ceux de cette époque révolue. Qu’ils soient des français d’origine algérienne ou des algériens immigrés dernièrement ils ont dans l’ensemble la haine de la France. MLP ne voulait pas être diabolisée : elle est devenue politiquement correct mais elle n’a pas suivi l’évolution qui s’impose et nie quelque peu la réalité actuelle.

    1. durandurand

      Flatté les allogènes avec l’espoir d’avoir leurs voix deuxième grosse erreur , la première son débat avec micro-con qui la baladé ou il voulait .

  11. korcia-girard jean-roger

    oui , assez ok avec la teneur de la plupart des posts …

    Marion Maréchal serait plus rentre dedans , intéressante et moins langue de bois que ce monsieur . Que peut-il dire d’autre , maire d’un ardt fortement islamisé , son électorat le désavouerait aux prochaines élection municipales ! même situation avec la gauche , la droite
    Les élus du Fn seraient donc comme les autres ? des bouffeurs de steaks , pas vraiment des patriotes .
    réponse trop longue , politicienne , tordue et dans une langue de bois digne des années 90 alors que c ‘est si simple à répondre .
    Ce phénomène est observé depuis 40 bientôt et mérite des réponses plus cinglantes !

    oui , peut-être qu’il faut un autre parti avec d’autres gens et que les Le Pen ne souhaitent pas prendre le pouvoir !

    cordialement
    Chlomo

  12. SEGUINEL jean francis

    Pour faire court (les commentaires sont souvent trop longs), il faut dire que ce S.R. tortille du C. pour chier droit.

Comments are closed.