Québec : les anti-immigration remportent la mise, les lépreux se répandent sur toute la planète


Québec : les anti-immigration remportent la mise, les lépreux se répandent sur toute la planète

Quand on vous dit que les choses changent, peu à peu. Et pas qu’en France ! A croire qu’en accélérant notre invasion les dirigeants dhimmis veulent ouvrir les yeux de tous les Occidentaux et déclencher une guerre planétaire ! Je plaisante à moitié, ils sont capables de tout, et les industriels de l’armement doivent se frotter les mains.

En attendant, ce sont les urnes qui parlent, en Italie comme au Canada. Il faut bien, hélas, parler du Canada puisqu’il semble que les indépendantistes québécois n’aient pas le vent en poupe, les grands vainqueurs des élections que nous annoncions hier sont des nationalistes non indépendantistes. Les partis indépendantistes n’ont obtenu que 37% des suffrages. C’est sans doute pour cela que le vainqueur d’hier, François Legault, ancien indépendantiste, a viré sa cuti et a renoncé à cette bataille.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/01/elections-majeures-au-quebec-aujourdhui-vers-la-depossession-comme-en-france/

LeaCAQ ( Coalition Avenir Québec ) de François Legault aura donc la majorité absolue à l’Assemblée nationale québécoise, ayant obtenu 74 députés sur 125, là où elle  n’en avait que 21 dans le précédent parlement.

C’est donc une belle avancée dans la lutte contre l’immigration, même si on ne pavoise pas complètement pour autant, car le vainqueur, s’il est décidé à réduire l’immigration « afin de donner le temps aux immigrés installés de s’intégrer », ne parle pas comme Salvini de renvoyer chez eux les « migrants »…

Les Québécois ont porté pour la première fois au pouvoir lundi la Coalition Avenir Québec (CAQ), un parti nationaliste non indépendantiste qui souhaite réduire la taille de l’État et l’immigration, tournant la page de près de 15 ans de gouvernement libéral quasi ininterrompu.

« Aujourd’hui on a marqué l’histoire, aujourd’hui il y a beaucoup de Québécois qui ont mis de côté un débat qui nous a divisés pendant 50 ans », soit la question de l’appartenance ou non du Québec au Canada, a lancé, triomphal, François Legault, Premier ministre désigné de la province, lors d’un discours à Québec.

lire la suite ici :

https://www.la-croix.com/Monde/Le-Quebec-tourne-page-liberale-elit-gouvernement-nationaliste-2018-10-02-1300973017?from_univers=lacroix

 

Il est « juste » question de diminuer de 20 % le nombre des immigrés après avoir stoppé la diarrhée .

D’aucuns me diront qu’en France on serait déjà heureux d’obtenir cela. Certes.

La deuxième bonne nouvelle, c’est que Trudeau le vendu vacille et qu’il n’est pas sûr du tout de gagner les élections l’année prochaine, avec la montée des nationalistes au Canada comme partout.

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour les Libéraux, la famille politique du Premier ministre fédéral Justin Trudeau, après la perte en juin de l’Ontario, province la plus riche et la plus peuplée, au profit d’une autre formation conservatrice.

https://www.20minutes.fr/monde/2346651-20181002-quebec-elit-gouvernement-nationaliste-veut-reduire-immigration

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Québec : les anti-immigration remportent la mise, les lépreux se répandent sur toute la planète

    1. frejusien

      Les allemands se réveillent, ça a pris du temps, mais ça fera boule de neige,
      les autres vont comprendre que la période où il fallait baisser la tête s’achève, et que va débuter la période de la LIBÉRATION

  1. Hollender

    Le bidochon lambda d’aujourd’hui à peur d’afficher, de montrer un drapeau de son pays ! Terrorisé de se voir considéré comme une résurgence de NAZI. Cherchez un magasin supermarché qui vende des drapeaux… Niet ! Y’en à pas. En revanche, le franchouillard de base et le bobo qui veulent se demarquer arboreront fièrement l’union jack ?? et le drapeau états unien?? sur leur mini, petits cerveaux petites bagnole…..
    Ils en mettent même sur les ustensiles de cuisine, les coussins, les cartables, les stylos, leurs meubles, « décorent » leurs logement avec les drapeaux de ceux qui les méprisent etc. Etc.
    Les anglais quittent l’Europe car ils ne peuvent ni la contrôler ni la diviser et le Couillon de toujours, le donneur de leçons à la planete entière se vautre
    dans les drapeaux des autres. ????
    Have a Nice day idiots……..

  2. durandurand

    Bien fait pour le trudeau le dhimmi , le corrompu ,le traître ,à force de pousser le peuple à bout , la corde fini par casser , j’espère que nos amis Canadiens vont les virés définitivement du pouvoir aux prochaines élections l’année prochaine !

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La lèpre se répand ; c’est très, très contagieux la lèpre ! Et c’est l’épidémie qui engendre la guérison.

    Elle court, elle court,
    La maladie d´amour,
    Dans le coeur des enfants,
    De sept à soixante dix-sept ans.
    Elle chante, elle chante,
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris

    :::: https://www.youtube.com/watch?v=lz46pz1fB9c
    :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maladie_d%27amour_(chanson)
    :::: https://www.lacoccinelle.net/794787.html

  4. Rinocero

    Dommage que les Indépendistes du PQ n’aient pas gagné cette élection mais la bonne nouvelle c’est le recul du PLQ (Parti libéral québécois ) allié à Trudeau au niveau fédéral. Si le Parti québécois (favorable à l’indépendance avait affiché une volonté réelle de limiter l’immigration et en même temps de défendre l’indépendance du Québec , peut-être serait-il passé. Mais en tous les cas le recul du PLQ amorce effectivement une défaite dans l’ensemble de la Fédération canadienne du très multiculturaliste parti libéral. Croisons les doigts !

  5. Luc Pharand

    En tant que souverainiste, je ne surespère pas.
    La presque disparition du seul parti souverainiste au Québec a l’effet d’un troisième échec référendaire.
    Cet effacement politique du seul parti porteur de la cause nationale réjouit les adversaires souvent haineux du Québec. Ceux-ci jubilent devant la décomposition du Parti Québécois.
    Il ne faut pas voir en François Legault, le nouveau premier ministre élu, un Orban ou un Salvini. Nous ne sommes pas Européens. Que quelques millions de francophones dans une mer nord-américaine de 360 millions d’anglophones.
    La réalité démographique exigerait de chacun une culture souverainiste citoyenne.
    Cette culture a disparu en une génération sous l’effet conjugué de tous les acteurs du Deep State canadien.
    Le chantier de la souveraineté est à reconstruire. Sisyphe est un souverainiste Québécois. L’histoire n’est pas terminée. L’espoir est là, je veux le croire.

    1. Yann Kempenich

      Je trouve la ville de Québec encore bien préservée mais Montréal, c’est vraiment LA métropole de type anglo-saxon : multiculturelle et communautaire. Le modèle que Macron veut nous vendre, quoi…

      Si je devais fuir tout ça, j’irais dans les monts Valin ou en Gaspésie.

    2. Michel

      Je l’espère moi aussi, car je partage vos craintes et en particulier je ne suis pas sûr du tout qu’il y ait un vrai sursaut chez nous, ici en Europe.

  6. Sandra

    Il y a encore 15 ans, il faisait bon vivre à Montréal. Ca s’est vite grangéné avec une immigration massive …maghrébine. Contrairement à la France où les blancs sont maintenant en minorité, le Québec peut encore limiter les dégâts.

    1. Michel

      Mais pour combien de temps ? Le problème est que les Québécois font faire la même erreur que les français : ils vont laisser les envahisseurs s’installer sans réagir, de même qu’ils laisseront les gaucho-mondialistes prononcer leurs discours sans rien dire.
      La suite, vous la connaissez.

Comments are closed.