C’est la fête aux môôôtons…SVP, arrêtez cette bédouinisation-islamique qui menace nos villes !


C’est la fête aux môôôtons…SVP, arrêtez cette bédouinisation-islamique qui menace nos villes !

C’est la fête aux môôôtons…

 

Des milliers de môôôtons qui crottent leurs pastilles.

Alger est envahi d’une immense flottille !

Haaa, c’est la fête des môôôtons,

dont les bédouins sont si gloutons…

Donne moi trois môôôtons et part avec ma fille…

 

PACO. Zentil le môôôton, zentil…

20/08/2018.

 

Excellent article de Monsieur Amine Zaoui.

SVP, arrêtez cette bédouinisation-islamique qui menace nos villes !
Les moutons envahissent les rues d’Alger. Et pour rappel, il y a de cela quelques semaines, un colloque international s’est tenu à Alger et dont le thème fut “Les villes intelligentes” !! Waw, les moutons envahissent les rues de la ville intelligente !

 


Et avec les moutons qui envahissent les belles rues, la bédouinisation-islamique se généralise.

Elle touche les universitaires, c’est-à-dire les douktours. La bédouinisation-islamique contamine les politiques, c’est-à-dire les chefs des partis de la gauche et de ceux de la droite. Y-a-t-il une gauche et une droite? Tous sont maladroits ou gauches. La  bédouinisation-islamique  touche aussi les ministres et les chefs de gouvernement et les autres… Et parce que cette bédouinisation a touché toute la ville, la ville est devenue un douar, et le douar s’est métamorphosé en cauchemar. Des gardiens de moutons  et des gardiens de parkings ! Bâtons à la main et  menaces à la bouche!

En ce temps de la bédouinisation-islamique, tout le monde court derrière son mouton,  le ministre, le wali, le Chef du gouvernement, les chefs des partis, les cheffes des partis, le professeur de l’université, le poète, le dentiste, le muezzin, le réalisateur, le photographe, le musicien, le chef d’orchestre, la femme de ménage… Tout le monde court après son mouton afin de peser les testicules de la bête et enregistrer la musique de ses bêlements !
SVP, arrêtez cette bédouinisation de nos belles villes algériennes. En réalité toutes nos belles villes, comme la langue française, sont un butin de guerre mal géré et mal distribué ! Je n’aime pas ce mot “butin” parce qu’il renvoie aux atroces histoires des razzias islamiques où “la femme” fut le centre de ce butin!
Plus de cinquante ans d’indépendance sont écoulés, cinquante-six ans précisément !  Un lourd lot en jours et en nuits, des jours insomniaques et des nuits amères !

Je me retourne, et comme vous toutes et comme vous tous, je me demande : pourquoi est-ce que nous sommes les pires ennemis de l’urbanisme ? Soixante ans presque d’indépendance, et nous n’avons pas pu construire une seule ville digne de ce nom. Citez-moi une seule ville, une vraie ville, qui a été élevée pendant les soixante piges écoulées de l’indépendance ! Nous avons amoché nos butins de guerre, ces belles villes coloniales !
En soixante années d’indépendance tout ce que nous avons pu ou su construire ce sont des “boîtes de sardine”, sans aucun goût, afin de caser le maximum des hommes et des femmes pour pouvoir s’accoupler tranquillement, à l’abri des regards de la rue.

Les moutons envahissent les belles rues d’Alger, celles d’Oran, celles de Annaba… et la bédouinisation-islamique s’installe dans les têtes de la nouvelle génération ! Et, nous sommes un peuple de jeunes qui regardent les troupeaux de moutons envahissant les rues d’Alger !

Comme l’islamisation, la bédouinisation se généralise en Algérie. Dans les rues d’Alger, d’Oran ou de Annaba… elles sont sœurs jumelles.

Indiquez-moi une seule belle rue, une seule nouvelle belle rue construite selon des normes architecturales universelles pendant ces soixante ans d’indépendance ressemblant à celles de Didouche-Mourad ou de Abane-Ramdane ou celle de Hassiba, à Alger ou celle de Larbi-Ben M’hidi ou Mohamed-Khemisti à Oran… et pourtant ces dernières ont été construites il y a de cela un siècle ou presque.  Et nous avons cinquante universités, un peu plus, et des écoles supérieures, ces cinquante universités et ces écoles supérieures crachent chaque année des milliers d’architectes et des milliers d’ingénieurs en génie civil et des décorateurs et des artistes et des gestionnaires et des vendeurs de sardines et nous n’avons pas pu construire une seule belle rue !

Pourquoi, sommes-nous les pires ennemis de la ville ? Nous cultivons le sens du viol permanent de la cité ?

Nous sommes les fidèles héritiers de la culture arabo-bédouine. Et nous sommes aussi les reproducteurs de cette culture !

Ibn Khaldoun n’était ni colonialiste, ni collabo de hizb França, ni un extrémiste séparatiste kabyle proche de Ferhat Mehenni,  Ibn Khaldoun a écrit dans un parfait arabe :
“Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné… sous leur domination la ruine envahit tout… l’ordre établi se dérange et la civilisation recule… régulariser l’administration de l’État, pourvoir au bien-être du peuple… et contenir les malfaiteurs sont des occupations auxquelles ils ne pensent même pas… et un tel état de choses détruit également la population d’un pays et sa prospérité.” Al-Moqaddima (traduction M. De Slane éd. imprimerie impériale .T 1 p310)

Ces Arabes d’hier qualifiés par Ibn Khaldoun de destructeurs de la civilisation et gardiens du désordre ne sont que les pères des islamistes-bédouins d’aujourd’hui qui prient dans les salles de spectacles et suivent leur mouton dans les rues d’Alger, d’Oran ou de Annaba!
Mais si un jour vous vous réveillez et vous regardez par vos fenêtres, et vous voyez des troupeaux de chameaux arpentant les rues d’Alger, ne vous étonnez pas. Le jour des chameaux d’Alger n’est pas loin !

https://www.liberte-algerie.com/chronique/la-bedouinisation-islamique-alger-et-ses-moutons-425

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


15 thoughts on “C’est la fête aux môôôtons…SVP, arrêtez cette bédouinisation-islamique qui menace nos villes !

  1. Avatarjeanne

    Je ne connais pas Alger mais j’ai toujours entendu parler de « Alger la blanche »
    C’est si triste , je ne sais quoi ajouter .

  2. AvatarJoël

    D’après ce que je lis dans l’actualité quotidienne, c’est plutôt la fête du couteau ou des lames que celle des moutons.

  3. frejusienfrejusien

    « la civilisation recule… régulariser l’administration de l’État, pourvoir au bien-être du peuple… et contenir les malfaiteurs sont des occupations auxquelles ils ne pensent même pas… et un tel état de choses détruit également la population d’un pays et sa prospérité.” Al-Moqaddima (traduction M. De Slane

    C’est drôle, mais en lisant ce morceau, j’ai tout de suite pensé à la situation actuelle de la France,
    les administrations sont en plein désarroi : hopitaux, surchargés et en manque de matériel, écoles qui oublient d’enseigner l’essentiel, préfectures ( cartes grises en berne), services postaux, police, approvisionnement des pharmacies en médicaments, justice affolée et orientée, etc, je ne suis pas au courant de tout,

    « contenir les malfaiteurs », ça, c’est tous les jours qu’on peut le constater,

    quant à pourvoir au bien-être du peuple, on dira qu’ils pourvoient surtout à la tonte bien organisée du dit-peuple,
    nous revoilà alors 4 ou 5 siècles en arrière, dans cette région d’Afrique du nord qui n’était pas encore l’Algérie

  4. AvatarMachinchose

    “Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné…

    😆 😆 😆

    on m’ aurait dit il y a prés de 60 ans que ce petit passage des « Prolégomènes » serait un jour autant connu des Français, j’ en aurais pouffé de rire

    et pourtant ce visionnaire, poseur des fondations de l’ historiographie moderne était lui même de lointaine ascendance Hymiarite, Né a Tunis (sa maison natale existe toujours juste a coté de la Tourbète el Bey (la nécropole beylicale)il sera andalou d’ adoption et participera a plus d’ un coup fourré! le bougre , doté d’ un immense talent , savait se rendre utile a tout le monde a cette époque …. un Talleyrand Musulman ? 😆

  5. AvatarMachinchose

    aujourd’ hui, fête musulmane la plus honorée par son milliard et demi de fidèles, l’ Aïd El Kbir

    alors, j’ en profite pour souhaiter a nos nombreux amis et lecteurs Musulmans un  » 3aïdkoum moubarak » ( que soit bénie votre fête)

    et on viendra nous cracher dessus en nous traitant de racistes….

    des millions de moutons a travers le monde se lamentent de n’ être pas nés cochons….hélas! c’est le  » Mektoub »

  6. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Ce texte est une merveille : merci !

    Oui, la « bédouanisation » : c’est le processus entamé en Afrique du Nord, il y a MILLE ANS, avec les invasions arabo-musulmanes hilalliennes …

    C’est ce qui a ruiné les merveilleuses terres agricoles d’Afrique du Nord.

    Et ça continue, MILLE ANS après.

  7. AvatarMachinchose

    Les gars d’Ménilmontant
    Ils ont le coeur ardent,
    Le coeur et tout l’restant
    Tant qu’ils s’en vont chantant :
    Ménilmontant !

    amini l’ moton………………………..

  8. AvatarMachinchose

    je me permets de conseiller a tous mes amis la connaissance des « prolégomènes »

    du moins une grosse part d’ extraits savoureux

    xxxxx

    chez AB BOOKS

    LA MUQADDIMA (Extraits choisis par Georges Labica)
    IBN KHALDOUN
    Ancien(s) ou d’occasion Etat : Used; Acceptable Couverture rigide
    Mettre de côté
    Vendeur Librairie Theatrum Mundi (DRAGUIGNAN, -, France)
    Vendeur AbeBooks depuis 17 août 2004

    Evaluation du vendeur Evaluation 5 étoiles

    Quantité disponible : 1
    Afficher tous les 4 exemplaires de ce livre
    1 neuf(s)à partir deEUR 181,77
    3 d’occasionà partir deEUR 13,20
    Afficher :Couverture souple (1) Couverture rigide (3)
    Acheter D’occasion
    EUR 13,20

    Livraison : GRATUIT
    Vers France

Comments are closed.