Agressée, la féministe Marie Laguerre va-t-elle stigmatiser un pauvre sdf racisé d’origine tunisienne ?


Agressée, la féministe Marie Laguerre va-t-elle stigmatiser un pauvre sdf racisé d’origine tunisienne ?

Illustration : Le Parisien

L’arroseur arrosé : l’agresseur de la féministe Marie Laguerre est… tunisien, délinquant multirécidiviste et déjà condamné 8 fois !

La vidéo de l’agression de Marie Laguerre avait fait le tour du monde et provoqué un tollé général. Les images de la caméra de surveillance du café montraient un homme lançant un cendrier sur une jeune femme en rouge, croisée quelques secondes auparavant. Puis, revenant vers elle, l’homme lui décoche alors une violente gifle devant des consommateurs interloqués.

 

 

Faisant appel aux réseaux sociaux, Marie Laguerre diffuse la vidéo et reçoit le soutien de milliers de personnes. Mais aussi de l’association féministe « Les effrontées », célèbre pour avoir fait condamner le maire de Dannemarie pour des silhouettes de femmes.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/10/dannemarie-le-maire-condamne-pour-des-silhouettes-de-femmes-islam-neo-feminisme-meme-combat/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/25/dannemarie-nouvelle-plainte-les-silhouettes-dans-les-jardins-prive-sont-vues-depuis-le-domaine-public/

A l’instar de #BalanceTonPorc ou #MeToo, Marie Laguerre et Les Effrontées créent « Nous Toutes Harcèlement », une plateforme destinée recueillir les témoignages de femmes harcelées.

Et justement, cela tombe bien pour Marlène Schiappa, secrétaire d’État à « l’Égalité femmes-hommes », qui, avec cette odieuse agression, démontre qu’il y a urgence à adopter sa « loi de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ». L’État va donc mettre les moyens et les hommes nécessaires pour retrouver l’agresseur qui sera interpellé quelques jours plus tard à la sortie d’un hôpital psychiatrique – car oui, c’est un déséquilibré.

Tant mieux pour Marie Laguerre, mais nombre de Français – et pas que des femmes – harcelés, agressés, blessés (quand ils ne sont pas assassinés) par la racaille habituelle, aimeraient disposer de la même sollicitude de la part du Gouvernement. Cela dit, le problème est incontestablement sérieux : « Selon l’Ined, 3 millions de femmes âgées de 20 à 69 ans sont touchées par le harcèlement dans les espaces publics, en France chaque année » (JDD)

Mais qui est l’agresseur de la jeune étudiante ?

« Interpellé lundi, le suspect âgé de 25 ans avait reconnu être l’homme apparaissant sur la vidéo […] Son interpellation avait eu lieu à la sortie d’un hôpital parisien où il avait été placé en service psychiatrique le 4 août après avoir jeté des cailloux sur une voiture près des Champs-Élysées en tenant des propos incohérents, selon une source proche du dossier. »

« Le prévenu, qui est sans domicile fixe et qui est arrivé en France de Tunisie à 8 ans, a été condamné huit fois par la justice, dont trois pour des faits de violence, notamment contre sa mère. Il a déjà passé plusieurs années en prison. »

« Je m’excuse pour la gifle qui a été mise », a dit cet homme à la victime. « J’aurais dû lui donner une meilleure leçon de vie, juste avec des mots »

« La présidente souhaite une expertise psychiatrique approfondie de l’agresseur présumé, qui est maintenu en détention provisoire. »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/jeune-femme-frappee-a-paris-le-proces-de-l-agresseur-presume-renvoye-au-4-octobre-30-08-2018-7870650.php

Le Point ne donne évidemment pas son nom mais « arrivé en France de Tunisie à l’âge de 8 ans », le bonhomme a déjà une trajectoire facile à deviner : c’est donc un déséquilibré tunisien devenu Français de papier, comme sa mère, qu’il bat régulièrement, et qui a passé sa vie à emmerder les honnêtes gens. Mais peut-être est-ce aussi le descendant d’une famille juive de Djerba ou de Pieds-Noirs à la culture si patriarcale…

Là où cela se corse pour Marie Laguerre et tant de (néo)féministes, c’est que l’expertise psychiatrique peut le déclarer pénalement irresponsable. Comme Kobili Traoré, l’agresseur malien de Sarah Halimi…

De plus, la pénalisation du harcèlement de rue est combattue par certaines féministes qui estiment qu’elle vise « des populations socialement et racialement stigmatisées » (Libération). Injustement agressée, Marie Laguerre (et ses amies des Effrontées ») va-t-elle, par ce procès, stigmatiser un pauvre sdf racisé d’origine tunisienne ?

Enfin, le procès médiatique d’un harceleur sans doute maghrébin et musulman risque de souligner les incohérences et les contradictions du néoféminisme qui dénonce la culture patriarcale occidentale tout en justifiant l’invasion migratoire de populations africaines et orientales. En somme, l’arroseur arrosé.

A moins que le gars, « arrivé en France de Tunisie à l’âge de 8 ans », se nomme Jean-Pierre Duschmoll et pas Mohamed Ben Salade et là, effectivement, tout rentrerait dans l’ordre.

Secrétaire d’État mais aussi femme de théâtre : Marlène Schiappa en compagnie de Roselyne Bachelot et de Myriam El-Khomri dans « Les Monologues du Vagin » au théâtre Bobino, le 7 Mars 2018, Paris (KCS Presse)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Agressée, la féministe Marie Laguerre va-t-elle stigmatiser un pauvre sdf racisé d’origine tunisienne ?

  1. AvatarMachinchose

     » le procès de l’agresseur présumé renvoyé au 4 octobre »

    et détail réjouissant, il demeure en taule durant de gros mois!!

    QUAND A CETTE AUDACIEUSE HYPOTHESE :

    «  » » » » »Mais peut-être est-ce aussi le descendant d’une famille juive de Djerba ou de Pieds-Noirs à la culture si patriarcale…

    tu me montreras beaucoup de feujs vagabonds, sans domicile fixe, délinquants lourds et…battant leur mère….

    là tu t’ es laissé aller dommage!, et tu aurais du ajouter « sépharade3, comme a Pied Noir, « d’ origine sicilo tunisienne », adorateur de la Madone de Trapani…

    franchement je n’ ai pas compris……

    a moins que tu n’ aies des tuyaux concernant la délinquance concernant les 800 juifs djerbiens, qui alimenteraient la chronique des délits et crimes… ou de la famille parmi eux???

    1. AvatarYann Kempenich Post author

      Machinchose, c’était de l’ironie… je sais pertinemment que « des feujs vagabonds, sans domicile fixe, délinquants lourds et…battant leur mère… », c’est quasi-inexistant.

      Un peu susceptible quand même…

      1. AvatarMachinchose

        trés !

        faut etre juif pour comprendre cette susceptibilité sans doute exacerbée

        pas encore habitué a « l ‘irlandaise » mais vu ainsi, je t’ absous mon fils

        tu réciteras 10 Chéma Israel…..

        1. AvatarYann Kempenich Post author

          Heu, toda raba, Aba cheli (pas sûr de l’exactitude de ma phrase…)

          Comme disent les journalistes : c’est le dérapage qui fait polémique… Bon, pour ma défense, il était 2h du matin, je manie souvent le second degré, je ne me suis pas assez relu et puis… je ne suis pas journaliste !

          1. Avatarpikachu

            Machinchose stigmatise les déséquilibrés !
            Pour lui, un déséquilibré ne peut être que :
            – violent
            – musulman
            – mysogine

            C’est une honte !
            J’en profite pour lancer un appel à toutes et tous.
            Arrêtons de stigmatiser les déséquilibrés !
            Les déséquilibrés souffrent profondément de cette société excluante, en plus de leur trouble de l’oreille interne.
            Il y a des déséquibrés bouddhistes et des funambules musulmans ! Alors svp, arrêtez, de grâce, d’essentialiser les déséquilibrés et plus largement le déséquilibre.

  2. AvatarGAVIVA

    déséquilibré à d’autres. Bcp prennent l’hôpital psychiatrique pour un hôtel, il suffit de faire un peu de bruit et dire qu’une voix leur a dit de le faire. Ce n’est qu’une sale petite racaille de merde parmi d’autres. On avait souvent de scoups de fil de la police, d ela gendarmerie qui nous demandaient si on avait un lit de disponible. Ils venaient, roupillaient, bouffaient, foutaient le bordel, mais sont « gardés en observation ». Puis ensuite comme il n’y avait pas de demande d’hospitalisation d’office venant du préfet, comme il n’y avait pas de famille ou autre pour demander une hospitalisation a la demande d’un tiers, ils étaient en HL, hospitalisation libre. Libres d’aller et venir, de sortir, de se barrer, le tout aux frais de la sécu bien entendu..

  3. AvatarChristian

    Encore un enfant élevé par sa mère dans le RESPECT de la charia et du rôle de la femme dans la société. Quand vous lisez toutes les conneries musulmanes sur les rapports hommes femmes vous comprenez que ces types ne peuvent qu’être des frustrés, des mal baisés. Il ne faut pas se tenir la main sous la lune, faire l’amour sous un arbre fruitier ou sur un toit (!!) ne pas faire jouir sa femme trop fort si les autres épouses sont dans la maison au même moment, dire merci à allah après avoir éjaculé,….. bref un annuaire du halal et du haram et surtout la femme doit se taire et tout accepter. Si c’est le modèle de société que l’on veut et bien pas de soucis car je suis un homme mais si on veut vivre dans le respect de l’autre sexe plutôt que de faire des lois à la con sur la drague, la séduction, comme on les pratique depuis des années et bien faisons plutôt des lois anti islam et balance ton porc devrait se transformer en balance des frustrés qui n’ont rien à faire chez nous.

  4. AvatarMariana

    Un multirécidiviste qui en est à son 9em coup !!! Que faire de gabarits pareils si il n’a pas la double nationalité auquel cas l’expulsion est le meilleur jugement , il y a pas photo !
    Bien fait pour les féministes pro-islam et immigration, il y en a enfin une qui vit une agression de muz cad LES AGRESSIONS de Mlles , Mmes et Ms tout-le-monde que le bobo moyen ignore . Au moins elles sauront un peu de quoi elles parlent si sottement .

    1. AvatarMachinchose

      imbaisables ! imbaisables …..

      toi tu n’ as jamais passé un mois accroché a un piton rocheux du coté de Djelfa, a surveiller de tes jumelles les chèvres et le moutons, parfois déguisés en Fells

      sans rien qui ressemble a une femme a des kilomètres a la ronde

      ces 3 « imbaisables » tu les supplierais pour y tremper ton biscuit…crois moi 😆

  5. Avatarjojo ( le plombier )

    Les gaulois doivent se retourner dans leurs tombes. / un Vercingétorix new âge qui se prend pour un Dieu et veut faire la Nike aux romains / et maintenant des minorités stigmatisées qui s’étripent sur la place publique / par la barbe du prophète comment en est on arrivé là?

  6. AvatarUN GAULOIS

    Après avoir fustigé le vilain galopin, il faut quand même saluer le courage de la jeune dame qui a poussé l’affaire où il faut.
    Ca n’aboutira peut être pas, mais le buzz est fait. Nos juges comme d’hab, vont pleurer sur l’éducation du galopin à qui on a jamais expliqué qu’en FRANCE on respecte les femmes.
    Et j’espère qu’il n’a pas de copains revanchards capables de corriger l’effrontée.
    A la mode muzz s’entend : couteau à balafre, acide, correction à coup de pied et à plusieurs……………
    Ca devrait être expulsé ce genre d’individu

  7. AvatarStephane

    Finalement, il est tunisien, donc tout va bien, ce n’était pas une agression.
    Il pourrait même à la rigueur porter plainte contre Marie Laguerre pour l’avoir incité à agresser.
    Elle a en effet répondu à ses provocations ce qui est considéré comme du racisme quand il s’agit d’un étranger, qui plus est africain.

  8. AvatarStephane

    De plus, la pénalisation du harcèlement de rue est combattue par certaines féministes qui estiment qu’elle vise « des populations socialement et racialement stigmatisées » (Libération).
    Ca c’est très intéressant !
    C’est la première fois qu’un collectif de chercheurs reconnait publiquement que ce sont principalement des pauvres racisées vivant dans la rue (donc des immigrés ou des migrants) qui agressent les femmes.
    Ces chercheurs ne sont-ils pas condamnables pour tenir des propos racistes ?

  9. Avatarfrejusien

    Encore un qui aurait dû être « remigré » depuis longtemps,

    La vidéo de la gifle publique, diffusée partout, peut laisser entendre qu’en France les femmes se font gifler dans la rue, et que c’est une coutume locale

    Honte à nos dirigeants pourris-vendus et merde aux juges cocos et écolos

Comments are closed.