Rennes : burkini autorisé à la piscine, puisque « la mode change » dit l’élu


Rennes : burkini autorisé à la piscine, puisque « la mode change » dit l’élu

Et puis, en plus, elles ne sont pas nombreuses, les emburkinées, à la piscine municipale, dit Yvon Léziart, Conseiller municipal aux sports.

Des nageurs ont été étonnés, lundi dernier, de voir une femme nager en burkini à la piscine des Gayeulles de Rennes. Alors autorisée ou pas, cette tenue ? Oui, répond le conseiller municipal aux sports. Le seul critère étant l’hygiène et la sécurité.

[…]

« Il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes et maillots une pièce pour les femmes. Mais la société et les modes ont évolué, estime Yvon Léziart. C’est pour cette raison qu’en juin, le conseil municipal a voté le nouveau règlement intérieur des piscines rennaises autorisant notamment le port des shorts pour les hommes. »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/le-burkini-est-bien-autorise-dans-les-piscines-rennaises-5986896

Pas nombreuses, les emburkinées ?

Pour le moment. Les voilées étaient inexistantes au Caire en 1950, en Iran et à Istambul…

Et à présent… le cauchemar.

Et, comme partout dans le monde, le cauchemar orchestré par les Frères musulmans a commencé par des petites touches, une mosquée, puis une autre, quelques voilées devenues peu à peu majoritaires au point que plus personne n’ose sortir sans voile, musulman ou pas. C’est, notamment l’exemple de la Turquie où notre journaliste israélien est allé enquêter, déguisé en Syrien, pour le troisième volet du Djihad silencieux que nous publions ce soir.

La Turquie d’Atatürk ?

Belle et bien morte. Il n’est plus du tout de laïcité au royaume d’Erdogan.

La Turquie d’Erdogan ?

Et le reste du monde ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/15/50-ans-de-regression-a-cause-de-lislam-en-8-photos-hallucinant-terrifiant/

Mais quand on vit à la petite semaine, qu’on pense déjà aux prochaines élections et qu’on voit croître le nombre d’électeurs musulmans, comme c’est le cas à la Mairie socialiste de Rennes, des femmes emburkinées, on n’en a cure. Et on signe tout ce que demandent les musulmans…

Quant au fait qu’il faudrait s’adapter à la mode… Si demain la mode propose le port d’insignes nazis, on suivra la mode, monsieur Léziart ?

Je vais finir par devenir aussi misogyne que Zemmour. .. On a un paquet de bonnes femmes qui font des sacrés dégâts à la tête des villes qu’elle dirigent, depuis Hidalgo à Paris jusqu’à Nathalie Appéréà Rennes, en passant par Johanna Rolland  à Nantes… Toutes socialistes évidemment. D’ailleurs c’est leur qualité de socialistes et non leur qualité de femme, évidemment, qui en fait des catastrophes ambulantes.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


38 thoughts on “Rennes : burkini autorisé à la piscine, puisque « la mode change » dit l’élu

    1. David

      Ah non! Ne nous volez pas la vedette! L’ algérie c’est la France toute entière! Elle est aussi, turque, pakistanaise, africaine…j’en passe et des meilleures!
      Même si la crême de la crême reste le neuf trois!

    2. Marie

      Et Brequigny, c’est étonnant que ça ne soit pas burkini obligatoire quand on voit la faune du coin (et la proximité du Blosne).
      Quand je pense que la piscine des Gayeulles a été refaite il n’y a pas longtemps, c’est vraiment donner de la confiture à des cochons.

      1. "à la" poubelle !

        Bonjour Fanch et Marie,
        première étape autorisation des shorts, deuxième étape le burkini. Aujourd’hui un linceul, demain 3 ou 4 linceuls (burkinis). Puis une dizaine, etc.
        Certains d’entre nous vont changer de piscine, mais les morues empaquetées vont polluer les autres piscines.
        Cette piscine en passe de devenir une auge jouxte un des quartiers islamisés de Rennes.
        Et jouxtant la piscine, un grand enclos rempli de biches et de cerfs, qui font le bonheur des enfants. Prochaine étape, bâcher ces animaux (situés à quelle échelle de détestation musulmane par rapport aux cochons et aux chiens ?), pour cacher les sexes et les tétons.
        Et derrière, un magnifique parc, incluant un site d’acrobranche, où volèteront bientôt des belphégors, vampires noirs dans les airs. Le soir après 18h, une partie du parc devient la propriété des bbq (barbecues de bronzés en groupes et en nombre, et en bruit), le même phénomène invasif à lieu aussi à l’étang d’Apigné jouxtant Rennes.
        Rennes étant la ville la plus féministe de France, va-t-on les entendre râler (leur seule activité !) contre le burkini ? Non, pour une fois, elles ne râleront pas, certaines défendront les empaquetées. ..

        1. Barbier

          Pour les accros-branches, les vampires noirs…j’en ai vu de mes propres yeux dans les Bouches du Rhône cet été !…Je peux vous dire que voir cette « chose » noire essayer de tenir en équilibre sur des passerelles de corde…ça vaut son pesant de cacahuètes !…

        2. Victoire de Tourtour

          Et dans moins de dix ans, ce sont les femme en bikini qui seront « stigmatisées », autrement dit, flanquées brutalement hors de la piscine où règneront les empaquetées !

        3. "à la" poubelle !

          Pour lutter contre le burkini. Si un nageur patriote voit une emburkinée, il téléphone à un ou des amis qui peuvent attendre la sortie de la déguisée devant la piscine et faire une petite manif s’ils parviennent à rameuter du monde. À répéter à chaque apparition de monstre marin !

  1. Machinchose

    je viens de m’ imaginer ces empaquetées, couverte d’ un immonde costume, se glisser dans la Piss-IN en ayant leurs règles, je ne sais pas si c’est possible, ne connaissant pas grand chose aux serviettes hygiéniques, aux tampons, n’ étant pas utilisateur de cette panoplie

    et, je me souviens de l’ époque ou, fréquentant les piscines, il y a plus de 50 ans, tu ne pouvais t’ y baigner qu en étant passé par les douches ou tu te lavais au savon et au schampoing…

    avec cette faune qui n’ a aucun scrupule a uriner dans l’ eau, je ne comprends pas ceux qui viennent s’ y tremper

    1. frejusien

      l’hygiène, à Rennes, ils s’en tapent, ils ont même oublié le nom,
      quelle déchéance, cette socialoperie !

  2. Marco de france

    Et dire qu on m’a emmerdé la semaine dernière, car je suis allé à la piscine avec un short. On m’a dit que c’était pour des questions d’hygiène, la blague!
    On m’a interdit l’accès au bassin et on ne m’a pas remboursé l’entrée en me raccompagnant jusqu’à la porte!
    Je ne donnerai plus une tune pour les services publiques de ma commune (piscine, bibliothèque…), car moi contrairement à d’autres, je paye les entrées et abonnements plein pot!
    J’encourage les gens de ces villes à faire la même chose, ne raque plus pour les autres qui imposent leurs coutumes chez nous!
    Quant au maire de Rennes, encore un qui se mets à 4 pattes et écarte ses fesses, c’est de la prostitution électorale!

    1. Adalbert le Grand

      Vous soulevez un point intéressant, on peut en effet supposer qu’en plus ces sacs à pattes ont des entrées gratuites offertes par la Mairie.

    1. Lopez

      He voilà , surtout pas , c’est leur donner les pleins pouvoirs ,. Il faut au contraire continuer à y aller ,et imposer pourquoi pas de porter short de bain etc . La logique doit l’emporter .
      On ne peut pas interdire les shorts de bain , et d’un autre côté autoriser le Burkina. Il y va de l’avenir de ce pays.

    1. ac

      pas si sur , il faut compter un certain nombre les attentats les maladies vénériennes viols trafic de drogue endoctrinements ….mais comme rennes est une ville de bobogauchossocialaudcoco (sans fautes) est une ville musulmane c est pas étonnant.

  3. berger

    Que dit ce Léziart à propos de la volonté populaire qui change dans les bulletins de vote ? Il va autoriser le populisme ?

  4. Adalbert le Grand

    (***)

    Se baigner avec des shorts de ville crados qui ont traîné partout et souillés de caca, aujourd’hui c’est « hygiénique ».

    Car c’est musulman, c’est donc halal. Et Le halal, c’est maintenant le nouveau standard, la nouvelle référence de « l’hygiène ». Comme là-bas, dis!

    D’ailleurs pour purifier l’eau des piscines, on amènera bientôt des chamelles y répandre leur bienfaisante urine.

    Mais comment est-il possible que que des connards comme ce Liézart puissent imposer unilatéralement et arbitrairement de telles décisions impunément, sans être immédiatement destitués par le préfet?

    Vraiment quelque chose ne tourne pas rond aujourd’hui. En fait rien ne tourne rond. On marche sur la tête.

  5. Adalbert le Grand

    « La mode change ». Oui on avait remarqué que la mode islamique s’imposait partout sans partage. Mais attention, pas de Grand Remplacement en vue!

    Quel aveu!

  6. Adalbert le Grand

    Chère Christine, oui en ce moment beaucoup de femmes sont des catastrophes.

    Mais pas plus nombreuses que les hommes…

    Comme vous l’avez dit, ces femmes-catastrophes sont celles guidées par l’idéologie gauchiste. C’est elle la vraie cause.

    Hidalgo est d’ailleurs assisté par nombre d’hommes-catastrophes, comme Ian B. ou Bruno J (démissionnaire récent) et autres hurluberlus.

    Et d’autres femmes mènent au contraire un combat méritoire contre la connerie ambiante, comme une certaine Christine T. Mais aussi beaucoup d’autres qui s’expriment courageusement et luttent en prenant des risques; .

    Avec tout mon soutien.

  7. jojo ( le plombier )

    Ils utilisent à leur profit nos valeurs. par exemple la liberté individuelle . Ici Celle de ces femmes à porter un type de vêtement. C’est par le dévoiement de nos valeurs qu’ils gagnent du terrain jour après jour. qu’ils nous réduisent au silence et à l’acceptation sauf à Renier nos valeurs et se voir traité de nazis ou de fâchos . Ils nous coincent et la Macronie les aide , les soutient et les protège dans leur projet

  8. Dom

    Rennais : organisez une journée « Naturisme » à la piscine de Rennes, et exigez le drot de vous baigner tout nu. Mettez la mairie en face de ses responsabilités et de ses contradictions.

    1. Amélie Poulain

      Oui il faudrait que les gens réagissent.

      De plus, une plainte au niveau des services de l’Hygiène serait pas mal non plus avec les risques de maladies encourus vu que le short était déjà suspect à ce niveau :

      https://aida.ineris.fr/consultation_document/8373

      Cet élu n’est pas au-dessus des lois et comme beaucoup d’élus il ne doit pas connaître à fond les lois et règlements au niveau sanitaires.

  9. "à la" poubelle !

    Avec leur burkini-kinou-nargue, elles peuvent pisser et même ch…en toute discrétion dans la piscine.

Comments are closed.