Enfin ! Les musulmans condamnés pour les prières de rue illégales à Clichy


Enfin ! Les musulmans condamnés pour les prières de rue illégales à Clichy

27000 euros ( dédommagements à la ville, amende… )  pour 34 prières illégales, ça fait pas cher la prière interdite… à peine 800 euros. 34 prières, une par semaine, c’est 8 mois de manifestation interdite, illégale… sans canon à eau, sans arrestation… Délirant.

A comparer avec les sommes folles demandées aux Patriotes condamnés pour un bout de lardon ou avoir clamé « islam assassin » ou avoir dénoncé les risques de l’invasion musulmane…

Le seul côté positif de l’affaire est que les juges ont bien confirmé ce que nous disons depuis le début, nonobstant les affirmations mensongères des medias et surtout du décodex du Monde ( ah ! ah ! ah ! ), les prières de rue sont illégales, point barre.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/24/clichy-la-garenne-est-occupee-par-des-musulmans-avec-le-general-marwann-muhammad-a-leur-tete/

Nous avions répondu au Monde et à ses Décodeurs fous par deux seuls mots, l’article 28 de la loi de 1905. Claire et nette.

Article 28

Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/16/clichy-la-prefecture-aurait-autorise-les-prieres-de-rues-illegales-pendant-8-mois/

 

Il n’empêche qu’avec une mauvaise foi toute mahométane ( takki-ya oblige ), les condamnés font appel. Et prétendent, toute honte bue, avoir déposé une demande de manifestation… Sauf qu’une manifestation n’est pas une prière qui peut se faire chez soi. Z’ont rien compris mais les juges d’appel, si ce sont les juges du Mur des cons, sont bien fichus de les soutenir. Avec des Macron, Belloubet, Schiappa au gouvernement, la laïcité et la loi de 1905 n’ont qu’à bien se tenir !

 

L’Union des associations musulmanes de Clichy et son président sont condamnés à verser un total de 27 000 € pour manifestation sans autorisation après 34 prières de rue.

A raison de 500 € la prière de rue illégale, l’Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC) et son président, Mohand Kazed, sont condamnés à 5 000 € d’amende chacun et, ensemble, à 17 000 € de dommages et intérêts à verser à la ville de Clichy. Au terme de débats juridiques un brin complexes, le tribunal correctionnel de Nanterre a rendu cette décision ce mardi. Ainsi, les juges ont tranché : les trente-quatre prières de rue organisées chaque vendredi, entre le 24 mars et le 10 novembre 2017, sans déclaration à la préfecture, ne sont pas conformes à la loi.

En faisant venir les fidèles devant l’hôtel de ville, pour prier en partie sur le boulevard Jean-Jaurès, l’UAMC et son président entendaient protester contre leur expulsion des locaux de la rue d’Estienne-d’Orves, mis à disposition par l’ancien maire de la ville, Gilles Catoire (PS), selon les termes d’un bail précaire. A l’expiration de celui-ci, après l’élection du nouveau maire (LR) Rémi Muzeau, l’association avait refusé de quitter les lieux tandis qu’un nouveau lieu de culte était ouvert rue des Trois-Pavillons.

Le conflit s’était durci jusqu’à l’expulsion par la police puis ces rassemblements qui avaient perturbé la vie locale pendant dix mois. « On fustigeait le maire de cette ville où régnait le désordre », a plaidé Me Rémi-Pierre Drai, conseil de la ville et de Rémi Muzeau, « extrêmement satisfait » de la décision du tribunal. Bien sûr, le maire s’en félicite également et promet d’ores et déjà de reverser les dommages et intérêts aux actions culturelles de la rue des Trois-Pavillons.

Le président de l’Union des associations musulmanes de Clichy était absent

Du côté de Mohand Kazed, la réaction est évidemment tout autre. Même si l’intéressé ne la commente pas directement, puisqu’il ne s’est pas présenté devant le tribunal. Mais son conseil, Me Arie Alimi, annonce déjà qu’il fait appel du jugement. Selon l’avocat, la déclaration à la préfecture a été faite « mais pas dans le bon délai ». De plus, a-t-il plaidé, en poursuivant ses clients pour l’organisation de ces manifestations sans déclaration, la ville n’apporte pas les preuves incontestables des dates. Pas de photos, pas de témoignages… Pourtant, de multiples articles de presse ont été rédigés sur le sujet mais ne sont pas, selon son argument, « une preuve incontestable ».

Avant que le tribunal n’examine le fond de l’affaire, Me Alimi a bataillé sur un autre terrain en arguant de l’incompétence du tribunal. Pour l’avocat, les cultes étant « réglés par la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’Etat », la prière de rue ne peut être assimilée à une manifestation. Ce n’est donc pas, selon lui, au tribunal correctionnel mais au tribunal de police qu’il revient de trancher. Les juges ont écarté l’argument mais Me Alimi a déjà fait appel.

Par ailleurs, Rémi Muzeau était poursuivi pour « incitation à la haine » par Mohand Kazed. En novembre 2017, en direct sur LCI, l’édile avait notamment évoqué « des prêches avec des appels au meurtre ». Mais le président de l’UAMC a abandonné la procédurevendredi soir. Son avocat dit toutefois en préparer une autre « plus précise ». La justice n’en a pas fini avec cette affaire.

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/clichy-les-prieres-de-rue-jugees-illegales-04-09-2018-7876239.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Enfin ! Les musulmans condamnés pour les prières de rue illégales à Clichy

  1. Christian

    Ils seront effectivement condamnés quand les chèques seront débités par la trésor public mais ça ce n’est pas demain la veille

    1. Pam LAFAIRE

      Cette affaire va durer des années encore; Personne ne la suivra pas à pas, probablement; et en tout cas, personne ne saura si le chèque a été remis au Trésor Public .
      Par expérience, je prédis, comme Christian, qu’il ne le sera jamais.
      Et même s’il l’était, personne ne saura jamais l’origine des fonds.

  2. sitting bull

    avec tous « ces culs a l air » on voit la France occupée et une population qui ne souhaite vraiment pas s intégrer , les journaleux devrait ouvrir les yeux avec ces « culs a l air » et ils nous parle d intégration

    1. Samia

      L’image de tous ces mecs, beurk, les derches à l’air est un spectacle juste infect et insupportable. J’ai du mal à le supporter…

  3. Christian Jour

    Les musuls me font vraiment chier. Je ne reçois plus de courrier chez moi J’appelle ma banque car je n’ais pas reçu ma nouvelle carte. Le courrier est revenu à l’agence, et ça m’oblige de téléphoner à mon agence de refaire venir une nouvelle carte et d’aller la chercher, car le connard qu’ils ont embauché à la poste ne connait pas mon adresse et ne se fait pas chier, retour à l’envoyeur. 20 ans que je suis à cette adresse mais maintenant les ploucs inculte qui distribuent le courrier sont tous des musuls. Je suis allé à la poste pour leur expliquer que ça ne pouvait plus durer et la dame au guichet ma dit dans un grand soupir « je sais, mon pauvre monsieur, vous n’êtes pas le seul ».
    Les musuls sont prioritaire dans notre pays pour l’emploi, au dépend de nos enfants qui eux se casse le cul à chercher du travail et ont leur dit d’aller se faire voir ailleurs. Marre de ces pourris vivement que ça pète.

    1. Simone GUTTIERREZ

      Comme je vous comprends , Christian !
      La situation que vous vivez découle de la  » discrimination positive  » , si chère à Sarkozy et aux branquignols socialos qui lui ont emboîté le pas .
      Le principe de la discrimination  » positive  » est simple et se résume ainsi :  » priorité aux mauvais sujets  » .
      Si vous avez un casier judicaire long comme le bras et que ( surtout ) vous êtes noir ou maghrébin , vous êtes prioritaire afin de postuler ( par exemple ) un poste dans la fonction publique . Peu importe votre formation ou votre niveau d’ études .
      Par contre , si vous êtes un brave  » Français de souche  » avec un casier judicaire vierge et un bon niveau d’ études ….. c’ est très mauvais ! La Macronie ne vous rejette pas vraiment mais vous inscrit sur une liste d’ attente impressionnante et quasiment sans espoir ( un peu comme , jadis , pour les citoyens soviétiques qui demandaient un visa ) .
      Les pourritures islamistes qui ont infiltré la RATP ( et qui refusent de conduire un bus précédemment piloté par une femme ) relèvent de ce principe quasi schizophrénique d’ une société ( la nôtre ) qui est en train de se faire hara-kiri , en favorisant ses composants les plus nuisibles au détriment des personnes de valeur .
      Comme l’ a si bien dit Eric Zemmour , nous sommes bel et bien en présence d’ un véritable  » suicide français  » .

  4. Charles Martel 02

    Ils ne paieront pas c’est certain et pour EUX il n’y a aura pas d’huissier qui viendra réclamer l’amende comme ce fut le cas pour un PV que j’avais reçu pour stationnement interdit d’une voiture qui ne m’appartenait plus car vendue depuis 3 mois, mais moi je suis un FDS, un « sans dents », bref un paria de la république macronienne juste bon à raquer..

    1. frejusien

      L’acheteur n’avait pas fait sa nouvelle carte grise, et comme les préfectures sont en sous effectif, pour raison d' »économie » et de réduction du nombre de fonctionnaires, les cas comme le vôtre se multiplient,
      Les français veulent moins de fonctionnaires, faut pas s’étonner que ça fonctionne moins bien

  5. Hollender

    Qu’attend -t- on pour balancer 100kilos de poivre blanc moulu bien fin dans un souffleur à feuilles mortes pour disperser ces connards habillés avec des chiffons de chez Emmaus et nourris gratuitement par les resto du coeur ???
    BAB EL OUED ( porte de la rivière) c’est droit au SUD.

  6. Christian

    ça y est ils vont nous avoir avec le cholera qui est arrivé par Avion de mercredi à Perpigna(cf BFM) Ils vont donc nous faire encore plus chier ces enfoirés.

    1. d

      alors que normalement il devrait être mis en place, la quarantaine, voir le principe de précaution c’est à dire l’impossibilité de se déplacer ..les autres passagers devaient être contents de voyager avec un enfant peut être malade ! vraiment je ne comprends pas !

  7. Celtillos

    contre les prières de rue la solution: rependre dans cette rue des litres de sang de cochon c’est radical…..

  8. Christian

    Je tape trop vite….. la ville ou le cholera est arrivé c’est Perpignan un nid de salafiste et encore une fois notre commerce extérieur va être déficitaire car nous on leur envoi notre pognon et eux leurs maladies d’un autre temps…

    1. Charles Martel 02

      Bin oui c’est ça la solidarité, le partage et le « vivre ensemble » vu par Macron et sa bande de cons!!

  9. Fomalo

    C’est une nouvelle encourageante! Et merci à Christine pour le rappel de l’article 28 de la loi de 1905.Mais nous avons toutes les raisons de douter de l’application de la loi; est-ce que là encore, l’appel est suspensif? Une autre question pendant que j’y pense: est- ce que le prélèvement automatique des impôts touchera également les associations et la presse, et les ONG subventionnés) dès janvier 2019??? Je dois dire que ce serait bien d’avoir un ou une experte en fiscalité, afin de vérifier s’il y a bien deux poids deux mesures!

  10. SarisseSarisse

    Il était temps qu’on se réveille et qu’on les prenne au portefeuille: une bonne amende dans la figure notamment de celui qui conduit la prière c’est exactement ce qu’il faut faire ensuite c’est qu’il faut les harceler comme ils harcèlent, il faut les harceler sans arrêt, c’est tout de même plus intelligent que de filer des amendes à une voiture un peu mal stationnée.
    Allez espérons que dans 3 ans et demi Macron dégage et qu’une majorité beaucoup plus déterminée change enfin la donne!

  11. Reconquista

    Les politiques sont des égoïstes, des prétentieux, des arrivistes, des affairistes et l’argent, l’argent, l’ar monsieur!!! Le pognon, le grisby la fraîche etc. Si les prieres de rues sont condamnées c’est uniquement sous la pression des sites comme le votre et puis les élections européennes c’est pour bientôt !!! La lâcheté, la soif du pouvoir, des honneurs, les mensonges et les manipulation sont forment une mixture qui gouverne leurs actions qui consistent à tenir. Cette condamnation n’est pas une victoire de la justice mais de vous et des autres sites et du nombre de lecteurs et de ce qu’ils écrivent sur les sites patriotes.

  12. LouLou

    Je me permets de jouer les rabat-joie, mais la condamnation ne me satisfait pas vraiment. Elle est effectivement fort clémente pour des musulmans qui ont bloqué la circulation et emmerdé des centaines de gens pour imposer leur rite barbare, sous-entendant que le territoire est déjà acquis à leur bon vouloir.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      tu as raison, on est tellement contents que pour une fois ils payent qu’on ne met pas l’accent sur la somme ridicule eu égard au reste

  13. claude t.a.l

    Ces pauvres musulmans !

    Ils récoltent une amende ( petite ) pour avoir fait chier tout le monde pendant des mois .

    C’est injuste :

    Normalement, dans la France de Macron, …… et ça va arriver, les prières de rue devraient être considérées comme du  » street art  » et n’être passibles d’aucune peine !

    C’est de  » l’art contemporain  » ! Non ?
    Formidable !

    Alors que  » l’art contemporain  » et l’islam, c’est de la merde à l’ état pur :

    Une haine du beau ,
    Une incapacité à produire quoi que ce soit qui puisse rester dans l’histoire …

    L’ égorgement vu  » avec bienveillance  » !

     » L’art contemporain  » !

    Notre France d’aujourd’hui !

  14. pignoufdusud

    pour éviter ça il faut asperger les lieux avec du lisier de porc, les éleveurs ne savent pas quoi en faire

Comments are closed.