Dans un article contre Zemmour, LCI accrédite la thèse du Grand remplacement


Dans un article contre Zemmour, LCI accrédite la thèse du Grand remplacement

 

LCI est une chaîne de télévision française d’information en continu appartenant à TF1. Comme Causeur l’avait judicieusement rappelé : TF1, les années passant, est devenu une chaîne de gauche comme les autres, reprenant les mêmes thème, les même tics, les mêmes éléments de langage.

Quelques jours après la polémique sur les prénoms (Hapsatou Sy/Eric Zemmour dans « Les terriens du dimanche »), une journaliste de LCI a voulu faire la maligne en ironisant sur les propos du polémiste. Malheureusement pour elle, son article accrédite bien la thèse du Grand remplacement et donne finalement raison à Zemmour (et Renaud Camus).

 

N’en déplaise à Eric Zemmour, 1 prénom sur 2 parmi les plus donnés en France est issu de la diversité (et il n’y a plus aucune Corinne)

STATISTIQUES – Quatre jours après la passe d’armes entre le polémiste Eric Zemmour et la chroniqueuse Hapsatou Sy sur l’origine des prénoms portés en France, le livre « La cote Larousse des prénoms 2019 », sorti ce mercredi, met en lumière une réalité bien française, chiffres à l’appui : parmi les 100 prénoms les plus plébiscités, la moitié sont issus de la diversité chez les garçons et un tiers chez les filles.

 

« … Au cours d’un débat (coupé au montage) sur l’origine des prénoms portés en France, dans l’émission Les Terriens du dimanche sur C8, le polémiste a déclamé : « Normalement, chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été abolie en 1993 par les socialistes, on doit donner des prénoms dans ce qu’on appelle le calendrier, c’est-à-dire les saints chrétiens ».

« Mais je m’appelle Hapsatou, moi ! « , a alors répliqué Hapsatou Sy. Riposte immédiate d’Eric Zemmour : « Hé bien votre mère a eu tort (…) Corinne, ça vous irait très bien ». Et lorsque la chroniqueuse lui a lancé qu’il s’agissait d’une « injure à la France », Eric Zemmour a embrayé : « C’est votre prénom qui est une insulte à la France. Parce que la France n’est pas une terre vierge, c’est une terre avec une histoire, un passé, et les prénoms incarnent l’histoire de la France. » Dont acte.

Alors que vient de sortir « La cote Larousse des prénoms 2019 » de Laure Karpiel, force est de constater que « l’histoire de la France incarnée par les prénoms » qu’évoque Eric Zemmour s’inspire beaucoup de la diversité. Ainsi, parmi le Top 100 des prénoms les plus plébiscités chez les garçons, on retrouve, par exemple,  Imran (n°57). « Présent depuis 2007, ce prénom, qui désigne dans le Coran, le nom de la famille des ancêtres de Moïse, a surtout progressé en 2012 et est à son point culminant cette année », indique à LCI Laure Karpiel. Il est suivi de près par Ibrahim (n°59), l’équivalent de Abraham dans la tradition musulmane. En tête, Mohammed (n°23) se porte toujours très bien (2500 attributions), tout comme Yanis (n°33) et Rayan (n°35).

Du côté des filles, l’effet Carla Bruni joue à plein avec Giulia (n°53), qui a atteint son pic l’année dernière avec près de 1200 naissances. Nour (n°66) ne cesse de progresser également. « Il a été donné 934 fois cette année et passera probablement le cap des 1000 attributions d’ici un an ou deux », prédit Laure Karpiel. « Ce prénom mixte est issu de l’arabe Nur qui signifie ‘lumière' », poursuit l’auteur. Belle cote aussi pour Inaya (n°31), qui se stabilise cette année à 1680 attributions. Ou encore Ines (n°14), prénom chic quand il est écrit sans accent, d’origine espagnol avec accent ou encore d’origine arabe avec un Y à la place du I.

« En fait, plus le prénom remplit toutes les cases, plus il est donné. On est dans une France européenne et multiculturelle, les parents en sont conscients. Quand ils donnent un prénom à leur enfant, ils veulent désormais qu’il soit universel, qu’il lui permette de voyager », nous explique Laure Karpiel.

Et Corinne, un prénom « chrétien » ?

« Il n’y en a plus du tout des Corinne, c’est un prénom qui était à la mode dans les années 50, et puis il n’a cessé de décliner. Il y en avait 12.000 en 1967 et 4 en 2014, et puis il n’a plus été donné. » A l’origine, ce prénom n’a rien de ‘chrétien’ ni de français d’ailleurs. Il est issu du prénom latin Corinna, emprunté au grec Korinna, diminutif de Korê, qui veut dire ‘jeune fille' », décrypte l’auteur. »

https://www.lci.fr/famille/video-polemique-avec-hapsatou-sy-n-en-deplaise-a-eric-zemmour-1-prenom-sur-2-parmi-les-plus-donnes-en-france-est-issu-de-la-diversite-et-il-n-y-a-plus-aucune-corinne-2098981.html

Les commentateurs n’ont pas été dupes…

Guanfei :  Et c’est censé rassurer qui ? Vous dites ouvertement que la moitié des enfants qui naissent ne sont pas intégrés dès la naissance, et de parents étrangers. On est sensé être ravi d’être remplacé ?

La carte de France de la délinquance est la même que celle des prénoms issus de la diversité, c’est dire.

« Quand les parents donnent un prénom à leur enfant, ils veulent désormais qu’il soit universel, qu’il lui permette de voyager. »: Sans blague, mais je rêve ou quoi ? Et en quoi la succession de prénoms musulmans que vous donnez en exemple « permet de voyager » ou est « universelle » ??

Parfois LCI vous m’intriguez… A se demander quelle cause vous soutenez. Soit votre article est sincère, mais maladroit. Soit c’est de la propagande, et là, vous risquez simplement de grossir les rangs des « non progressistes ». Je m’arrêterai là… pas le temps d’aller voir un psy !?

Votre article est pathétique de mauvaise foi ! […] Dire que les parents donne des prénoms arabes pour être universel et leur permettre de voyager, c’est juste parfaitement ridicule. Au dela de ça, vous rendez-vous compte que votre article défend parfaitement les propos de Zemmour ? Vous devriez lui envoyer votre article, il pourra utiliser les arguments que vous donnez dans sa prochaine intervention.

Donc Zemmour a raison, et le grand remplacement n’est pas un fantasme d’extrême droite…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Dans un article contre Zemmour, LCI accrédite la thèse du Grand remplacement

  1. Laurent PLaurent P

    LCI donne ici le bâton pour se faire battre alors ne boudons pas notre plaisir, BASTONNONS LCI A PLEINES MAINS : imprimer cet article et le leur envoyer par la poste à leur adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://www.118000.fr/e_C0002102326
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/TC5SZz )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 110% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant UNIQUEMENT la PREMIERE page et la TROISIEME page.
    La deuxième page ne fait que reprendre le corps principal de l’article de LCI, qu’il n’est pas utile d’imprimer dans le cadre de ce courrier-bastonnade. En effet l’introduction de l’article de LCI qui figure au bas de la première page est largement suffisante.
    Vous pouvez imprimer ces deux pages 1 et 3 de la version PDF que vous venez de créer soit en une seule feuille imprimée recto-verso, soit en deux feuilles imprimées chacune recto seulement.
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville au bas de l’article, dans la zone restée blanche (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes). C’est aussi là que vous pouvez rajouter une commentaire personnel si vous le souhaitez, voire recopier un autre commentaire bien senti parmi ceux qui massacrent allègrement l’article de LCI.
    Voilà, résister ça commence en bastonnant pédagogiquement et en toute impunité un journaliste collabo, et puis ça ne coûte qu’un timbre alors il n’y a pas de raison de s’en priver !

  2. Machinchose

    « la chroniqueuse Hapsatou Sy

    tiens! je ne savais pas qu il existait un homonyme a Schampouineuse :lol

    on peut aussi ajouter « grosse nikkeuse

    la lourde faute revient a ces pantins et autres bateleurs qui veulent, en faisant du « buz » gagner de l’ audience en choquant, en braquant, en dégueulant sur les règles les plus élémentaires d’ un savoir vivre qu ils n’ ont jamais exercé
    tel cet animateur en pull noir, faux-cynique, arrogant, insolent de poulailler, mais vrai connard drogué
    l’ heure étant aux exçès de toute ordure qui passe, chacun veut remplir la benne a ordures

    1. Hollender

      Baffie , Ardisson, Ruquier,……etc. Quelle belle brochette de têtes de noeuds.
      Sous prétexte d’amuser les millions de bidochons ils se remplissent les poches et le compte suisse en déversant leurs conneries, leur outrances et étalent leur vulgarité aux heures de grande écoute.
      Heureusement qu’il nous reste ARTE, la 5, et les chaînes de documentaires.
      Il est désormais trop tard pour changer quoi que ce soit; la télé est aux mains de la finance et des perverts manipulateurs

    2. Joël

      Faudrait m’expliquer comment après avoir coulé sa boite franchisée laissant plus d’une centaine d’employées sur le carreau, elle a réussi à se faire embaucher à la télé ?
      Le groupe Canal, dont fait partie C8, ferait du social ? J’en doute.

  3. PUGNACITÉ

    La thèse du grand remplacement constituant désormais un élément factuel avéré chaque jour de plus en plus…est prioritairement une alerte de Camus et merci..
    Zemmour qui intellectuellement, moralement ,psychologiquement et psychiatriquement tient la route est clairvoyant et a un courage d’aucun leader n’a encore.

  4. Adalbert le Grand

    La conne (sans ri) qui a écrit cette article, emportée par son enthousiasme multiculturaliste pour la « diversité » (euphémisme pour multiracial) et le « métissage » a naïvement cru qu’il serait partagé par ses lecteurs, emportés par ces nouvelles réjouissantes.

    Elle a apparemment oublié qu’elle ne s’adressait pas au public d’une manifestation multiculturelle bobo tous acquis à cette « cause » qui se gargarisent de ces slogans et mantras, et partagent déjà ce prêt-à-penser sans avoir jamais réfléchi sur son bien-fondé

    Ces gens sont décidément des niais aux idées simplette, à l’intelligence faible. Ne même pas se rendre compte qu’elle donne raison à Zemmour! Cette absence manifeste de capacité de réflexion rend improbable qu’ils puissent avoir raison sur le fond.

  5. Adalbert le Grand

    Autre point, le prénom Mohamed arrive en réalité bien plus haut dans le classement, car le décompte ne tient pas compte des différentes variantes orthographiques (Mohammed, Muhamad, Mouammad), des variantes régionales (Mamadou) ainsi que des noms composés, une bonne trentaine au bas mot.

    Si j’ai le temps je vous fais le décompte.

  6. Adalbert le Grand

    OK, j’ai fais le décompte (travail long et fastidieux), sans doute pas tout à fait complet, j’ai mis les cas douteux et incertains de côté.

    Premier constat: je me suis trompé (gauchistes, ne vous réjouissez pas trop vite, attendez la suite), il y a en fait rien moins qu’ une centaine de variantes et de versions composées. Rien que les variantes orthographiques et régionales sont au nombre d’une quarantaine (en comptant celles qui n’ont pas été données en 2017 ; 35 l’ont été).

    Tout compris, j’arrive à 4528 occurrences, ce qui place le nom du pseudo prophète largement en 2ème position, et non plus en 20ème.

    En tête Mohamed (2511), suivi de Mohammed (396), Mamadou (186), Mohamed-Amine 142), Mouhamed (128), Muhammed (128), Muhammad (120), Mehmet (88), Mohamed-Ali (88), Mahamadou (83), Mohammad (73), Mouhamadou (50), Mouhammad (43), Mohamad (36), Mouhamad (31)

    1. Jean-Paul Saint-Marc

      Pour ma part c’est fait dès hier !
      En l’occurrence, on ne peut laisser une pétition appelant à l’interdiction de Zemmour sans réagir, ce qui serait approuver l’interdiction !

  7. bm77

    Bien vu Yann , c’est vrai que cet article accrédite la thèse du grand remplacement la moitié des prénoms seraient issus de la diversité donc c’est pire que l’on ne pensait.
    Enfin je ne suis qu’à moitié étonné puisque j’ai vu mon quartier se transformer de diversité pour devenir très majoritairement Magrhébo Africain.ceci en l’espace de deux décennies.

  8. Jean-Louis

    Ces journalistes… A vouloir faire les beaux et contrecarrer avec les faits les idées qu’ils n’apprécient pas, ils prouvent ce qu’ils veulent contrecarrer !

    A moins que ce soit fait sciemment et habilement dans l’optique de s’afficher et montrer au pouvoir que l’on est de son côté, du côté islamo-collabo, soumis et prêt à se faire remplacer. Il manquerait plus qu’un « oh oui s’il vous plaît virez-moi pour me remplacer par un migrant qui fera mon boulot contre une assiette chaude ».

Comments are closed.