Enfin ! Les Allemands font comme gauchistes et musulmans quand un des leurs est tué


Enfin ! Les Allemands font comme gauchistes et musulmans quand un des leurs est tué

Il fallait bien que ça arrive. Il fallait bien que ça commence quelque part. Et ce n’est pas fini.

On en a marre de se faire tuer. De se faire tuer, qui plus est, par des étrangers entrés illégalement et nourris blanchis logés avec nos sous.

La coupe est pleine.

Aujourd’hui c’est en Allemagne, un jeune Allemand, comme tant des nôtres, a été tué par un Irakien et un Syrien.

Alors, émeutes, affrontements entre les patriotes anti-islam et les gauchistes, interpellation musclée d’étrangers… c’est le bazar en Allemagne, et ce soir à Dresde, fief historique de Pégida, le pire est possible.

On remarque qu’il s’ y passe ce qui se passera en France le jour dit. Nul besoin de créer une superstructure, de palabrer autout d’une table. Quand il faut passer à l’action, tous les anti-immigration sont dans la rue, côte à côte, pour livrer bataille.

On devrait déplorer cet état de fait, on ne le peut pas, puisqu’aucune alternative démocratique ne se présente dans la plupart des pays européens afin que les peuples reprennent le pouvoir et ferment leurs frontières.

Il ne reste que la rue. Il ne reste qu’à imiter les gauchistes et les musulmans qui obtiennent tout ce qu’ils veulent par la violence, par l’émeute…

Ils ne nous laissent pas le choix.

Naturellement, l’AFP fait dans l’alarmisme, résurgence de l’extrême-droite, salut nazi, xénophobie.. tout y passe. Etrangement, quand les black  block, les antifas et autres musulmans cassent tout, essaient de brûler vivants nos policiers, le même AFP se tait courageusement, tentant d’expliquer par le ghetto, le racisme… les dégâts.

Ils puent. Mais peu importe.

Mon petit doigt me dit que ce qui se passe en Allemagne, un de ces jours, aura lieu partout en Europe, comme une traînée de poudre, et là on va voir ce qu’on va voir…

Allemagne : l’inquiétude grandit face à l’extrême droite

Des scènes de violence, des propos xénophobes et des saluts nazis font craindre une montée en puissance de l’extrême droite allemande.

Source AFP

Les incidents survenus ce week-end à Chemnitz, dans l’est de l’Allemagne, font monter l’inquiétude en Allemagne face au recours à la violence au sein des franges les plus radicales de l’extrême droite. Le contexte reste électrique autour de la question migratoire.

« Bien sûr l’Histoire ne repasse pas les plats, mais lorsque des foules excitées d’extrême droite créent de l’agitation au cœur de l’Allemagne et que l’État de droit est dépassé par les événements, cela rappelle un peu la situation de la République de Weimar », estime mardi le magazine Der Spiegel, sur son site internet.

Salut hitlérien

Une référence au régime politique démocratique né en Allemagne dans le sillage de la Première Guerre mondiale qui dut affronter régulièrement des tentatives de déstabilisation dans la rue et finit par disparaître lors de la prise du pouvoir d’Adolf Hitler en 1933.

Le pays en est encore loin, mais les « chasses collectives » contre les étrangers organisées par des sympathisants d’extrême droite dimanche dans les rues de Chemnitz, dans l’ex-RDA, puis les violences qui ont marqué lundi soir un nouveau rassemblement de plusieurs milliers d’entre eux, dont plusieurs ont défilé en faisant le salut hitlérien, constituent un choc pour le pays. Six personnes ont été blessées lundi soir lors d’échauffourées entre manifestants et contre-manifestants d’extrême gauche.

Nouvelle manifestation

Une nouvelle manifestation est annoncée ce mardi après-midi à Dresde cette fois, ville proche de Chemnitz et capitale de l’État régional de Saxe, où l’extrême droite est fortement implantée. Elle y est arrivée en tête des dernières législatives en septembre 2017, créant un séisme en Allemagne.

« Quand l’État abdique », s’insurge le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). « Chaos à Chemnitz », renchérit le Handelsblatt, en estimant que « l’État de droit a été mis hors service ».

À la suite de l’assassinat d’un homme

L’élément déclencheur est survenu au cours du week-end, lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau durant une rixe en marge d’une fête locale. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien d’une vingtaine d’années accusés d’avoir agi après une « altercation verbale ».

Depuis, les franges les plus radicales de la ville, et de toute la région de Saxe, mobilisent l’opinion contre l’immigration et la politique du gouvernement d’Angela Merkel, défilant aux cris de « Les étrangers dehors » ou « Nous sommes le peuple ». Fers de lance de ces initiatives : le mouvement ultra anti-islam Pegida, né dans cette région, et l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), principal parti d’opposition à la Chambre des députés à Berlin. Mais pas seulement.

Alliance

« À Chemnitz, une alliance assez incroyable mêlant des hooligans, des néonazis, l’AfD et les militants de Pegida s’est constituée. Les violences montrent que des mouvements se réunissent et qui, au final, sont tous issus du même moule, le tout dans une atmosphère extrêmement xénophobe et agressive », a estimé la directrice de la Fondation Amadeu Antonio contre le racisme sur la chaîne de télévision n-tv.

Le parti social-démocrate, membre de la coalition gouvernementale d’Angela Merkel, s’inquiète du raidissement idéologique au plan national. « Il y a dans notre pays une petite frange d’extrême droite qui utilise tous les prétextes pour exporter dans la rue ses rêves de violence et d’ambiance de guerre civile », estime l’un de ses responsables, Burkhard Lischka, dans le quotidien Rheinische Post.

« Se protéger soi-même »

Le parti AfD souffle en tout cas sur les braises du meurtre survenu à Chemnitz en évoquant la nécessité de l’autodéfense face aux immigrés. « Lorsque l’État n’est plus en mesure de protéger les citoyens, les gens descendent dans la rue et se protègent eux-mêmes, c’est aussi simple que cela ! » a tweeté un de ses députés nationaux, Markus Frohnmaier.

À lire aussi. Allemagne : « Les gens de Pegida ne sont pas des paumés »

Des appels condamnés « avec la plus grande fermeté » par Angela Merkel, elle-même au centre des critiques de l’extrême droite, qui lui reproche d’avoir ouvert les portes du pays à plus d’un million de demandeurs d’asile venant notamment de Syrie et d’Irak, en 2015 et 2016.

http://www.lepoint.fr/monde/allemagne-l-inquietude-grandit-face-a-l-extreme-droite-28-08-2018-2246336_24.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


39 thoughts on “Enfin ! Les Allemands font comme gauchistes et musulmans quand un des leurs est tué

  1. Avatardurandurand

    Ça sent le roussi pour la mère maquerelle oups la merkel , je pense que la mèche est allumée , et qu’elle va avoir du mal à l’éteindre , restons vigilant car les allogènes qui vivent en Allemagne pourraient très bien franchir la frontière et débarquer chez nous , vigilance amis patriotes.

  2. AvatarCécile

    Bravo pour votre article. Bon, je ne suis pas pour la violence, mais…il y a des limites et celles-ci ont largement été dépassées… Comme vous dites la coupe est pleine.

  3. AvatarPolo

    Votre petit doigt a malheureusement raison!!!
    Chère Christine, pensez-vous qu’une telle pétition serve à quelque chose?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Cher Polo les pétitions ne servent à rien, un courrier postal, un courriel… sont mille fois plus efficaces

      1. AvatarMariana

        Eh ben c’est pas trop tôt et c’est 100% justifié cela remonte le moral des gens qui réagissent qui ne sont pas des veaux ni des connards soumis .
        Soutien total aux Allemands qui ne veulent plus de merkel et de ses muzzs .
        Soutien total à  » Les étrangers dehors « .Vite la même chose ici !
        Vite le grand ménage des parasites et des nuisibles c’est l’infection !

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    … Et la mère Merckel qui dénonce après la manifestation anti-islam en Allemagne : « la haine dans la rue » et veut envoyer « un signal très fort » contre Pegida.
    Qui veut bien se dévouer pour envoyer un signal très fort à cette bouche puante dont la propriétaire a la haine de son propre peuple dont elle n’écoute pas les souffrances ?

  5. AvatarJack

    Les dirigeants d’Europe de l’Ouest ne laissent plus le choix aux populations qui en ont assez de se faire tabasser, violer, tuer ou égorger. Les Français dorment encore. Il va leur falloir quelques autres Fabien pour qu’ils commencent à se gratter la tête. Mais comme il n’y a absolument ni Orban ni Salvini en France, il va bien falloir que le peuple sorte la tête du sable.

    1. AvatarDurandal

      Orban et Salvini ont été élus, ce qui fait une différence de taille avec la France où les électeurs-râleurs s’abstiennent préférant partir à la pèche…
      C’est sûr qu’ainsi il est difficile d’établir un parallèle et trop facile de dire qu’il n’y a ni Orban, ni Salvini…
      A qui la faute ?…
      Sûrement pas à Marine qui subit, seule, la charge des médias, des juges et des insultes à toutes occasions, sans oublier les petites trahisons assassines.
      Nous sommes en France, ou du moins sur un « territoire » encore appelé France mais qui n’est plus la France depuis bien longtemps.
      Pour la majorité, issue d’un troupeau qui nous broute, ce pauvre pays ne constitue qu’une mangeoire. Nous avons tout accepté, tout donné et nous en prendrons proportionnellement plein la gueule que beaucoup laisseront ouverte, encore, sans rien faire !
      Il faudrait savoir ce que nous voulons, mais de toute évidence nous sommes trop peu pour l’exprimer… avec force et… courage (à commencer dans les urnes) !… Alors…
      Aïe ! Ça fait mal !!!

  6. AvatarSoudibor

    Si l’Allemagne peut enfin arriver à tourner la page du passé Nazi et sortir de la culpabilisation, pour renouer avec son identité, son patriotisme, et sa fierté, ce sera la meilleure chance pour l’Europe de se sortir du cloaque dans lequel elle se dénature. Espérons que les patriotes allemands, qui ne sont plus des nazis, se réveillent, et qu’en France, et ailleurs en Europe, certains politiques osent les soutenir.

  7. AvatarJC.P.

    Et croyez vous que la grasse teutonne makrel, va enfin comprendre et admettre ses fautes??? Idem pour notre freluquet et sa cougar ???

    1. AvatarMariana

      Que la makrel ne comprenne rien car elle est au service des mondialistes n’est pas nouveau . Les Allemands veulent quelqu’un d’autre à sa place , un (e) politique capable de stopper l’invasion mahométane et de s’occuper de ceux qui sévissent .
      Chez nous celui qui est à l’Elysée s’occupe de la vaisselle et de ses loisirs , lui et sa femme c’est
      après eux le déluge ! et tant pis pour les français qui n’en peuvent plus des muzzs .

    2. Avatarjeanne

      N O N !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      H E L A S !

      Elle n’a pas besoin de comprendre , comme notre mack a rond elle agit en toute connaissance de cause .

  8. AvatarMALI

    Le peuple allemand meurtri commence à réagir, et à clamer haut et fort que laisser de véritables assassins sans loi, n’obéissant qu’à la haine aveugle des mécréants instillée par l’islam, tuer leur propre peuple est tout bonnement intolérable. Saine réaction de la populace face aux abus des bien pensants qui leur ont imposé cette situation. En clair, c’est eux ou nous. J’ai vu hier un sexagénaire suédois pleurer après l’incendie de son véhicule, se demandant où allait son pays. Réponse: dans le mur, pour avoir naïvement laissé le loup entrer dans la bergerie, en croyant qu’il se contenterait d’admirer les moutons…

  9. Avatarsitting bull

    Enfin sa bouge dans le bon sens , espérons que sa continue et que sa s amplifie et que sa se répande dans toute l Europe afin de chasser les gauchistes fossoyeur du pouvoir dans tous les pays et les envahisseurs arabo musulmans comme jadis nos ancêtres l on fait 13 fois , la France en 732 , l Espagne , l Italie avec Carthage et l empire ottoman , la Grèce durant l antiquité et l empire ottoman , ainsi que tous les pays de l est , si on veut sauver notre civilisation il faudra bien passer par la « une révolution »

  10. SarisseSarisse

    AfD et Pegida ne sont en rien responsables de ce qui arrive , Madame Merkel est à la fois responsable et coupable.
    En Italie et Hongrie les responsables politiques travaillent pour la véritable paix civile et ferment les frontières à des personnes qui ne partagent aucune de nos valeurs.
    Quelque chose est effectivement en train de se passer au coeur même de la nation qui est le leader de l’UE mourante, c’est le coup de pied de l’âne, de la véritable Europe au Politburo de l’UE.

  11. Avatarneo

    Il n’y a pas et il n’y a jamais eu de BON SENS avec l’Allemagne. Elle a tjrs été le prémisse des catastrophes en Europe…; Demain la milice puis la gestapo ; les allemands restent des bons à rien. Des bourins dangereux. L’euphorie de certain risque d’être de courte durée.

  12. AvatarJ-Pierre

    Bravo, bel article, belle écriture … et tout est tellement vrai. Continuez comme ça, chère C(h)ristine.

  13. AvatarJoël

    « lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau »
    N’en déplaise à merkel et aux merdias, 25 coups de couteau ce n’est pas un accident.

  14. AvatarYann Kempenich

    Hier, au JT de la 3, la tête et les propos de Carole Gaessler !

    On aurait dit le retour de la peste brune, des SS et des camps ce concentration…

    Des « chasses à l’homme » ! Vous imaginez… Comme dans les années 30 !

    En revanche, quand les « migrants » font des chasses au filles allemandes, comme à Cologne, c’est motus et bouche cousue…

    1. Avatardurandurand

      Le jour ou la gaessler se fera violer ,elle changera d’attitude et son fusil d’épaule , à moins qu’elle ne soit irrécupérable .

  15. AvatarPARAS D'AVANT

    Mon petit doigt me dit que ce qui se passe en Allemagne, un de ces jours, aura lieu partout en Europe, comme une traînée de poudre, et là on va voir ce qu’on va voir…
    Je suis athée, mais si Dieu existe vraiment, faite que ce jour arrive vite très vite et je suis partant pour le grand ménage, mais pas que pour les clandestins, en premier lieu tous ces pourris de collabos de tous poils qui nous amené à cette situation dramatique dans notre pays.
    OUI « mon Dieu » faite que ce jour arrive rapidement, je suis prêt!!!!

  16. Edmond RichterEdmond Richter

    Les Macron, Merkel, Juncker,Mogherini et compagnie détruisent nos pays par une immigration insensée et poussent des hauts cris lorsque le peuple réagit!!! ATTENTION MACRON, MERKEL, JUNCKER, MOGHERINI ET COMPAGNIE: CE N’EST QU’UN DÉBUT!!!

  17. Avatarchochotte

    En Allemagne, il y a d’abord eu Pegida, puis l’AFD, et depuis plus récemment un nouveau parti anti-immigration issu de la gauche, tout cela en très peu de temps et sur fond de contestation générale de la mère makrel.

    Quel contraste avec la France, où il ne s’est rien passé d’autre que la déroute de MLP au terme d’une élection imperdable !

    Les Allemands ne sont pas les Français. Ce que les premiers peuvent est hors de portée des seconds.

    Ne croyez pas que ce qui se passe en Allemagne va se produire en France. Tout simplement impossible. Pour cause de peuple français.

  18. Avatarjeanne

    je suis trouble fête , en vous faisant remarquer que cela se passe à l’EST de l’Allemagne pas à Cologne ou Munich ….

    Il semble qu’il y ait aussi pas mal de cheveux blancs parmi les « méchants » qui défilent .

  19. AvatarVivelarepublique

    Les manifs je veux bien, mais la chasse aux immigrés sans ciblage d’un criminel spécifique est inacceptable. On serait en droit d’attendre plus de « discrimination » de la part du camp qui se prétend civilisé

  20. Avatarfrejusien

    Et les commentateurs de  » s’inquiéter » de la montée de l’extrême droite,
    Ces mêmes qui ne s’inquiètent jamais quand un des nôtres se fait trucider à coups de couteau,

    Ces mêmes qui font tout pour nous cacher la vérité, minimiser les faits, mentir sur les prénoms des agresseurs,
    Ces mêmes osent s’élever contre la population excédée par la situation ,

    Ces mêmes qui sentent que la situation est en train de leur échapper, malgré tous leurs mensonges et leurs magouilles ,

    TREMBLEZ traitres, vendus !!
    si ça bouge en Allemagne, ça bougera partout, ça va se répandre comme le feu , comme une trainée de poudre, comme un incendie qu’ils ne pourront éteindre avec leurs belles parlottes

  21. Avatarla moutarde me monte au nez

    je suis dessus que la France soit à la traine.
    jusqu’à la révolution, elle avait été le phare du monde.
    et là, il nous faut attendre le sursaut des autrichiens puis des italiens et maintenant des allemands.
    peut être que quand çà va démarrer en France, nous aurons à cœur d’aller plus vite et plus loin que tous les autres.
    la veuve va avoir du boulot et on n’aura même pas le temps d’affuter la lame.
    tant pis, on décapitera hallal!

Comments are closed.