Libé descend le livre anti-islam de Thilo Sarrazin… sans l’avoir lu


Libé descend le livre anti-islam de Thilo Sarrazin… sans l’avoir lu

Illustration : AFP 2018 /John MACDOUGALL

 

On fait du drôle de journalisme chez Libé. Comme, d’ailleurs, chez tous les confrères subventionnés, dès qu’un auteur paraît un tant soit peu critique envers l’islam et les musulmans.

Si, en plus, le dit auteur, qui demande « de mettre fin à la migration musulmane », connaît un grand succès auprès des lecteurs, rien ne va plus.

Alors, il faut le descendre et cela commence par un article au titre assassin : « En Allemagne, un livre anti-islam bourré d’erreurs en tête des ventes. »

« Bourré d’erreurs » ? Mazette, Thilo Sarrazin, puisqu’il s’agit de lui, s’est-il complètement fourvoyé en écrivant « OPA hostile – Comment l’islam freine le progrès et menace la société » ? L’islam serait-il donc la source et le moteur du progrès pour une société unie, ouverte et généreuse ?  Nous aurait-on menti ?

En fait, on n’apprendra rien sur son ouvrage car la correspondante de Libé à Berlin, Johanna Luyssen, ne l’a sans doute pas lu et se base sur des « on-dit », tout en essayant de discréditer l’auteur et « l’extrême droite ».

« En Allemagne, un livre anti-islam bourré d’erreurs en tête des ventes. »

Au programme de cette semaine, le dernier ouvrage de l’essayiste islamophobe allemand Thilo Sarrazin, transfuge du SPD devenu principal inspirateur de l’extrême-droite. Un livre tout juste paru et qui fait déjà polémique.

«L’Allemagne a besoin aussi urgemment de ce livre que d’une épidémie d’Ebola», titre la Süddeutsche Zeitung au sujet du dernier ouvrage de Thilo Sarrazin, figure de proue intellectuelle de l’extrême droite allemande. Intitulé OPA hostile – Comment l’islam freine le progrès et menace la société, et tout juste paru, ce texte fait déjà beaucoup parler de lui en Allemagne, dans un contexte tendu, exacerbé par les récents événements racistes de Chemnitz.

L’homme est très connu en Allemagne. Et ce n’est pas la première fois qu’il fait parler de lui. Ancien haut fonctionnaire de la Bundesbank, membre du parti social-démocrate (SPD), Thilo Sarrazin avait déclenché une polémique en 2010 lors de la publication d’un pamphlet intitulé L’Allemagne disparaît. Grand succès en librairie avec 1,5 million d’exemplaires vendus, ce livre lui avait permis de devenir millionnaire. Au fil des ans, l’homme est devenu une référence intellectuelle pour l’AfD (extrême droite). Fondé en 2013, le parti s’est inspiré de ce texte pour bâtir son programme. «Ce livre a joué un certain rôle dans le fait que les débats sur l’immigration, l’éducation, les problèmes urbains se sont centrés autour de la question de l’islam», analyse Johanna Pink, professeure d’études islamiques et d’histoire de l’islam à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg).

«Blessant, raciste, manipulateur»

Que raconte ce nouveau livre de près de 500 pages ? Son titre dit à peu près tout. Après avoir théorisé le «grand remplacement», Sarrazin a désormais lu le Coran et prétend en faire l’exégèse. Mais de l’avis général, le texte est bourré d’erreurs factuelles, d’imprécisions, de manipulations de statistiques et de raisonnements fallacieux. En outre, s’il a bien lu le Coran, c’est dans une traduction allemande – il ne lit pas l’arabe et ne connaît pas l’histoire de l’islam. «Il a sélectionné des versets qui collaient avec l’idée qu’il se faisait déjà de l’islam, en reléguant de côté ceux qui pouvaient rendre sa lecture plus complexe, explique Johanna Pink. Il ne connaît pas les bases de l’histoire textuelle du Coran et de ses interprétations. Il n’a aucune idée de ce que le Coran représente pour les musulmans et ne connaît pas davantage les limites de ce rôle. En aucun cas l’approche religieuse musulmane ne se base sur une interprétation littérale du Coran ; pas même chez les salafistes, dont l’approche, au fond, se rapproche de celle de Sarrazin. Il prétend avoir écrit avec un regard neutre, objectif, sans préjugés sur le Coran, ce qui est ridicule à plusieurs titres. D’abord parce que l’un des principes essentiels de l’herméneutique c’est qu’aucun lecteur n’est capable d’ignorer ses préconceptions ; et ensuite parce qu’il est de toute évidence biaisé lorsqu’il parle de ce texte, avec ses remarques désobligeantes sur son vocabulaire, son manque de rationalité, sa conception du paradis, etc.».

En revanche, sa vision de l’Europe est toute autre : «Elle est décrite comme une force positive éternelle, associée au rationalisme, la laïcité, la tolérance, l’égalitarisme et les droits humains. Le fascisme, les guerres mondiales, le colonialisme : tous ces aspects négatifs sont gommés. Il mentionne brièvement le colonialisme, mais pour dire que c’est une force positive car les colons ont amené de belles choses aux pays colonisés, comme des orchestres symphoniques, ironise Johanna Pink. Enfin, il postule que la laïcité est quasiment inhérente à la foi chrétienne. Il semble donc que mille ans d’empereurs chrétiens soient pour lui un accident de l’histoire tout à fait négligeable.»

Dans un article où le livre est qualifié de «blessant, raciste et manipulateur», une journaliste du Tagesspiegel compare l’œuvre à «une version non-fictionnelle de Soumission, de Houellebecq, mais dénuée d’art». Elle conclut son article par : «Ne le lisez pas».

Curieusement, Sarrazin est encore membre du parti social-démocrate et souhaite y rester. Le SPD songe depuis de longues années à l’exclure. Mais la procédure est complexe. Le patron des Jeunes du parti, Kevin Kühnert, a déclaré être favorable à une exclusion, tandis que le secrétaire général du parti, Lars Klingbeil, déclarait : «C’est un homme amer, qui n’est au SPD que dans le simple but de commercialiser ses thèses absurdes».

Tous ces commentaires négatifs n’ont pas empêché le livre d’être, dès le jour de sa présentation, en tête des ventes sur Amazon. Près d’une semaine plus tard, il y est toujours. A Berlin toutefois, la grande librairie Dussmann a installé le livre de Sarrazin, mais en l’accompagnant d’ouvrages aux titres évocateurs… Comme par exemple Contre la haine, de Carolin Emcke.

Johanna Luyssen correspondante à Berlin

http://www.liberation.fr/planete/2018/09/08/en-allemagne-un-livre-anti-islam-bourre-d-erreurs-en-tete-des-ventes_1676283

Voilà bien la philosophie de Libé à propos de l’islam : aveuglement, surdité et mensonge. Pour le quotidien préféré des écolo-bobos adeptes du multiculturalisme, on ne peut pas critiquer l’islam et les musulmans si on ne lit pas le Coran en arabe. Pour eux, ce que Thilo Sarrazin et nos voisins allemands ou nous-mêmes voyons – les barbes, les voiles, les zones de non-droit, les attentats, les « déséquilibrés » – ne sont finalement que des mirages ou des fantasmes.

 

Entretien du 6 septembre 2018 de Thilo Sarrazin avec le média Sputnik :

Après «L’Allemagne disparaît», Thilo Sarrazin, cet économiste allemand et ancien membre du directoire de la Deutsche Bundesbank, vient de publier un autre livre controversé. Intitulé «OPA hostile», il met en garde contre les «menaces» qu’il voit dans l’islam. Sputnik Allemagne est allé à sa rencontre pour voir sur quoi il fonde son raisonnement.

Sputnik Allemagne: Monsieur Sarrazin, comment le public à jusque-là reçu votre livre «OPA hostile»? Remarquez-vous que vos thèses sont maintenant soutenues par plus de monde?

Thilo Sarrazin: Le livre est sorti il y a une semaine. La semaine prochaine, il sera le numéro un sur la liste des bestsellers du journal Spiegel. Et bien que les critiques en parlent d’une manière très générique et dans la plupart des cas l’injurient, ceci ne semble pas arrêter les lecteurs.

Sputnik Allemagne: Comme on peut le déduire du titre, vous mettez en garde contre l’influence dangereuse de l’islam sur la société occidentale? Qu’est-ce qui est dangereux, selon vous, et de quoi avez-vous peur?

Thilo Sarrazin: L’islam affecte les gens de telle manière qu’ils commencent à percevoir avec hostilité tous les «infidèles». En outre, il limite beaucoup le rôle de la femme. En conséquence, pratiquement dans tous les pays islamiques, les femmes se marient tôt, dépendent de leurs hommes et ont beaucoup d’enfants. À l’avenir, cela conduira à ce que l’islam et le monde musulman dans son ensemble aient une influence sur le reste des pays du point de vue démographique. Partout où il y a des minorités musulmanes, elles croissent plus vite que les peuples composant la majorité. Cette tendance est observée en Allemagne, en Russie et dans tous les autres pays, même en Inde.

Sputnik Allemagne: Vous écrivez que tout s’est avéré pire que vous ne l’avez décrit dans votre livre «L’Allemagne disparaît», sorti en 2010. Expliquez-nous justement ce qui s’est avéré être pire?

Thilo Sarrazin: Un rejaillissement du terrorisme et des violences est lié à l’islam. Des flux encore plus puissants de migrants que nous n’avions pu l’imaginer ont déferlé en Occident et les espoirs que les musulmans se calent sur nos valeurs et sur le mode de vie des sociétés occidentales ne se réalisent pas.

Sputnik Allemagne: Vous avez mentionné que vous avez lu le Coran et avez trouvé son texte incompréhensible, hostile à l’égard des femmes, intolérant et comportant des appels à la violence… En outre, vous avez mentionné que vous-mêmes venez d’une famille chrétienne conservative, ce qui signifie que vous avez sans doute lu la Bible. Et vous aurez dû, sans doute, remarquer que la Bible n’est pas non plus un livre très tolérant, ni paisible. Elle contient des fragments appelant à la violence.

Thilo Sarrazin: Mais la Bible joue un rôle différent de celui du Coran. La Bible est perçue comme une écriture qui est apparue à la suite d’événements historiques et qui doit être traitée en prenant en compte tous ces événements historiques. Quant au Coran, il est perçu par l’écrasante majorité des musulmans comme une révélation verbale de Dieu à travers Allah. Ainsi, le texte du Coran ne peut être rapporté à qui que ce soit. En plus, il faut prendre également en considération comment et sous quel arbre Mahomet a eu telle ou telle révélation.

Sputnik Allemagne: Néanmoins, auparavant la Bible était comprise littéralement. Il a fallu attendre la Réforme pour…

Thilo Sarrazin: Oui, mais la Bible peut et doit être lue et interprétée dans un contexte historique et critique. À propos du Coran, ce n’est pas le cas. Parce que c’est la révélation de Dieu. Ainsi, son langage grossier, son radicalisme, les appels à la guerre sainte, la suppression évidente des femmes, etc.- tout cela joue un rôle complètement différent.

Sputnik Allemagne: Dans votre livre, vous soulevez en outre la question du rapatriement des musulmans et «en cas de besoin par des moyens militaires». Qu’entendez-vous? Vous considérez vraiment qu’il est admissible d’ouvrir le feu sur les migrants?

Thilo Sarrazin: Il s’agit de la migration clandestine, c’est un sujet tout à fait différent. C’est, certes, lié au fait que beaucoup trop de migrants, arrivés chez nous clandestinement, sont musulmans. Ceux qui n’ont pas de titre de séjour chez nous doivent rentrer chez eux. En principe, cette règle doit fonctionner à l’égard de tous les migrants. Cela veut dire que les Russes qui se trouvent ici sans posséder de titre de séjour doivent rentrer en Russie. Ces actions doivent être concertées avec les autorités russes. Quant aux pays africains et proche-orientaux, qui refusent d’accueillir leurs citoyens, nous aurons tôt ou tard à leur dire qu’ils y seront rapatriés. Si une couverture militaire est nécessaire à cela, que ce soit ainsi.

Sputnik Allemagne: N’avez-vous pas peur que vos thèses puissent être perçues comme une incitation à la haine et des appels à la violence contre d’autres personnes?

Thilo Sarrazin: Je ne vois pas de tels appels. Je ne fais qu’analyser clairement la situation et je soulève la question visant à savoir comment l’État et la société doivent traiter tel ou tel problème. Je n’appelle nulle part, directement ou indirectement, à la violence contre les personnes, ce que je n’accepte absolument pas.

Sputnik Allemagne: À part le moment sur les «moyens militaires»…

Thilo Sarrazin: Je suis désolé, mais quand la police arrête un voleur attrapé ou, disons, un hooligan de rue, elle utilise aussi certains moyens. L’État, sous notre système, a d’ores et déjà le monopole sur l’usage de la violence.

Sputnik Allemagne: Vous établissez des parallèles entre l’islam et le terrorisme, l’hostilité envers les femmes, l’aggravation de la situation criminogène, la réduction du niveau d’éducation de la population, le taux de natalité, une pression accrue de la part des migrants et le retard des pays de provenance des migrants. Ne voyez-vous vraiment aucun aspect positif lié à l’islam et au Coran?

Thilo Sarrazin: J’interprète le Coran tel que je l’ai compris. En même temps, il me semble que mon évaluation coïncide avec la plupart de celles faites par des théologiens islamiques. Et dans le reste, je viens d’énoncer les faits et les interrelations. Cela ne signifie pas que dans des cas isolés, les musulmans ne peuvent pas être des gens sympathiques et pacifiques. Je ne dis rien au sujet des personnes prises à part.

Sputnik Allemagne: Mais vous ne voyez vraiment rien de positif dans l’islam?

Thilo Sarrazin: Non, je crois que le monde irait mieux si l’islam n’avait pas vu le jour du tout.

Sputnik Allemagne: Selon votre théorie, suite à l’afflux de migrants en Allemagne au cours des années 1950 et 1960, nous aurions dû devenir une société intolérante et peut-être stupide et violente. Mais si vous regardez autour de vous…

Thilo Sarrazin: Mais elle est justement devenue ainsi. Il faut juste comprendre qu’il y avait différents groupes de Gastarbeiter [travailleurs invités, ndlr]. Les Gastarbeiter d’Italie, d’Espagne ou du Portugal sont soit rentrés chez eux, soit se sont parfaitement intégrés dans notre société. La plupart d’entre eux sont partis. Et la plupart des travailleurs migrants originaires des pays islamiques, principalement de Turquie et du Maroc, se sont mal intégrés. Et si vous regardez autour et regardez les endroits où vivent les migrants dans la troisième ou quatrième génération, il est facile de voir que sans eux, l’Allemagne aurait un plus grand revenu par habitant, et qu’il y aurait beaucoup moins de tensions qu’avec eux.

Sputnik Allemagne: Néanmoins, notre société est beaucoup plus tolérante envers les femmes, les personnes d’orientation non traditionnelle et les migrants. Les forces de droite ont renforcé leurs positions parmi de nombreuses minorités. L’économie connaît un essor. Et bien que, selon les études du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), l’Allemagne ne soit pas au premier rang, nous jouons un rôle de premier plan dans de nombreux domaines scientifiques.

Thilo Sarrazin: Cela n’a pas été réalisé grâce aux Turcs et aux Arabes, mais plutôt en dépit de leur présence.

Sputnik Allemagne: Vous parlez du danger de l’islamisation de notre société. Quelle est votre recette pour l’empêcher?

Thilo Sarrazin: Les musulmans qui vivent avec nous devraient s’intégrer et s’assimiler plus activement au sein de notre société. J’ai aussi parlé dans mon livre de ce sujet. De plus, nous devons cesser d’une manière fondamentale les flux de migrants en Allemagne.

Sputnik Allemagne: L’arrêter complètement?

Thilo Sarrazin: J’ai écrit: «Fondamentalement arrêter», tout est clair et net. Pour ce faire, il est nécessaire de parvenir d’abord à l’unité politique. Il sera alors possible de parler des détails.

https://fr.sputniknews.com/interviews/201809061037985575-opa-hostile-livre-controverse-islam/

Articles déjà parus sur RR :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/04/thilo-sarrazin-comment-lislam-entrave-le-progres-et-menace-nos-societes/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/10/le-nouveau-livre-de-thilo-sarrazin-censure-en-allemagne/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Libé descend le livre anti-islam de Thilo Sarrazin… sans l’avoir lu

  1. UN GAULOIS

    Extrait du livre traitant du témoignage de Morten Storm, danois converti à l’islam et issu d’un hadith :

    « Les choses les plus mauvaises sont les choses nouvelles, et toute chose nouvelle est une innovation,et toute innovation est une erreur, et toute erreur mène à l’enfer. »

    Avec çà, il ne faut pas s’étonner que les islamistes soient restés au moyen âge dans leur propre pays, alors que venant en Europe, ils apprécient la technologie et le confort de vie des européens qu’ils veulent éradiquer. Ils n’en sont pas responsables donc pas coupables et la technologie n’évoluera sans doute plus avec leur philosophie.
    C’est extrêmement dérangeant.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Oumma heureuse, elle ne se sent plus de joie, et pour montrer au monde son exploit, c’est avec délectation qu’elle rend publique cette information :

    II.- – Londres : deux grandes mosquées inscrites au patrimoine historique du Royaume-Uni
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=rlBqe3a1c9A
    DATE / 13 juin 2018
    Chaîne Youtube : Oumma
    DURÉE : 1’26s
    « On a gagné ! On a gagné ! On est venus, on a vaincu, vous (le) voyez ! »

    II.- L’Adhan a résonné dans le palais de l’Alhambra, pour la première fois depuis près de cinq siècles { https://fr.wikipedia.org/wiki/Adhan }
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=viAtLNPjBJo
    DATE : 7 juin 2018
    Chaîne Youtube : Oumma
    DURÉE : 1’14s
    « On a gagné ! On a gagné ! On est venus, on a vaincu, vous (l’) entendez ! »

    ISLAM en France ; ils en parlent, l’Oumma aux anges
    ::::: https://www.youtube.com/user/oumma/search?query=France

  3. Simone GUTTIERREZ

    Les gauchiasses subventionnées de Libé nous refont le coup de stigmatiser celui qui ne comprendrait rien à l’ islam … parce qu’ il n’ a pas lu le coran … ou bien encore qu’ il l’ a mal lu .
    A ces lécheurs de babouches , je réponds généralement qu’ il n’ est point nécessaire d’ avoir lu  » Mein Kampf  » pour savoir qu’ Hitler était un salaud .
    Par analogie , pas besoin de lire le coran pour savoir que l’ islam est la pire saloperie qui ait jamais menacé l’ Humanité

    1. Samia

      Qu’est ce que vous en pensez ? Si on envoyait les gens de Libé faire des stages d’immersion en terre d’islam ? Pas à l’abri dans de beaux hôtels, non non dans la société comme des musulmans lambdas. Après on verra quel sera leur discours ?
      Ces gauchos daubés planqués dans leur rédaction, ils me font bien rire…
      Si j’avais une baguette magique, je les transformerais en femme à Kaboul et là vogue la galère.

    2. Machinchose

      lien injoignable!

      savez vous au moins ce que signifie « Charmouta » en Arabe ??
      notre Ami Sarisse se fera un plaisir de vous renseigner
      je doute beaucoup du « sérieux » de ce « lien » on dirait d’ aprés ce que vous en dites un gros Fake 😆

      et , ce ne sont pas Agar et Israel mais Hagarde et Ismaèl……

    3. Soudibor

      Bien vu l’argument Hitler et Mein Kampf, je le mets en réserve pour moi. Merci.
      Quand j’ai l’occasion d’essayer de discuter avec un musulman ‘modéré, je dis toujours que je ne comprends pas comment on peut croire à un Dieu à la fois tout puissant, donc qui contrôle tout, donc responsable des pires injustices de toutes sortes qu’on voit sur terre (dieu l’a voulu …), et en même temps dire qu’il est ‘bon et miséricordieux’. Carrément débile. Mais c’est un argument logique qu’ils ne retiennent pas. La logique et eux ça fait deux. Le coup de la terre plate supportée par des piliers c’est pas mal non plus. Mais là ils disent qu’on a mal interprété le Coran. Reste les faits et gestes de leur gourou. Là c’est pas mal non plus à leur mettre devant le nez. Mais bon … c’est juste pour la discussion, de là à les convaincre de réfléchir c’est une autre histoire. Et puis réfléchir et questionner leurs dogmes, ça leur est interdit.

  4. Bertrand L

    Voici une série scientifique sur une cité disparue Charmutha… La dernière sur le pays de Pount apporte la démonstration que la Mecque ne peut pas être le lieu saint des musulmans…
    D’après la bible, Agar et Israël avaient été abandonnés dans le désert… Il s’avère que la region était plutôt une savane avec des éléphants, des léopards, des girafes… Bref la Mecque c’est du pipeau… 😃…
    Voici le lien qui détruit les bases de l’Islam :
    https://nantt44.wordpress.com/2018/07/06/chapitre-vii-charmutha-becius-le-royaume-pount-et-ses-pays/

  5. Cécile

    Ce qui est quand même époustouflant c’est que ces journalistes, et tous ceux qui pensent comme eux, ne semblent pas voir ce qu’ils ont en commun avec les français qui étaient du côté des allemands pendant la guerre…

  6. Lacata

    Georges fenech, ancien député ump tire la sonnette d’alarme: il y a une baisse générale de la vigilance en ce qui concerne les sectes; or l’islam est considéré comme tel.

    Orange avec AFP, publié le dimanche 09 septembre 2018 à 10h35

    « Des associations spécialisées dans la lutte contre les sectes dénoncent la baisse de leurs subventions dans le Journal du dimanche (JDD), alors que près de 500.000 personnes seraient « sous emprise » en France.

    Moins d’intérêt et moins d’argent. C’est en substance, la critique adressée au gouvernement par les deux principales associations luttant contre le phénomène sectaire en France : « En quelques années, nous sommes passés de 120.000 euros à 20.000 euros par an versés par l’État », note la présidente de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi), Catherine Picard.
    Des préconisations de la Cour des comptes

    Mercredi, la Cour des comptes a préconisé au gouvernement de réformer la Miviludes, pointant du doigt des ressources budgétaires « réduites » et une activité courante qui « s’essouffle ». Les sages de la rue Cambon, dont le contrôle a porté sur les exercices 2009 à 2015, ont également suggéré que la mission soit rattachée à la Place Beauvau et non plus à Matignon du fait que la prévention de la radicalisation constitue dorénavant une partie importante de son champ d’intervention. »

    Pour en savoir plus sur la miviludes et ce que cette association pense de l’islam:
    https://www.info-sectes.org/islam/ellul.htm

  7. Machinchose

    « chez tous les confrères subventionnés, »

    dis moi sur qui tu craches et je saurais qui te donne a bouffer…………..

    SURTOUT QUE LES LECTEURS DE CETTE PRESSE PAPIER SE RAREFIENT DE PLUS EN PLUS

    je n’ achète plus que « le Canard Enchainé » et parfois VA

  8. Joël

    Ben c’est libé donc normal. Ils ont une addiction aux dragées fuca et se libèrent les intestins à chaque édition.

  9. Machinchose

    on ne peut pas critiquer l’islam et les musulmans si on ne lit pas le Coran en arabe

    xxx

    et quel Arabe !! 😆

    ce n’ est surement pas celui des « kivoussavé » ni des « niktamère »

    bien plus raffiné que l’ arabe dit « classique »…..hors de comprenette du vulgum Arabicus

    tout comme il faut etre electricien minimum CAP, pour faire la différence entre le Coran alternatif et le Coran continu…ce dernier s’ enseigne dans les Madrassa… comme chez nous aux écoles d’ ingénieurs, le Coran de Foucault qui a donné bien de la tablature aux Corans vagabonds 😆

  10. frejusien

    Je trouve excellente l’idée de Thilo Sarrazin de rapatrier manu militari les migrants dans leurs pays d’origine, si les dits pays ne veulent plus les reprendre,

    à noter les questions tendancieuses du journaliste

Comments are closed.