Amoureuse d’un musulman, Corinne a complètement renié ses coutumes et impose les siennes à ses parents


Amoureuse d’un musulman, Corinne a complètement renié ses coutumes et impose les siennes à ses parents

Remarquable article que celui de Samia sur l’impossibilité pour un musulman d’être modéré à cause du poids de la famille, de la communauté.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/06/non-le-musulman-modere-ne-peut-pas-exister/

Un article que je vais garder en archive et que je ne vais pas manquer de faire lire dans mon entourage. Ce qui est décrit ici j’en suis le témoin, c’est ce qui se passe chez des amis proches.

Leur fille, Corinne, issue d’une famille traditionnelle française et à l’origine assez libérée comme beaucoup d’Occidentales s’est acoquinée avec un musulman…

Petit à petit elle a commencé à changer, bien qu’à l’origine imprégnée de notre culture basée sur le développement personnel et l’épanouissement de l’individu. Elle a commencé à ne plus partager le repas de ses parents car pour plaire à sa nouvelle « famille » elle s’est mise à manger halal., Puis ses comportements ont continué à changer au point qu’aujourd’hui elle s’est convertie et fait le ramadan et tout bien comme une bonne musulmane (bien oui faut plaire à son oumma).

Elle bosse comme une dingue toute la journée pour faire manger le foyer pendant que son compagnon en bon musulman « médite » tout le long de la journée. Les week-ends, elle ne sort pas elle attend sagement son « homme » qui, lui, va faire la fiesta avec les copains, entre hommes ..enfin on suppose .

Ils se sont mariés selon le rite musulman devant l’imam mais elle a obligé  auparavant son père à aller (la mort dans l’âme) « négocier » avec le père du mari en l’absence de sa mère et des femmes bien sûr.

Puis voilà que pour légaliser leur union ils se sont mariés à la Mairie, mais elle a refusé que son père l’accompagne devant le Maire (ça en dit long sur l’endoctrinement vicieux de cette soi-disant religion.). Pour le repas et la fête qui suivra le mariage, bien qu’à l’origine il était convenu que les deux cultures devaient être respectées et qu’il devait y avoir un repas halal et un repas pour les non musulmans, elle a décidé que le repas serait uniquement halal, que les musiques seraient uniquement arabes, allant même jusqu’à envoyer paître ses propres parents leur disant que c’était son mariage et qu’elle faisait comme elle le voulait, ce qui veut dire que mis à part quelques personnes, les non musulmans seront bien vite « éradiqués » de la fête.

Bref, la voilà donc devenue une bonne musulmane très certainement appréciée de son oumma, mais qui a brisé le cœur de ses parents en reniant la culture de « sa » famille, famille qui lui est désormais devenue étrangère..

Voilà encore une fille perdue du fait de je ne sais quel fantasme, peut être croit-elle vivre un conte des mille et une nuits? Je ne sais pas mais elle déchantera très vite et trop tard. Voilà, j’ai pu donc voir de visu comment cette religion vicieuse et pourrie qu’est l’islam arrive à capturer et téléguider une personne pour la couper de sa famille, de toute sa culture et la soumettre à ses préceptes, c’est pire qu’une secte.. Triste constat.

 

Note de Christine Tasin

Même si c’est difficile, il me semble que des parents ont pour devoir de dire non à l’inacceptable.

Tu ne veux manger que halal ? Pas chez moi, tu dégages.

Tu ne veux pas que je t’accompagne devant le Maire ? Je ne viens pas à ton mariage.

Tu veux imposer à mes invités et à moi de manger halal et de danser sur des musiques arabes ? Je n’irai pas à ton mariage et je déconseilerai à toute la famille d’en faire autant.

On n’est pas obligés  de devenir des carpettes sous prétexte que nos enfants deviendraient musulmans. Ils décident de couper les ponts, qu’il en soit ainsi. Par contre ils doivent savoir que le jour où ils veulent faire marche arrière on est là, la porte est ouverte. Sans questions, sans reproches.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

56 thoughts on “Amoureuse d’un musulman, Corinne a complètement renié ses coutumes et impose les siennes à ses parents

  1. neo

    Corine ou Hapsatou, comme dirait M. Zemmour… Je vais finir par mieux comprendre le dicton arabe qui dit  » frappes ta femme tous les soirs, si tu sais pas pourquoi, ELLE le sait »….

    1. franck

      dicton arabe cmme vous dites
      donc dicton pourrie
      si tu frappe ta femme .toi seul en est la cause
      trop facile d accuser les autres tous le temps

      1. Samia

        C’est cette mentalité pourrie des arabo-musulmans que je trouve à gerber. Pour ma part, je ne comprends et ne comprendrai jamais ces occidentales qui s’acoquinent avec des muzzs. Elles perdent tout, leur liberté, leur dignité, leur famille, tout.
        Moi Samia, j’ai fait le contraire, j’ai épousé un homme qui me respecte en tant qu’individu libre, qui m’apprécie comme je suis, qui me soutient dans les moments difficiles de la vie. Grâce à lui, mon horizon s’est éclairci…
        Je ne suis pas son esclave. Je travaille, j’occupe un emploi où je m’épanouis, je sors avec mes amis si j’en ai envie, en définitive je prends des décisions seules pour ma vie. Aussi, il m’aide dans l’éducation de nos enfants, la tenue de notre foyer, en somme une vie à des années lumière de l’infamie islamique.

          1. Samia

            Vous m’avez déjà posé la question et je vous avais répondu à ce moment là. Ça ne vous dit rien ?

  2. clairement

    Je trouve que la position de Christine TASIN est de bon sens et bien adaptée. Mais surtout NE JAMAIS COUPER LES PONTS AVEC SON ENFANT !

    1. GAVIVA

      et si c’est lui qui coupe les ponts? Parce que bientôt elle verra ses parents comme de sales mécréants voués a l’enfer, puis les évitera pour éviter de se faire cogner par son barbu….

      1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

        Il faut toujours être prêt à accueillir l’enfant prodigue … Lorsqu’il réalise qu’il s’est trompé (et a été trompé) il a besoin d’un soutien.

  3. georges

    Entièrement d’accord avec vs Mme Tasin, (pour l’avoir fait moi-même) ns ne somme spas obligé de plier devant l’enfant…

  4. Stephane

    Je pensais comme vous Christine, jusqu’à ce mois d’août où j’ai été témoin d’une situation analogue du coté de ma belle famille.
    Il n’était pas question encore de mariage mais la fille est complètement endoctrinée, elle se cache des hommes si elle n’a pas mis son voile, elle fait ses prières, ne mange plus de porc, etc…
    Quand elle est venue vers moi pour me saluer, j’ai eu un moment de panique, je ne pouvais pas lui mettre ma main dans la gueule et de surcroit le grand-père qui a fait la guerre d’Algérie a les mêmes idées que moi.
    Je lui ai fait le signe de croix avant de l’embrasser pour voir sa réaction.
    Elle m’a sourit, un autre cousin ne l’a pas saluée.
    Cette situation nous fait très mal, ça détruit une famille.
    Je hais cette secte de merde.
    La mère accompagne même sa fille pour l’aider à acheter ses tenues de carnaval.
    J’ai essayé de parler au père, il m’a répondu qu’on ne peut rien faire contre quelqu’un qui croit.
    La seule chose sur laquelle nous sommes tombés d’accord : une religion est une secte qui a réussi.
    Là j’ai vraiment vu la détresse des parents, prêts à faire des concessions pour ne pas perdre définitivement leur fille.
    Ce n’est pas aux parents que j’en veux, mais aux gouvernements successifs qui ont le culot de nous parler de compatibilité avec la république, d’amour et de paix, alors qu’il s’agit d’une secte dangereuse et mortifère.
    J’espère que ces personnes seront un jour rattrapées par la justice et paieront pour leurs crimes.
    Nous avons déjà connu les guerres de religions, nous avons tous des ancètres protestants et catholiques qui se sont entretués. Nous avons déjàs héradiqué une fois les intégristes religieux, l’inquisition, les cathares, etc….
    Nous devons recommencer, ce n’est pas une question de choix mais une question de temps.

      1. Charles Martel 02

        Je ne suis qu’un témoin impuissant de ce que je relate ici, et les parents de cette fille sont un peu devant le même choix cornélien que ceux de la famille de Stéphane, C’est soit ils se plient, soit ils perdent définitivement leur fille…

        Pour ce qui me concerne les limites auraient été vite dépassées et j’aurais adopté la position de Mme Tasin qui me semble très juste, mais après chaque parent fait comme il le peut quand malheureusement leur enfant est pris en otage par cette religion de merde.

      2. Monique

        La famille non musulmane est généralement plus tolérante envers leurs proches s ils se convertissent à l islam. Jamais je n ai encore entendu une chrétienne/chretien convertis à cette merde d islam se faire menacer de mort s ils revenaient pas au catholicisme. Les muzz tueraient même leurs propres parents si un des deux décidait de se convertir à une autre religion que l islam.

    1. Monique

      J ai connu le cas d une fille qui a eu le malheur de sortir avec un muzz .Étant chrétienne la fille tomba enceinte et bien sûre sous la pression de son compagnon et de sa belle famille voulaient qu’ elle se convertisse à l islam mais heureusement elle avait refusée.Séparé de son compagnon celui -ci exigea que sa fille ne mange plus de porc .Son père avait même demandé à sa fille de faire semblant d être malade pour ne pas se rendre à l église le dimanche.

    2. TEMPLIERTEMPLIER

      la laicité camarade STEPHANE,apporte le désert et l aridité spirituel…pour ceux et celles qui recherchent des réponses au sens de leurs vies n est ce pas….l islam en expension sur notre sol,leur apportera aide et réconfort ou tout du moins le croiront….
      fallait pas toucher a l enseignement de CHRIST et,il ne fallait pas le rejeter…
      la decadence de l occident est aussi la conséquence de ce rejet du divin et du mystique…
      la France retrouvera sa grandeur quand sa population de nouveau retrouvera le sens de la prière…
      France …grosse tete remplie d orgueil qui se prend aussi pour le nombril du monde……

      1. Ecclésiophage

        TEMPLIER, vous dites des âneries ! L’esprit de la laïcité consiste à garantir à chacun sa liberté de pensée SANS EMMERDER LES MÉCRÉANTS comme moi qui s’accommodent parfaitement du  » désert et de l’aridité spirituelle « . Point de cierge ni de crucifix en ma demeure mais je jetterai dehors celui qui s’en prendra à mon hôte parce qu’il est juif ou chrétien. Avec le muzz, cela n’arrivera pas : j’ai une machine à refouler les cons. Que chacun croie à ce qu’il veut et adore la chimère qu’il lui sied sans imposer aux autres la vue et le bruit de son arriération mentale. Amen ! Tes vaches avec les miennes ça fera un joli troupeau.

      2. Ixiane

        Tout à fait juste , Templier, les français se sont détournés de notre DIEU en Jésus Christ !! et rien de bon suivra !! Celui qui ne connait pas le Message de notre Seigneur JESUS- CHRIST n’a d’autre choix que de se laisser berner par les faux prophètes !!
        Et le jour où l’Elysée aura adopté MAHOMET ( la soumission est déjà là ) , on reviendra au Moyen Age si les français l’acceptent !

  5. Eddy K

    Horrible… L’endoctrinement qui vous vole vos propres enfants… Qi en fait des êtres soumis à des élucubrations arriérées…

    C’est triste de voir une jeune fille née libre dans un pays libre, et qui se transforme ainsi volontairement en être inférieur à cause d’une croyance…

  6. Samia

    J’ai vécu exactement la même chose avec mon amie arabo-musulmane lors de son mariage avec un non musulman. J’ai cru que j’allais péter un câble. Ce n’est pas elle, ses frères, ses parents qui ont agis comme des enflures mais ses tantes et cousins, cousines qui ont imposés la dictature du halal, musique arabe, pas d’alcool. Son mari, ce zigoto n’a rien dit. Sa famille à lui, au fond de la salle comme des parias, buvaient les « pauvres » leur petit verre d’alcool de manière discrète. Mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai dit à M., le mari de ma copine : « Bon sang ! Tu ne dis rien, c’est quoi ce bordel on se croirait en Arabie. Je suis allée voir le frère de la mariée, jouant le rôle de DJ pour l’occasion et je lui ai demandé instamment de mettre de la musique française ce qu’il a fait. Il n’était pas d’accord avec tout ça mais par peur sa sœur, ses frères n’ont rien dit. HALLUCINANT !!!
    Je suis allée voir la famille de M. et les ai invités à venir boire leur verre au milieu de la salle pas dans le fond comme des voleurs. En gros, j’ai fait ce que M. et mon amie auraient voulu, dû faire et qu’ils n’ont pas eu le courage de faire. Mon amie me l’a toujours dit qu’elle m’enviait de ne pas avoir peur et d’envoyer bouler ceux qui n’étaient pas contents. Croit-elle que cela a été facile pour moi ? J’ai passé de nombreuses années à me battre, à faire la guerre à ce système daubé.
    J’avais pensé à écrire un article sur ce mariage car j’en ai gardé un souvenir cuisant.

    1. Charles Martel 02

      C’est pour ça que votre article m’a touché Samia, nous avons vécu un peu la même chose Je salue votre courage, car il faut en avoir pour défendre votre position.
      avec tout mon respect 🙂

      1. Samia

        Merci, je revis depuis que je viens sur RR. Je finissais par me dire que c’est moi la zinzin. Je fatiguais de devoir toujours remettre les pendules à l’heure des mouzoulmanes et des dhimmis complètement « carpétisés »

    2. Fomalo

      Tout le monde garde des souvenirs cuisants de certains mariages, n’est- ce pas? L’important c’est que ce soit celui d’un(e) autre!
      Perso, je trouve l »usage du prénom Corinne un peu galvaudée ces jours-ci, et j’aimerais avoir un petit commentaire moins mou du genou, par exemple de Machinchose ou d’autres astucieux et dubitatifs observateurs…..

      1. Christine TasinChristine Tasin

        c’est moi qui ai « nominé » la donzelle dans le texte de Charles.. n’y voyez aucun hasard

  7. GAVIVA

    Bonjour Christine, je susi entièrement d’accord avec votre note a la fin de l’article, mais dire ça a des parents déjà en deuil ( oh oui, et plus qu’ils ne pensent mais comment se l’avouer) ce n’est pas facile. Ils devraient se dire ça eux mêmes, et là encore ce n’est pas facile. Je crois qu’ils auraient du se dire ceci bien avant que leur fille ( ou leur fils) n’ait du poils sous les bras ou au menton. Mes enfants ont 4 ans, je pense déjà à ce genre d’éventualité, que je redoute, mais que j’espère prévenir par l’éducation, et l’énorme album que je constitue depuis 2014 ( année de leur naissance, année où j’ai découvert vos sites) avec une sélection d’articles.
    Dans le meilleur des cas ce sera comme un livre d’histoire, dans le pire des cas un manuel de SURVIE.
    Il n’est jamais trop tôt pour veiller sur ses enfants. Si ça peut éviter de se retrouver prit au dépourvu….

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Je suis d’accord avec vous, c’est très difficile mais dans tous les cas, que ce soit avec des musulmans, avec les Asko, avec des journaleux, avec nos propres enfants, impossible de se laisser marcher sur la tête. Question de respect de soi.

      1. GAVIVA

        C’est bien vrai, l’inverse revient à littéralement les suivre dans leur délire. De tous les cours de psychiatrie que j’ai eu cette phrase revenait le plus souvent. Et se vérifiait sur le terrain.
        C’est une question de respect de soi et de respect pour nos enfants aussi même si eux ont l’impression du contraire.
        Aimer ses enfants peut aller jusqu’à mourir pour eux mais pas à leur place s’ils ont décidé de se suicider, consciemment ou non.

  8. paul-andré tournelle

    Les français et les occidentaux ne sont pas au courant de ce que les musulmans appellent le « djihad amoureux ».
    Il est interdit à une musulmane d’épouser un juif ou un chrétien.
    Par contre, il est parfaitement autorisé
    ( et meme encouragé dans la oumma ) à un musulman d’épouser une juive ou une chrétienne.
    Une fois le mariage consommé, le mari musulman a quasiment tous les droits.
    Les enfants d’un musulman ( meme laic ) et d’une chrétienne seront considérés comme musulmans et auront des prénoms musulmans.
    Il n’y a donc aucune réciprocité.
    Cette secte qu’est l’islam a vraiment pensé à tout.
    Les enfants d’un musulman et d’une juive ou d’une chrétienne sont automatiquement « comptabilisés » comme musulmans.
    Mesdemoiselles , réfléchissez donc avant de vous engager avec un musulman.

  9. neo

    ….. »une religion est une secte qui a réussi »…. Oh que oui pour l’islam. mais nous vivons, AUSSI, une tendance INVERSÉE du fait de son succès dans notre Sté (pour l’instant) via des brèches réglementaires du vivre « ensemble » dans nos institutions. En effet, INVERSÉE, car nombres de sectes féministes, spécistes, etc., FORT des résultats positifs de l’intégrisme omnipotent que notre société, molle, ne sait assagir voir réguler, s’en prévalent POUR s’imposer quasi religieusement.

    1. Victoire de Tourtour

      Ce sont des religions de compensation, voire de substitution, notamment pour les gens qui n’ont pas eu la chance de recevoir une instruction religieuse intelligente, avec ce qu’il faut de recul,donc de culture et de sens de l’analyse.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        faux il y a aussi des chrétiens ayant reçu une instruction religieuse de qualité qui basculent

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Votre commentaire présent passe bien.

      Je ne comprends pas quel est votre problème, Jacotte.

      Merci de le préciser.

      (Le modérateur).

  10. J

    Voilà ce que je crains avec notre monde aujourd’hui. On a beau élever nos enfants en leur expliquant les dangers, le pourquoi du comment, que faire face à cette situation ?
    Et il y en a beaucoup, des Blanches, qui se mettent avec des Muzz ou des Noirs. Rien qu’aujourd’hui, en sortie à Plan de Campagne (zone commerciale à l’extérieur de Marseille), j’en ai vu 3, des blondasses avec leur marmaille métissée et le mari qui se pavane comme un coq. Encore qu’elles n’étaient pas voilées. J’ai la rage de voir ces collabos détruire notre pays.
    Je n’ai contre le métissage, par contre, quand c’est avec des adeptes de la secte mortifère, je ne comprends pas.

  11. SarisseSarisse

    C’est très triste quand même même si on peut sourire de cette histoire de Corinne et Hapsatou.
    Malheureusement pas mal de convertis qui ne lis même pas les textes de leur nouvelle religion se soumettent sans une seule 11 de jugement critique et c’est très triste.
    Je pense aux familles des Courtailler des Dumont des Clain, ces convertis qui sont tombé dans l’islam puis l’islam radical, puis la délinquance puis dans le djihadisme, quel enfer elle doivent vivre.
    Certains vont incriminer la déchristianisation de la France mais on peut incriminer beaucoup plus loin, la perte des repères familiaux, sociaux, républicains à la perte des valeurs de toutes les valeurs, le relativisme moral le laxisme, et sans doute bien d’autres choses encore.
    Et malheureusement les élites et le sommet de l’État ne donnent pas l’exemple, bien au contraire!

    1. Victoire de Tourtour

      Et la dégringolade de l’Education Nationale, qui forme des crétins incultes et prétentieux .

  12. SarisseSarisse

    Je suis d’accord avec Madame Tasin si l’enfant devient ta prose élite il est inutile de le suivre il faut rompre même si cela fait mal au cœur il faut rompre radicalement avec quelqu’un qui lui-même a rompu radicalement.
    L’islam est un système totalitaire comme le nazisme et le communisme qui arracher les enfants à leur famille ils fonctionnent de la même manière donc de la même manière il faut résister il faut dire non il faut refuser il ne faut pas se soumettre à ses propres enfants qui deviendront un jour vos propres bourreaux.
    N’oublions jamais que l’Islam lui-même en particulier sous l’Empire ottoman fabriquait des janissaires ces janissaires étaient chrétien d’origine, des enfants chrétiens arrachés à leurs familles, ces janissaire étaint hongrois, valaques ou moldaves , bulgares, albanais car il ne faut pas oublier que l’Albanie avant de devenir majoritairement musulmane était un état chrétien qui se bâtit vaillamment contre l’invasion ottomane.
    Tous les systèmes totalitaires fonctionnent sur le même modèle il arrachent les enfants dès le plus bas âge à leur famille ils les dressent contre leur famille ils les incitent même à dénoncer leur famille c’est une logique qui se répète depuis la nuit des temps.
    Et quand ce ne sont pas les enfants qu’ils arrachent à leurs familles et bien ce sont les épouses où les futurs époux qu’ils se hâtent de convertir et endoctriner ( et ressorte pas surtout la supercherie du nul contrainte en religion qui est un énorme mensonge, aller au texte et lire ce qui est avant et surtout ce qui est après et tout s’éclaire).
    La véritable éducation devrait commencer par là surtout dans une démocratie comment ne pas se laisser endoctriner ni séduire comment défendre avec rage les valeurs qui vous rendent et vous conservent libres!

  13. SarisseSarisse

    D’une certaine manière ce jihad amoureux et similaires à ce jihad qui fabrique des janissaires ce sont des janissaires par escroquerie sentimentale.

  14. palimola

    Dans ma famille nous avons un cas similaire mais pour un garçon qui s’est entiché de cette merde ….nous avons décidé de ne plus avoir aucun contact avec ce connard il a choisi son camp ! la seule chose qui nous gêne c’est que ce fumier porte notre nom et qu’il le traine dans la merde ! …Christine dans sa note a entièrement raison DEHORS ! ….de toute façon celui ou celle qui a fait le choix de se soumettre a cette merde est perdu et pour nous c’est comme s’il était mort et on en vient presque a le souhaiter parfois ..je sais c’est pas beau mais …………

  15. Christian Jour

    Mes enfants sont averti, tu reviens avec un musul, pour ma fille ou une musul pour mon fils, avec un tétard ou pas, je vous renis, vous n’êtes plus mes enfants, la porte sera fermé pour toujours, c’est comme ça et pas autrement, a vous de choisir vous êtes averti, je ne changerais jamais d’avis. Je leur ai répété ça assez souvent et chaque fois ils m’ont répondu, ne t’inquiète pas ce sont des connards et tu n’as pas de souci à avoir de ce côté là. De toute façon je vous le dit et je ne reviendrai jamais sur ma décision. Maintenant à 21 et 22 ans les amis et amies qu’ils ramènent à la maison aucun est un musul car sinon ça reste sur le palier.

    1. Samia

      Même avertissement de la part de mon mari à nos enfants. Pas intérêt à venir avec un arabo-musulman qui ne reconnaît rien d’autre que son arabité et son islamité. On les éduque pour résister aux offensives des musuls. Ils sont encore jeunes, on espère que ça va marcher.
      C’est ma hantise, je tiens à mes enfants et je ne voudrai pas les voir perdus dans cette merde d’islam.

  16. frejusien

    Ne ratez pas ce soir, sur la Chaine 20,  » The handmaid’s tale », la servante rouge,

    une série SF sur un univers totalitaire religieux,

  17. Ixiane

    La FRANCE et toute l’EU a tourné le dos au Message de notre SEIGNEUR JESUS-CHRIST , c’est la raison pour laquelle les musulmans arriveront à nous berner !!! Lisez la BIBLE , lisez les prophéties de l’Ancien Testament : une grande partie de celles ci ont été accomplies par JESUS CHRIST , et d’autres s’accomplissent actuellement en ISRAEL et à JERUSALEM , la Demeure de DIEU !!!

  18. bm77

    Tant qu’il y a des gens qui résistent à ces obligations dans les familles le communautarisme par l’Islam n’aura pas gagné .
    Mais le problème n’est pas tant à l’intérieur que dans notre société occidentale Islamo-compatible qui ne trouve pas mieux que de cautionner le radicalisme religieux qui s’installe de plus en plus dans les familles Maghrébines installées en France.
    Comment se défendre et garder son autonomie dans ces familles et que l’ on est une femme qui veut garder son libre arbitre lorsque des gens qui se disent en phase avec leur temps et par démagogie encouragent pratiquement les pratiques les plus sectaires et les plus démonstratives de l’Islam comme le port du voile intégral.
    Les plus extrémistes trouvent un écho favorable même dans des partis politiques qui se disent « progressistes » comme le NPA de Besancenot!
    Je connais des mères de familles d’origine Algériennes qui ont élevé leurs enfant d’une façon normal non religieuse et qui ont vu leurs propres enfants être embrigadés et changer à l’adolescence;.
    Pourquoi, parce que c’est le milieu communautarisé qui influence des ados qui ont parfois des problèmes personnels avec la société ce qui peut être compréhensible parfois , et qui trouvent par l’Islam une réponse dans une religion qui se vit contre la société occidentale et peut se révéler pour un jeune pas encore fini comme une réponse à son mal être. De plus il sera encouragé en cela aussi par des gens qui se disent proches des jeunes, tolérants, ouverts et immigrationistes et expliquant que ceux qui critiquent l’Islam sont des racistes.
    Toutes les pratiques rituelles imposées créent des coupures et encouragent le communautarisme qui fractionne la société.
    Pour donner un exemple j’avais un collègue marocain qui m’avait invité à diner et je lui est dit que je ramenait une bouteille de rosé de provence, le gars que je connaissais cool et volontiers déconneur m’est paru métamorphosé en me répondant sèchement qu’il ne pouvait rentrer de l’alcool chez lui.
    Je me suis rendu chez lui nous avons passé une bonne soirée, sans musique et sans alcool , mais il est clair que cela a jeté un froid et la prochaine fois je déclinerai toute invitation de sa part et je sais par avance qu’il n’acceptera pas la mienne puisque je suis amateur de vin donc rideau sur une relation!
    Tout cela par la religion qui a prit trop d’importance et est pratiquée avec trop de rigorisme comme une réponse à tous les maux de la société occidentale et son impureté.
    le problème c’est que pour beaucoup d’étrangers qui se sont installées en France depuis quelques temps ils font comme si il n’y avait pas de peuple sur place et que l’endroit était vierge et à conquérir, ils se posent là font sans nous et expriment par ce comportement un profond mépris . Exit le Français et ses traditions épicuriennes et son côté bon vivant on va imposer notre rigueur à toute la société et même nos plus petits vont leur montrer la voie à suivre . Je dis cela parce que j’ai connu quelqu’un qui travaillait dans une maternelle pour aider et qui se faisait rabrouer par des bambins de 4ans a chaque repas leur demandant avec autorité si le plat servi était halal ou ne comportait pas de porc. Véridique! Pour leur famille il était plus important de manger du halal que de respecter les adultes chargés de veiller sur leur progénitures. La hiérarchie, elle, s’était « adaptée » aux exigences religieuses et ce n’est pas de son côté que le personnel pouvait trouver un soutien.

    1. Samia

      Ce que vous dites je suis entièrement d’accord et ça me rend dingue. Je suis fatiguée de répéter qu’il faut se faire respecter à tout prix et ne pas laisser les musulmans imposer leur loi.
      En guise de réponse, yeux ronds et silence !

  19. marie brocq

    tant qu’il y aura des pseudo religions qui en fait ne sont que des cultes et sectes le monde ira très mal. il faut abolir toutes ces choses définitivement et être intransigeant, n’oubliez pas que la schinophresie existe depuis longtemps il ‘y a pas plus de prophète qu’il n’y de petit bonhomme vert à petit point jaune, gris peut être mais pas vert 🙂

Comments are closed.