Diciotti : bras de fer Salvini-Di Maio / UE : l’Italie va-t-elle payer ses 20 milliards annuels à l’UE ?


Diciotti : bras de fer Salvini-Di Maio / UE : l’Italie va-t-elle payer ses 20 milliards annuels à l’UE ?

Ce qui se passe en Italie, autour du Diciotti et ses 150 illégaux récupérés malgré le refus de Salvini par les garde-côtes italiens est fort intéressant.

Pour la première fois, un pays européen envisage de ne plus payer sa contribution à l’UE. Bravo.

A chantage chantage et demi… Après tout l’UE ne cesse de menacer, exiger… et les responsables de gouvernement pourtant élus, eux, de se coucher.

 

Il est bien que les sales gosses italiens se rebellent et renvoient la crise des migrants à ceux qui l’ont voulue. On ne rappellera jamais assez que l’UE, l’ONU et compagnie ont organisé le Grand Remplacement, ont pondu lois et réglements pour nous interdire de dire non.

 

Alors, face à ce déni de démocratie, quel plus beau doigt d’honneur à l’UE que le refus de payer 20 milliards ? Il est vrai que payer pour se faire envahir, égorger, droguer, islamiser, ça commence à faire, non ?

 

Evidemment la meute des ONG pleure, tempête…en  appelle aux Droits de l’homme, aux forces internationales. Nul doute que Amnesty, Médecins du monde et tous les autres seraient ravis de voir débarquer une armée diligentée par l’UE ou l’ONU pour remettre les Italiens dans le droit chemin…

 

DICIOTTI, l’Union Européenne n’en démord pas :  » les menaces n’aideront pas « .

 » Les menaces n’apportent pas de solution  » pour les migrants à bord de la Diciotti.

 

C’est la réponse du porte parole de la commission de l’U.E. Alexander Winterstein, aux déclarations de Luigi Di Maio et  Matteo Salvini.  » les menaces n’aident pas à apporter une solution pour les migrants à bord de la Diciotti. »

Alexander Winterstein a commenté les déclarations de Luigi Di Maio et Matteo Salvini.

 » En Europe, les menaces ne servent à rien et ne conduisent nulle part. La seulle façon de rsoudre les problèmes en Europe est de travailler de concert, de façon constructive et de faire preuve de bonne volonté. C’est ce que la Commission essaie de faire depuis toujours. Et il ajoute : les Etats membres de l’U.E. ont toujours payé leur part à la balance communautaire et il n’est jamais arrivé que quelqu’un ne le fasse pas. C’est une obligation légale.

 

Cette réponse arrive après que Luigi Di Maio a déclaré :

 » si l’Union Européenne s’obstine dans cette attitude, si demain à la réunion de la Commission Européenne rien ne ressort et s’ils ne décident rien sur le navire Diciotti et sur la redistribution des migrants , moi et tout le MoVimento 5 Stelle, ne sommes plus disposés à donner 20 milliards à l’U.E. chaque année « .

 

Le Grillino ( le Criquet ) a élevé la voix contre Bruxelles, observant que :

 » ces derniers mois nous avons vu comment fonctionne la ligne douce à l’égard de l’U.E. et comment fonctionne la ligne dure à l’égard de l’U.E. Je suis sur la ligne dure « .

Le Ministère Viminale a fait savoir que Matteo Salvini a fortement apprécié la prise de position et les paroles de Luigi Di Maio.

 

En attendant, aujourd’hui les Associations de la Tavolo Asilo demandent  » avec urgence au gouvernement d’autoriser le débarquement des 150 personnes encore à bord du navire Diciotti »

En particulier, dans une lettre signée par :

 

-A Buon Diritto, Acli, Action Aid, Amnesty International Italia, ARCI, ASGI, Caritas Italiana, Casa dei Diritti Socilai, Centro Astalli, CIR, Communità di San Egidio, CNCA, Emergency, Médecins du Monde Missione Italia, Mediterranean Hope ( FCEI) MEDU, Oxfam Italia, Save The Children, Senza Confine . Ilssoulignent que  » les migrants secourus par le navire italien doivent être mis sans tarder en condition de recevoir une assistance et de bénéficier de toutes les garanties définies par notre Constitution dans les normes nationales, communautaires et par les conventions internationales convenues entre ces Etats Européens. Les réponses de l’U.E. à la gestion des flux migratoires, y compris ceux des mineurs dans la Méditerranée doivent être traitéesdans des lieux appropriés et non pas à travers la détention illégales de personnes à bord d’un navire « .

http://www.ilgiornale.it/news/politica/diciotti-ue-muso-duro-minacce-non-aiutano-1567765.html

Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Diciotti : bras de fer Salvini-Di Maio / UE : l’Italie va-t-elle payer ses 20 milliards annuels à l’UE ?

    1. Avatarnecas

      Je vous fiche mon billet que , ces migrants vont se retrouver en Corse , en catimini ! Le Macron va prendre l’occase en vol , et hop , tout ce petit monde en Corse , sur notre dos , au niveau dépenses . Mais bien sûr , les corses humanitaires nous refileront le « bébé  » , quelques jours plus tard ! Pas folles , les guêpes corses ! Il y a juste à voir le relationnel entre les corses du crû et les maghrébins ! Faut arrêter de nous prendre pour des buses …..Et , donc, ensuite , direction, Toulon , ou Nice , ou Marseille et , après : Djô le Sénil fera éparpiller tout ce joli monde dans les régions de France , aux frais de la princesse et le tour sera , encore une fois , rejoué !!!!
      De plus , le temps se fait plus frais : donc , ces gens vont se choper des crèves , grippes, rhumes , bronchites , en plus de ce qu’ils apportent , dont on ne sait , Rien , vu qu’on ne les met Nullement en quarantaine ( faute grave des autorités, voir le retour de la rougeole ) , donc préparons nous à de  » belle » surprises ……
      Il y aura des procès qui se suivront , car il faudra Expliquer clairement, pourquoi , tel enfant , ou tel adulte a des problèmes de santé . Il y aura du sport !

    2. Avatarnecas

      Direction la corse et après Toulon, Marseille, ou Nice , aux frais de la princesse. Et Djô le Sénil répartira tout ce monde , en catimini , dans les régions de France ! Et comme le temps devient plus frais , ils seront beaucoup à se choper des crèves , sans compter les cadeaux qu’ils apportent sur eux : tifus, fièvre jaune , Cholera , Sida , etc….vu qu’on ne les met Nullement en quarantaine ????? La rougeole est revenue içi et aussi en Italie . Donc , il va y avoir des surprises ……Le Macron et le Collombo devront s’expliquer , car ceci est mettre une nation en danger . Il y aura du sport , à vouloir la faire dans le dos du peuple …..

  1. Avatarcrina

    Dites – donc où sont les « responsables, les humanitaires, les volontaires et les progressistes  » européens?!

  2. Avatardmarie

    L’UE n’est qu’une vaste escroquerie ! Une assemblée de mafieux qui vit bien mais à nos crochets !

  3. Avatarfrejusien

    » les menaces n’aident pas à apporter une solution pour les migrants à bord de la Diciotti. » dixit Bruxelles,

    il est bien gentil le bonhomme, mais en quoi ce problème nous concerne-t-il ?

    Pourquoi devrions-nous apporter des « SOLUTIONS » pour les ennemigrants ?

    Notre rôle et celui de l’UE, est d’abord d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés chez nous, et en Europe,

    Or, il se trouve que les migrants constituent une partie du problème, et apportent des problèmes dont on préfère se passer,

    Logiquement, pour résoudre le problème des migrants, la seule solution raisonnable, c’est de les rapatrier dans leurs pénates, le plus vite possible,

    et du même coup , on se débarrasse d’un problème nous concernant

  4. AvatarJean DOREMIEUX

    Ce qui a permis, en définitive, à SALVINI de changer de position, c’est la décision des organismes caritatifs de prendre en charge ces migrants : les cœurs et les portefeuilles.

    Cette prise de position conforme à la tradition de charité de l’Église catholique a des limites qui ne tarderont pas à être atteintes. Quand ?

    Quand l’Eglise comprendra que ces migrants ne les remercieront pas, mais les haïront, refusant leur nourriture.

    Quand les fonds de la papauté seront épuisés devant l’importance des efforts à fournir.

    Quand des prêtres seront égorgés devant leur autel.

Comments are closed.