Ces dirigeants européens qui n’ont pas d’enfant …


Ces dirigeants européens qui n’ont pas d’enfant …

France, Allemagne, Angleterre.

Trois pays qui ont un point commun : avoir à leur tête des chefs d’Etat qui n’ont pas fait d’enfant.

 

Cela peut sembler anecdotique, mais je pense que c’est fondamental.

Je ne lis pas la presse « people » et donc, je ne sais pas si Theresa May ou Angela Merkel ont tenté d’avoir des enfants mais que cela leur était médicalement impossible (étant stériles, elles ou leur conjoint).

Autrement dit, je ne sais pas si c’était un choix de leur part, ou une fatalité.

Cependant, cela en dit long : les peuples d’Europe de l’Ouest, trop modernes, trop pilulisés, se choisissent des dirigeants « idiots ».

Et l’idiotie n’est pas un faible score de Q.I. mais un problème fondamental dans la hiérarchie des priorités : on a ici des dirigeants pour lesquels, s’assurer une descendance est secondaire et qui ont mis leur carrière au premier plan.

Je ne comprends pas qu’un peuple ne prenne pas le parcours individuel d’une personne dans l’évaluation d’un candidat à la présidence.

Si une personne ne sait pas établir les vrais priorités, alors elle ne sera pas un bon chef d’Etat.

Si une personne pense que sa carrière passe avant l’établissement d’une descendance, alors elle ne comprend rien à la vie.

Elle est « sophistiquée » mais manque de vraie intelligence.

Cela en dit long sur les peuples d’Europe de l’Ouest et de leur propre rapport à leur perpétuation.

Si des peuples élisent de tels dirigeant, alors on peut en déduire qu’eux-mêmes ont un problème de hiérarchisation des priorités, qu’ils sont eux-mêmes déconnectés de la vie et que ces peuples mêmes inversent l’essentiel et l’accessoire.

L’être humain a des pulsions fondamenales, comme la faim, ou le désir sexuel.

Ces pulsions correspondent à des systèmes de survie : ne pas manger c’est la mort de l’individu, ne pas s’accoupler, c’est la mort de l’espèce.

Il y a donc deux instincts de survie différents, inscrit en chaque être : l’instinct de survie individuel et l’instinct de survie collectif.

L’anorexie est l’exemple d’une défaillance du premier instinct, quand une personne cesse de s’alimenter au point de mettre sa vie en péril.

Le fait d’épouser une femme qui n’est plus fertile, quand on est soi-même un jeune homme est un exemple de défaillance du second instinct.

Macron est une personne profondément déficiente, et je pense qu’il en va de même pour May et Merkel.

Trois ambitieux, trois carriéristes, trois « intelligents » qui ne savent pas distinguer l’essentiel (s’assurer une progéniture) de l’accessoire (la carrière).
La politique immigrationniste n’est que le prolongement de ce fait premier.

A l’inverse, Orban, n’est pas tellement intéressant en soi, par ses idées, son programme ou autre.

Il est d’abord et surtout intéressant par ses propres choix : il a cinq enfants. Là encore, la politique non-immigrationniste n’est que le prolongement de ce fait premier.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

52 thoughts on “Ces dirigeants européens qui n’ont pas d’enfant …

  1. Machinchose

    Je ne comprends pas qu’un peuple ne prenne pas le parcours individuel d’une personne dans l’évaluation d’un candidat à la présidence.

    xxxxxxx

    Salut a toi!

    c’est ce que je me dis en voyant les sucçès de Trump!

    1. pikachu

      Justement, c’est ce qu’a fait le peuple américain et avec un bon retour sur vote, jusqu’à présent.

      1. Machinchose

        et voilà la poubelle dont se repait notre belle presse purée

        «  » »
        Michael Cohen, Paul Manafort… Retour sur la journée noire de Donald Trump ce 21 août
        ÉTATS-UNIS – « Le massacre de 16 heures. » À en croire une journaliste en charge du suivi de la Maison Blanche, voici comment un membre de l’entourage …

        Le HuffPost
        il y a 3 heures
        Coup de semonce pour un Donald Trump ébranlé
        video_youtube
        euronews (en français)
        il y a 1 heure
        Double coup dur judiciaire pour Trump, directement mouillé par son ex-avocat
        Le président des Etats-Unis Donald Trump a essuyé mardi un double coup dur judiciaire, avec son ancien avocat qui l’a personnellement impliqué devant un …

        Actu Orange
        aujourd’hui
        Donald Trump ébranlé par les revers judiciaires de deux collaborateurs
        Son ex-avocat Michael Cohen a violé la loi sur le financement électoral « à la demande du candidat ». Paul Manafort, ex-directeur de campagne, a été …

        Le Monde
        il y a 2 heures
        L’ex-avocat de Trump acceptre d’admettre sa culpabilité devant un juge
        Michael Cohen, ex-avocat personnel de Donald Trump, a accepté mardi de plaider coupable devant un juge, alors qu’il était menacé d’inculpation pour fraude …

  2. jojo ( le plombier )

    HIÉRARCHISATION DES PRIORITÉS. L ‘avancée de l islam hors de ses frontières naturelles que sont les pays musulmans doit bousculer toutes les autres préoccupations que ce soit les problèmes économique, le chômage, les retraités, l’inflation .. tout en comprenant que les pays du golfe nous tiennent par le cour du brut… priorité première : la lutte contre cette islamisation de notre vie et celle de nos enfants, et en corollaire nous exonérer de toute dépendance énergétique via les pays islamiques .

    1. pikachu

      Malheureusement, tout le monde en France n’a pas compris que c’était l’enjeu majeur des élections, avant même tout le reste.
      D’ailleurs tout le reste en dépend :
      selon que le pays sera musulman ou non, il sera en déclin ou non.

      Education : un pays musulman est majoritairement en retard intellectuellement parce que Mohamed, le parfait modèle, était analphabète.

      Economie : un pays musulman est un pays en faillite, qui ne produit pas industriellement parlant (citez-moi un grand constructeur d’avions, de trains, de voiture, musulman. Un fabricant de micro-processeurs musulman), un pays avec un mois par an (ramadan) de ralentissement général.

      Quel que soit le secteur de la vie (éducation, économie, industrie, emploi, droits de l’homme), l’islam y est source de régression…

      Donc c’est bien la problématique première qui devrait déterminer le vote des Français Dans les faits, chacun ne vote que selon son habitude, comme si de rien n’était, malgré la catastrophe qui se profile à l’horizon et dont nous vivons les préludes au jour le jour.

        1. Mariana

          Totalement d’accord sur la priorité des priorités qui est LA lutte contre l’islamisation de la société jusque dans l’administration , certains fonctionnaires ont zappé la neutralité OBLIGATOIRE du service public c’est dire la cata dûe au manque flagrant d’encadrement . Plus dans les villes ce qui nous pourrit la vie .
          L’avancée de l’islam et l’envahissement des muzzs sont l’urgence et LA problématique à faire comprendre aux francais qui ne captent rien à rien et qui sont des collabos écoeurants . Il y a malheureusement des résultats électoraux très parlants à ce sujet . Cherchez l’erreur du côté des dhimmis soumis au n’importe quoi des muslims .

      1. Machinchose

        « citez-moi un grand constructeur d’avions,

        j’ en connais deux!!

        Marcel Dassault alias Bloch et Henri Potez !

        ah ? ils étaient Français et Juifs?? bof on peut pas tout savoir

  3. Jacquelin

    qu’est ce que c’est que cet article faisant de la ségrégation envers les individus sans enfants , comme si cela était une obligation, l’animal n’a pas le choix , l’animal humain lui , l’a , alors il exécute ses envies et décide ce qui lui est personnel et ne regarde que lui , il n’est pas reproducteur par obligation , il ne l’est que si il le décide et emmerde ceux à qui cela déplaît , il fait ce qu’il veux et personne ne l’obligera à faire le contraire , cela se nomme Liberté

    Et merde à toutes formes de dictatures , surtout celle des natalistes

    1. pikachu

      Jacquelin, vous confondez liberté et absence de responsabilité.
      Etre libre ne veut pas dire être irresponsable et faire seulement ce dont on a envie (puisque vous parlez d’envie).

    2. CulteAthee

      Jaquelin, aux USA le président se montre croyant et avec une descendance, ceci est une façon de montrer « patte blanche », voyez ma foi, voyez ma progéniture, donc, voyez mes préoccupations. Il est nullement dit qu’il faut faire des enfants pour être chef d’entreprise, ou postier. Mais la politique demande un exemple personnel. prendrait tu comme président une femme qui se drogue? non, car ceci n’est pas un « bon exemple », indépendamment du fait qu’elle est compétente et travailleuse, vrai ou pas? il en va de même de la considération quant à savoir si les hommes et les femmes qui nous dirigent nous dirigent en pensant comme nous à l’avenir, ou dirigent- ils en pensant « après moi le déluge ». Avoir des enfants est une façon de dire « voyez moi, j’ai des enfants, ma politique façonne leur avenir aussi, tout comme l’avenir des votre, donc je vais agir de la meilleure façon pour leur assurer un avenir sur » quand on n’a pas d’enfant, on n’a pas de gages dans ce pari sur l’avenir, et donc les décisions peuvent ne pas dépasser le bout de son nez, autant dire, la durée du mandat.
      Etre dirigé par des gens sans descendance est inquiétant, surtout par ceux comme Macron qui en ont eu le choix. (descendance pour moi inclut l’adoption plénière)

    3. pikachu

      Pour affiner un peu ma réponse : la liberté de ne pas faire d’enfants que vous revendiquez est bancale : vous avez un devoir et vous présentez votre refus de l’accomplir comme un droit individuel.
      Faire son service militaire et défendre son pays ou payer ses impots est un devoir envers la collectivité. Se dérober à ce devoir au nom de la liberté de faire ce qui nous plait est une revendication inacceptable : il ne peut y avoir de droits individuels sans devoirs envers la collectivité.

      1. d

        je ne vous suis pas là , il me semble que l’on ne peut comparer faire son service militaire ou payer des impôts, à prendre la décision de faire ou pas un enfant .;même si je peux partager l’analyse plus haut, en tous cas elle est pertinente dans les faits ; c’est peut être un effet ( le fait de n’avoir pas fait d’enfant ) , avec l’idée de la politique menée par lui , surtout quand on voit que Merkel est dans le même cas . Donc c’est peut être un effet , oui, la cause ne nous regarde pas à savoir qu’il n’a peut être pas eu le choix : il ne peut en avoir , ou bien parce que son épouse était déjà trop âgée , peu importe .. je ne sais si je me fais comprendre !

        1. pikachu

          @d

          Je veux dire qu’une société est un système, en utilisant pour ce mot (« système »), le même sens que celui que l’on trouve dans « écosystème ». C’est-à-dire, un milieu dans lequel ont lieu des échanges entre un élément et son environnement. Il y a un solde global des échanges qui est neutre : par exemple, dans un écosystème pérenne, des plantes produisent de l’oxygène utilisé par des animaux qui à leur tour produisent du CO2 utilisé par les plantes. Les activités des uns et des autres s’équilibrent dans un ensemble d’échanges harmonieux.
          Cependant, dans un écosystème, on peut avoir une irruption d’un phénomène destructeur : par exemple, une plante nouvelle, parasite qui va étouffer une mare, ou dans un corps humain, une cellule cancéreuse qui ne suit plus son « programme » initial et qui se met à se reproduire anarchiquement, dans son coin.
          Bref, pour qu’une société fonctionne, il faut que les uns et les autres collaborent harmonieusement en suivant un ordre. Il y a des contraintes globales qui justement permettent des libertés individuelles.
          Si l’on s’affranchit de ces contraintes, on détruit le système. Ce n’est donc plus une liberté individuelle qui s’exerce, mais un comportement antisocial, destructeur de l’ensemble.
          Imaginez un voisin qui considère qu’il est libre de jouer de la musique en pleine nuit. Son voisin camionneur reprend la route le lendemain, mais faute de repos suffisant, il cause des accidents.
          Imaginez, une nouvelle secte des « poireaux mystiques » qui considère que l’on vivra plus longtemps si l’on ne fait pas d’enfants. Si cette secte réussit, alors la société disparait, faute de renouvellement des générations, plus personne pour s’occuper des personnes âgées qui mourront dans des conditions indignes etc…
          Bref, une société est un système, qui fonctionne avec des échanges mutuellement bénéfiques : la reproduction en fait partie. L’Etat prend en charge l’éducation des enfants, fournit des allocations pour les élever, etc… parce qu’ils sont le futur, l’avenir et le capital le plus important de cette société.
          Ne pas faire d’enfants, c’est refuser de jouer le jeu, alors contrairement aux impots et à la défense, il n’y a pas de loi qui vous oblige à en faire, mais dans les faits, une personne qui refuse de faire des enfants, refuse en fait de donner ce qu’elle a reçu elle-même. La solidarité est une transmission, tout comme la politesse : je tiens la porte à une personne dont les mains sont chargées de commission tout comme une autre personne le fera pour moi. Ce que nous recevons, nous le donnons à notre tour à d’autres, même s’ils nous sont inconnus. Je me lève dans le bus pour donner ma place à une personne âgée, tout comme je sais que quand je serais très vieux, d’autres le feront à mon égard.
          Je donne ce que j’ai reçu, et aussi la vie : on m’a donné la vie aux prix de sacrifices importants, à mon tour de la transmettre à d’autres.
          Cela me semble tellement évident que j’ai de la peine de devoir expliquer une telle évidence. Sommes-nous devenus si coupés du monde que cela n’est plus évidents ?

    1. d

      ah , parce qu’il y a une police ? je croyais naivement qu’ils n’étaient pas assez nombreux , voir en incapacité d’agir comme on l’a vu récemment lors d’une fête où il y a eu des blessés, je ne sais plus où , et plus récemment la non intervention dans un bar pizzeria attaqué par des gens du voyage venus en nombre, pour en découdre parce que le patron ne voulait pas servir de l’alcool à un mineur ! patron qui a dû fuir et laisser  » son affaire  » !!

  4. dmarie

    Toutes ces racailles viennent faire en Europe ce qu’ils ne peuvent pas faire dans leur propre pays car ils se retrouveraient vite en prison, et pour beaucoup exécutés rapidement sans autre procédure !
    Chez nous, tout leur est permis et de plus ils sont protégés !

  5. Machinchose

    et çui là !!!

    «  »Pédophilie : le pape condamne « avec force les atrocités » commises par 300 prêtres américains
    Le rapport d’un grand jury de Pennsylvanie a mis en évidence un système qui a permis aux sévices de perdurer pendant des décennies.

    LE MONDE | 20.08.2018 à 14h42 • Mis à jour le 21.08.2018 à 08h06

    xxxxxxxxxx

    il ferait mieux de condamner et d’ annuler ces « voeux » imbéciles de célibat, totalement contre nature, qui poussent ces prêtres et autres privés de rapports sexuels normaux vers ces actes

    ne jamais oublier que cette obligation de celibat remonte a 1100,date de je ne sais plus quel concile
    donc pendant 11 siècles ces eclesiastiques pouvaient avoir femme et enfants.
    règle de vie que n’ ont jamais abandonné les prêtres des chrétiens d’ orient , tout comme leurs ancêtres rabins, et dont les imams musulmans ont eu la sagesse de ne pas se séparer

    je pense a l’ autre scène abominable de je ne sait plus quel « saint », Antoine de mémoire ?, obligé de se rouler dans les ronces et les orties pour débander, devant une femme superbe, a poil, qui lui fut envoyée par un nommé Diable, pour l’ éprouver …parait-il….

    1. pikachu

      Machinchose,

      Soyons sérieux : si Macron avait fait comme cet Antoine, en se roulant dans les orties et les ronces, quand Brigitte essaya de l’ « affranchir », la France s’en porterait sûrement mieux et Macron aurait peut-être eu une vraie vie et sa mère (madame Macron) aurait eu des petits-enfants.
      Revoyez « Le Lauréat » avec Dustin Hoffman, et Mrs Robinson dans le rôle de Brizitte (ou l’inverse). Un peu d’orties et de ronce auraient été préférables à beaucoup de dégâts.

    2. frejusien

      woui, woui ; quelle stupidité ce célibat des prêtres, un père de famille comprendra d’autant mieux les problèmes liés à l’éducation des enfants et les rapports entre conjoints,
      ils ont voulu faire des « saints », absurde ! un saint l’est par nature ou choix individuel, mais pas par obligation
      bromure obligatoire …

  6. Marie

    Bonjour, j’avais pensé à ce problème concernant Micron 1er , je ne savais pas pour les autres… ça me semble évident, l’avenir de nos enfants est une priorité….. si on en a !!!
    D’aIlleurs, chez nous ( les juifs) un rabbin qui a fini ses études ne peut pas être officiellement rabbin tant qu’il n’est pas marié et qu’il n’a pas d’enfants …. nous considérons qu’un célibataire n’est pas apte à professer

    1. pikachu

      @Marie,

      votre exemple ne correspond pas à Macron. Un célibataire est parfois un père de famille en « stand-by ». Macron, lui, a fait un choix totalement suicidaire : il s’est engagé dans un mariage dont il savait qu’il le priverait de descendance puisqu’il a épousé une femme déjà ménopausée. C’est donc un engagement, un choix assumé. Pas comparable avec un célibataire, potentiellement marié dans quelques années.

    2. jeanne

      Interessant !
      Cela signifie que si sa femme constate qu’elle est enceinte IL LUI EST STRICTEMENT interdit d’avorter !!!!!
      Tiens, tiens .
      Et dire que dans les lycées , je pense à un lycée bordelais où un prof a dit aux filles de ne pas S’EMBARRASSER d’enfants !

  7. Machinchose

    ce matin…..

    «  »Orly (94) : un jeune homme à scooter se tue en fuyant un contrôle de police

    21/08/2018″ »

    vite! vite! organisons une « marche noire » avant la tombée de la nuit….et remplissons nos bidons d’ essence pour illuminer ladite nuit de dizaines de bagnoles brulées

    ça aidera a consoler l’ âme du petit Mamadou…..comme le fut celle de Roland a Roncevaux….

    1. pikachu

      MACHINCHOSE !

      Alors là, NON, NON et NON !!!

      Votre démarche de psychopathe manque totalement de sensibilité.
      Vous oubliez l’essentiel : JUSTICE !!!!

      Il faut hurler « Justice pour (tawif, bouna, amadou, …) »

      Parce qu’on ne demande rien d’autre que de lyncher des poulets, détruire du mobilier urbain, brûler, caillasser, casser, piller, détruire, mais attention : on n’est pas des voyous, on a une noble cause !!! Ils ont tué un des nôtres, ces racistes.
      Justice, c’est vrai, c’est la justice qu’on veut, on ne fait pas de mal, on brûle, on détruit, on casse, on pille, mais c’est au nom de la Justice !

      Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, Machinchose.
      Un seul mot vous manque (« justice ») Machinchose et tout paraît absurde, alors svp, ne nous faites pas passer pour ce que nous ne sommes pas ! Ne nous faites pas passer pour des racailles ! Nous on demande justice, on fait rien de mal.

  8. Laurent PLaurent P

    Faites savoir CONCRETEMENT à Macron que vous partagez pleinement la conclusion de l’article à son sujet, à savoir qu’il est « une personne profondément déficiente », comme « May et Merkel ».
    Imprimer l’article et l’envoyer par la poste à l’adresse postale de la présidence de la République qui figure sur la page
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/08148650
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/vbvxUy )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pages de la version PDF que vous venez de créer (en une seule feuille imprimée recto-verso ou en deux feuilles imprimées chacune recto seulement).
    Encadrer en rouge le passage depuis « Le fait d’épouser une femme qui n’est plus fertile » jusqu’à « de même pour May et Merkel ».
    Vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville au bas de la seconde page (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Voilà, dire ses quatre vérités, noir sur blanc, au président déficient élu par de déficients électeurs, ça ne coûte qu’un timbre.

  9. Stephane

    Ca me choque à moi aussi.
    Ces trois pays totalisent plus de 200 millions d’habitants.
    C’est révélateur d’un disfonctionnement dans la société.

  10. Peter Wardein

    Je n’ai pas d’enfants Je le regrette parfois. J’adhère à ce que dit Pikachu, mais il faut quand-même considérer que nous nous trouvons confrontés à un terrible dilemme. Je crois en effet que le monde est surpeuplé. Mais ce sont les peuples développés qui ont conscience de ce problème et qui acceptent de renoncer à leur production industrielle et à leur fécondité pour le bien commun. Et quand les peuples développés auront disparu, il ne restera plus que des sous-développés sans conscience écologique qui continueront à polluer allègrement la planète.

  11. Niko

    Pikachu, j’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt. Vous me permettrez cependant d’exprimer mon désaccord sur la thèse qu’il développe. Je ne crois pas personnellement que l’on puisse juger un homme ou une femme politique sur le fait qu’il ait eu ou non une descendance. De nombreux politiciens ont eu des enfants, parfois beaucoup, mais ont préféré privilégier leurs ambitions plutôt que de pouponner. Margaret Thatcher a eu 2 enfants qu’elle s’est empressée de coller en pension lorsque sa carrière a commencé à décoller, estimant qu’elle n’avait plus le temps de s’occuper d’eux et qu’elle n’avait de toute façon pas très envie de jouer les mamans-gâteaux. François Hollande et son ex, Ségolène Royal, en ont eu 4. Croyez-vous réellement qu’ils ont eu le temps de les dorloter avec les carrières qu’ils ont tous 2 menées ? Leurs bambins devaient davantage connaître leurs nounous et leurs précepteurs que leurs propres parents ! Et je suis sûr que l’on pourrait trouver bien d’autres exemples du même style. C’est donc bien joli de faire tout plein de marmots, encore faut-il les élever convenablement et ne pas se décharger de ses responsabilités parentales sur de tierces personnes. D’autant plus qu’ils ont les moyens de ne pas s’en occuper, si je puis dire. Ils n’ont pas à se soucier des places en crèche, ils peuvent avoir une nounou à demeure, etc. Vous parlez de « vraies priorités », mais il n’est pas sûr du tout que les politiciens qui ont engendré aient été conscients qu’il s’agissait là d’une vraie priorité. Pour beaucoup d’entre eux, leurs priorités étaient ailleurs…

    1. jeanne

      Les êtres vivants, TOUS ,se reproduisent .
      Il est dans notre nature de nous reproduire …..
      Pourquoi peu à peu ,on enlève à l’homme blanc l’envie innée de se reproduire ?
      M.Hollande et sa compagne ont eu la relation « normale » (tiens ça va bien avec François, le président normal !) d’un couple et …ils ont procréé .Vous ne pouvez pas le leur reprocher !

      1. Niko

        Eh bien si !
        Encore une fois, c’est bien beau de faire des enfants pour la galerie (ah, l’ineffable Ségolène qui posait pour Paris Match dans son lit avec son petit dernier dans les bras !) et accessoirement pour des raisons purement électoralistes, car ça ne fait jamais de mal d’envoyer un message subliminal aux électeurs. Cependant, ça ne suffit pas. C’est trop facile de les refourguer aux nounous pendant qu’on fait le beau à l ‘Assemblée nationale ou au gouvernement. C’est ce qui s’appelle ne pas assumer ses responsabilités de parents.
        De plus, où avez-vous vu que j’avais envie d’enlever à l’homme blanc l’envie de se reproduire ? Je ne faisais que répondre à l’article de Pikachu qui visait les hommes ou femmes POLITIQUES qui n’avaient pas d’enfants. Or, la plupart d’entre eux, c’est indéniable, mènent des vies très prenantes et donc peu compatibles avec une vie de famille épanouie. Au risque de choquer (mais tant pis), j’estime qu’il vaut mieux qu’ils n’aient pas d’enfants plutôt que d’en avoir et de s’en occuper quand ils n’ont rien de plus important à faire. Je préfère juger un homme politique sur ses résultats, plutôt que sur sa progéniture dont je n’ai que faire ! Macron pourrait avoir 5 enfants que ça ne me le rendrait pas plus sympathique pour autant.

  12. France-org

    Bien sur que c’est fondamental. Il leur manque l’essentiel à ces « gens » Macron , Merkel et l’Anglaise détruisent la société et le Monde. Il faut les foutre DEHORS

    1. Niko

      Même s’ils avaient des enfants, ils ne considéreraient pas que c’est essentiel. Leur carrière passerait toujours avant.
      De plus, de nombreux hommes politiques particulièrement nuisibles ont eu des enfants : Mitterrand, Giscard, Chirac, Sarkozy, etc. Croyez-vous vraiment que ça les a empêchés de détruire la société et le monde ?

      1. pikachu

        Niko, votre dernier argument n’est pas valide parce que vous confondez condition nécessaire et condition suffisante.
        Je veux bien vous accorder qu’avoir des enfants n’est pas une condition suffisante, cela reste une condition nécessaire.

          1. pikachu

            Parce que quelqu’un qui décide sciemment de ne pas faire d’enfants exprime un engagement ou une vision de la vie profondément antisociale.
            Il dit ainsi que l’altruisme n’est pas une valeur pour lui mais qu’il est d’abord et avant tout centré sur sa propre personne.
            Une personne centrée sur elle-même et qui n’est pas altruiste peut être ingénieur, architecte, informaticien mais pas psychologue-clinique, éducateur, ou encore représentant du peuple.

  13. palimola

    Pour certains et certaines il est salutaire pour la société qu’ils ne se reproduisent pas car les chats ne font pas des chiens !

    1. Niko

      Oui, et cela évite au moins qu’ils les recasent partout. Bien souvent d’ailleurs ils deviennent des parasites comme leurs parents !

  14. Grain de riz

    Moi,je ne suis pas d’accord avec beaucoup de choses qui ont été dites.
    Pour n’en citer qu’une petite partie.
    D’abord,cette obsession de la reproduction est surtout religieuse,très marquées chez les musulmans et les juifs,et un peu moins chez les chrétiens.Mais il faut rappeler que on est dans un état laïque.
    Les animaux auraient un instinct de reproduction pour maintenir l’espèce.Et ce serait pareil chez l’être humain.Cela n’est pas démontré,ni pour les animaux,ni pour les êtres humains.Ce qu’on sait pour les animaux,c’est qu’il y a une tendance à avoir une activité sexuelle,et cette activité à pour conséquence fréquente la reproduction,et la reproduction est indispensable pour maintenir l’espece,mais il n’est pas prouvé que les animaux auraient conscience de maintenir l’espèce.Et d’ailleurs pourquoi ils voudraient maintenir l’espèce?Quand on voit comment les animaux se comportent envers leurs congénères,on peut avoir plus que des doutes! La notion d’espece est un concept humain,les animaux s’en foutent royalement.Il ne faut pas reporter sur les animaux nos propres idées.
    Les êtres humains font des enfants,souvent par envie,souvent par accident,parfois par idéologie religieuse,par tradition culturelle,parfois pour maintenir leur entreprise en marche,parfois par peur de la mort,ils ont l’idée d’être éternels en faisant des enfants.Et chez l’être humain,la sexualité à bien d’autres fonctions que le seul besoin reproductif.De plus l’idée de descendance n’est pas toujours en ligne directe,il y a beaucoup de pays,même en Europe,ou la descendance c’est aussi les nerveux et nièces(particulierement en Italie).
    En France les familles avec enfants sont très aidées par la collectivité,moins d’impôts,allocations familiales,pensions de réversion,la liste est très longue,et tout cela est financé proportionnellement plus par les gens qui n’ont pas d’enfants,qui paient les impôts plein pot,les impôts locaux pour financer les lycées,les pensions de réversion des mères au foyer…Mais,ideologiquement et electoralement,on peut taper sur les çelibataires et les gens sans enfants.Après on s’étonne que de plus en plus de jeunes européens célibataires partent à l’étranger pour gagner plus sans travailler plus.Ils n’ont pas envie d’être les dindons de la farce,et en plus des boucs émissaires.
    On peut,c’est vrai,penser que les gens qui ont des enfants pensent d’avantage à l’avenir du pays,on peut donc d’avantage leur faire confiance.Mais,dans les faits,c’est loin d’être évident.On voit des hommes politiques ayant eu des enfants,et qui ont géré la Françe d’une façon pas super.On voit des jeunes qui ont des enfants,et qui n’ont toujours pas compris les dangers de l’Islam.On voit de jeunes qui ont des enfants,et qui ne trient meme pas leurs ordures,qui roulent en Diesel,qui font sans arrêts des voyages en avions pour aller voir des conneries …En fait il faudrait faire une étude statistique pour savoir si le fait d’avoir des enfants est très corrélé avec des comportements positifs pour l’avenir des membres des autres familles.Moi, j’en suis pas certains,les familles fonctionnent souvent en circuit ferme,ce qui est dehors ne les intéresse pas du tout.

    1. pikachu

      Idem, vous ne faites pas la distinction entre condition nécessaire et suffisante : il ne suffit pas de faire ou d’avoir fait des enfants pour être quelqu’un de bien, mais choisir de ne pas avoir d’enfants est problématique (j’ai bien dit choisir, ne pas avoir le choix, c’est une autre histoire).

Comments are closed.