Des gendarmes attaqués avec des pierres, des explosifs et des fioles d’acide par l’ultragauche : aucune interpellation !


Des gendarmes attaqués avec des pierres, des explosifs et des fioles d’acide par l’ultragauche : aucune interpellation !

Hautes-Alpes : les tensions retombent après des affrontements entre forces de l’ordre et militants pro-migrants

Les affrontements qui se sont déroulés dans les Hautes-Alpes, samedi après-midi vers 16 heures, à la frontière franco-italienne ont duré près de deux heures. Près de 150 activistes de l’ultra gauche ont tenté de passer la frontière par les bois, au-dessus du golf de Montgenèvre, pour en découdre visiblement avec les forces de l’ordre, environ 90 gendarmes, positionnés notamment à proximité du poste frontière. Selon une source proche du dossier, « aucune interpellation n’a été réalisée ».

Les gendarmes mobiles qui ont essuyé « des jets de bouteilles d’acide et de pierres de la part de personnes aux visages dissimulés et certaines vêtues de noir ont riposté par des grenades lacrymogènes et assourdissantes », explique à La Provence un gradé qui parle « d’actions de guérilla bien organisées, parfois à moins de cinq mètres des forces de l’ordre. Certains ont projeté des bombes artisanales ».

Ces affrontements qui n’ont pas fait de blessé, indiquent les autorités, se sont déroulés en marge d’un rassemblement de cinq jours sous la bannière « Passamontagna » (cagoule normalement utilisée pour se protéger du froid) qui a regroupé entre 400 et 500 « No border » (anti-frontières) notamment acquis à la cause pro-migrant, en majorité des Italiens mais également des Français, des Espagnols, des Allemands, des Hollandais et des Autrichiens.

Leur campement implanté sur la commune de Clavière en Italie s’est vidé progressivement dimanche matin. Côté Italien, plusieurs dizaines de personnes ont tenté de s’en prendre dans la journée de vendredi, au commissariat et à la gare de la ville de Bardonecchia. Des incidents qui ont éclaté avec les forces de maintien de l’ordre italien n’ont pas entrainé de dégât ni de victime. Aucun débordement n’a été constaté dimanche à la frontière franco-italienne, toujours surveillé par un important dispositif des forces de l’ordre.

Dans un communiqué paru dimanche, la préfecture des Hautes-Alpes a condamné « ces violences avec la plus grande fermeté » et a salué « le professionnalisme et le sang-froid » des gendarmes qui sont intervenus samedi. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Gap concernant les affrontements de samedi, et confiée à la gendarmerie.https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5163858/hautes-alpes-la-tension-retombe-a-montgenevre.html

Déjà, le 22 avril, au col de Montgenèvre, « des militants antifascistes avaient permis le passage en France d’une vingtaine de migrants » (Le Parisien)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


24 thoughts on “Des gendarmes attaqués avec des pierres, des explosifs et des fioles d’acide par l’ultragauche : aucune interpellation !

  1. Machinchose

    première reflexion d’ un vieux con de Français qui a bossé 43 ans:

    mais tous ces déchets….ils ne bossent pas ?? pas d’ usine, pas de bureau, pas de camion, pas de terre a retourner, rien, que dalle , nibe !!

    ça vit de quoi ? comment ?
    ça paye comment les billets de train, d’ avion, les fringues et tout le reste ?

    Soros derrière, possible, mais ils sont si nombreux! partout !

    je ne vois plus que la mitrailleuse lourde montée sur VAB qui fonceront dans tous ces tas de merdes

    et, si la presse purée pourie, l’ ouvre: direction le Stade de France, avec un calbute de rechange, parce que là, enfin ils en chieront

    un peuple qui ne se respecte pas, ne mérite plus le respect

    et ses dirigeants bien moins d’ avoir laissé faire

    1. Victoire de Tourtour

      Les dirigeants, ils laissent faire, ou ils encouragent ? Nervis, vopos ,komsomols et autres vermines , ont toujours été à la solde des gouvernements .Lénine, dans un télégramme à une certaine Emilie Bosch, soutenait qu’il fallait « faire régner une terreur massive et sans merci » .(Cité par Soljenitsyne dans  » L’Archipel du Goulag »).
      Les antifas à chemises noires auraient été volontiers engagés par Vladimir Illitch, en son temps. Ou par Adolf, ou par Benito..

  2. Machinchose

    « Les gendarmes mobiles qui ont essuyé « des jets de bouteilles d’acide et de pierres de la part de personnes aux visages dissimulés et certaines vêtues de noir ont riposté par des grenades ………………défensives quadrillées et létales a tous les coups »,

    ça fait du bien parfois de rêver

  3. georges

    La question est : Combien de temps nos forces de l’ordre vont endurer tout ce cirque ?? Avant la bavure qui sera le déclencheur d’ evenements que l’Histoire qualifiera de « guerre civile ».

  4. clairement

    Qu’est ce qu’ils doivent se farcir ces gendarmes et quelle maitrise de soi face à tous ces branleurs agressifs.
    M. le préfet quand est ce que vous donnerez des ordres à nos soldats afin de donner une leçon à tous ces crétins et de décourager ceux qui sont le moins malade…

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Pas la peine d’envoyer les Forces de l’Ordre si c’est pour uniquement en prendre plein la G… et distribuer des bons e des mauvais points.

    On ne s’en sortira pas comme ça ! Finis les bisous, les nounours, les fleurs, les bougies, les banderoles ; les yeux bandés et les mains dans les poches pour la police.

    On est en guerre ; les adversaires, les ennemis, eux ne rigolent pas et ne cajolent pas ; ils frappent, ils font usages de leur artillerie.

    Il faut impérativement reprendre le contrôle.

    Mais imaginez si pendant les guerres passées, nous avions reçu les ennemis comme cela ; la France serait morte depuis longtemps.

  6. celtillos

    on a une armée qui a grand besoin d’entrainement, quelques chars et deux ou trois escadrons de para commandos, tir a balles réelles et on se débarrasse de ces parasites…….

    1. durandurand

      Excellent je suis totalement de votre avis , en plus déploiement de l’artillerie genre le 155 César avec un tir de barrage avec obus à fragmentation ,cela ferait moins de racailles en face .

  7. Simone GUTTIERREZ

    Simple remarque .

    a) Romain Espino , de Génération Identitaire , viré du Crédit Agricole et harcelé par la  » justice  » pour son action non violente ( légitime , c’ est son droit de penser ainsi ) au col de l’ Echelle …. aucune victime , aucune agression , aucun trouble à l’ ordre public , mais en fin de compte bien PIRE que tout ça : un crime impardonnable …. défi à la Pensée Unique et au POLITIQUEMENT CORRECT !
    Les chiens de garde du système se déchaînent .

    b) des  » antifas  » , des gauchiasses , avec ou sans leurs complices islamistes attaquent sauvagement la police ou les pompiers , cassent , détruisent , tuent , blessent grièvement , souvent .
    Jamais la moindre interpellation suivie d’ effets ! …. jamais de condamnation !

    Les chiens de garde du Système ne quittent pas leur niche , ils minimisent , excusent , voire absolvent …. mais le plus souvent font tomber une chape de plomb sur les évènements .

    Cherchez l’ erreur . Vous croyez que ça va tenir encore longtemps ce genre de truc ??

    1. JackJack

      Ça va tenir encore longtemps tant que les gendarmes et autres forces de l’ordre se contenteront de prendre des pavés sur la gueule au lieu de réagir en VRAIS militaires (les gendarmes) et autres forces de l’ordre comme on doit le faire en période de guerre. Et seulement à partir de ce moment-là, ce genre d’agressions diminuera, pas avant…

  8. SPQR

    Quant ils en auront marre, les flics et les gendarmes de recevoir des ordres débiles les enjoignant de rester sur une position passive, défensive pour éviter tout conflit et se faire massacrer, peut-être réagiront-ils.
    En attendant, qu’ils continuent à se faire tabasser et conchier sans rien dire.
    Je ne les plains pas.

  9. Moktar

    C’est plus aisé de matraquer ceux et celles qui défendent le drapeau tricolore.
    Autant je prenais partie pour nos forces de l’ordre; aujourd’hui je ne les soutiens plus car elles sont TOUTES devenues les forces du désordre. Et qu’on ne me parle pas de chef, de hiérarchie…que l’on me parle de « fauteuil », de stabilité de l’emploi (au fait pourquoi portent-ils un uniforme), des fonctionnaires tout simplement.
    Ils n’en bavent pas assez.
    Ah pour faire de l’excès d’autoritarisme face à un automobiliste (surtout s’il est du 3ème âge) là ils sont très forts.
    HONTE A VOUS QUI NE REPRESENTEZ RIEN ET QUI N,ETES PAS DIGNES DE L,UNIFORME QUE VOUS PORTEZ

  10. France-org

    Des fioles d’acide ……………..Il faut être vraiment débile pour utiliser cette saloperie . Aux Gendarmes , je vous autorise à écraser ces salopards

  11. Joël

    Heu… »le sang-froid des gendarmes » quand on leur dit si tu lèves un cil t’es au chômage et à la rue et en plus tu vas au tribunal, ben c’est pas du sang froid c’est un choix obligatoire.

  12. Purfruit De La Fraise

    C’est une véritable petite armée qui attaque totu sur son passage. Qu’attend l’armée pour riposter ?

  13. Gillic

    Bizarre, les bâtards d’ extrême gauche cassent pillent et attaquent les forces de l’ ordre et il n’ y a aucune réaction des autorités !!! A croire que ces bâtards sont protégés ……….

  14. frejusien

    Ces agresseurs, étant pour la plupart d’autres nationalités, la riposte armée aux frontières est justifiée,
    c’est la guerre : une guerre d’invasion, ces petites marionnettes représentant la tête de pont des envahisseurs, dits migrants,

    ils ne bossent pas, nos étudiants tirent la langue pour s’en sortir tout au long de leurs études, et ceux-là disposent de fric pour organiser leur guéguerre sans avoir besoin de travailler

  15. Moktar

    @Joël – J.Louis – aucune excuse NI PRETEXTE; s’ils ne sont pas en mesure d’assumer ils n’avaient qu’à s’engager dans les ordres.
    L’honneur d’un homme c’est déjà de respecter l’uniforme qu’il porte.
    Dans ce cas et dans bien d’autres cas ils ne le respectent pas sauf pour rouler les mécaniques face à un automobiliste, de préférence âgé et bien blanc.
    Même sanction pour les pseudos paras du 8 qui n’ont JAMAIS été foutus de défendre l’un des leurs.

Comments are closed.