Le planning familial 13 défend le voile et l’excision : aucun rapport avec les 72 mosquées de Marseille ?


Le planning familial 13 défend le voile et l’excision : aucun rapport avec les 72 mosquées de Marseille ?

Qui donc a ainsi formaté les dirigeants du planning familial des Bouches du Rhône ? Hani Ramadan ?

Si ce n’est lui, c’est donc son frère. Zut, il est en prison. Alors  ses soeurs en musulmonanie ?

Quand les responsables du planning familial des Bouches du Rhône  font l’apologie du porte du voile, assimilé à de la modestie et ne condamnent pas l’excision au nom de la « liberté » de chacun, il y a le feu au lac…

Qui osera dire que les mosquées luttent contre la radicalisation, à part Macron ?

Plus il  y a de mosquées, plus il y a de voiles… et plus il y a de vrais musulmans, prêts à tout pour imposer l’islam à tous.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/20/marseille-72-mosquees-les-musulmans-de-la-ville-a-letroit/

Le Planning familial national se sent obligé de prendre de la distance, sans en prendre, ça bidouille, ça tousse, ça fait disparaître les communiqués et autres contenus embarrassants postés sur Facebook, ça dit oui tout en pensant non…

Mais Naëm Bestandji a fait des captures d’écran que vous pouvez consulter dans l’article de Marianne ci-dessous.

Qui est donc Naëm Bestandji ? Il se dit militant laïque et féministe. Il a notamment publié une enquête fouillée, un véritable pamphlet sur le CCIF, en 5 parties :

L’introduction partait d’un tweet de Muhammad contre Marine Le Pen

Marwan Muhammad qui donne une leçon d’Histoire à Marine Le Pen, c’est comme si Mac Donald donnait une leçon de gastronomie à Quick.

http://vivrelarepublique.fr/2017/04/le-ccif-fleuron-de-la-nouvelle-extreme-droite-francaise-1ere-partie-naem-bestandji/

Il fait du bon travail, Naëm Bestandji, mais…

Mais renvoyer dos à dos ce qu’il appelle l’extrême-droite ( le FN ) et le CCIF c’est plus que gonflé, c’est une erreur vitale.
https://ripostelaique.com/pourquoi-le-talentueux-naem-bestandji-renvoie-t-il-dos-a-dos-ccif-et-fn.html

Tant que des gens comme lui ne voudront rien comprendre, rien dire, par peur de se couper de ses amis, on n’avancera pas.

Un Planning familial ramène le port du voile à un signe de « modestie » et refuse de condamner l’excision

Par Hadrien Mathoux

L’antenne des Bouches-du-Rhône de l’association a publié sur sa page Facebook des contenus adoptant une rhétorique bien éloignée de ses valeurs historiquement féministes et laïques.

Le Planning familial, association d’éducation populaire historiquement féministe et laïque, se rapprocherait-il « des valeurs de l’intégrisme musulman » dans les Bouches-du-Rhône ? A première vue, l’accusation du militant laïque et féministe Naëm Bestandji a de quoi surprendre. Pourtant, les contenus de communication postés sur le compte Facebook de « Planning Familial 13 » sèment le trouble. Aujourd’hui supprimés, ils ont été sauvegardés et mis au jour par le militant dans un post d’alarme.

La première image sert à illustrer une campagne du Planning familial 13 pour la liberté de choix des femmes. Tirée du discours sur « l’inclusivité » importé des Etats-Unis, l’idée est que toutes les options choisies par les femmes – vestimentaires, religieuses ou de comportement – se valent et peuvent mener également à l’émancipation. Ou plutôt à l’empowerment, ici francisé avec l’utilisation du verbe « empouvoirer ». Deux images de femmes sont montrées en exemples : l’une en sous-vêtements, titrée « la nudité empouvoire certaines femmes« . L’autre, vêtue d’un voile islamique et titrée… « la modestie empouvoire certaines femmes« . « Le féminisme représente leur droit [des femmes] de choisir« , conclut justement le Planning familial 13. Mais fallait-il, pour faire passer ce message, prôner le port du voile islamique comme une simple « modestie » ?

Capture d’écran – Facebook Naëm Bestandji

Deuxième capture d’écran, et deuxième élément troublant au regard des valeurs historiquement portées par le Planning familial. L’image montre un dialogue, toujours sur Facebook, entre l’association et une personne qui l’interpelle. Il est toujours question de liberté de choix. Le premier message est une réponse postée par le Planning à un message dont on ne connaît pas la teneur : « Se maquiller, mettre des talons hauts, s’arrêter de travailler lorsque l’on a un enfant, c’est aussi répondre à des pressions sexistes, est-il écrit. L’association défend par la suite une vision non-universaliste du féminisme : « La liberté c’est selon la personne pas selon ses propres valeurs. La notion de liberté elle n’est pas universelle, le féminisme ne défend pas des valeurs universelles, il défend la liberté de toutes les femmes à faire le propre choix, et le Planning familial aussi ».

Capture d’écran – Facebook Naëm Bestandji

A ce manifeste, un internaute oppose un raisonnement par l’absurde : la liberté de choix prônée par le Planning familial l’amènerait-il à défendre aussi « les femmes qui militent pour donner une bonne image de l’excision ? » La réponse est éloquente par son non-dit : « Comme déjà dit, on milite pour le libre choix de chacun-e, et que nous puissions chacune faire ce que nous voulons de notre corps sans projeter nos choix sur les autres ». Le Planning familial des Bouches-du-Rhône refuse donc ici de condamner explicitement l’excision ou la promotion de cette pratique ! Le site national de l’association rappelle pourtant une vérité toute simple : « Les mutilations sexuelles féminines (…) sont mondialement considérées comme une violation des droits des femmes ».

Dans son post, Naëm Bestandji précise que « toutes les militantes et salariées du Planning ne sont pas d’accord avec cette dérive« , et indique qu’il existerait une « lutte interne entre (pour faire simple) les anciennes et les plus jeunes bercées aux discours islamistes et indigénistes ». De tels phénomènes d’entrisme ont déjà été dénoncés au sein d’autres associations, comme par exemple Act Up mais également lors des mouvements sociaux à l’université. Avec, ici, une spécificité inquiétante : le Planning familial fait partie des associations agréées pour intervenir lors des journées d’éducation à la sexualité à l’école…

Le Planning familial réagitLe 25.09.2018 à 08h57

Le Planning familial et son antenne départementale ont tous deux réagi via des communiqués publiés sur Facebook à notre article. Ce dimanche 23 septembre au soir, c’est tout d’abord le Planning familial des Bouches-du-Rhône qui se livrait à quelques rappels salutaires, prônant « des valeurs contre toute forme de discrimination, contre les inégalités sociales et contre les violences (violences sexistes, conjugales, familiales, scolaires, mutilations sexuelles). » Les explications, par la suite, sont plus confuses : « Ainsi, nous soutenons, au même titre que n’importe quelle femme, les femmes qui choisissent de porter le voile, comme celles qui luttent contre le port du voile obligatoire. Nous laissons avant tout la parole aux personnes concernées, qui sont les mieux placées pour savoir ce qui est bien pour elles ou non« , proclame le communiqué. Oubliant au passage que le problème du visuel supprimé depuis n’était évidemment pas le port du voile par une femme, mais plutôt le fait de l’assimiler à de la « modestie« . Concernant l’excision, l’antenne du sud de la France relate « avoir supprimé le post car les commentaires étaient trop violents : haine raciste et insultes intolérables pour les personnes concernées« , et ajoute qu’il « manque bien évidemment la suite où nous condamnons fermement toutes violences sexuelles, y compris toutes les mutilations sexuelles telle que l’excision. » Des commentaires qui sont désormais invisibles…

Le communiqué au niveau national rappelle que « le Planning Familial n’a jamais fait l’apologie de l’excision« . Ce qui n’a jamais été écrit dans notre article, qui s’étonnait plutôt du fait que l’antenne des Bouches-du-Rhône assimile dans un commentaire la défense de l’excision au « libre choix » ; nous rappelions d’ailleurs dans la foulée que ce message était en contradiction avec la ligne portée par le Planning national sur son site. En fin de communiqué, le Planning familial demande au journal Marianne de « vérifier ses sources et de rectifier les propos tenus dans son article« , au titre qu’ils mettraient « en doute cet engagement historique et actuel du Planning familial au niveau national et au niveau de tout son réseau. »

Nous maintenons l’intégralité de notre article, dont nous rappelons la teneur, fréquemment déformée : l’antenne des Bouches-du-Rhône du Planning familial a bien posté sur son compte Facebook un visuel assimilant le port du voile islamique à de la « modestie« , jugeant qu’il « empouvoirait » certaines femmes ; dans une réponse à un commentaire Facebook, il a bien répondu « militer pour le libre choix de chacun-e (…) sans projeter nos choix sur les autres » à une question demandant si le Planning pouvait soutenir les femmes cherchant à donner une bonne image de l’excision. L’image et le commentaire ont depuis été supprimés, selon le Planning familial 13 en raison des « attaques de la fashosphère (sic), des racistes et islamophobes« , et donc pas parce qu’ils étaient jugés problématiques sur le fond.

https://www.marianne.net/societe/un-planning-familial-ramene-le-port-du-voile-un-signe-de-modestie-et-refuse-de-condamner-l

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Le planning familial 13 défend le voile et l’excision : aucun rapport avec les 72 mosquées de Marseille ?

    1. J-Louis

      Les vêtements hyper-couvrants des dames musulmanes confinent à la modestie … au sens où les plus belles jeunes femmes ne font pas étalage de leurs appâts, y compris les cheveux qui sont des caractères sexuels secondaires. Et si les plus moches doivent se couvrir tout pareil que les premières, c’est pour une raison d’égalité. CQFD.

      1. Machinchose

        « les plus belles jeunes femmes ne font pas étalage de leurs appâts, » » » »

        et pourtant de la qualité d’ appat dépend la morue pêchée !!

      2. frejusien

        Pour certaines, oui, on les a tellement complexées, on leur a donné honte de leur corps, on leur a inculqué que leur corps était moche, satanique, lubrique, objet de moqueries,
        on leur a fait croire que leur dieu voulait qu’elles se cachent sous ces horribles oripeaux,
        c’est toute une éducation à refaire, repartir de zéro, et c’est pas gagné,

        pour se donner une contenance, elles racontent que c’est un libre choix, alors que ce n’est que le choix du CONDITIONNEMENT, mais elles ne le savent pas,
        pour le savoir, il aurait fallu qu’on leur apprenne à réfléchir, à penser par elles-mêmes

  1. Marco

    Incroyable, et pourtant vrai? Par une inversion caractéristique les
    signes patents de la soumission deviennent les étendards de la
    libération!
    Il doit y avoir de l’ambiance au sein du PF de Marseille….

  2. JPL

    Comme je ne suis pas très fort en anglais je n’ai pas compris le sens de « empower » dans ces phrases.

    Mais « empouvoire », qu’est-ce que ça veut dire ? !!!

    1. Marco

      A la barbarie des pratiques s’ajoute ici le barbarisme du langage,
      traduction littérale de l’anglish « empowered » signifiant « investi d’un
      pouvoir ». (d’exercer sa liberté, disent-ils).
      On avait déjà les « enfoirés », maintenant on croise dans les rues
      des « empouvoirées »! Et vous ne vous en doutiez pas!
      Le ridicule ne tue plus, il fait rire!

      1. Laurent PLaurent P

        Ah, je vois que je ne suis pas le seul à avoir remarqué ce barbarisme.
        Ce qui indique que c’est une néo-barbare qui a rédigé le texte.
        Une Fatima ou une Fatoumata.
        Ce qui explique qu’elle défende le voile.

  3. Hollender

    Je suis d’accord pour l’excision si c’est fait en respectant un peu d’hygiène et bien court.
    Il faut aussi que ce soit réciproque et qu’on coupe les couilles des hommes mahometants, après tout, c’est aussi une tradition de couper les grelots des ennemis…?

  4. RocktheCasba

    La nudité « enpouvoire » pas les obèses, ni le voile les beautés.
    C’est quoi ce jargon amerloque ?
    Le féminisme, comme le gauchisme, est une maladie mentale semble-t-il.
    Un bâillon et une camisole iraient fort bien à Autin et consorts, à défaut de les embellir ça nous soulagerai les tympans.

    1. frejusien

      ce charabia, venant de l’anglais mal traduit, montre l’inculture des timbrées qui sévissent au planning familial du 13

  5. Machinchose

    Sex , rappe, and islam empower ONE MAN

    l’ expquis Tatrique Ramadan!le grand frère du porteur de tache caca sur le front Hani Ramadan

    lequel ne comprend toujours pas qu il est en France un violeur en série soumis aux mêmes lois qu un Fourniret ou autre faune en chaleur

    «  » » » » » » » »Affaire Ramadan: sa troisième demande de mise en liberté rejetée en raison de nouveau éléments à charge
    26/09/2018 à 11h01

    «  » » » » » » »

    c’est con …..Surtout pour lui

    quand a Bestandji , en arabe c’est le nom du jardinier……allez donc planter vos choux connards abhorrés et plutot chez vous que ches NOUS ou vous n’ avez rien a foutre malgré tous les droits bidons du sol et du macadam

  6. MaximeMaxime

    Le plaisir qu’ont les gauchistes à triturer la langue française est effrayant. Voici donc le verbe « empouvoir », traduction de « to empower »…
    Je me souviens du temps où le lycéen que j’étais devais faire des versions anglaises. On était invité à chercher des formules élégantes autant que possible… Je pense qu’aucun enseignant n’aurait admis une telle traduction ; qu’en est-il actuellement ?
    Quant à « vivrelarépublique », c’est le mouvement de Céline Pina. Visiblement le reproche que Christine Tasin fait à Naem B…… rejoint celui que je faisais à Céline Pina l’année dernière, avant peut-être une évolution plus positive de l’intéressée dans ce dernier cas ?
    http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/20/chapelle-pajol-celine-pina-a-le-culot-de-renvoyer-dos-a-dos-identitaires-et-islamistes/
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/12/cecile-pina-bien-partie-pour-rejoindre-la-resistance-a-lislam-face-a-limmonde-benbassa/
    M. Saint-Marc pensait que j’avais mal interprété l’article de Céline Pina, mais cet article paraît bien confirmer que je ne me trompais pas…

  7. SwanOne

    Porter un voile est un signe d’émancipation, porter un keffieh en écharpe est une marque de soutien aux « résistants » palestiniens, avoir un portrait de Lénine ou du Che dans son salon c’est faire preuve d’un goût raffiné…
    Se raser les cheveux, porter des vêtements militaires, arborer une croix celtique, et exposer une photo de Pétain, c’est vilain, c’est caca.
    Pour les personnes lucides, ces signes participent tous d’un extrémisme idéologique à combattre mais pour les bonnes âmes gauchies le premier extrémisme est défendable et même souhaitable !
    Question : où sont les fachos ?

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Une bonne partie des médecins du Maghreb veulent venir en Europe, en France ; ben, là-bas, chez-eux, « ça eut payé et ça paie plus » comme disait Fernand.

    Ouais ! apparemment au Maghreb y a pas d’boulot ou pas assez d’malades alors y z’ont décidé de rappliquer !

    Et voilà une nouvelle qui s’ajoute aux autres de la même série : « immigration des maladies » ! Décidément nos nos politiques, rien dans le coeur et rien dans le ciboulot » ; c’est bien la peine de faire les belles âmes en tirant sur le noir de service du jour Nick Conrad qui veut nous éliminer tous, et de faire tout ce qu’il faut pour que la mort arrive en masse sur notre sol de toutes les façons possibles.

    Pour en revenir donc à cette immigration des maladies qui semble suivre l’invasion humaine sur les bateaux, avec le sida, la gale, la lèpre…. voilà maintenant aussi la variole du singe. Alors cette arrivée massive de médecins maghrébins c’est pourquoi ? Tiens ! n’a-t-on pas aussi, il y a quelques temps, programmé l’arrivée d’imams maghrébins ? N’a-t-on pas aussi pensé à laisser l’enseignement du français et privilégier l’apprentissage de l’arabe ? ???

    Premiers cas de « variole du singe » en Europe, d’origine africaine…
    Publié le 26 septembre 2018 – par Anne Schubert
    :::: https://ripostelaique.com/premiers-cas-de-variole-du-singe-en-europe-venus-dafrique.html

    IMG : Femme atteinte de variole du singe
    :::: https://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2018/09/Variole.jpg

Comments are closed.