Les antiracistes veulent détruire les Européens blancs, à nous de devenir racistes pour nous défendre


Les antiracistes veulent détruire les Européens blancs, à nous de devenir racistes pour nous défendre

Il est temps de rétablir le parler vrai, de tomber les masques et d’arrêter d’utiliser des périphrases, des expressions euphémisantes et masquantes pour éviter d’appeler les choses par leur nom, bref de parler en novlangue façon 1984.

Les mouvements « antiracistes » ne sont pas contre le racisme, ils sont POUR un racisme anti-blancs et une suprématie afro-musulmane Leur but est de détruire les Européens blancs, de les rabaisser au moins, de les soumettre à la loi des Africains et des musulmans, et surtout de profiter au maximum d’eux, de leur prendre tout ce qu’ils peuvent. lls se comportent avec nous en partant du principe qu’on est racistes et qu’il faut nous écraser parce que blancs. Ils ne nous laissent du coup pas d’autre choix que de l’être, à notre corps défendant. Et justement pour nous défendre

Ça crève les yeux, d’ailleurs ils prennent de moins en moins de gants. On n’est plus dans la revendication pour une égalité, mais dans l’exigence, l’impératif de soumission avec une morgue et un aplomb sans frein, et l’agression permanente. C’est clair comme de l’eau de roche dans la démarche de ce mouvement de connasses, et dans ceux de tous les mouvements ethniques, comme le PIR(E), le CRAN (sans e, car ils n’ont rien dedans), ou les attitudes de tocards comme Maboule Soumahoro, Obono, Rakhaya Diallo (quoi)..

Je n’ai jamais été raciste, mais si les Noirs, les Arabes, les musulmans considèrent qu’ils peuvent m’agresser et me rentrer dedans sans respect de ma personne, me considèrent comme un adversaire, et comme un punching-ball, comme je l’observe et le subis continuellement depuis quelque  temps, simplement parce que je suis blanc, eh bien j’en prends acte, et les considèrerai à mon tour comme des adversaires.

Ce sont eux qui imposent cette façon de catégoriser et de cliver en assignant les Blancs à leur blanchitude, selon eux honteuse, pas moi. J’en prends acte et réagis donc en conséquence: puisque je dois me défendre face à une agression, je me défendrai. Je ne vais pas me laisser écraser sans réagir.

Il y en a ras-le-bol de ces revendications débiles, au nom d’une colonisation finie depuis 60 ans (quatre générations là-bas) soit bien avant ma naissance et d’un esclavage fini depuis 170 ans (bien avant la naissance des mes arrières-grands parents). Qu’est-ce que j’ai à voir avec ça? Aucun de mes ancêtres n’a jamais rien eu à faire là-dedans, même de loin, n’a même jamais commercé avec ces régions.

Ce qui n’est pas le cas des ancêtres de tous ces revendicateurs, marchands – Africains – d’esclaves eux-mêmes, eux qui vendaient leurs « frères noirs » aux négriers européens et américains.

Ils ne veulent pas de nous, ne veulent pas se mélanger avec nous, pas s’intégrer alors qu’on leur a tendu la main? Alors qu’ils dégagent, qu’ils partent. Il n’y a aucune raison d’avoir peur d’eux. A part la violence, ils n’ont rien, ne savent rien faire, sont incompétents. Ceux qui ont le savoir-faire économique, savent travailler pour produire seront toujours les maîtres. Sans nous ils ne sont rien, ils vivent à nos crochets et dépendent de nous. Il serait temps qu’ils le réalisent.

S’ils pensent prendre notre place en nous chassant et profiter ainsi des richesses de l’Europe et vivre comme des pachas, ils se mettent le doigt dans l’œil. Si on leur laissait les clés du pays et qu’on partait tous, en dix ans ils auraient les ruines. Comme quand nous sommes partis de leurs pays: c’est bien pour ça qu’ils les fuient!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Les antiracistes veulent détruire les Européens blancs, à nous de devenir racistes pour nous défendre

  1. Yann Kempenich

    Dans mon lycée de province, il y a trente ans, il y avait des Antillais et quelques Africains et de rares maghrébins. Et bien sûr, aucune voilée, aucun barbu dans la ville. Et tout allait bien, personne ne parlait de race, de couleur ou de religion.

    Désormais, on ne parle plus QUE de ça. Et plus on ouvre les vannes de l’immigration, pire c’est !
    Il faudra bientôt s’excuser d’être Blanc vivant dans son pays…

    Merci la gauche et SOS Racisme !

    1. Charles Martel 02

      Mon père il y a déjà 50 ans, disait que si ça continuait comme ça ce serait nous, français, qui devrions un jour demander un permis de séjour en France. Il était visionnaire mon vieux….

      1. Yann Kempenich

        Pendant les guerres de Yougoslavie, le mien disait que la France allait ressembler à la Bosnie. J’avais haussé les épaules…

        Quelque chose qui m’agace au plus haut point : le fait que les vigiles (centres commerciaux par exemple) soient presque toujours noirs ou maghrébins. Cela signifie, de fait, que les Blancs sont exclus de ce métier… par peur des employeurs d’être accusés de racisme ?

        1. frejusien

          D’abord, c’est parce que ce métier ne demande aucune qualification, et il faut les caser qq part, les blancs sont donc exclus à priori, et même s’ils sont au chômage

          mais en faisant cela, ils soumettent la clientèle blanche à une  » pseudo-autorité » colorée, et c’est une forme d’humiliation, je crois que certains aiment cette idée, les gauches notamment, habituer les blancs à se faire contrôler par les minables importés

  2. Charles Martel 02

    Très juste cet article, bien sûr il faut défendre sa peau et ne faire aucun quartier a ces ordures de mahométans venant d’Afrique pour nous soumettre. Malheureusement nous avons, en sus, a lutter contre les traitres des pouvoirs publics, les magistrats, les politicards de merde et tous ces islamo-collabos qui sont tous le froc bien baissé devant cette engeance musulmane. Ce que ces cons de bobos ne réalisent pas c’est que si un jour les muzz deviennent les maîtres ils seront traités comme de la merde car blancs, qu’ils ne s’attendent pas à une quelconque magnanimité de la part de tout ce tas de merde de muzz

  3. GAVIVA

    tout ce que vous avez écrit et d’avantage je l’ai compris a 11 ans, en 1995 en rentrant en 6ème dans un collège pourri. Et pourtant je ne suis pas un génie simplement j’ai toujours eu les yeux GRAND OUVERTS. Et un mot m’est venu en tête ce jour là: INVASION. Ingratitude, racisme anti blanc, mépris, pourriture, etc c’est venu peu de temps après.
    J’avais cependant certains clivages:
    différence entre islam et islamisme, entre un Arabe et un islamiste.
    Ca n’a pas duré ce clivage, et on peut dire que c’est de leur faute et à ces putains de « dirigeants » pourris.

    1. GAVIVA

      je comprends que vous modérez mes propos, mais si je n’avais pas été aussi souvent traité de sale blanche, sale France de merde, sale pute de toubab pendant ma vie de collégienne et bien souvent après dans mon propre PAYS qui nourrit ces ordures, je n’aurais pas employé ce mot de B..G…LE qui semble encore être tabou, lui

  4. Jean Pierre

    Je suis également 100% d’accord avec vous. Toutes ces revendications foireuses et cette mise à l’index, n’est rien d’autre qu’une déclaration de guerre faite à l’homme blanc. Donc, pas de quartier !

  5. dmarie

    C’est désolant de voire notre pays envahi par une multitude d’indésirables avides d’argent qu’ils n’ont pas gagné par leur travail mais grâce à nos impôts, mais il est encore plus désolant de constater que cette situation est le fait des traîtres à notre pays mis en place à chaque élection depuis plusieurs décennies !
    Tous les jours ces sangsues gagnent un peu plus de terrain et si rien n’est fait rapidement, ils seront bientôt les propriétaires de la France à notre détriment et surtout à celui de toute notre descendance !
    Il est plus que temps d’agir et de chasser toute cette crasse hors de France avant qu’elle ne soit aussi pourrie que leurs pays d’origine !

  6. Machinchose

    un esclavage fini depuis 170 ans
    XXXX

    TUTUTTT

    il existe toujours, sous la gandourah si je peux dire
    et surtout en Mauritanie

    et toujours pratiqué par des musulmans de ces shithole contre les populations noires

    exactement comme il y a 14 siècles
    mais cette fois sans castration…

    1. Fomalo

      Rectification opportune @Machinchose, mais la destination des populations noires ce sont les territoires de l’Europe à annexer à l’aune de leur prolifération démographique. Une seule bannière: celle de l’islam et du coran, ça doit être un petit deal avant de les acheminer, dettes et pressions à l’appui. Surtout pas de castration … tout ce qui entre fait ventre comme on disait jadis!
      L’excision ou l’infibulation des femmes est un vice accessoire de leurs coutumes, puisqu’ils peuvent en avoir plusieurs (femmes)..

  7. Mateo

    Perso je suis fier qu’ils ne m’aiment Pas
    Mais les vrais racistes ce sont tous ceux qui nous les imposent
    C’est évident que cela va peter
    Et on verra comme lors de la dernière guerre les résistants de la dernière heure arrivés
    Le prix à payer sera très important et beaucoup d’entre nous y laisserons notre vie
    Alors cette fois il faudra éliminer les traîtres afin de ne pas les retrouver au pouvoir

  8. Joël

    « Aucun de mes ancêtres n’a jamais rien eu à faire là-dedans »
    Pareil pour moi. Mais nos gouverneux veulent nous imposer une repentance pour des faits que nous n’avons pas commis.
    Ben, ils peuvent toujours se gratter.

Comments are closed.