Jonathan Jahan va trouver du travail… en horticulture, et ce ne sera pas grâce à ce pauvre fou de Macron !


Jonathan Jahan va trouver du travail… en horticulture, et ce ne sera pas grâce à ce pauvre fou de Macron !

Ce pauvre fou de macron est en perdition totale .

Un tel mépris de la France et des Français ne s’était jamais vu auparavant, même avec les pires.

Des injures, du mépris ,pour la France et les Français, en permanence, exprimés tant en France qu’à l’étranger.

Sa dernière frasque :  » je traverse la rue et je te trouve du boulot dans un resto  » va lui coûter terriblement cher.
Dire ça à quelqu’un qui est en détresse , qui n’est pas agressif, et qui a des diplômes d’ horticulture ! Pourtant, il y en a besoin, d’horticulteurs, surtout avec  » l’écologie  » ! .

Lui dire :  » va éplucher des patates, t’auras 4 sous ! « . Plus personne ne peut supporter ça.

Il va payer très cher pour ça ( et le reste ), le macron !

Ce n’est pas moi qui sonne la charge, c’est le journal  » la république du centre  » ( et pourtant ! ) qui le fait :

«  Après s’être fait recadrer par Macron, le jeune horticulteur au chômage est bombardé de propositions dans le Loiret  » !

Dans l’horticulture !

https://www.larep.fr/montargis/institutions/2018/09/19/apres-s-etre-fait-recadrer-par-macron-le-jeune-horticulteur-au-chomage-est-bombarde-de-propositions-dans-le-loiret_12986706.html#refresh

 

Note de Christine Tasin

La méthode Macron fait en effet un gigantesque flop – un de plus- avec cette affaire. Macron brame : « je m’en lave les mains, t’as qu’à devenir serveur« , au lieu de répondre que les services de la Présidence vont se renseigner sur les emplois dans sa branche….

C’est ça la mondialisation qu’adore Macron, oublier l’homme et ne voir que la rentabilité…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




31 thoughts on “Jonathan Jahan va trouver du travail… en horticulture, et ce ne sera pas grâce à ce pauvre fou de Macron !

  1. PUGNACITE

    Mettre en difficulté et donc à l’index des Français de souche désormais mal assurés parce que majoritairement en précarité et en difficulté; tel semble l’exercice dans lequel excelle celui qui a été élu et qui a prétendu incarner la République …
    Les bas fonds semblent ressortir…?

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Point positif : la saillie de macron aura au moins servi à quelque chose pour le jeune Jonathan Jahan !

    1. Victoire de Tourtour

      Il pourra même envoyer des fleurs à l’Elysée, pour la saint Macron, la saint Trogneux, et la saint Benalla, , saints qui vont certainement entrer au calendrier, cela ne saurait tarder.

  3. Jean marc

    dans les mairies , les horticulteurs ne sont pas forcément du métier, beaucoup d’entre eux sont sans diplôme ou mécanicien, maçon, employés de bureaux,sportifs,et autre, des gens qui n’ont aucune compétences avec ce métier, Et comme ils n »ont aucune compétences dans ce métier, et bien ils les envoies en stage dans des écoles d’horticulture, Alors que des horticulteurs ils y en a pleins à pôle emploi, Des gens qui ont eux le courage d’apprendre pour être diplômés dans un métier qui n’est pas facile, car un horticulteurs apprend le nom des plantes en latin , Ses stages coûte beaucoup d’argent à la collectivité, Alors pourquoi envoyer des gens en stages qui coûte énormément d’argent alors qu’ils y a pleins de diplômés à pole emploi prêt à l’attaque.

    1. Amélie Poulain

      Parce que dans les mairies pour des soucis d’économie (et je comprends) la polyvalence est bien souvent de mise.

      Il y a des horticulteurs qui se mettent à leur compte et je crois que cela marche. Peut-être aussi certains affichent des prix qui ne sont pas en adéquation avec les revenus des gens, c’est souvent le cas dans d’autres métiers alors qu’il y a de véritables besoins.

      J’ajouterai qu’il est toujours difficile quand on entame une formation professionnelle de se projeter dans l’avenir car certains métiers où il y a des débouchés à l’instant T n’en auront plus dans quelques années et inversement.

      Je crois qu’il faut faire ce que l’on aime quitte à compléter ou affiner plus tard.

      De plus là, il y avait donc des possibilités d’emploi apparemment puisqu’il y a eu des offres donc je ne sais pas où était le problème.

      1. Isabelle Le Floch

        Il n’ y a pas à se justifier vis à vis de ce président qui n’a pas été choisi des français mais des médias ! et des banques Rothchild.

        L’Européanisme à l’américaine, démocratie zéro, arrogance et mépris des français qui malheureusement ne sont pas capables de se solidariser pour le mettre dehors . Plus rien ne va en France et ce n’est pas depuis Macron, seulement avec lui çà continu en marche avec la destruction de notre pays et sous nos yeux. C’est une dictature économiste. Toujours plus pour les riches et du mépris pour le reste.

    2. HopliteHoplite

      Pourquoi faire venir de pleins paniers de chômeurs alors que pôle emploi propose à nos jeunes diplômés de partir travailler en République Tchèque ?

  4. MaximeMaxime

    Je ne serais alors pas surpris qu’il y ait eu des pressions pour aider à éteindre le feu provoqué par la déclaration de Macron.et montrer qu’effectivement il est facile de trouver un emploi dans son secteur très rapidement… Les réseaux patronaux étant en général favorables à Macron et le Français de souche sans emploi ayant tendance à voter Marine le Pen.
    L’idée que le système social français est généreux doit être largement relativisée. Le RSA, pour un couple avec 2 enfants à charge, ne dépassera jamais 1000 euros et 500 pour un célibataire.
    De plus, si le demandeur a été économe lorsqu’il avait des ressources suffisantes, les avoirs bancaires seront pris en considération.
    S’il est logé gracieusement par un proche, fût-ce dans des conditions précaires – le droit du bail d’habitation ne s’applique pas, donc la notion de logement décent est évincée – cela pèse encore contre le demandeur.
    Celui qui, donc, a un réseau d’amis ou familial pour l’aider dans une période difficile risque de ne pas avoir droit au RSA ou à seulement quelques dizaines d’euros de RSA.
    Ce système est conçu pour dissuader les gens de prévoir l’avenir, de mettre de l’argent de côté pour se prémunir contre la précarité.
    Il entretient l’esprit de société de consommation et vise à faire ressentir aux personnes qui vivraient autrement qu’elles sont anormales, marginales.
    Le demandeur de RSA qui est fraîchement immigré et sans appui en France aura aussi une meilleure allocation puisque les avantages en nature ne seront pas considérés.
    En bref, on peut être sans emploi et ne rien coûter à la société pour autant….

    1. Amélie Poulain

      « Le RSA, pour un couple avec 2 enfants à charge, ne dépassera jamais 1000 euros et 500 pour un célibataire. »

      LA PERSONNE AU RSA (en totalité sans déduction dues à sa situation) :

      – RSA pour une personne seule : 550,93 euros plus la CMU (pas de mutuelle à payer et soins totalement gratuits sans retenues forfaitaires et franchises médicales sur les médicaments), plus allocation logement, plus d’autres aides dont l’allocation logement (cf plus bas),

      Quand la personne est hébergée et prise totalement en charge par la collectivité (SDF par exemple) elle touche quand même le RSA et toutes les aides qui vont avec.

      – RSA personne seule avec deux enfants : 991,68 euros, 1179,11 euros avec la majoration parents isolés (sous certaines conditions), plus CMU pour la famille donc pas de mutuelle à payer (on peut rajouter 100 euros), plus des aides spécifiques (PAJE, etc…. cf plus bas), allocation logement bien sûr, et allocations familiales évidemment soit 136,16 euros. J’oubliais la cantine gratuite (ce qui n’est pas le cas de la personne au SMIC).

      – RSA couple avec deux enfants : 1157,97 euros, plus CMU pour la famille (ce qui n’est pas rien car les forfaits SS coûtent chers en se cumulant) donc on peut rajouter 100 euros, plus allocation logement, plus toutes les aides possibles avec le RSA (cf plus bas), plus allocations familiales (136,16 euros) et bien sûr cantine gratuite s’ils désirent mettre leur enfant à la cantine.

      D’autres aides se cumulent avec le statut de RSA? dont ne peut bénéficier un salarié :

      – droits divers : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20237

      – allocations familiales : https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/5871-allocations-familiales-2018-montant-et-conditions

      – montant du RSA en 2018 : https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/3562-rsa-2018-calcul-montant-et-simulation-du-rsa-2018

      – LA PERSONNE AU SMIC :

      Montant net du SMIC mensuel : 1153,82 euros, plus les allocations familiales soit 136,16 euros, un peu d’allocation logement (moins que le RSA), c’est tout.

      De cela il devra déduire une mutuelle chère pour sa famille (au moins 1OO euros et devra payer les forfaits et reste à charge par boite de médicaments), plus tous les autres frais sans aucune aide (EDF, téléphone, etc….).

      Sur sa mutuelle il donnera 5euros par mois pour la CMU et paiera la CSG sur son salaire.

      Voilà la réalité (enfin une partie car j’en oublie peut-être).

      1. Amélie Poulain

        Je remets mon commentaire plus bas là, car il a plus de sens car il complète mon information (qui est incomplète car il y a des aides au RSA en plus qui ne sont pas indiquées officiellement) :

        J’oubliais : RSA 235,82 euros par enfant supplémentaire (ce que n’a pas une personne au SMIC ou même autre salarié sur son salaire en plus).

        Si une femme seule est enceinte : 707,47 euros plus toutes les autres aides (CMU, allocation logement, etc….).

        1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

          @ Amélie Poulain
          Merci pour ces infos.
          Pour les résumer, on peut donc en conclure que la montant initial accordé s’assimile à de l’argent de poche pour le ou les bénéficiaires du RSA.

          En vérité, je ne suis pas loin de le croire lorsque, par hasard, je découvre qu’ils possèdent des produits High-Tech que je ne pourrai jamais m’offrir avec mes 1 000 euros de retraite, le seul avantage que j’aurais jamais étant une aide au logement, à la condition que je me trouve à me loger…, ce qui est gagné pour eux mais pas, pour moi.

          Quand j’entends pleurer certains de ceux-là qui se plaignent de n’avoir plus rien vers la fin du mois, voire vers le 15, sur leur compte, je me demande comment j’avais pu tenir à l’époque où je travaillais avec moins de 1 000 € par mois et toutes les dépenses incompressibles « plein pot » à ma charge, avec seulement 50 € d’APL (calculée sur deux années en arrière, ce qui n’est pas un système forcément juste) ?

          Comment ? Tout simplement en m’interdisant certains plaisirs : restaurant, cinéma… en-dehors de rares événements bien ponctuels. J’ai viré en outre mon poste de télévision, il est vrai, pour deux raisons : économique et lassitude d’une propagande de la bienpensance et autres fake news.

          1. Amélie Poulain

            @Vent d’Est, Vent d’Ouest

            « le seul avantage que j’aurais jamais étant une aide au logement, à la condition que je me trouve à me loger… »

            Ne rêvez pas, vous n’auriez quasi pas d’allocation logement vous n’avez plus d’enfants à charge (cas vécu).

            Et encore je n’ai pas tout dit.

            Je compatis tout à fait, ce que vous dites est tout à fait exact.

            Je suis aussi dans ce cas, mais je compatis aussi pour tous ceux qui gagnent bien leur vie avec des salaires mérités (bien que cette société ne m’a pas payée à la juste valeur de ce que j’ai fait mais je ne suis pas d’un naturel jaloux) et qui n’arrêtent pas de payer….
            …………… et qui vont encore payer plus avec le nouveau « plan » Macron qui, dans sa bêtise, va encore renforcer au niveau des mêmes (dites vous qu’il y a pressions des associations derrière et ceux de gauche qui ne comprennent rien et sont complètement dans cette idéologie d’assistés, sans réfléchir).

            J’ai mal pour eux aussi et quand je le vois pour mes enfants cela m’attriste profondément.

    2. Amélie Poulain

      Je précise que le RSA peut être éventuellement une bonne idée pour aider ponctuellement (j’insiste) des personnes en difficultés passagères à remettre le pied à l’étrier, et encore, sous certaines conditions, il y a d’autres moyens selon les situations (il y a toujours de l’aide sociale de toute façon mais sous d’autres formes que financières).

      C’était d’ailleurs l’esprit mais cela a complètement été dévoyé (ce n’est pas un peu…).

      Je me souviens d’ailleurs que la gauche, à ce moment-là, voulait le fameux « revenu universel » qui était impopulaire. En fin de compte ils ont réussi leur coup (RMI mis en place sous le gouvernement de Michel Rocard) et l’on étendu et affiné encore ensuite.

      Par contre des personnes effectivement qui ont travaillé et ont été économes sont lésées voire même se retrouvent obligés de se payer une sécurité sociale… le comble (vu des cas).

      En fin de compte, celui qui n’a jamais rien fait est celui qui bénéficie le plus de la générosité sociale. Je généralise là bien sûr, il y a toujours des exceptions, le monde est complexe et je ne juge personne mais il y a des choses à revoir et à nuancer, c’est certain.

  5. MALI

    Ce soir, sur France 2 et 3, reportages appuyés pour inciter nos jeunes à aller prendre 250000 emplois en Tchéquie! Allez, expatriez-vous, et laissez la France aux allogènes!

    1. claude t.a.l

      Les pauvres Tchèques !

      Ils s’attendront, ravis, à voir arriver des Français plutôt que des …..

      Ce qui arrivera chez eux , ce sera des fronssés, munis , bien évidemment, de papiers français.
      Mal barrés, les Tchèques !

      Demandez aux Canadiens, par exemple.

    2. Amélie Poulain

      C’est fou et écoeurant…..

      J’ai l’impression que chacun sort sa bêtise sans réfléchir, il n’y a absolument aucune cohérence.

  6. SarisseSarisse

    Mamaudou Gassama quasi- pompier Jonathan Jahan poubelle, terrible deux poids et deux mesures à quelques mois d’intervalle, de Manu le très menu Micron.
    Tiens d’ailleurs qu’est-ce qu’il est devenu le funambule?

    1. Amélie Poulain

      Ca y est, il vient d’avoir la nationalité française, j’avais mis le lien d’un article ici à ce sujet.

  7. Amélie Poulain

    J’oubliais : RSA 235,82 euros par enfant supplémentaire (ce que n’a pas une personne au SMIC ou même autre salarié sur son salaire en plus).

    Si une femme seule est enceinte : 707,47 euros plus toutes les autres aides (CMU, allocation logement, etc….).

  8. Jean marc

    Une personne aux rsa, seul ou avec enfants, n’a plus de voiture pour ce déplacer, donc plus de boulot, et oui, un tas de ferraille que l’ont pouvaient ce trouver à 500 francs à ‘époque pour démarrer ou redémarrer c’est fini, écologie oblige, le travail il faut pour un jeune sortant de l’école dix ans d’expériences (et me dite moi pas le contraire je l’ai vécu) , les vieux avec expériences cela coûte trop cher, ou alors ils ont trop d’expériences, et dernière tendance maintenant ils tombent trop souvent malades, le rsa, je vais vous le dire à quoi cela sert, cela sert tous simplement à maintenir le peuple pour éviter une révolution, juste ce qu’il faut pour survivre, pas assez pour ce sortir de la merde auquel nos gouvernements successives nous ont mis, maintenant des feignants et des salops ils y en a toujours eux, mais à l’époque, il y avait du travail, et il n’y avait pas d’aide comme maintenant, les feignants étaient donc obligés de travailler, mais je vous dit pas le travail qu’ils ont fournis, ci vous avez une maison construite à cette époque vous en savez quelque chose, murs hors d’équerre, fenêtres avec des jours reboucher avec du papier journal et de colles recouvertes de peintures, etc, etc, et ses vieux qui ont travailler comme des dégueulasses et qui maintenant sont en retraite osent critiquer les jeunes, à l’époque ont avaient encore la possibilité de trouver du travail, et même de changer d’employeur, et ont ne vous demander pas des années d’expériences comme maintenant, aujourd’hui pour lavé les carreaux on vous demande un CAP avec de l’expérience, faudrait arrêter de pensés comme des socialistes, n’oubliez pas que c’est eux qui nous ont foutus dans cette merde sous la bienveillance de la droite bien entendu, et qui d’ailleurs se frottent les mains de réjouissances.

    1. Amélie Poulain

      @Jean marc

      « le travail il faut pour un jeune sortant de l’école dix ans d’expériences (et me dite moi pas le contraire je l’ai vécu) , les vieux avec expériences cela coûte trop cher, ou alors ils ont trop d’expériences »

      Tout à fait, je l’ai vécu aussi.

  9. palimola

    @ Amelie Poulain , une certaine catégorie de la population qui d’ailleurs nous est imposée a très bien compris tout cela !

    1. Amélie Poulain

      Tout à fait, vous vous rendez compte que certains ont avec tous ces cumuls des salaires de professeur voire d’ingénieur (témoignages), tout cela non imposable et ils ne paient rien.

      Que dire des polygames qui déclarent une épouse les autres étant femmes seules avec chacune de nombreux enfants ? Et je n’ai pas parlé de l’allocation de rentrée scolaire…

      J’ai toujours dit que les vrais revenus sont ceux qui restent, une fois tout payé.

      Je suis ainsi certaine que des personnes considérées comme ayant de bons revenus ou même d’autres moins fortunés, s’ils prenaient la peine de faire tous les calculs de ce qu’ils payent, se rendraient compte qu’ils ne gagnent pas plus que d’autres dans ces cas qui ont bien compris le système.

      Le comble, c’est qu’ils paient en plus pour entretenir cet inique système aliénant pour tout le monde même ceux qui n’arrivent plus ou difficilement, à subvenir à leurs propres besoins.

      C’est pour cela que j’ai dit que pour moi ce « Social » (nouvelle religion ?) est le nerf de l’immigration et ce désir, irrépressible apparemment, de venir en France. On les comprend du coup…. en sachant que je ne généralise pas bien sûr mais c’est certainement une grande part.

      Et encore, ces chiffres ne sont qu’une petite partie de la partie émergée de l’iceberg (sur le terrain, il faut voir…).

      D’un autre côté, un Français en détresse s’il a travaillé aura beau frapper à toutes les portes s’il a besoin d’aide mais ces portes resteront inactives à les aider car ils ne sont pas dans la bonne « case »….

      C’est pour cela que je comprends que certains soutiennent l’aide sociale en France est peu aidante.
      Maintenant, la nouveauté, c’est de piocher dans les économies des gens et en cas de décès de demander aux héritiers de rembourser sur leur maigre héritage obligeant dans l’urgence parfois à vendre une petite maison payée toute une vie par leurs parents et qui contient tous leurs souvenirs d’enfance (il faut bien remplie le tonneau des Danaïdes) en rajoutant à la perte et au deuil.

      Au niveau de l’emploi il y a des retombées aussi car pour « ré-insérer » (même ceux qui ne l’ont jamais été), certains emplois qui étaient possibles pour assurer tout simplement son quotidien ne le sont plus car ils sont « réservés » à certaines populations.

      Sans compter les dégâts au niveau de la société elle-même tant au niveau des personnes (« aidées » ou pas) que de l’économie (il faut bien alimenter financièrement mais l’embauche coûte du coup cher aux entreprises ou autres employeurs…)..

      Mais il y a la CSG… Bizarre que personne n’ait râlé quand cela a été institué car payer sur une somme que l’on n’a jamais eue, ce n’est pas banal… Il n’y a que les économistes qui peuvent faire avaler la couleuvre…

      Le problème en France c’est que l’on cumule à l’infini (Lois, règlements, mesures mises en place, etc…) sans jamais évaluer et revenir en arrière alors forcément, il y a un moment, ça déborde ! Et le Social, pas touche. Ne vous demandez plus pourquoi vous perdez vos avantages acquis et la réponse gauchisante est d’augmenter le SMIC, on est d’accord chacun devant pouvoir vivre de son salaire mais alors il faut augmenter les autres en chaine car sinon on nivelle par le bas, comme les Communistes;

      Il y a d’autres « réponses » que financières pour aider les gens. L’argent n’est pas le seul moteur mais paradoxalement, ce sont ceux qui critiquent le pouvoir de l’argent qui en font le seul vecteur d’aide possible au risque même d’aider la personne en question à se détruire (ex : les addictions, assistés à vie,…. etc) ce qui interroge sur leurs véritables motivations au bout du compte.

  10. Joël

    Ben, j’ai traversé la rue pour être embauché à l’Élysée (tant qu’à faire), ça n’a pas marché. Faut dire que je ne m’appelle pas « Benquelque chose ». Bon, de tout façon je ne regrette pas, c’est envahi de cafards là-dedans.

  11. J

    ça va lui coûter cher…
    ça aurait dû déjà lui coûter Laplace de Président même bien avant, quand il disait qu’il n’y a pas de culture française et pourtant…
    Les veaux ont été assez nombreux pour installer cette sous-merde à la tête de notre pays. Et en un peu plus d’un an, il a encore plus détruit la France. Est-ce que les Français ont bougé ? Non. On ne leur a pas encore assez tapé sur la tête. Tant qu’ils auront de quoi remplir leur frigo et assez de foot à la télé; tant qu’ils pourront partir en vacances, même un week-end; tant qu’ils pourront encore remplir leur réservoir même à deux euros le litre, ils ne bougeront pas.

  12. GAVIVA

    ce qu’il disait aussi ce connard c’est  » a chaque fois que je vois un restaurateur il me dit qu’il cherche du monde ». Une vieille technique pour faire croire que le saffaires sont au beau fixe. Ca me rappelle ( c’est la fan de zola qui parle) un passage du livre « au bonheur des dames », lorsque l’oncle Baudu cherchait une place pour Denise et allait dans un magasin de soie. Le patron cherchait à vendre sa boutique qui peinait à cause de la concurrence de ce grand magasin et pour faire croire que c’est une bonne affaire à saisir il prétend avoir besoin de personnel. Et puis là arrive une vendeuse potentielle, ben OH PAS DE CHANCE! Je viens d’en engager une! Pas de bol….et puis ouille mes sacrées douleurs, ouille ouille!
    Une fort bonne lecture d’ailleurs, tout a fait d’actualité, on y trouve tout: la faillite des boutiquiers, la précarité de l’emploi, le client roi, l’entente des gros fabricants sur les prix ETC ETC. Très instructif. Mais macrouille est une pourriture qui n’a jamais travaillé de sa vie et ignore ce que c’est. Là ce n’est pas le cas,mais allez dire à une personne qui a fait maths supp, maths spé, plus une école d’ingénieur d’allez faire des ménages ou de s’expatrier…..

  13. Cano

    Pour résumer le personnage Macron il est né avec une cuillère en or dans la bouche, donc les galères il ne connaît pas…d’où le mépris insolent de l’individu…c’est aux Français à lui faire mordre la poussière..

  14. next

    ne croyez pas que le RSA est de 550 € la caf du Finistère ou des personnes n ont que 2 € par mois parfois 12€ , 100 , 180 , 200 les sommes perçues ne sont jamais les mêmes.

Comments are closed.