Culottés, ces policiers : ils demandent aux djeunes de ne pas faire de bruit à 2 h du matin


Culottés, ces policiers : ils  demandent aux djeunes de ne pas faire de bruit à 2 h du matin

France, 2018…

Christine nous parlait de Locminé et de Pontivy ……
http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/29/a-locmine-56-comme-a-pontivy-on-a-peur-depuis-quune-nouvelle-population-sest-installee/

C’est partout.
Et la France est dans état épouvantable.

Voici une histoire qui pourrait, somme toute, paraître anodine dans la France d’aujourd’hui : un policier blessé pas trop gravement, pas d’égorgé, pas de grosse émeute .

Du tout venant, quoi, pas de quoi en faire un drame !

Cependant, la fin de cette histoire montrera dans quelle merde nous sommes.

C’est raconté, en 2 épisodes, dans  » la république du centre  » :

https://www.larep.fr/orleans/faits-divers/2018/08/26/un-policier-de-la-bac-blesse-au-cours-d-une-intervention-pour-tapage-nocturne-a-orleans_12960601.html

https://www.larep.fr/orleans/faits-divers/2018/08/28/policier-de-la-bac-blesse-deux-freres-juges-mardi-par-le-tribunal-d-orleans_12961948.html

A Orléans, dans la nuit de samedi à dimanche, dans un  » quartier populaire « , à 2 heures du matin, comme ça se passe tous les jours depuis juillet dans ce quartier, tapage nocturne.

Plaintes d’habitants. Souvent, les gens n’osent pas.

Cette fois, la police municipale se déplace.

Mais,  » Une fois sur place, le ton monte avec les personnes accusées par leur voisin d’être trop bruyantes. Et la situation dégénère à tel point que les policiers municipaux préfèrent appeler en renfort leurs collègues de la brigade anticriminalité (Bac).  »

Puis,

 » Quand la patrouille de la Bac arrive à son tour sur les lieux, elle se trouve face à un groupe d’une petite dizaine de jeunes qui les prend pour cible.  »

Un policier blessé .

2 personnes, finalement interpellées, 2 frères,  » déjà été condamnés à plusieurs reprises par la justice.  »

Le pire, qui montre bien ce qu’est une partie de plus en plus importante de la population de notre pays, se trouve à la fin du deuxième article de  » la rep  » :

 » La mère des deux jeunes a tenu à préciser à notre rédaction qu’ils n’avaient fait que répondre aux provocations verbales de la police.  »

Demander à des  » jeunes  » de cesser de faire du bruit à 2 h du matin, c’est  » une provocation verbale de la police  » !

France, 2018 !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Culottés, ces policiers : ils demandent aux djeunes de ne pas faire de bruit à 2 h du matin

  1. AvatarChristian

    Le poisson pourri toujours par la tête et en ce moment on a la tête la plus pourrie que l’on puisse imaginer. Allez dernières actualités Philippe Besson la gauloise à Macron nommée consul de France à Los Angeles et pour cela on a du modifier en catimini en aout les règles de nomination des diplomates. Alors c’est vrai que de Besson après avoir écrit un livre sur sa jeunesse d’homo en Province (pas à Amiens mais dans une autre ville moyenne de Province) a écrit un livre d’éloges à Macron et Birgit donc il est récompensé. Ce qui est cool c’est que le conseiller d’EM Ismaël quelque chose in chalach (j’ai oublié son nom mais avec in chalach on doit pas en être loin) va surement être convoqué par la justice dans l’affaire Ben allah dont on a perdu la trace de la promise Myriam qu’il devait épouser ::: Alors deux branleurs qui font du vacarme à 2 heures du mat pour emmerder les gaulois réfractaires c’est du pipi de chat et ils peuvent faire cela en toute impunité la tête du poisson étant déjà pourrie.

    1. Avatarf

      j’adore l’entrée en matière, avec ça, tu as tout dit, mdr
      enfin, mdr, mais c’est pour décompresser

  2. AvatarUN GAULOIS

    « Demander à des » jeunes » de cesser de faire du bruit à 2 h du matin, c’est » une provocation verbale de la police » ! »

    Oui, parce que c’est contraire au choix de la mixité sociale. Ceux qui se lèvent à 6 heures du matin devraient faire usage de pétards, de klaxons, de trompettes de cornes de brume……………….
    Sans oublier le muezzin dans quelques temps………

  3. AvatarJoël

    Les renvoyer aux origines mère comprise, c’est la seule solution. Et dans les 24h, pas après d’interminables procès finissants (peut-être) par un mandat d’expulsion qui ne sera jamais appliqué.

  4. AvatarCharles Martel 02

    J’ai vécu ce genre de situation. Le pire c’est que c’est probablement ce qui sera retenu par la hiérarchie de ces policiers et par le procureur qui classera certainement cette affaire sans suites et les policiers se feront sans doute réprimander pour avoir osé faire leur travail.. On peut comprendre que les flics ne se déplacent même plus pour ces choses là vu comment ça se finit. Chuuut pas de vague faut pas heurter ces braves CPF, faut baisser le froc bien bas, se mettre a genoux et bien leur tendre notre trou de balle pour qu’ils nous le mette bien… Comment est ce possible? Comment nos gouvernants peuvent ils être aussi pourris et lâches?

  5. Avatardurandurand

    Déjà une , à la première injonction de faire moins de bruit , hop un coup de taser , si rébellion ,hop deux ogives brûlantes de 9 mm à chacun des fouteurs de merde ..Il y en à marre de ce laxisme d’état qui se laisse dominer et se soumet aux musulmans . les muzz ne respectent que la force et donc se soumette au plus fort .
    Alors soyons les plus fort !

  6. AvatarSamia

    Avec les mères de ces djeunes, c’est toujours la faute des autres, jamais la leur.
    Les embarquer ces djeunes au poste juste pour que ces chères mamans flippent un peu, ça leur fera pas de mal.
    Ça fait des décennies qu’on nous bassine avec le fait que les pauvres il faut leur laisser le temps de s’intégrer aux mœurs françaises, c’est tout simplement du foutage de gueule !

Comments are closed.