Morte sur son balcon en feu à cause des racailles ayant agressé les pompiers ?


Morte sur son balcon en feu à cause des racailles ayant agressé les pompiers  ?

La racaille à l’origine de la mort d’une sexagénaire de 61 ans, en tout cas, elle y a contribué, retardant l’action des pompiers…

Selon le langage préfectoral « Certains ont obstrué le travail des pompiers au début de l’intervention : vol de matériel, invectives… » ! Première conclusion : les produits de l’Ecole Nationale des Ânes ont la comprenette absolument obstruée !
SABOTÉ serait plutôt le terme… Et encore, il n’est pas dit que les soldats du feu ont été « agressés » physiquement ! Ne se seraient-ils pas opposés au vol de matériel ? La police a quand même dû intervenir avec les gaz lacrymogènes…

La mort horrible de cette femme corpulente et juste opérée de la hanche qui n’a pu fuir dès le début de l’incendie : « Elle voulait sauter, mais n’y arrivait pas. (…) On voyait les flammes approcher. Tout le monde l’a vue prendre feu… » d’après une riveraine, ne posera pas de problème de conscience à nos politiques, juges, média… En somme, si j’ose dire, elle passera pour « pertes et profits » !

Quelle importance comparativement à la nuée de racailles qui risquerait de mettre les villes à feu si ce n’est à sang si elle était justement sanctionnée, mais qui vote si bien et dont chaque « perte » est le prélude à quelques dizaines de voitures partant en fumées, de vitrines agrémentées d’étoiles les striant artistiquement !

Une femme de 61 ans est morte dans l’incendie de son immeuble, dans la nuit de mardi à ce mercredi. Les pompiers n’ont rien pu faire pour la femme qui appelé à l’aide depuis son balcon. Leur intervention a par ailleurs été perturbée par des jeunes du quartier.

Un incendie a ravagé un immeuble du quartier Saint-Roch à Nice dans la nuit de mardi21 à ce mercredi 22, faisant un mort. La victime, une femme de 61 ans, a succombé dans des circonstances particulièrement tragiques. Coincée sur son balcon par les flammes et appelant à l’aide, elle n’a pas pu être secourue.

« Elle voulait sauter, mais n’y arrivait pas. (…) On voyait les flammes approcher. Tout le monde l’a vue prendre feu... », a rapporté une riveraine au journal Nice-Matin. Selon elle, la sexagénaire était une femme corpulente qui se remettait d’une opération de la hanche. Elle n’aurait donc pas été en mesure de quitter son domicile situé au quatrième étage de l’immeuble, là ou l’incendie semble s’être déclaré. Les pompiers dépêchés sur place ainsi qu’un voisin ont tenté de venir à son secours mais sans y parvenir.

Parmi la vingtaine de personnes présentes dans l’immeuble au moment du drame, trois dont un bébé ont dû être hospitalisées pour des inhalations de fumée. Une salle communale a été mise à disposition par la ville pour les autres habitants, pris en charge par la Croix-Rouge. Une enquête a été ouverte afin de découvrir les causes de cet incendie.

Selon la sous-préfète Gwenaëlle Chapuis, l’action des pompiers a par ailleurs été compliquée par des groupes de jeunes. « Certains ont obstrué le travail des pompiers au début de l’intervention: vol de matériel, invectives… », la police a dû intervenir pour disperser les fauteurs de trouble au gaz lacrymogène. Trois personnes ont été interpellées.

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/incendie-nice-une-sexagenaire-perit-dans-les-flammes-sur-son-balcon-les-pompiers-pris-a-partie

Aucun risque par contre que les gens honnêtes n’aillent mettre le feu à la préfecture ou au tribunal, tous les juges, préfets, politiques, journaleux peuvent dormir tranquilles !

Quant aux trois interpellés, auront-ils les félicitations ou simplement les encouragements des juges ?

 

Note de Christine Tasin

Mort – meurtre ? – à classer dans la catégorie djihad.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/22/paris-by-night-vols-et-viol-en-bande-encore-le-djihad/

Quand il y un incendie au quatrième étage d’un immeuble, il y a un risque grave d’avoir des morts. Quand des racailles, au lieu de laisser travailler les pompiers, agressent ces derniers, c’est, délibérément, pour tuer les gens en danger.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Résistance républicaine Aquitaine


20 thoughts on “Morte sur son balcon en feu à cause des racailles ayant agressé les pompiers ?

  1. AvatarHollender

    Le mot jeune à été dévoyé, il a remplacé le mot voyou qui lui même à va être remplacé par  » sauvageon  »
    Merci Gérard Colon,….organe situé anciennement à Lyon mais muté récemment en amont de l’anus.

    1. Avataralf

      Sauvageon ??? , mais quelle violence verbale , Il faudrait plutôt dire  » petit canaillou » , il ne faudrait pas les fâcher .

      1. AvatarJoël

        Sauvageon était l’appellation favorite de chevènement pour désigner les criminels en devenir. La langue de bois (de p..e) ne date pas d’aujourd’hui.

    2. Avatarnecas

      Ce sénil ne sert à Rien : il faut le virer ! Et même , la famille de la dame devrait porter plainte contre lui , dans la mesure où les pompiers ont été gênés par des racailles , pour pouvoir sauver cette dame ! Si c’est avéré , Collomb doit gicler , et la famille de cette dame se doit de demander des comptes au vieux sénil : c’est la moindre des choses …..
      Dernière minute : un barjot islamo a encore planté des gens dans la rue , à Trappes ! Une « jolie  » bourgade , aussi …..

  2. Avatardmarie

    Quand est-ce que les sanscouilles du gouvernement prendront les mesures adéquates pour traiter ces racailles qui n’ont d’humains que le nom ?
    Combien faudra-t-il encore de morts pour qu’ils se bougent le cul ?
    Souhaitons-leur une chose : que la mort touche leur famille grâce à ces mêmes racailles. Peut-être se réveilleront-ils ?

  3. AvatarChristian Jour

    Et la police????????? et la gendarmerie!!!!!!!!!!!!!!!!
    Surtout pas de vague avec la racaille musul, qui nous haït au plus au point et qui nous le montre bien. Quand es ce qu’on tirera dans le tas, pour sauver les nôtres, quand.
    Notre gouvernement et notre justice est en dessous de tout. Je les accuse de complaisance avec l’ennemi. C’est ennemi qu’ils n’osent pas nommer, et c’est ennemi se sont les musulmans qui nous envahissent depuis bien trop longtemps maintenant. Tous les musuls DEHORS.

  4. AvatarJoël

    « qui risquerait de mettre les villes à feu si ce n’est à sang »
    Ça ne devrait pas inquiéter le gouvernement car il sait très bien que les Français ne sont pas armés.

  5. Avatardmarie

    N’oubliez pas que sans ordre de leur hiérarchie, ils n’ont pas le droit de tirer !
    Se retrouver devant le tribunal en fait réfléchir plus d’un. La plupart des policiers et des gendarmes ont des familles à nourrir.
    Le problème vient bien d’en haut !

  6. AvatarLa moutarde me monte au nez

    ils ont laissé s’etablir et se developper une situation qu’il ne contrôlent plus.
    ils sont obligés de courber l’échine et de se compromettre et se soumettre chaque jour un peu plus de peur de déclancher une guerre civile qu’ils savent ne plus pouvoir gagner.
    ils ont fait le choix d’admettre des morts quotidiennes ici ou là, à petite dose, plutôt que de risquer un grand chambardement.
    ils se contentent de mettre la poussière sous le tapis, en espérant ne pas être le gouvernement qui aura mis le feu aux poudres.
    Macron est déjà passé de l’autre coté en s’entourant d’une garde prétorienne composée de mamelouks barbus au crane rasé dont le look ne laisse aucun doute sur leurs origines de skin head muz.
    il faudrait pourtant, dés maintenant, cerner les zones de non droit par des bataillons de chars, en double rangée, personne ne rentre, personne ne sort,
    et envoyer la légion faire le ménage, quartier par quartier, immeuble par immeube, avec saisies des armes et autres produits et condamnations à des peines effectives en comparution immédiate.
    Mais pour çà, il faudrait un vrai chef, pas une petite tantine capricieuse!

    1. Avatarnecas

      La Moutarde : si je peux vous faire consulter le journal Extra de Rio de Janeiro , et là vous verrez , que ce que vous prônez dans les quartiers , ils le font déjà , auBrésil , et eux , ne rigolent pas !
      BOPE , Rotan , et carrément l’Armée avec de petits tanques !
      Une oreille bouge = bastos direct !
      Un lien pour vous :
      Jornal Extra do Rio de Janeiro .
      ( après pour lire , il faut comprendre le portugais , mais si vous avez , par hasard, un ami portuguais , ou brésilien , ils vous traduiront facile. Tchau )

    2. AvatarLorcy

      Bravo ?, vous avez tout dit, c’est le seul moyen réel pour sortir de ce marasme, mais qui va oser ……?

  7. Avatarhathoriti

    Pompiers et gendarmes et policiers devraient munis de lance flammes ! à la moindre manifestation des dégénérés muzz, on nettoie au lance flammes et basta !

  8. Avatarjoseph

    Il est remarquable que le quotidien Nice-Matin prenne encore une fois le parti des « jeunes », qui seraient intervenus pour (c’est une première) soutenir l’action pompiers.
    Mais il faut noter que Nice-Matin est un journal « auto-géré », c’est-à-dire géré par les syndicats de gôche, pro-immigrés, pro-musulmans, etc….

  9. AvatarMarco de france

    Cela me rappelle une histoire en 2005 en region parisienne. 3 frères sénégalais habitaient dans une cité avec 2 routes pour y entrer. Pendant les vacances d’été, leur jeu favoris était d’incendier les poubelles et de les mettre au milieu de la chaussée pour bloquer les pompiers.
    un soir ou je fumais une clope sur mon balcon, j’entends au loin des gyrophares. D’un coup, nos 3 amis africains versent un liquide dans 3 poubelles et les incendient. Puis, ils les mettent en plein milieu de la route et attendent le véhicule de secours pour les caillasser.
    Ni une ni deux, les secours font demi tour afin de prendre la 2eme route pour rejoindre la barre d’immeubles. Nos 3 comparses se dirigent vers la 2eme entrée, poussent 3 poubelles en les incendient!
    Resultat, ces pompiers ont mis 45 minutes à accéder aux logement de la personne en détresse.
    j’ai appris par des habitants du quartier que la dame qui avait appelé les secours était décédeé d’une détresse respiratoire en agonisant pendant une grosse demie heure. A l’arrivée des secours, il était trop tard. La pauvre dame était morte.
    La victime? La pauvre mère de ces 3 abrutis!!!

  10. Avatardmarie

    Retarder l’action armée contre ces racailles ne fait qu’amplifier le problème.
    Pendant tout ce temps perdu à tergiverser, le stock d’armes augmente et l’organisation se développe.
    Quand les racailles passeront à l’attaque, celle-ci sera coordonnée pour démarrer en même temps dans nombre de villes, comme ce qui s’est passé en Suède il y a peu de temps. Etait-ce une répétition avant la générale ?
    Combien de morts chez les lépreux à qui on interdit de s’armer ? Tout cela grâce à l’inertie de nos bien-pensants… ou plutôt le parti pris évident !

  11. AvatarCatherine Terrillon

    « qu’importe la guerre civile qui vient : les qataris sont très riches et il ne faut pas les vexer. Alors on se transforme en carpettes . Quand aux pauvres gens qui trinquent, ils n’avaient qu’à ne pas être là ! » Telle est la vérité débarrassée de la langue de bois ! Et oui, que faire ? Prier pour ne pas être au mauvais moment au mauvais endroit ?

  12. Avatarfrejusien

    Je préconise la solution brésilienne, on finira par y arriver,
    au Brésil aussi, ils ont mis le temps, pour finalement se résoudre à employer la méthode dure, celle qui correspond le mieux aux racailles ,

  13. Avatarfrejusien

    Reste à savoir si en France, nos juges veulent défendre les citoyens sans histoire, ou prendre le parti de la racaille destructrice et nuisible

  14. AvatarAngora

    Faut voir l’article pondu par le journaleux de Nice matin.
    On essaie de nous faire croire que certains ont retardé les pompiers en……voulant les aider.

Comments are closed.