450 000 migrants en Suède ! Y aura-t-il une montée des populistes aux élections de dimanche ?


450 000 migrants en Suède !  Y aura-t-il une montée des  populistes aux élections de dimanche ?

Illustration : manifestation de 2016 contre le durcissement de la législation sur le droit d’asile et le regroupement familial en Suède (Le Figaro)


Rania Muffi et Sara Olsson (?) viennent du Bangladesh, Hosdan et Saluma sont somaliennes, Tuncay et Nazan d’origine turque et Julia porte le voile : tous vivent en Suède, dans la peur et l’oppression.

Le racisme, la stigmatisation, le froid polaire, les ours et la montée du populisme : tout contribue désormais à faire de la Suède un enfer pour ces gentils immigrés.

En gros, à l’approche des élections législatives suédoises, c’est un peu ce que veut nous faire croire Elodie Pradet, du quotidien catho-ramollo La Croix (mais énergiquement pro-migrant) : aujourd’hui, c’est carrément l’apartheid qui régirait ce coin de Scandinavie peuplé de Vikings racistes.

Il faut dire que depuis 2015, le pays a accueilli près de 450 000 personnes venues d’Irak, de Syrie ou d’Afghanistan (en comparaison, c’est comme si la France recevait 3,5 millions de demandeurs d’asile en trois ans) et, comme en Allemagne, agressions sexuelles, viols, meurtres, émeutes ethniques et attentats islamistes se sont multipliés. Mais La Croix n’en parlera pas, cela ferait le jeu de qui-vous-savez…

Les Suédois sont de moins en moins tentés par l’accueil de migrants… sauf les manifestants de la Gay pride de Stockholm (2017)

 

Ainsi, à Husby, l’un des pires quartiers de non-droit de Stockholm, c’est la fête : les partis de gauche, entre grillades et spectacles de danses ethniques, tentent d’amadouer le chaland, à l’approche des législatives du week-end.

« Ici, quatre personnes sur cinq sont d’origine étrangère […] Et ce dimanche, Husby votera majoritairement à gauche, comme à l’ordinaire. »

Mais la fête et les élections seront, vraisemblablement, gâchées par la montée, en Suède comme ailleurs, du « populisme » et des partis d’extrême droite, notamment du SD (Démocrates de Suède) crédité de 18% des voix. Au diapason de La Croix, les médias francophones s’inquiètent :

– « En Suède, des élections législatives sous le spectre de l’extrême droite » (France24),

– « Suède : l’immigration au cœur de la campagne pour les législatives » (France Info),

– « … la question de l’intégration des réfugiés au cœur des élections législatives » (Le Monde),

– « … l’extrême-droite en embuscade » (euronews),

– « …le “Dégagisme” souffle sur la Suède » (Forbes.fr) tandis que Courrier International se fait peur tout seul en imaginant déjà le SD au pouvoir.

Mais que s’est-il passé pour que souffle également sur la Baltique le vent « populiste » venu de Hongrie et d’Italie ?

La journaliste de La Croix ne donne pas de réponse et préfère interroger les habitants de Husby.

Après les émeutes de 2013 (Jonathan Nackstrand/AFP/Getty Images)

Vaulx-en-velin ? Montfermeil ? Clichy-sous-bois ? Non, Husby-Kista-Rinkeby en banlieue de Stockholm

Il y a trente ans, c’était le triomphe du multiculturalisme : « A l’époque, il y avait un mélange des populations, 25% de Turcs, 25% de Grecs, 30% de Finnois et 20% de Suédois » soupirent Tuncay et Nazan. Soit 75% de chrétiens dont 50% de protestants luthériens : un multiculturalisme relatif… Aujourd’hui, il n’y a que des musulmans : « le quartier est ségrégué » écrira la journaliste, sûrement pour signifier que l’État est responsable de ce honteux apartheid. « Le seul contact que nos enfants ont avec les Suédois se réduit aux autorités. C’est un rapport de force constant. »

Après avoir accueilli près de 450 000 migrants en trois ans, 40% des Suédois se prononcent pour une diminution du droit d’asile, un chiffre qui a doublé depuis 2015. De plus, Elodie Pradet précise, outrée, que le SD propose de diviser par deux les arrivées de migrants (« pourtant réduites à 26 000 l’an dernier ») et, comble de cruauté, « amalgamant délinquance et immigration, ils entendent punir plus durement les violences et crimes sexuels ». Trop dur, en effet !

Jimmie Akesson, le leader du parti Les Démocrates de Suède (SDTT News Agency / JOHAN NILSSON / AFP PHOTO)

Collant au SD, le Parti conservateur exige, lui, « un niveau de langue minimum pour obtenir la nationalité. » Vraiment ignobles ces « populistes » !

Alors que pour Tuncay, les traumatisés de guerre venus de Syrie ou d’Afghanistan auraient besoin « de thérapies plutôt qu’un test de langue ». Ainsi que d’allocations, de soins médicaux, de tickets-resto, de transports en commun gratuits et de logements spacieux…

Mais justement, le logement, à Husby, c’est le problème et « la vie d’immigré n’est pas simple ». L’État suédois n’étant pas assez généreux, les deux Somaliennes, Hodan et Saluma, « ne conseillent pas à leur famille de venir en Suède : on doit loger avec quatre enfants dans des appartements bien trop petits. »

Bien sûr, elles ne retourneront pas à Mogadiscio mais n’iront pas non plus à Stockholm : « c’est trop stressant ». Et pourquoi donc ? La xénophobie et le racisme évidemment !

Car pour pour Julia, qui porte le voile, « le pays se dit ouvert mais je me sens exclue. Les gens ne me croient pas suédoise ». Et de trembler de peur, avec Rania et Sara, venues du Bangladesh, que « les racistes prennent le pouvoir. »

https://www.la-croix.com/Monde/Europe/En-Suede-limmigration-coeur-elections-2018-09-05-1200966368

Manifestation « Rör inte min moske » (« Touche pas à ma mosquée ») en 2014


Après La Croix, plus gauchiste que Le Monde et Libé réunis, France 3 (dont les journalistes sont payés par le contribuable) s’intéresse également à ces élections législatives suédoises et, dans le genre accueil christique inconditionnel et foi messianique dans le saint-migrant, se fait encore plus papiste que La Croix.

Suivant un tempo bien rodé, passant des ennuis judiciaires du couple Fillon, à la rencontre Macron-Merkel à Marseille (« ville symbolique de la mixité des cultures méditerranéennes ») pour une alliance européenne « des progressistes contre les nationalismes » et de Marine Le Pen en difficulté financière à la Suède, un pays « traditionnellement généreux » mais confronté à « une extrême droite anti-immigration » et qui « a durci sa politique d’asile », Catherine Matausch, dans son 19/20 de vendredi, nous propose ensuite un magnifique documentaire de propagande (à 11’40 »)

A savoir deux adorables adolescents afghans adoptés par une Suédoise en mal d’affection et sa petite fille toute blonde (on ne saura rien du mari, absent ou inexistant)

« Lorsqu’elle joue au foot, Sofia ne ménage pas ses efforts. Pas question non plus de rester sur la défensive dans ce climat de rejet des étrangers. Depuis un an, Sofia a ouvert les portes de sa maison à deux jeunes demandeurs d’asiles venus… d’Afghanistan.

« Pour moi, il est important de donner une chance à chacun et de montrer qu’il faut faire confiance aux personnes pour les faire grandir, même quand on ne les connait pas. C’est ce qui manque, aujourd’hui, dans notre société. »

Mohamed a été contraint de quitter sa famille afghane mais les jeux d’enfants, la complicité et les rires partagés avec la petite fille de sa famille d’accueil, lui ont permis de perfectionner son suédois. Aujourd’hui, après un long périple à travers l’Europe, il se sent presque chez lui […] Solidarité citoyenne ou étatique, le sort des jeunes migrants suscite des réactions mitigées :

– Un passant : « moi, je ne pourrai accueillir personne chez moi, c’est le rôle des autorités publiques de créer des structures d’accueil »

– Une passante : « moi, cela me fait peur car cela provoquerait des remarques racistes, les gens diraient que j’accueille des jeunes. On ne sait pas ce qui pourrait se passer »

De son côté, Sofia a surmonté ses craintes et l’hostilité de quelques voisins : l’affection de ses hôtes lui sert de carburant. »

https://www.france.tv/france-3/19-20-journal-national/672487-19-20-journal-national.html

Catherine Matausch enchaînera ensuite rapidement sur la vision fugace « d’une image de violence au Brésil » : le candidat d’extrême droite à la présidentielle se faisant poignarder par un « ancien militant de gauche ». Mais ce n’était que cela et n’aura duré que 20 secondes contre 3 minutes pour le reportage en Suède sur « les 9000 mineurs non-accompagnés » dont « le sort est un enjeu de cette campagne électorale. »

 

A l’inverse du « petit Eylan« , les médias français ne s’apitoieront pas sur Ebba Åkerlund, 11 ans, écrasée le 7 avril 2017, à Stockholm, par un « migrant »Ouzbek de 39 ans, membre de la minorité tadjike. Contrairement au petit migrant mort noyé, sa photo d’elle, démembrée, ne fera jamais le tour des rédactions.

Ebba Åkerlund et d’autres victimes du 7 avril 2017

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “450 000 migrants en Suède ! Y aura-t-il une montée des populistes aux élections de dimanche ?

  1. Marco de france

    Chers amis suédois, dimanche est votre dernière chance. Votez bien sinon, vous aurez définitivement perdu votre pays!!!

  2. Lacata

    Comme elles ont changé les jolies suédoises de ma jeunesse, toutes blondes aux yeux bleus avec leur silhouette gracile, recherchées pour le mannequinat des princes de la haute couture!
    Odin le dieu des victoires et des poètes n’inspire plus les scandinaves. Odin est mort.

    1. JackJack

      Eh oui, elles ont changé les Suédoises… Plus rien à voir avec les grandes blondes bronzées (pas autant que celles d’aujourd’hui) dont je me souviens lors d’une ballade en 2cv avec 3 copains quand nous avions juste un peu plus de 20 ans… Ça fait un bout de temps, une soixantaine d’années…

    2. Amélie Poulain

      Oui enfin le fantasme des belles suédoises est un peu éculé et perdure à ce que je vois.

      J’en connais pas mal pour en avoir eu dans ma famille (et cela date de 40 ans) et je vous assure que c’est un fantasme, il y a de tout (une amie suédoise était petite, un peu forte, et brune….) comme partout, en Suède comme ailleurs.

      Je les ai perçus aussi comme des gens distants et froids dans le fond mais d’apparence chaleureuse avec tout le monde, voisins et/ou famille donc aussi certainement étrangers, tout pareils, pas de différence, donc je ne suis pas étonnée.

      Cependant, leur tolérance n’est que superficielle et je suis sûre qu’ils ne sont pas d’accord avec ce qui se passe mais avec un temps de retard sûrement aussi.

      On ne peut généraliser bien sûr mais c’est la vision générale du pays confirmée par d’autres.

  3. clairement

    Je souffre de voir tous ces visages de victimes des assassins musulmans .

    Eh oui ISLAM ASSASSIN

    En espérant qu’ils voteront pour foutre tous ces migrants musulmans dehors

  4. Machinchose

    Vaulx-en-velin ? Montfermeil ? Clichy-sous-bois ? Non, Husby-Kista-Rinkeby en banlieue de Stockholm

    xx

    au vu de la photo au dessus, je dirais le Val Fourré….

    et ces atroces laideronnes « Manifestation « Rör inte min sill (« Touche pas à mon hareng » )

    je ne suis pas du tout mécontent de ce qui arrive a ce pays pourfendeur du « sionisme » , d’ Israel et dirigé par des gauchos!

    bien fait pour leur gueule!

  5. Cat

    Mon dieu les deux violeurs en puissance assis autour de la petite gamine blonde … la mère est sacrément ravagée …….. ???????????????????

    1. Hello77

      C exactement ce que je me suis dit immédiatement en voyant la photo et l’article !!! Quelle conne la mère ! Sa petite va se faire violer et tuer dans peu de temps…pauvre gamine.

  6. Conan

    450.000 ….et chez nous ?
    15, 20, 30 millions ???…
    Sinon, comment aurions-nous pu passer de 45 à 66 millions d’habitants (« officiellt » en 2014 sans parler des centaines de milliers de touristes bidons qui ne repartent jamais chez eux et des cités où ne peuvent pénètrer les recenseurs) et ce, en 50 ans, alors que les français ont un taux de fécondité négatif ….
    C’est fou comme cet apport a dopé, non pas la croissance du PIB, mais celle du budget social ( population de 1% de celle du monde, mais 15% du total mondial !!!….)
    On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est…Ah Ah Ah Ah
    Makrel/makron müssen gehen !

  7. Fomalo

    J’envoie le lien a deux amis suédois .Se trouvant tous deux en France actuellement, j’ignore s’ils ont voté ou pas par procuration. Les Suédois ont été trop bons,trop généreux, trop naïfs. Je souhaite que leur pays évacue ces racailles et que l’élection de dimanche voie le renouveau de l’espoir de leur peuple et de leur culture,contre la chienlit parasitaire islamique.

  8. durandurand

    La croix , journal plus pro -migrant que catho ,, c’est devenu un torche cul , d’ailleurs je n’ai jamais eu de sympathie pour ces salops de journaleux de la croix.

    1. Simone GUTTIERREZ

      à Durandurand
      Cher Ami ,
      Je partage votre point de vue global , mais , en fait , le journal  » La Croix  » se contente simplement d’ appliquer à la lettre les mirifiques conceptions du pape François en matière d’ approche de l’ islam : à savoir platitude outrancière et léchage de babouches absolus !!
      Rappelez-vous François lavant les pieds des musulmans dans les prisons italiennes …. quand les vermines de Daech entendent des trucs comme ça , il doivent se rouler par terre , ravagés par un fou rire quasi hystérique .
      Ils doivent se dire :  » C’ est tout bon ! L’ Occident entre dans sa phase terminale de décomposition avancée  » .

      1. Machinchose

        perso je me souviens d’ un autre Vicaire du Christ baisant un Coran, avec ferveur, Jean 23 ?? Benoit 16 ? non, lui je ne pense pas….

        sous les regards amusés des muz-muz

  9. Simone GUTTIERREZ

    Je suis sidérée par le toupet de ces petites dindes muzz  » suédoises  » et leur  » touche pas à ma mosquée  » , quand on sait que dans tout pays musulman il est INTERDIT de construire des églises .
    D’ autant plus qu’ une mosquée , avant d’ être un lieu de culte , est avant tout un centre de prosélytisme , d’ endoctrinement et de divulgation des insanités criminelles contenues dans le coran .
    D’ où ce grand écart absolument schizophrénique de nos  » droits-de-lhommistes  » eurocrates , qui essayent lamentablement de concilier notre humanisme gréco-latino-chrétien avec le plus féroce des totalitarismes jamais inventé par l’ Homme : l’ islam !!!!!!!

  10. ANTIDOTE

    Notre sort dépend de nos réactions . Soit nous relevons la tête et nous sauverons notre culture ,nos valeurs, notre liberté soit la religion musulmane prendra le dessus et c’est la charia qui remplacera la démocratie .
    Si nos élus n’ont pas la fibre nationaliste c’est perdu d’avance. Alors notre avenir et celle de nos enfants et petits enfants dépendront de nos bulletins de vote !
    Liberté,égalité,fraternité ont ils encore un sens dans l’éducation des enfants ?

Comments are closed.