Double peine pour les 470 habitants de Chateaudouble : 72 clandestins et 15 gauchistes débiles anti-FN


Double peine pour les 470 habitants de Chateaudouble : 72 clandestins et 15  gauchistes débiles anti-FN

Chateaudouble double peine…

9 septembre 2018

Ce dimanche se tenait une manifestation de Génération-Nation-Var (ex-FNJ du Var) à Chateaudouble (83), la commune où le préfet du Var a décidé de parachuter 72 clandestins dans la semaine à venir.

Le village ne compte qu’environ 470 habitants, ce qui en fait le village du Var où le taux d’aliénisation sera le plus fort : 15% !

Certes, comme à Tourves et comme à Pierrefeu dans le Var, on peut s’attendre à ce que très rapidement la majorité de ces  clandestins s’évaporent dans la nature. Ils ont en effet un tropisme urbain qui les pousse à rejoindre le bourg le plus proche, pourvu qu’il soit équipé d’associations immigrationnistes, de centres commerciaux et de filles court-vêtues. Et dans le cas du village Chateaudouble, ce sera Draguignan (environ 15 à 20 km).

Certes, la mise à disposition gratuite d’une navette routière pour Draguignan permettra probablement la disparition momentanée, pendant la journée, des autres clandestins.

Certes, le calcul financier qu’à probablement fait le maire de Chateaudouble n’est pas si mauvais, car recevoir des subventions pour des « réfugiés » qui n’existent plus, cela rejoint le génial concept du pléthorique cheptel bovin corse.

Certes, la mise à disposition de la maison de retraite du village (qui était vide depuis que les candidats âgés n’en pouvaient plus d’attendre la réouverture de la D955 et la mise en place d’une … navette routière pour Draguignan !) devrait permettre de limiter les interactions entre les clandestins et les habitants du village.

Certes on ne doit plus dire « clandestins » à Chateaudouble car un responsable d’association immigrationniste a expliqué qu’ils n’étaient plus clandestins depuis qu’ils ont déposé une demande d’asile ! Ce seraient donc des « migrants non clandestins », un peu comme un passager clandestin qui ne serait plus clandestin dès lors qu’il demande au conducteur du train de lui fournir un justificatif qui stipule qu’il a fait une demande d’obtention d’un titre de transport, et, en tous cas, qu’il aura probablement un tel titre de transport lors d’un voyage futur ! Le contrôleur devrait apprécier !

Par contre le même responsable d’association immigrationniste a confirmé, qu’il s’agissait vraiment de « migrants » puisqu’ils étaient appelés à repartir un jour de Chateaudouble (sans préciser qu’ils seront alors remplacés par d’autres) un peu à la manière des hirondelles finalement !

Des modestes banderoles, des jeunes militants qui chantent et qui agitent des drapeaux français en haut des promontoires pour alerter la population de leur statut de résistant : cela ne vous rappelle rien ?

Mais ce qui peine aujourd’hui c’est l’accueil qu’ont réservé quelques habitants (une quinzaine) du village aux jeunes militants. L’indigence des propos entendus au titre des récriminations envers la présence des jeunes du GNV à Chateaudouble me fait penser que le taux de crétinisme du village est presque aussi inquiétant que le taux des futurs « migrants non clandestins ». Monsieur le maire, il serait bon de vérifier la teneur en iode de l’eau potable desservant le village !

En effet, ces quelques habitants qui entendaient perturber le travail de la journaliste de RTL quand elle prenait connaissance des objectifs des manifestants, se sont tus ou bien se sont mis à aligner des inepties dès … qu’elle leur a tendu le micro !

Florilège :

« C’est une affaire qui concerne tout d’abord l’Etat », et « nous les gens du village on est d’accord avec ça [l’accueil des migrants], on est sereins et pour certains, contents »,« on veut pas cette idée d’appropriation du village  [par les jeunes du GNV]»,
« nous les gens du village on n’a pas peur [des migrants]», mais « moi j’ai peur de ces gens [les jeunes du GNV] »,
« on aurait bien aimé régler tout ça entre nous, sans qu’un parti politique vienne mettre son nez au milieu »
« dans le village il y a peu de vrais Français, beaucoup d’immigrés italiens, espagnols, maghrébins, polonais, pied-noir aussi, qui sont venus travailler ici,  mais très peu de Français de souche, malheureusement »
« on aura pu discuter pour dire que nous on n’a pas d’a priori » mais aussi  « dehors les fachos !»
« faire perdre un dimanche à tous ces petits jeunes qui ont l’air pubères [ !] »,
« on n’a pas discuté avec eux, on aurait pu quand même » mais aussi « ne revenez pas, ça sert à rien »

Ils ont toutefois des circonstances atténuantes ces idiots du village d’un nouveau genre : subissant à l’école, au lycée, à l’ESPE, à la télé, à la radio, dans les journaux, dans les prétoires, devant les tribunaux, au travail et auprès des syndicats de si nombreuses injonctions à haïr tout ce qui s’appelle « National » ou « Identitaire », ils en viennent à devenir de bouillants réceptacles de haine, sans même savoir l’expliquer (autrement que par des poncif-phrases qui leurs servent de mantras).

On n’est plus du tout dans le raisonnement et dans le débat d’idées, cela se sent à l’errance des propos, au gloubi-boulgautilisé dans les paroles employées. On est dans la haine paradoxale, dans l’animosité systématique, dans la provocation verbale plutôt que dans la réflexion et cela, c’est inquiétant pour la cohésion du pays et pour la solidarité entre les Français.

Finalement, on en vient à se dire que pour Chateaudouble , c’est décidemment la double peine, puisque ceux-là (les « haineuxlégaux mais non migrants ») sont appelés à rester, eux.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Responsable Résistance républicaine du Var


7 thoughts on “Double peine pour les 470 habitants de Chateaudouble : 72 clandestins et 15 gauchistes débiles anti-FN

  1. Yann Kempenich

    Bel humour !

    « …la mise à disposition de la maison de retraite du village (qui était vide depuis que les candidats âgés n’en pouvaient plus d’attendre la réouverture de la D955 et la mise en place d’une … navette routière pour Draguignan !) »

    Encore une fois, pour les médias et les gauchistes, il n’y a pas d’invasion migratoire puisqu’il n’y a pas de clandestins. Ce sont tous des « migrants demandeurs d’asile » et destinés à devenir des « Français-comme-vouzémoi », des jeunes gens productifs prêts à enrichir la France par leur savoir et leur ingéniosité.

    Et surtout, prêts à voter à gauche, eux et leur smala qui ne tardera pas à arriver par la grâce du rapprochement familial étendu. Tout le contraire des vieux.

    Car, comme le chantait Jean Ferrat, « Les vieux, ça n’était pas original », ça vote pas, ça coûte un max et ça ne sert à rien vu qu’ils clameceront bientôt…

  2. dmarie

    Et pour ces nouveaux occupants de la maison de retraite, la mise en place de la navette est déjà fonctionnelle…. évidemment !
    Honte à ce maire !!!
    Vendre son village et surtout sa population pour une poignée d’euros !

  3. Christian Jour

    Si ça me rappelle ce que me raconter mon père et mon grand-père, qu’il y avait des nazis, des résistants et des salauds de collabos et des miliciens qui traquaient la résistance. L’histoire ne change pas vraiment, il y a un envahisseur qui veut détruire la France, et des salauds qui les aident et au milieu de tout ça il y a la résistance.

  4. Jean-Louis

    Et ce sont ces même pro-migrants qui seront les premiers à se plaindre des vols et du bruit…
    J’espère que ces jeunes mémoriseront bien les défenseurs de migrants locaux afin de bien les enfoncer le moment venu.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Au secours, je meurs !
    On salope la langue française, on l’avilit, on l’abâtardise au prétexte de la rendre plus accessible aux nouveaux venus parce que sa richesse est un handicap pour leur intégration.

    Et ce qui devait arriver arrive, cela avit éjà pointé un peu le nez ; maintenant ça sort comme tournicoti tournicoton de sa boîte, coucou, la voili la voilà, l’arabe sur les langues brunes et blondes, dans les livres, imposée dans les programmes scolaires ; comme si l’arabe classique n’était pas encore plus compliqué que le français ; pourtant nouveau français si réfractaire à l’apprentissage de notre langue officielle nationale, va se faire un plaisir dans celui de la langue qu’il importe. Quant à la tête blonde, elle, sera tenue de s’en bourrer le crâne, de s’efforcer à exercer ses neurones, ses mandibules, sa gorge, sa langue et ses doigts pour s’exprimer dans cet idiome étranger.

    Ils nous mentent et nous manipulent à longueur de décennies pour parvenir à leurs fins.

    Mais moi j’en reste toujours à me poser la question de leur droit aux zélites d’abuser de nous, de la confiance qui a été déposée en eux, pour les intérêts de la France, dont son existence et les nôtres. Je n’en démords pas, depuis plus de 40 ans, ceux qui usurpent le siège suprême de la république et ceux des Assemblées nationales NOUS ABUSENT IMPUNÉMENT ; comment cela est-il possible, comment ce peut-il que nous n’ayons aucune possibilité de recours judiciaire si ce n’est là la démonstration d’une connivence traîtresse. Il s’agit tout simplement d’un abus de pouvoir.

    Les urnes, sont une arnaque ! Un système mis en place pour tout cadenasser et faire en sorte que les ennemis de la France et des Français avancent inexorablement tous leurs pions jusqu’au point de non-retour. Nous sommes prisonniers ; nous sommes leurs esclaves !

    Spartacus, Thierry la Fronde… levez les armées, levez les glaives et les frondes, lancez les pierres. Sonne le réveil, sonne l’heure, sonne celle de la Libération.

  6. JEAN

    C’est le maire de Draguignan qui doit se faire de l’angoisse, il a été sollicité pour recevoir ces migrants, mais il a refusé au prétexte que sa ville est déjà bien fournie en  » chances « , mais il est probable qu’il va tout de même se les farcir car Chateaudouble n’offre aucun intérêt pour les colorés, ils vont donc profiter d’une navette pour se faire la tangente et rester à Draguignan
    Que du bonheur pour les Dracenois

  7. gillic

    Pas de moyens pour les petits vieux, mais pour les envahisseurs, là les moyens sautent aux yeux !!! Navette etc !!!! Quand aux fachos rouges de ce village qu’ ils profitent bien de leurs protégés …………migrants !!

Comments are closed.