Hommage à André Dufour, un vrai résistant, qui combattit le nazisme, puis l’islam


Hommage à André Dufour, un vrai résistant, qui combattit le nazisme, puis l’islam

Je tiens à relayer sur RR ce bel article d’hommage à André Dufour, avec qui j’ai échangé et travaillé pendant des années… Un homme comme on n’en fait plus. Il va nous manquer…

Christine Tasin

 

J’ai appris, il y a quelques jours, le décès d’André Dufour, à l’âge de 94 ans. Je l’avais rencontré  pour la première fois il y a plus de dix ans. Il était alors une des plumes les plus appréciées du site LibertyVox auquel il consacrait de nombreux articles, en compagnie de la regrettée Anne-Marie Delcambre. C’était une époque où Fdesouche n’existait pas et où le simple fait de parler de l’immigration et de l’islam vous valait l’étiquette infamante de « nazi » ou « d’extrême droite », ce qui n’a pas beaucoup changé… sauf qu’à présent, nous sommes plus nombreux à le faire.

À cette époque, notre regretté ami Roger Heurtebise (de son vrai nom Dominique Cadorin) avait fondé un site, France-Échos, avec des rubriques désopilantes comme celle de l’imam Grouik Grouik ou le Cochon Halal. Mais en 2007, épuisé, il avait arrêté ce site. Et ce fut l’arrivée de Riposte Laïque, qu’il rejoindra rapidement.

Il ne faudra jamais oublier ces pionniers du combat contre l’islamisation de notre pays, qui prirent à l’époque beaucoup de coups. Participaient également à cette bataille quotidienne d’autres sites qui tenaient souvent par le volontarisme d’un ou deux militants, comme Bivouac ID ou, justement, LibertyVox.

Ce site vient de lui rendre un bel hommage.

http://libertyvox.com/article.php?id=541

Dans le contexte où j’avais lancé Riposte Laïque et où notre premier combat avait été pour défendre Fanny Truchelut, j’avais rencontré André Dufour à plusieurs reprises, dont une fois en compagnie de la propriétaire du gîte des Vosges. André Dufour, c’était son nom de résistant.

Il m’avait raconté de nombreux souvenirs de cette période agitée des années 1940 et multipliait déjà les comparaisons historiques entre les collabos de ces années-là, qui fricotaient avec les occupants, et ceux d’aujourd’hui, soumis à l’islam. C’était plus difficile à dire à l’époque que maintenant, il n’y avait pas eu l’Apéro saucisson pinard, les Assises sur l’islamisation et nombre d’initiatives qui ont fait tomber les masques.

Il avait, comme Anne-Marie Delcambre, dans ces années-là, connu les bureaux de la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne (BRDP), ce qui n’avait pas l’air de l’avoir ému outre mesure. Il ironisait sur les lois dites antiracistes et sur le coup de la haine contre les musulmans.

Il était d’une érudition exceptionnelle, savait dire avec une grande simplicité des choses fondamentales et était d’une grande humilité. Il n’avait pas son pareil, en deux phrases, pour démonter les fausses vérités de l’ennemi.

André était un vrai résistant, car toute sa vie, de sa prime jeunesse à ses dernières années, il s’était opposé aux trois totalitarismes qui menaçaient nos libertés publiques : le nazisme, le communisme et l’islam. Ils sont fort rares ceux qui peuvent se targuer d’avoir mené ces trois combats essentiels.

Pour ceux qui ont envie d’écouter cet homme exceptionnel, aussi bon à l’écrit qu’à l’oral, vous pouvez savourer cet entretien, donné au site LibertyVox en 2011, où, durant une heure, il expose sa vision du monde et ses souvenirs, depuis les années 1940 jusqu’aux années 2010.

http://www.libertyvox.com/files/LibertyVox_Andre_Dufour_ITW_par_SR_111223.mp3

Ses paroles doivent paraître assez classiques pour tous ceux qui lisent Riposte Laïque depuis des années. Mais dire les choses telles qu’il les énonçait, à cette époque, était exceptionnel. Si on veut faire des comparaisons, c’est aussi fort que de réclamer, en 2018, l’interdiction de toute visibilité de l’islam et la remigration de tous ceux qui se réclament de lui et des lois de la charia.

André Dufour possédait une plume exceptionnelle et je regrette vraiment qu’il n’ait pu publier que six articles sur Riposte Laïque.

https://ripostelaique.com/author/Andre-Dufour

En 2009, nous étions à l’époque de Durban 2, il avait administré une magistrale leçon historique à Caroline Fourest et aux prétendus défenseurs de la paix, la comparant à Marcel Déat après Munich, en 1938.

https://ripostelaique.com/Quelques-rappels-historiques-d-un.html

Il avait également vivement réagi, en 2010, à la première menace judiciaire que connaissait Riposte Laïque, de la part du maire socialiste de Trappes, Guy Malandrain.

https://ripostelaique.com/Trappes-ouverture-de-la-chasse-aux.html

En 2010, il avait osé s’interroger sur la compatibilité entre l’identité nationale française et l’islam.

https://ripostelaique.com/notre-identite-nationale-est-elle.html

Puis, il avait exprimé son ras-le-bol de la cause palestinienne.

http://libertyvox.com/article.php?id=422

Dans cet article, avec toujours de nombreuses références historiques, il étrillait les délateurs de gauche.

https://ripostelaique.com/les-pagures-des-diversitaires.html

Puis, il avait disserté sur le non-dit du mot « jeune » de la part des Tartuffe du politiquement correct.

https://ripostelaique.com/le-mot-jeune-symbole-des-nouveaux.html

Sur LibertyVox, parmi ses articles mémorables, il s’était indigné contre les pratiques de Prochoix et de celles qu’il appelait les Caroline, Brancher et Fourest.

http://www.libertyvox.com/article.php?id=261

Il avait parlé de l’AFP et de ses journalistes comme des égouts de la désinformation.

http://www.libertyvox.com/article.php?id=365

Il avait parlé de « souteneurs » pour qualifier ces journalistes qui, tous, comme un seul homme, avaient signé une pétition en faveur de Charles Enderlin.

http://www.debriefing.org/26578.html

Notre amie Elisseievna, en 2010, lui avait rendu un vibrant hommage, pour répondre à ceux qui le salissaient.

http://elisseievna.blogspot.com/2010/01/andre-dufour-un-vrai-resistant-et-un.html

Dans ces années-là, il avait pointé du doigt la manière honteuse avec laquelle Geert Wilders avait été abandonné par l’Occident

Le Sacrifice de Geert Wilders par André Dufour

Je recommande, dix ans plus tard, à nos lecteurs de prendre leur temps et de bien relire la qualité de cette plume exceptionnelle, qui incarne une époque où bien rares furent ceux qui, comme André Dufour, combattirent le nazisme quand ils étaient jeunes et l’islam quand ils étaient sur leurs vieux jours.

Qu’André Dufour repose en paix, et que nous sachions nous inspirer de cet homme exceptionnel pour continuer le combat pour la survie de notre civilisation.

https://ripostelaique.com/hommage-a-andre-dufour-un-vrai-resistant-qui-combattit-le-nazisme-puis-lislam.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


8 thoughts on “Hommage à André Dufour, un vrai résistant, qui combattit le nazisme, puis l’islam

  1. Poum

    « Venez me chercher » personne ne bougera car:

    -La moitié du pays sous anti-dépresseurs, anxiolytiques, benzodiazépine, neuroleptiques, opiacés etc., etc.
    -Une majorité du pays à recours à des stupéfiants illicites pour « tenir le coup ».
    -En moyenne 4 heures de télé mainsteam par français, avec pour certains une télé dans chaque pièce, BFM, Pujadas et autre guignoleries H24.
    -Tissus social en charpie : le message subliminales des médias : éliminez vous les uns les autres (The Voice/télé-réalité/Kho Lanta etc etc) et culture de la compétition à outrance. Sans parler des jeux vidéos. Les gens n’ont jamais été aussi malveillants avec leur prochain.
    -Paupérisation / acculturation des masses : On ne sait plus ni lire, ni écrire, ni compter ni… nager (550 noyades cette année dont 125 décès, du jamais vu.)
    -Niveau de l’éducation bien plus désastreuse que ce que disent les statistiques : comment un ignorant peut-il se révolter ?
    -Consommation d’alcool a son plus haut niveau historique, en particulier chez les jeunes
    -Par peur de disqualification sociale, de marginalisation, de perte d’emploi, de sortie de route de la norme assénée par les médias, le show bizz, aucune contestation publique ne transpire.
    -Toute tentative de dissidence est assimilée à du « fascisme », avec les conséquences qui vont avec : la pensée unique fait son œuvre à plein régime.
    -Corruption massive des élites (corruption surtout intellectuelle, à la limite leur enrichissement personnel c’est rien à côté de leur malhonnêteté), etc etc.

    Croyez vous qu’un tel peuple peut encore se soulever ? Réellement ? Sérieusement? La dictature à de beaux jours devant elle

    1. Yann Kempenich

      Une dictature peut-être pas mais un totalitarisme mou, sans doute. Plus dangereux car au programme flou, aux acteurs changeants, sans armée et sans armes, protéiforme, s’auto-alimentant avec l’argent public. Donc très difficile à combattre.

      Votre description de la France est très réaliste.

  2. CulteAthee

    Et pourtant, de plus en plus je débas dès que je peux avec tout public, je reste calme, courtois et articulé, et je sens que le vent contraire est moins, fort, à court d’argument quand il ne fait qu’étiquetter car reconnait une réflexion non formatée. Les gens se documentent, réfléchissent, subissent dans leur chair, les méfaits de l’islamisation, et je sens cuver un grondement sourd qui viendra bientôt laver notre affront. Courage. Votez patriote.

  3. Conan

    Tout à fait d’accord, mais y aura-t-il des jeunes pour prendre le relais ?…
    Cet homme avait l’expérience d’un certain vécu, alors que nos jeunes sont dotés d’une base de données complétement erronée diffusée par des militants-enseignants et nos TV publiques que nous rémunérons avec nos impôts, lesquels ne font qu’augmenter…
    Et on sait comment fonctionne un logiciel farci de données erronées …
    Il faut absolument diffuser ce blog journalier dont les infos de 1ère main sont, pratiquement toutes, absentes de la presse quotidienne !!…

  4. SarisseSarisse

    Respect.
    La relève, voilà l’espoir.

    Je me demande si d’ailleurs la France périphérique décrite par le géographe Guilly ne sera pas demain le nouveau Maquis.
    Cette France a quitté les banlieues, les zones urbaines sensibles pour se mettre au vert mais ça ne durera pas, car ceux qui tiennent ces banlieues bougent aussi et l’Etat veut en plus disperser les migrants dans les campagnes, les Campagnole si chers à un Gérard Combaz.
    Alors il faudra constituer des bases autonomes durables, de nouvelles solidarités, une capacité à la vigilance collective et une capacité accrue à la Résistance.
    Ces bases devront se liguer ensemble comme des maquis opérant une jonction pour aller à la reconquête du pays.
    Nous devrions prendre exemples sur ces peuples divisés qui comme les grecs anciens devant les armées et la flotte perse ont fait taire leurs querelles pour barrer la route et chasser une menace commune.
    Les résistants doivent se compter et se réunir pour constituer une Résistance et faire de cette Résistance une Reconquête.
    Ce n’est pas gagné tant le degré d’abrutissement des masses est grand, mais il faut garder cet espoir.

  5. frejusien

    La manipulation qui vient du haut est bien expliquée, la soumission de toute l’europe à l’islam, à l’OCI, aux muzz de l’ONU aussi, la ruine de l’enseignement, le noyautage des media,

    Mais que penser des individus qui prennent d’eux-mêmes cette direction avec une virulence , un entêtement et un aveuglement acharnés ??

    Si toute la population était contre, pourraient-ils agir aussi facilement ?

Comments are closed.