Elise Vincent et Lucie Soullier (le Monde) furax : Patrick Jardin n’est pas allé embrasser Abdeslam !


Elise Vincent et Lucie Soullier (le Monde) furax : Patrick Jardin n’est pas allé embrasser Abdeslam !

Illustration : dans le rôle des modernes Furies, je vous présente, de gauche à droite, Lucie Souiller l’Implacable ( Alecto ) et Elise Vincent ( Mégère ) qui incarne la Haine. 

Avec leur copain Asko la Vengeance, alias Tisiphone , les Furies sont de retour en Occident, avec un seul rôle,  pourchasser jusqu’au bout de la terre ceux qui n’agissent pas comme elles le veulent.

Les Erinyes grecques, devenues les Furies  : divinités persécutrices, déesses infernales

Mégère (Μέγαιρα / Mégaira, « la Haine »)  : 

Tisiphone (Τισιφόνη / Tisiphónê, « la Vengeance »)

Alecto (Ἀληκτώ / Alêktố, « l’Implacable »).

On s’enfonce chaque jour davantage dans l’abjection… et la haine que les journaleuses en question épaulées par l’ignoble Askolovitch – et tant d’autres…- véhiculent pour les familles des victimes du 13 novembre 2015 à Paris.

Enfin pas toutes, les cafards du net ( autre nom des Furies ) louent Antoine Leiris et le donnent en exemple.  Ce dhimmi, ce soumis, ce couilles-molles  ( pardon, je suis en colère ce soir, je n’en peux plus, trop d’abjection, et trop c’est trop )  perd sa femme, la mère de son enfant, assassinée au Bataclan ? Le triste sire surfe sur l’aventure, occupe les plateaux, la joue beau joueur et philosophe ( il y a juste une femme morte mais apparemment nous n’avons pas les mêmes valeurs ) et écrit son livre « vous n’aurez pas ma haine« . Il a rapporté combien ce livre ? Il a empêché combien de musulmans de devenir des terroristes ? Il a encouragé combien de musulmans à devenir des terroristes, hilares devant notre soumission, représentée par celle de Loris ?

Evidemment les deux ignobles s…..s du Monde parlent tout de suite de Leiris, pour l’opposer à Patrick Jardin  » sur le chemin de la haine ». Comment ne pas hurler à la mort devant tant d’ignominie, de haine, de mépris et d’arrogance pour les petits, les sans-dents qui souffrent le martyr à cause de salopards comme eux, qui luttent pour l’immigration et l’islamisation et donc leurs corollaires, le terrorisme et le djihad ?

https://www.lemonde.fr/long-format/article/2018/09/28/apres-le-bataclan-un-pere-sur-le-chemin-de-la-haine_5361248_5345421.html

C’est vrai, ça, c’est indécent de vouloir préserver la mémoire de sa fille  en se battant pour qu’un islamiste n’aille pas chanter là où elle est morte, avec 90 autres personnes.

C’est vrai, ça, ne pas mâcher ses mots pour dénoncer le terrorisme et l’incurie des pouvoirs publics, incapables non seulement de mettre fin à l’horreur mais  incapables, en sus, de faire respecter les victimes, ça ne se fait pas dans le petit monde des salons parisiens où évoluent nos 3 furies.

C’est vrai, ça,  dire la même chose que Riposte laïque ou Résistance républicaine, c’est indécent. Chut ! l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme et dire le contraire c’est facho.

C’est vrai, ça, avoir de la haine pour ceux qui ont tué votre enfant, c’est ignoble, c’est une faute terrible, une faute de goût, d’abord, aux yeux des deux pimbêches  qui ont la tête de l’emploi :

Il est vrai que Patrick Jardin a fait la faute suprême… Il a écrit à tout le monde, appelant à l’aide tous les politiques, toutes les associations, de gauche comme de droite ( il attend toujours la réponse de Mélenchon, d’ailleurs…)  pour que l’inacceptable n’ait pas lieu, et les seuls qui ont répondu sont des islamophobes, des haineux. Et notamment les organisateurs de l’Apéro-saucisson-pinard, terrible attentat contre le Vivre ensemble…

Le 21 septembre, lors d’un point presse contre le concert du rappeur Médine au Bataclan, c’est pourtant encore la droite de la droite qui entoure ce père meurtri, veuf depuis une quinzaine d’années. Rien qu’à la tribune, ils sont quatre à ses côtés, à défendre « ce lieu martyr » et à pourfendre « les forces » accusées de porter atteinte à « l’identité de notre pays » : Karim Ouchikh, du parti Souveraineté, identité et libertés (SIEL), Richard Roudier, leader du groupe identitaire de la Ligue du Midi, Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, connue pour ses apéros « saucisson-pinard », et Pierre Cassen, fondateur du site Riposte laïque.

Et il a commis la faute insigne d’accepter leur aide au lieu de rester tout seul avec la photo de sa fille décédée, Nathalie, devant le Bataclan, incapable d’empêcher Médine et ses spectateurs d’entrer.

Ces deux bonnes femmes sont des pourritures. Non seulement elles attaquent un homme qui a tout perdu, sans respect pour la morte, sans respect pour la douleur d’un père, mais, en sus, les deux péronnelles  prétendent lui donner des leçons, à cet homme de 63 ans qui a travaillé toute sa vie, les deux pieds dans la boue… Rien à voir avec la vie des journaleuses, persifleuses, narcissiques et égocentriques qui promènent leur cul dans les salons parisiens pour « avoir des relations », se faire mousser et twitter leur vision du monde.

Elise Vincent ?

Elle tweete,

 

Elle retweete Asko, bien sûr.

 

Patrick Jardin ne pardonne pas, il lutte avec ceux qui, comme lui, ne veulent pas de Médine au Bataclan, il est donc devenu un personnage d’extrême droite. Avec Asko, pas de surprise. Avec Elise vincent, pas de surprise. Manquent sacrément d’imagination ces miliciens du politiquement correct et de la haine de ceux qui ne pensent pas comme eux.

Le Monde raconte un homme émouvant de haine, qu’on ne peut pas aider…

On ne peut pas aider Patrick Jardin ? Ah bon ? Et pourquoi ? Parce qu’il a le mauvais goût de ne pas pardonner l’assassinat de Nathalie ?

Ou plutôt parce qu’il refuse d’aller embrasser les assassins de Nathalie ? 

Ils en auraient les larmes aux yeux, Lucet, Vincent et Asko si un Patrick Jardin était filmé serrant la main d’Asko ou lui roulant un patin… Pas d’amalgame, le pardon, les bons sentiments, la France réconciliée…

 

Mais Patrick Jardin ne mange et ne mangera jamais de ce pain. Il est droit dans ses bottes. Il a ancré en lui, le sens du bien et du mal, cela s’appelle le bon sens, cela s’appelle l’honnêteté et la droiture. Toutes choses inconnues des modernes Furies du Monde ou de la Collabo-sphère.

Certes, on savait qu’Askolovitch était un tordu, un islamolâtre doublé d’un haineux compulsif de tout ce qui ne pense pas comme lui.

On sait à présent qu’il n’est pas le seul, Elise Vincent aimerait avoir la première place sur le podium malgré sa médiocrité journalistique, malgré  son absence de travail. La preuve ci-desous, elle exulte à l’idée que le voile soit autorisé partout et prend ses désirs pour la réalité :

 

La réalité est que la France n’est pas tenue du tout de tenir compte des conseils d’un comité Théodule à l’ONU disant que la France aurait dû soutenir la voilée de Babyloup. Mais vérifier, se renseigner ( auprès de Résistance républicaine, par exemple, ) c’est au-desus de ses forces. Et à quoi bon…

 

Quant à cette pauvre Lucie Soullier  qui a une haute idée de l’humanité ( et d’elle-même ) :

Comment s’étonner qu’elle soit incapable de comprendre un Patrick Jardin, avec une éthique, une force, des sentiments, des valeurs, de l’obstination… Tout ce qui manque apparemment à la donzelle Soullier.

La Soullier crache sur Patrick Jardin mais encense Marceline Loridan-Ivans, comprenne qui pourra. Deux destins pourtant très semblables, deux êtres ayant perdu les leurs dans l’enfer du totalitarisme… Il en est un qui est bon à jeter aux chiens, quand l’autre est honoré. Il est vrai que Marceline Loridan-Ivans n’a jamais participé à nos manifestations ou  alors elle l’a fait avec  une discrétion extrême…

 

Cette haine pathologique d’un Askolovitch, d’un Apathie, d’une Soullier, d’une Vincent, d’un Coquerel, d’un Bourdin, sans parler des 150 traîtres qui veulent la submersion migratoire de la France  annonce un immense changement. Leur frénésie contre Zemmour, contre tout mot ambigu, contre même un Patrick Jardin montre qu’ils sont en train de perdre pied. 

Et oui, que voulez-vous, lépreux et autres « fachos » sont de plus en plus nombreux en Europe… et ce ne sont pas les articles à la fois infamants et ridicules contre un Patrick Jardin qui vont faire changer les Français d’avis. Au contraire.

Que voulez-vous, comme le chantait  Jacques Bel, ces gens-là sont  haineux et cons à la fois.

D’ailleurs, il suffit de lire les commentaires sous le tweet d’Askovitch pour se rendre compte que les suites de l »affaire Médine au Bataclan c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase :

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


35 thoughts on “Elise Vincent et Lucie Soullier (le Monde) furax : Patrick Jardin n’est pas allé embrasser Abdeslam !

  1. Joël

    Je souhaite à ces 2 con….es d’en passer par là à leur tour. Mais pas elles directement, non ça serait trop cadeau. Quelqu’un de très proche, un enfant ou un parent. Après on verra si elles sont toujours d’accord avec leur idéologie.

  2. maury

    Ça a l’air d’avoir fait mouche dans le « camps des collabos » !!ceux qui représentent les munichois, les pacifistes qui vendraient leur mère pour se protéger ,qui lèchent les babouches pour qu’on leur jette les restes »S e sont pire que des toutous »car ils n’ont aucun amour pour leurs semblables mais sont haineux et prêts à trahir si ils peuvent sauver leur misérable carcasse !les mêmes qui défendent les soi disant palestiniens et autres racailles qui dressent leurs gosses à tuer du juif !!Merci Patrick merci les patriotes !!La roue tourne et l’heure de la vraie justice va sonner!

  3. dmarie

    Qu’est-ce que c’est que ce trio de malades ! C’est le grand délire ! Ils ne connaissent pas la douleur de perdre un être cher, surtout dans des conditions aussi horribles ! Une personne normalement constituée ne va pas embrasser les assassins de son enfant !
    Ces monstres prennent de plus en plus d’ampleur grâce à la propagande faite par tous ces cons de gauchos qui leur ouvrent en grand toutes les portes ! Et ils se croient tout permis et même d’en rajouter !
    Encore 3 à ajouter à la liste !

    1. frejusien

      elle a été souillée à la naissance, la pôvre !

      elle a le physique d’une ancienne copine à moi, qui nous faisait toutes sortes de vacheries, et ensuite « je suis désolée », d’un air de chattemite, et qui veaute socialope

  4. Hollender

    Résilier ses abonnements, jeter son écran plat par la fenêtre, et ne plus entrer dans les kiosques et points de vente des torche culs de la presse écrite.
    Voilà de quoi retrouver ses neurones et detoxifier le cerveau.

  5. neo

    Vincent et Soullier, une petite tournante chez Konrad, elles connaissent déjà, c’est sûr. Elles en redemandes donc….

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    – » On s’enfonce chaque jour davantage dans l’abjection « –

    C’est exactement çà et c’est insupportable. Leur morgue les a tellement grisés qu’ils ne se rendent pas compte des énormités qu’ils soutiennent ni de leurs contradictions. Mais ils en ont tellement dit et fait que c’est en train de leur revenir dans la tête si pleine de certitudes tyranniques.

    La gestapo veille et nous sommes surveillés, donc pas vraiment libres pour leur envoyer verbalement le coup de boomerang des vérités ; parce qu’ là ils viennent de se tirer une balle dans leur bien-pensance. Dans notre camp peut-être que cela ne saura trop tarder pour prendre la balle au vol et la leur renvoyer puissance dix qui les couvrira de honte pour ne pas dire d’autres choses.

    Ce sont des tyrans acculés qui vont s’écraser complètement.

    Madame @Tasin, comme toujours excellence de l’article et plaidoirie. De tout mon cœur je vous remercie d’avoir traité le sujet et pris la parole superbe épée de Justice. J’espère que Monsieur Jourdin le lira, qu’il lui apportera le soutien dont il a vraiment besoin et le réconfortera. Quelle dignité dont il fait preuve comparée à l’abjection morale e ses détracteurs, de nos détracteurs. Vous avez tout merveilleusement bien dit avec beaucoup de force ce que beaucoup de patriotes aimeraient pouvoir faire mais n’en n’ont pas les moyens ; qu’il le sache aussi, vous êtes l’un de nos précieux porte-parole et que ce que vous écrivez c’est ce que nous avons de chevillé au cœur et à l’esprit. Il n’est pas seul !

    Merci pour lui, merci pour nous, merci pour la France. Si la France et les Patriotes se relèvent de tous ces coups bas, de cette tyrannie, tous ces gestapistes seront tondus moralement jusqu’à la fin de leurs jours.

    Courage à Monsieur Jardin ; vous n’êtes pas seul et nous partageons tant votre peine que votre combat pour la mémoire et le respect. Vos ennemis sont aussi les nôtres qui ont perdu toute humanité.

    1. frejusien

      @MSDO, ces gens là, n’auront jamais honte, car pour avoir honte , il faut un minimum d’honneur, ce mot, ils ne le connaissent pas

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ils se permettent tout tant ils savent qu’ils tiennent les clefs de notre geôle.

    Ignoble !

    Nous, c’est tout juste si nous avons le droit e respirer.

    Êtres exécrables, eux et tous ceux de la facho-collabo-sphère.

    La Mémoire Nationale se souviendra d’eux et ce ne sera pas pour leur gloire.

  8. Edmond RichterEdmond Richter

    JE NE SAIS PAS SI VOUS ÊTES COMME MOI, MAI JE NE SUPPORTE PLUS ni Macron, ni les rappeurs pourris qui appellent impunément aux meurtres, ni les crétins qui les défendent au nom de la liberté d’expression (bientôt on va défendre les meurtres au nom de la liberté religieuse), ni les Edouard Philippe qui veulent encore plus de migrants illégaux, ni le préfet de police de Paris qui autorise les manifestations où l’on hurle « Mort aux juifs » mais interdit d’intervenir au Bataclan, ni les « journalistes » pourris qui essaient d’enfoncer israel à chaque ligne, ni les médias qui essaient de faire taire Eric Zemmour, ni la charia moyen-âgeuse et surtout pas l’islam, idéologie sanguinaire, épouvantable, atroce, génocidaire, ni les connards chefs d’États qui la déclarent religion de paix, d’amour et de tolérance (mais ils sont fous ou quoi?), ni un Boubakeur genre petit cochon gras qui met l’islam au-dessus de nos lois, ni tous ceux qui essaient de dédouaner le coran, ce livre malfaisant et bourré d’appels à la haine et aux meurtres, ni toutes nos autorités qui n’ont pas interdit ce livre contraire à nos lois et à notre constitution ET JE POURRAIS CONTINUER COMME CELA PENDANT DES HEURES…Au point que je me suis demandé si je n’étais pas mûr pour une ile déserte…MAIS NON, JE ME BATS ET JE CONTINUERAIS À ME BATTRE comme je l’aurais fait en d’autres temps contre le nazisme. L’ISLAM EST LE NAZISME D’AUJOURD’HUI

    1. TEMPLIERTEMPLIER

      je suis comme vous EDMOND RICHTER exactement pareil et pire peut ertre…
      figurez vous hier en fin d apres midi,je vais m approvisionneer en tabac au buraliste du coin de mon quartier ou j habite a Albertville et naturellement j aborde la question du rappeur nick conrad vous savez celui qui gueule qu il faut tuer les bébés des blancs dans les crèches….
      bien vous savez pas….ce connard et deux clients étaient contre moi…
      j ai entendu que faut pas en faire une montagne….ils sont pas tous comme ca…c est rien….moi je suis un fasho….etc etc etc…

      je suis parti en foutant par terre un certain nombre de revues et jeté a la tronche de cet abruti de buraliste le journal du dauphiné….

      pas possible mon dieu …on va pas s en sortir avec des tarés pareils…

  9. Edmond RichterEdmond Richter

    Quand je vois cette haine, cette bassesse, cette ignominie et que parallèlement je vois la même pourriture chez les démocrates contre le juge Kavanaugh, je me dis qu’il ne s’agit plus de visions différentes , de combats politiques! NON IL S’AGIT D’UNE LUTTE À MORT ENTRE LA CIVILISATION ET LA BARBARIE! UNE LUTTE À MORT COMME CELLE QU’IL Y EUT CONTRE LE NAZISME. À l’époque aussi il y avait des pro-nazis de collaborateurs, des mouchards et des lâches…COMME AUJOURD’HUI…

    1. frejusien

      L’affaire du juge Kavanaugh,
      si vous avez vu la déclaration de la blonde enrôlée pour le salir, elle est obligée de lire son compte-rendu car elle n’a pas pu l’apprendre avant de témoigner, c’est tout dire !

    2. frejusien

      Le Monde » , un journal à fuir à toutes jambes !
      il héberge actuellement de drôles d’oiseaux, qui se prennent pour des journalistes

  10. MaximeMaxime

    Si j’étais décédé dans un pareil attentat, j’apprécierais que mes proches fassent comme fait Monsieur Jardin.
    D’ailleurs, j’avais écrit un texte sur le « J’accuse » de Christine Tasin comme pouvant être inséré dans un testament.
    http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/07/ne-mourez-pas-idiot-exigez-dans-votre-testament-que-soit-lu-le-jaccuse-de-christine-tasin/
    Je n’ai pas fait de testament car j’ai à peu près autant à léguer que François Villon en son temps. 😉
    Mais quand je passe deux ou trois heures sur un article, j’ai la satisfaction de savoir que si demain ça devait être moi, je ne serais pas resté sans rien faire pour essayer d’inverser le cours des choses…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      En effet cher Maxime c’est pour moi l’occasion de vous remercier encore et encore pour l’inestimable et nécessaire travail que vous faites pour RR. Vous êtes l’un des contributeurs les plus prolixes, avec, à ce jour, 737 articles publiés.. .

  11. Jean PEUPLUS

    Tout le monde sait qu’a Paris les « trottoirs n’ont toujours pas étés élargis ».
    Il se pourrait bien qu’au hasard d’un coin de rue tous ces » bien pensants » croisent un jour, un soir un de ces personnages qu’ils défendent et là … je vous laisse imaginer la suite.
    Bravo Monsieur Jardin vous êtes un exemple pour beaucoup de français!

  12. Samia

    Cela fait longtemps que je ne lis ou n’écoute plus ces pseudos journalistes de le sphère parisienne qui s’autoproclament donneurs de leçon. Ce sont des parasites, pas capable de produire quelque chose de bien pour la France si ce n’est profiter du système et ne rien foutre…
    Comme certains commentaires des tweets l’ont dit, leurs propos sont à gerber.

  13. France.org

    Patrick jardin est un homme droit . Il subit ce qu’aucun homme devrait subir. Perdre son enfant. Tous ces c ………rds …qui le critiquent d’une façon abjecte ne sont que des opportunistes malsains. Tôt ou tard, cela se retournera contre eux ……..Qu’ils continuent si cela les amuse et qu’ils aillent en enfer .Aucune personne sensée ne peut oublier le Bataclan , en tout cas pas moi.

  14. durandurand

    askolo la tête de nœud , j’aimerai un duel à l’ancienne avec lui ou un petit combat de rue , voir si ce lêche-babouche ,ce salopard en à dans son calbut .

  15. Christian

    100% des musulmans ne sont pas des terroristes (il ne manquerait plus que cela) mais 100% des terroristes sont des musulmans CQFD et je propose à ces deux poufs d’aller satisfaire les besoins primaires du fils de pute d’adbeslam celui qui n’a pas eu les couilles de se faire sauter comme ses putains de frères.

  16. Boronlub

    C’est encore la haine de soi, dans toute sa splendeur.
    Il n’y a rien à tirer de tous ces décérébrés. Ils sont irrécupérables, le cerveau lavé, de pauvres loques. Mais par contre ceux qui les ont mis dans cet état, ils sont très forts.

  17. bm77

    La gauche se targue d’être tolérante mais quand on gratte un peu elle se révèle donneuse de leçon et « fachô-sement » totalitaire n’admettant pas la contradiction ou la différence de point de vue.
    Ce sont des comportement de gens sans aucun sens de la mesure et exprimant sans retenu toute leur idéologie qui nous font penser que la France ne fera pas l’économie d’une guerre civile, ce que je ne souhaite pas ayant par personne interposée , l’expérience de la chose.
    Car, enfin, qu’a fait d’extraordinaire Antoine Léris, quelle vérité voulait-il se faire le porte parole à travers son livre, sinon d’écrire ce que voulait entendre les autorités de l’époque et les immigrationistes de tout poil qui par là étaient capables d’édulcorer l’atrocité des attentats pour ne pas réviser leur façon de voir les choses.
    D’ailleurs ils sont passés du clandestin que l’on doit régulariser, aux frontières que l’on doit laisser grandes ouvertes!
    Ce qu’ils ont ressentis à travers le combat de Patrick Jardin, c’est justement une contestation de la version officielle de ceux qui voulaient que les choses se « normalisent » , et ça ils ne l’ont pas supporté.
    Ils ne supportent pas qu’il y ait une autre façon de réagir à la douleur de perdre un être cher et dans de tels conditions;
    Qu’elle est la meilleure attitude celle de dire « vous n’aurez pas ma haine  » et rideau, il n’y a plus rien à voir ce que nous déclarons est de toute façon indépassable ou celle de P.Jardin qui dit qu’il se battra en mémoire de sa fille pour ne pas qu’on oublie.
    Je ne sais pas si M.Léris a demandé l’avis des parents des autres victimes en exprimant à travers un livre un point de vue qui lui est propre , un état d’âme, toujours est-il qu’il ne peut ignorer que sa version a été faite sienne de la gauche immigrationiste et des autorités de l’époque.
    Pascal jardin plus humble ne parle qu’au nom de sa fille, et lui, esseulé des autres parents de victimes est devenu le cible des « Je suis Charlie », « pas d’amalgame » et « vous n’aurez pas ma haine » tellement « humains »,qui se révèlent être au contraire particulièrement intolérant, à cent lieue de ce qu’ils préconisent par leurs slogans!
    Quelle aurait été leurs attitude si à l’inverse ce n’était pas des gens issus de l’immigration et Musulmans qui avaient tués en masse des citoyens mais des groupes extrémistes qui étaient venus tuer des gens dans les cités de banlieues?
    Je crois que nous ne pourrions en débattre aujourd’hui car RL, RR , Français de souche , Identitaires et Ligue du Midi seraient interdits de publications ou
    dissous par les « bonnes âmes » si compréhensifs si prompts à pardonner et leurs totalitarisme implacable se révèlerait au grand jour dans toute sa fermeté. Tout ce que compte le pays d’associations communautaristes, anti racistes, de gauchistes pro immigration et de syndicats de justice se mobiliserait pour faire rendre gorge à la « bête immonde » une fois pour toute, et récupérer politiquement toute honte bue le bénéfice de la situation.

    1. Adalbert le Grand

      C’est exactement cela, j’aurais pu écrire votre commentaire.

      J’ajouterais que ces leçons « d’humanisme », de bons sentiments à la Walt Disney ou…tout droit sortis de l’imagerie chrétienne, voir sulpicienne, cet ivresse du syndrome du sauveur, cet ubris du héros magnanime qui pardonne les pires offenses voire qui va au sacrifice sont totalement irrationnels et peuvent tourner au suicide.

      Ils feraient bien de lire le numéro de « cerveau et psycho », ou le livre de Serge Hefez sur l’empathie et la compassion, qui expliquent parfaitement qu’elles ne sont pas toujours une bonne chose, surtout à l’excès, et une porte ouverte à la manipulation par des individus sans scrupules et malintentionnés qui entendent bien jouer les profiteurs de cette naïveté excessive.

      C’est oublier qu’il est aussi bon de penser d’abord à se préserver et à survivre,avant de vouloir se sacrifier pour sauver les autres au prix de sa vie: car ces autres ne valent pas forcément mieux et souvent beaucoup moins.

      Imaginer qu’on sauve l’Humanité en sauvant le moudjahidin islam, obscurantiste, rétrograde et pervers, anti-humaniste, c’est carrément de la démence.

      1. frejusien

         » La pitié dangereuse  » de Stephan ZWEIG « ,
        juif autrichien, qui a eu la terrible crainte que la culture européenne ne disparaisse sous les bottes des nazis, et qui a dû fuir l’Autriche, comme aujourd’hui nos compatriotes juifs fuient la France

        et aujourd’hui, cette culture est terriblement menacée par les appels des imams, et les mosquées, partout en Europe, s’il vivait encore, ZWEIG écrirait la même frayeur face à l’avancée de l’islamisme-islam

  18. Amélie Poulain

    C’est à peine croyable de lire cela, je ne sais comment interpréter une telle bêtise et surtout, une telle inhumanité dans l’esprit, que cela fait froid dans le dos….

    Dire que ces gens se croient humanistes, ce n’est pas possible.

    Cet homme qui parle au nom de son incommensurable souffrance d’avoir perdu son enfant, de plus quand on sait les conditions, est plein de courage. Cela sans doute l’aide à tenir, à tenter d’exorciser l’impensable car comment se remettre d’un tel drame…. et oser rabaisser ce qui est pourtant tout à fait normal, cela est en dessous de tout.

    Bêtise crasse ? Inconscience ? Lâcheté (de ne pas faire face à ce qu’il serait normal de ressentir) ?… et pire encore.

    Je suis sans voix, et cette société fait peur.

  19. Jean

    En lisant cet article du monde,j’ai comme l’impression qu’il s’est passé quelques choses de grave, qu’un tsunami du journalisme à dépasser le simple clivage gauche-droite et gaucho-facho, la nous arrivons dans le non entendement par les journalistes d’un journal français parmi les plus connu qui se permettent de comparer deux catégories de français , celui de Patrick Jardin qui n’accepte pas d’avoir perdu sa fille dans un attentat abjecte qui aurait pu être évité si nous n’avions pas eu un gouvernement laxiste, et un autre père Antoine Leiris, qui lui
    A préférer écrire un livre « vous n’aurez pas ma haine, ce sont 2 points de vue qui se discutent, mais traiter le père d’une victime de facho, par ce qu’il a trouvé de l’aide auprès des seuls gens censés et résonnés qui ont décidé de dénoncer l’islamisme , en voulant interdire le concert d’un rapeur qui lui a bien la « haine »
    Cette haine que nos journal eux savent bien placer à chaque phrase de leurs articles, alors que cette haine est bien présente dans les lignes des versets du coran que ces extrémistes n’oublient pas de nous rapeller. Mais au lieu de dénoncer ils préfèrent dénoncer un français qui a mis toute son énergie pour dénoncer cette injustice.

    1. Adalbert le Grand

      Chacun voit midi à sa porte, et parle toujours de ce qu’il est.

      Les gauchistes n’ont que le mot « haine » à la bouche, ils la voient partout et veulent la combattre par tous les moyens, les plus violents pour commencer, étriper les Ennemis, les Méchants, les Démons (comme leurs copains musulmans, pour qui l’immense amour présent dans l’islam s’exprime par le djihad, la contrainte, la coercition, les châtiments, la torture la mort). [rappel: les djihadistes disent que ce qu’ils aiment par-dessus tout, c’est la mort. L’islam est donc bien une religion d’amour… de la mort]

      La seule explication à une telle obsession est qu’il en sont pétris, de cette haine. La haine pour le genre humain, pour ses semblables, la haine pour l’Europe et sa civilisation, la haine pour les Blancs, mais surtout à l’origine haine d’eux-mêmes (d’où la haine du proche et l’amour du lointain)

      Inconsciemment, c’est en fait cette haine d’eux-mêmes qu’ils voudraient faire disparaître. D’où aussi cet amour inconditionnel, ces yeux de Chimène pour l’Autre, l’Etranger qui représente fantasmatiquement la porte de sortie hors de ce Moi tant haï. Mais comme cette haine leur fait perdre la Raison, ils la projettent sur le monde extérieur, croyant reconnaître dans leurs semblables cette haine qui les ronge, alors que c’est la leur qu’il voient en miroir.

      Comme chante Etienne Daho dans sa très belle chanson « Retour à Toi » ,
      « Ennemi de soi-même, comment aimer les autres ?
      Etranger à soi-même, étranger pour les autres « 

  20. Catherine Terrillon

    Si des gens de ma famille ou de mes amis étaient morts au Bataclan, ils auraient ma haine. La haine est un sentiment normal face à l’abjection. Qui sont ces gens qui donnent des leçons de morale à un homme ayant perdu sa fille ? Les moralisateurs voient le monde à travers leur grille idéologique. Ils n’ont plus de sentiments humains. Aucune empathie pour les victimes. Moi, je ne suis d’aucun parti politique. J’essaie juste de voir le monde tel qu’il est. Je n’ai aucun présupposé idéologique. Les français de souche ne sont pas des saints, ils ne sont pas des « salauds de racistes » non plus, ils aimeraient pour la plupart vivre en paix.

Comments are closed.