Après Coquerel, les Inrocks défendent Nick Conrad contre « la fachosphère »


Après Coquerel, les Inrocks défendent Nick Conrad contre « la fachosphère »

 

Pour défendre l’innommable, il y a la France insoumise, Libé, le Monde mais aussi le magazine Les Inrocks qui offrit, un temps, une tribune aux fameux Medhi Meklat, chouchou des médias de gauche, avec son compère Badroudine Saïd.
On se souvient tous de son double maléfique, Marcelin Deschamps, crachant un antisémitisme, un racisme antiblanc et à une homophobie typiques, en fait, de la racaillerie islamisée des banlieues.

Mais attention, écrire« Faites entrer Hitler pour tuer les juifs », « Ben Laden me manque », « Les Blancs, vous devez mourir asap », c’était de l’art, de la création, une allégorie dénonçant les travers de notre société. Il s’en expliquera d’ailleurs dans son ouvrage publié prochainement chez Grasset (L’Express). Un sérieux concurrent, donc, à Destin français d’Eric Zemmour.

Mennel, Médine, Rokhaya, Maryam : le quarté gagnant des islamo-gauchistes (Bondy Blog)

Puis il y eut « Mennel », la chanteuse voilée de The Voice, et ses gazouillis antisionistes, Medine et son Jihad intérieur (le fameux « combat contre soi-même ») et maintenant ce Nick Conrad de Noisy-le-Grand qui a tellement souffert de l’esclavage et du KKK français qu’il invite toute la diversité à pendre les Blancs. En fait, les paroles sont encore plus « nauséabondes », comme dirait, avec moults précautions, les Inrocks.

Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents,
Écartelez-les pour passer le temps.
Divertir les enfants noirs, de tous âges, petits et grands,
Fouettez-les fort, faites le franchement
Que ça pue la mort, que ça pisse le sang 

Pendus aux arbres dans le vide sidéral
Que ces fruits immondes procurent un spectacle fascinant
Blafards et marrants
Ôtez leur toute vie, qu’ils soient des objets sans vie dès à présent
Possédez-les, mettez vos noms sur leurs testaments

Refrain : « Pendez-les, pendez-les tous, pendez les Blancs ».

https://ripostelaique.com/poubelle-recrute-le-pendeur-de-blancs-au-bataclan-il-est-meilleur-que-medine.html

Fdesouche, Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Valeurs Actuelles puis d’autres médias et, enfin, Gilbert Collard et Bruno Retailleau, n’ont donc fait que relayer les paroles et la vidéo immondes du « poète » qui, pour se défendre, plaide l’incompréhension de la plèbe vis-à-vis de son art. Bref, une parfaite maîtrise de l’inversion accusatoire mêlée de taqiya.

Car, en fait, «C’est un message d’amour en profondeur, plus qu’un message de haine, explique-t-il. Je ne cherchais pas le buzz, ce clip est supposé amener à réfléchir et pas rester en surface […] Je voulais interpeller, toucher les gens, inverser le système, de manière à ce que blancs comme noirs puissent se rendre compte de la situation. Je ne peux pas renier ce que j’ai écrit, ça touche le racisme, c’est la beauté de ce morceau, ça reste de l’art. Mes amis blancs me soutiennent.»

Surtout les scribouillards blancs, ethno-masos, des Inrocks qui accusent la « fachosphère » d’avoir « relayé avec plaisir un clip ultra violent et des paroles nauséabondes ». Odieuse fachosphère complotiste qui « n’attendait que ça pour faire valider ses thèses. » Pourtant, le site LesInrocks relaie également le message du rappeur-philosophe de Noisy-le-Grand qui invite à torturer les Blancs parce que Blancs :

« Dans le clip de neuf minutes, on voit le rappeur kidnapper un homme blanc avant de le torturer dans un parking et entre les tours d’une cité. Plus tard, il invite à massacrer des bébés blancs dans une crèche. Un brûlot ultra violent évidemment vu par la fachosphère comme une preuve que le racisme anti-blanc est un phénomène bien réel, diffusé dans les quartiers populaires. »

On apprend également qu’il a fallu près de 10 jours pour que le clip soit retiré de YouTube… Les modérateurs basés au Maghreb ou à Kuala Lampour devaient prendre leurs RTT. Quoiqu’il en soit, « l’illustre inconnu », pour reprendre la phraséologie des Inrocks officiait depuis plusieurs années sur YouTube, Facebook et Deezer.

Pochette de son album « Saphir noir »

En fait, tout ça, c’est la faute de l’extrême-droite. Il n’y aurait pas eu de polémique si les médias de réinformation s’était tus, comme les grands médias officiels qui, malgré tout, sont bien obligés de suivre – timidement – le mouvement.

« Le buzz orchestré par quelques comptes de l’extrême droite française n’est pas un cas isolé. Au contraire, tout au long des années 2010, la fachosphère a pris l’habitude de crier au loup et ainsi faire gonfler artificiellement l’audience de rappeurs inconnus au discours outrancier afin de faire valider son discours.

Avant de s’appeler Nick Conrad, le grand méchant se nommait Cortex. A la fin des années 2000, les vidéos de ce jeune homme originaire d’Evry sont visionnées par à peine quelques centaines de personnes. Et puis petit à petit, Cortex va radicaliser sa parole, passant de mises en scènes dans le RER ou à la plage à des attaques directes contre les voix de l’extrême droite, Eric Zemmour et Marine Le Pen en tête…

… Mais pour la fachosphère, il devient le symbole de la « racaille islamisée ». Certains site surfent sur la grande gueule d’un rappeur en mal de buzz pour faire croître leur visibilité. Riposte Laïque le consacre « caricature monstrueuse d’une politique d’immigration sans intégration, du communautarisme haineux, de l’islamisation violente de la France ». Fdesouche lui dédie des articles qui déclenchent des centaines de commentaires…

Sortis renforcés de ces clashs, parfois inventés de toute pièce, les principaux sites de la fachoshère continueront d’agiter l’épouvantail du rap pour faire valider leurs thèses. Ils n’hésitent plus à s’attaquer même parfois à des figures populaires. Ce fut le cas de Black M en 2016. Le rappeur, parmi d’autres, devait se produire à Verdun pour le centenaire de la bataille. Dans un article, Fdesouche lançait ainsi la polémique en expliquant que l’ancien de Sexion d’Assaut « n’avait pas sa place » pour l’événement. Des accusations très vite reprises par les ténors du Front National. Dernièrement Medine a été obligé d’annuler un concert au Bataclan. Morale de l’histoire, alors qu’il devait jouer dans 1 300 personnes, son concert a été déplacé au Zenith. Sa capacité : 6 000 places. »

https://www.lesinrocks.com/2018/09/27/actualite/de-morsay-nick-conrad-quand-la-fachosphere-instrumentalise-des-rappeurs-inconnus-111129273/

Morale de l’histoire pour les immoraux d’Inrocks : que des racailles islamisées et des racistes noirs chantent leur haine des kouffars et des Blancs devant 100 ou 6000 personnes, c’est toujours la faute de l’extrême-droite.

Nick Conrad souscrit aux thèses indigénistes : c’est un malheureux « colonisé » vivant au milieu de méchants Blancs qui tentent pourtant de soigner sa drépanocytose, maladie génétique touchant surtout les populations africaines. Attention, séquence émotion :

«En France, l’Esprit des Renois est encore Colonisé. Je suis pas Français. Je suis Afro-Français», écrit le jeune homme d’origine camerounaise. » (Le Figaro)

« J’ai écrit mon premier texte le 4 janvier 1994 sur mon lit d’hôpital« , a-t-il expliqué sur le blog Au Coin de la 34ème. « J’ai la drépanocytose (…) J’avais besoin d’exprimer ce que j’avais sur le cœur, ce que je vivais sur le moment », raconte celui qui se présente comme « un artiste noir, parisien, fier et raffiné ». Il avait même composé un rap sur sa maladie pour le Téléthon 2011, une séquence filmé par France Ô et conservée par le rappeur sur sa page YouTube. » (RTL)

Là encore, l’État français et sa population de racistes blancs permirent de faire vivre sa famille d’origine africaine : « Il a grandi dans une famille camerounaise bien intégrée dans le quartier et d’après LCI.fr « sa mère est employée à Pôle Emploi, et son frère est agent à la RATP ». Preuve de son intégration au paysage culturel local, la mairie de Noisy-le-Grand avait même financé un clip du rappeur en 2009. » nous explique benoîtement RTL qui précise qu’il a vraiment grand cœur, dénonçant le terrorisme et « le faux islam » :

« Dans 130 cercueils #PrayForParis, Nick Conrad aborde les attentats qui ont touché la capitale française et dédie son rap aux victimes (« Des macchabées sur le macadam / Éliminés par un faux Islam »). » »

Mais  Nick Conrad sait-il, qu’avant d’être approché par les Européens au XVIe siècle, le Cameroun fut d’abord, au Nord, l’objet d’âpres batailles entre peuples bantous, peuls et haoussas, entre « indigènes » animistes et royaumes musulmans, tout ce petit monde se razziant et se massacrant, pour le plus grand bonheur de la traite arabo-islamique (« Le génocide voilé » de Tidiane N’Diaye)

« … Le premier état connu des historiens dans la région est celui du Kanem, qui se développe autour du lac Tchad à partir du IXe siècle. Il devient musulman au XIe siècle et atteint son apogée à la fin du XVIe et au XVIIe siècle. Il impose sa souveraineté à la majeure partie du territoire camerounais. Mais il se heurte sans cesse à la résistance des peuples et des petits royaumes camerounais (notamment les royaumes kotoko et mandara) […] Au siècle suivant, les Peuls s’implantent dans l’Adamaoua actuel, contribuant à la diffusion de l’islam. Ils s’organisent en petits États théocratiques musulmans, dirigés par un lamido, à la fois chef politique et spirituel. Le royaume Bamoun est fondé à la fin du XVIe siècle et prend son essor sous le règne de Mboumbouo Mandù, à la fin du XVIIIe siècle, qui étend son territoire par la force des armes […] Au début du XIXe siècle, les États musulmans étendent et consolident leur pouvoir. En 1804, Usman dan Fodio et les Peuls du Nigeria lancent une guerre sainte contre les Haoussas afin d’étendre le royaume toucouleur. Forts de cet exemple, les Peuls du Sud rallient leur cause et propagent le djihad dans leur région. Adama, chef des Peuls du sud, prend le titre de cheikh et les plateaux du Sud islamisés prennent le nom d’Adamaoua […] Le royaume bamoun doit lutter contre l’expansion peule

… Vers 1532 la traite des Noirs se met en place notamment grâce à la collaboration des Doualas. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_Cameroun

Voilà, voilà… on sait (presque) tout sur ce Nick Conrad qui rejoindra sûrement Medine et son Jihad au Zénith, devant 6000 amateurs de poésie (par notre très grande faute). Les nouveaux Jacques Brel de la diversité voulaient mettre Quand on a que l’amour au diapason de notre époque fantastique et nous, pauvres simplets de la « fachosphère », ne les avions pas compris.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




39 thoughts on “Après Coquerel, les Inrocks défendent Nick Conrad contre « la fachosphère »

  1. Christian Jour

    Ils quittent leur bled ou ils vivaient heureux et viennent vivre avec des méchands blancs raciste, eh les mecs faut vous soignez, si on est vraiment raciste restez chez vous et mieux, repartez dans vos pays puisqu’on ne vous aiment pas.
    Personellement je vous approuve sur une chose, moi le blanc, chrétien et fier de l’être, je ne peux pas vous blairez et je ne vous blairerez jamais.

    1. moimême

      Je te concède une chose, t’as bétise qui n’a d’égale que l’audeur nauséabonde de tes pieds… Désolé je me mets à la huteur de votre bien aimé fachosphère ! bise les fachos

      1. Jean-Paul Saint-Marc

        Alors la GAUCHIASSOPHERE éructe !
        Et pour la grammaire, elle se pose !
        t’as bétise : ta bêtise ! Effectivement celle du pseudo moimême…
        Et que sais-tu de l’odeur de ses pieds ? Au moins, te les laves-tu tous les jours ? Et quand changes-tu de chaussettes ?
        Et pour la bises, nos arrière-trains !

  2. Christian

    Noisy le Grand, ville moyenne de Seine Saint Denis que je connais bien.
    Ma grand mére s’est fait exproprier de son pavillon dans les années 80 par la société Epamarne chargée d’aménager Marne le Vallée et ils ont commencer par construire un centre commercial « les arcades » et ensuite autour ils ont expropriés tous les petits propriétaires de pavillons pour construire des immeubles immondes (les camemberts, le théâtre) en faisant appel à des architectes stars de l’époque qui n’auraient pas passé une heures dans ces logements sans âme. Et pour remplir ces immeubles les maliens sont arrivés puis d’autres africains et maghrébins. Je me souviens du quartier du pavé neuf ou la mairie avait voulu mixer propriétaires et locataires. Des bobos ont achetés des appartements et leurs voisins locataires étaient souvent des maliens. J’e connaissait un qui avait 3 femmes et 17 enfants. A l’époque il touchait 30.000 francs d’allocs et passait son temps à bricoler sa Mercedes ou a jouer au PMU au Chiquito. Les femmes allaient au centre commercial chez Carrefour acheter des sacs de riz,… et elles cuisinaient sur les pelouses qui devinrent vite de la terre battue leur rappelant leur Afrique natale. En quelques années les charges se sont accumulées 150.000 franc d’eau pour un immeuble et les dégradations se sont accentués Les parkings sous terrains en nombre étaient squattés et devinrent des casses et des lieux ou tous les trafics pullulaient. Les bobos sont partis en vendant ou plutôt en donnant leurs appartements qui étaient devenus invendables. Les gosses de ces africains trainaient au centre commercial (les arcades) et les faux plafonds du mac do leur servaient de cache pour le shit qu’ils dealaient. De temps en temps le samedi des bandes de Noisy se donnaient rendez-vous avec des bandes du 92 ou du 77 pour de belles bastons que les vigiles (des grands noirs et des arabes) regardaient avec envie sans intervenir ces moments de fraternité. Un ami qui gérait le magasin pop bijoux dans ce centre commercial étaient racketté de temps en temps. Un jour excédé il fit appel à des bikers qui ont chopés deux grand blacks pour leur démonter la tronche…ensuite il n’a plus été embêté. Le maire de Noisy s’appelait Pajon, il mangeait tous les midis (pour pas chère) dans un restaurant qui s’appelle le petit magot ou il avait son rond de serviette. La rumeur disait qu’il obtenait un appartement gratuit lors de chaque nouveau projet de construction et la justice lui court après depuis. Son objectif était de mettre ces immigrés en nombre pour être réélu et continuer sa belle vie d’élu qui croque la vie et le reste dans sa belle mairie qu’il a agrandie pour en faire un palais de nabab. Je pourrais continuer ainsi longtemps à narrer comment Noisy s’est transformée en 30 ans de jolie ville de banlieue en coupe gorge ou les petits africains ont grandie et sont devenus des cons rad qui nous crachent leur haine et voulant que l’on dégage de chez nous pour que cela devienne chez eux. Tout cela tout le monde le voyait venir mais encore une fois on a mis la poussière sous le tapis et maintenant que le monticule est trop gros on saute dessus et la poussière de haine sort de partout. Merci les politiques, merci les pots de vins, et à Noisy comme ailleurs, le mal est fait et c’est fini on ne pourra plus revenir en arrière.

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      Christian….vous comme beaucoup d’autres oubliez que ces grands artistes s’affichent avec un nom de scène.
      En réalité Nick s’appelle Conard, il a juste inversé deux lettres alors qu’il se formait à l’Université où il apprit les premières contrepèteries !

      Eh ce n’est pas n’importe qui qui peut être quiconque (P Dac)

      1. Christian

        et oui on a les leaders intellectuels que l’on mérite. En tout cas je regrette le Noisy le Grand de ma jeunesse ou l’on étaient heureux et insouciants dans ces conards qui nous pourrissent la vie de plus en plus.

    2. David

      Ce que vous décrivez, c’est la France! Moi je la compare à une femme, qu’on a mis à terre, qu’on a violée à maintes reprises, elle veut se relever mais ne peut pas!
      Dès qu’elle essaie, une pourriture lui écrase la tête de son pieds en l’insultant et en lui crachant dessus!
      Je suis écoeuré de ce qu’elle est devenue! C’est à en pleurer!
      David.

      1. Christian

        Mais si on se groupe on pourra peut-être aboyer plus fort que ces clébards. Je pense que le moment est venu de faire comme eux du communautarisme français afin de leur montrer nos muscles. Et comme les parents sont responsables de ce bordel, pas de pitié : tu nous emmerdes petit con, on va demonter ton papa et ta maman pour que tu comprennes. Mais à part les Corses qui aurait le cran de faire ainsi ??

    3. Adalbert le Grand

      La dernière fois que je suis allé à Noisy-le-Grand c’était en 1990, apparemment ça s’est considérablement dégradé.

      Je me souviens en effet de ces immeubles, c’était l’œuvre de Ricardo Bofill, non? Une star à l’époque. La coqueluche des cultureux, avec leurs théories foireuses pour justifier le n’importe quoi et s’extasier devant.

      On paie des années de connerie gaucho soixante-huitarde, tous ces discours fumeux…

    4. Victoire de Tourtour

      Nous sommes en guerre . »On n’arrive à la paix que par la guerre »..Ce n’est pas de moi, c’est de Kant.
      Les marchands d’armes doivent se frotter les mains.

  3. Machinchose

    et pourtant!

    leur pays ils ne devraient jamais le quitter

    exemple cette info parue dans un journal tunisien

    «  » » » » » »Tunisie : Plus de 107 mille postes vacants dans les entreprises, selon l’IACE
    Par IB – 28 septembre 2018 – 09:14

    L’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE) a fait savoir qu’il existe actuellement plus de 107 mille postes vacants dans les entreprises tunisiennes qui sont principalement accaparés par les secteurs de l’industrie, du textile, de l’habillement, du cuir et du commerce.

    Ce chiffre relève du 3e rapport annuel de l’emploi mené par l’Institut, présenté hier à Tunis.

    Menée auprès de 1000 entreprises et 13500 diplômés du supérieur, l’enquête a révélé que les compétences les plus demandées sur le marché de l’emploi sont les langues et les outils informatiques.

    Le directeur exécutif de l’IACE, Majdi Hassen, a indiqué dans une déclaration à la TAP que les bureaux d’emploi sont les modes de recrutement les plus fréquemment utilisés par les entreprises en 2018, toutes catégories confondues, selon le rapport.

    xxxxxx

    ouais! vous avez bien lu! plus de 100.000 emplois

    le seul hic, c’est que quel que soit le « emploi » il faut TRAVAILLER, bosser,se casser le cul….

    alors qu en FRANSSA il suffit de bosser 5 mois, ou faire semblant, tu tombes malade, tu touches, le mieux c’est une ALD AFFECTION LONGUE DUREE

    jACK POT

    tu reste chez toi, tu veilles, tu vois la télé, le matin tu vas au marché, tu achète a ta femme de quoi faire a bouffer, tu habites un Hachélème, tu payes ni le loyer, ni l’ eau, le gaz,l’ electricité,la cantine des enfants, les cours de voile, les cours de poney, les cours d’ anglais, les arrière cours…..

    alors qu au pays, y a pas de chomage a toucher, y a pas d’ allocs, , les hopitaux c’est des poubelles , des mouroirs,les flics ils te tapent dessus (pas comme en France ou on te dit Madame, Monsieur! ti a dija vu toi un flic arabe il ti dit « Bijour ya sidi, ou encore Bijour ya madama
    hahahaha!

    alors franchement, leurs cent mille emplois a pourvoir ils peuvent se les garder longtemps

    c’est une proposition contre nature!

  4. Machinchose

    «  »Medine et son Jihad intérieur (le fameux « combat contre soi-même »)

    au risque de me répeter, je signale que le fameux combat contre soi même, en Musulmanie ça existe et ça s’ appelle « ijtihad »

    et le Jihad ça existe aussi et c’est ce qui nous pend au nez dans quelques années!

    quand a maintenant ce Nick Conrad ….. Goret de banlieue qui, comme sa consoeur propulsée par ZEMMOUR grace au même genre de provocations sur le devant de la Cène ( histoire de rappeler, leur prochaine disparition

    si un blanc avait pondu de telles horreurs proposant de scalper les petits noirs pour qu ils n’ aient pas les cheveux crêpus, je vous laisse imaginer la tempête, l’ ouragan, le cyclone qui auraient deferlé sur la FRANCE

  5. jojo ( le plombier )

    Fachosphére ? Fachosphére? Est ce que j’ai une gueule de Fachosphere ? par contre le pti nouveau Nick la fronce avec sa ptit gueule d’Amour d’entourloupeur musulman a su séduire tous les couillons de gauche. Qui dévoilent chaque jours leur gueules de fâchos fâchés contre le peuple de bouseux qui n’a rien compris à la nouvelle démocratie macronienne et  » enmemetemps » tellement islamiste. ave ‘macron et ses amis c’est la en rose pour les zartistes de l’islamisation de l ‘ Europe .

  6. Adalbert le Grand

    Les Inrocks sont fidèles à eux-mêmes.

    Un super concentré d’essence de connerie gauchiste dans sa splendeur

    Je n’ai lu que quelques articles sur internet, je me demande qui peut lire un torchon pareil? J’aurai peur de m’infecter l’anus en m’en servant comme torche-cul.

    1. Victoire de Tourtour

      Les subventions qu’ils touchent doivent être confortables, à la mesure de leur psittacisme. Pas ‘honneur, pas de dignité . les putes qui allaient toucher des enveloppes rue Lauriston ont de la descendance.

    2. Boronlub

      C’est les décérébrés qui lisent ça. Enfin … quelques uns, parce que la plupart ils regardent juste les images.

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    L’Immonde attaque Monsieur Patrick Jardin

    « Un père sur le chemin de la haine » : le journal « Le Monde » s’attaque à Patrick Jardin, dont la fille a été assassinée au Bataclan
    :::: http://www.fdesouche.com/1079873-un-pere-sur-le-chemin-de-la-haine-le-journal-le-monde-sattaque-a-patrick-jardin-dont-la-fille-a-ete-assassinee-au-bataclan

    L’agent gestapiste moralisateur de service lance les flêches, comment non! c’est son gagne pain.

    claude askolovitch @askolovitch
    :::: https://twitter.com/askolovitchC/status/1045601143722835968

    Elise Vincent @elise_vincent
    :::: https://twitter.com/elise_vincent/status/1045593048187588608
    Portrait d’un anti-Antoine Leiris. Père meurtri du 13 novembre 2015 devenu nouveau héraut de l’extrême-droite. Avec ⁦https://twitter.com/LucieSoullier

    « –
    :::: https://www.lemonde.fr/long-format/article/2018/09/28/apres-le-bataclan-un-pere-sur-le-chemin-de-la-haine_5361248_5345421.html

    Olivier Faye Compte certifié @olivierfaye
    ::::: https://twitter.com/olivierfaye/status/1045626153959137281
    « Moi, j’ai la haine » : Patrick Jardin, quand la tragédie d’un père nourrit un agenda politique. Portrait par ⁦@LucieSoullier⁩ et ⁦@Elise_vincent⁩

    ========================================
    J’ai bien aimé la remarque du twitter Rodolphe Sebbah @Rodolphesebbah à 3 h
    :::: https://twitter.com/Rodolphesebbah/status/1045638405072334848
    En réponse à @olivierfaye @LucieSoullier @elise_vincent

    Quoi ??? Le papa d’une jeune fille abattue comme une chienne à bout portant a la haine ??? Il ne s’est pas rendu ventre à terre à la mosquée du coin pour assurer les fidèles de son indéfectible soutien dans la terrible épreuve QU’ILS traversaient ? Salaud ! Le Monde aura ta peau.

  8. Adalbert le Grand

    Les Inrocks…

    Un torche-cul fait par des crétins, portant aux nues d’autres crétins, et lu par des crétins.

    A croire qu’il et rédigé par des automates. Le clip d’un rappeur noir est attaqué? C’est la fachosphère, les racistes d’extrême-droite, quelques comptes identitaires sur des forums fachos… Toujours la même logorrhée, qui ne prend même pas la peine d’étudier le fond. Un rappeur noir est critiqué, c’est la seule information utile.

    Clip, rappeur, noir? pas de doute, c’est assurément une œuvre d’un degré supérieur, un sommet d’intelligence artistique dont évidemment les (forcément) bas du front ne peuvent saisir les subtilités infinies, la profondeur, l’analyse essentielle et le contenu subversif jubilatoire, tout en finesse…

    Pas question de reconnaître que c’est juste une grosse merde complètement pourrie de haine raciste.Les racistes c’est forcément les autres, les non-noirs, les non-racisés.

  9. "à la" poubelle !

    Au début, les Inrockuptibles, c’était un magazine musical. Le titre suggérait une défense inflexible du rock. Puis un jour, je vois leur couverture consacrée au rappeur Joe Starr, du groupe Nique ta Mère ! Trahison, le rock n’à rien à voir avec les rappeurs, qui en général haïssent le rock. Par contre, il existe un vrai magazine inrockuptible, le superbe Jukebox Magazine. Les Inrocks, c’est devenu un journal d’extrême-gauche.

  10. PacoPaco

    N’empêchons pas ces sous merdes d’éructer !! Que ça nous file une bonne fièvre. Malades à s’en approcher de la Mort. S’il faut ça pour se réveiller ! Alors laissons ces sous merdes éructer !

  11. Conan

    On laisse entrer chez nous des cons pareils pour qu’ils nous sussurrent « Pendez les blancs » !!…..
    Et l’autre con de théo, qui a du apprendre à marcher avec des chaussures pour prendre l’avion afin de venir s’installer chez nous, qui ne sait sans doute ni lire ni écrire, mais qui réussit néanmoins à nous carotter des centaines de milliers d’euros avec des assoces bidons de « nique la France » ….
    Y’en a combien des parasites comme ça dans notre pays ???!!!!!……
    J’imagine le « pognon dingue » !!!….. T’en dis quoi, l’idole des cougards??…

    1. Soudibor

      Des parasites comme ça, il y en a plein dans notre pays.Ils ne savent faire qu’une chose, nous envahir et nous remplacer. Et on a des « con »-patriotes qui applaudissent, et qui en redemandent.

    1. frejusien

      on se croirait dans un asile d’aliénés, ou tout comme,
      l’horreur s’installe en France, dans toutes les villes , soutenue avec une haine féroce par la socialoperie

  12. Davis T. CrowellDavis T. Crowell

    La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont aux abois, ils ont perdu la bataille de l’opinion et s’enfoncent dans un extrémisme inhumain qui ne fait qu’aggraver leur situation.

    La question de l’avenir reste posée :
    -Le réveil des peuples, sera-t-il plus rapide que le remplacement de population et pourront-ils inverser la situation à temps alors que tous les leviers de pouvoir et d’information sont aux mains d’une clique de bébé-fascistes ?

    -Ces derniers iront-ils encore plus loin dans le fascisme soft, censurant le net, condamnant à la prison des gens comme Tommy Robinson, à la mort médiatique les voix dissidentes et truquant les élections comme avec l’affaire Fillon ?

    Car il faut le rappeler, les origines du fascisme sont clairement socialistes, seul la plus grand opération de désinformation depuis 1945 a pu faire croire le contraire, la gauche ne fait que dévoiler sa vraie nature:
    https://www.contrepoints.org/2016/08/22/115302-la-peur-de-rappeler-les-racines-socialistes-du-fascisme

    Le slogan de Mussolini « Tout dans l’État, rien contre l’État, rien en dehors de l’État » est tout à fait compatible avec celui des électeurs de gauche français. (Et de la fausse droite qui a les deux mains dedans)

    Mussolini lisait Marx, militait au PSI socialistes et dirigeait une revue socialiste avant de fonder son propre parti.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Benito_Mussolini#Engagement_socialiste_(1902-1914)

    Les Nazis de leur côté étaient aussi anticapitalistes que socialiste.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Anticapitalisme#Nazisme

    Et ce n’est même pas la peine de mentionner les 34 pays communistes avec 34 essais et 34 échecs sanglants (35 avec le Venezuela).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_communiste#%C3%89tats_communistes_actuels

Comments are closed.