Médine pourra-t-il chanter tranquillement le djihad au Bataclan ? Attentisme ou mobilisation ?


Médine pourra-t-il chanter tranquillement le djihad au Bataclan ? Attentisme ou mobilisation ?

L’émotion suscitée en juin par l’annonce de l’ignoble profanation du Bataclan est retombée et les réseaux sociaux n’évoquent presque plus ce sujet comme si on s’était résigné à l’infamie. Dans ce contexte, une interdiction parait de plus en plus improbable et si nous ne parvenons pas à mobiliser nos compatriotes, l’honneur de la France et sa faculté de résistance seront définitivement ruinés.

           De son côté, Médine poursuit sa marche conquérante et ses spectacles font l’évènement dans les villes où il se produit devant des publics enthousiastes. Il arbore à présent une tunique avec une cible pour se présenter comme la victime  d’un fumeux projet d’attentat. Pour la collabosphère, la cause est entendue : “il faut sauver le soldat Médine menacé par les fachos” et les soirées des 19 et 20 octobre affichent déjà  complet au point qu’une troisième est envisagée pour répondre à la demande !

          On prévoit de saisir les corps constitués pour exiger une interdiction des concerts mais les chances de succès de cette démarche paraissent incertaines. Les autorités sont en effet tétanisées par le  risque d’une révolte des banlieues. Par exemple, les informations qui filtrent peu à peu révèlent que l’ahurissante visite de Hollande au chevet de Théo a eu pour motif  le souci d’apaiser les « jeunes » à un moment où les services jugeaient qu’une émeute était imminente. Le pouvoir sait qu’il faudrait recourir à l’armée pour rétablir l’ordre face à des insurgés fanatisés par la propagande islamiste et disposant d’armes en abondance. Pour Macron, cela reviendrait à renoncer à sa vision multiculturelle et à sa politique d’apaisement vis-à-vis de l’islam.

 

          Une interdiction étant désormais improbable, la société civile doit se mobiliser et si un conflit en résulte, ce sera l’occasion d’en finir avec la situation déplorable que nous subissons depuis plus de  quarante ans. Mais ici encore, ne nous berçons pas d’illusions. L’ampleur de la riposte dépendra de la position adoptée par les grands partis qui partagent notre émotion. Je pense donc  qu’il convient d’intervenir auprès des dirigeants du RN, de LR et de DLF pour qu’ils appellent leurs troupes à s’opposer à ce monstrueux sacrilège. Dans de telles circonstances, les tergiversations et les calculs politiciens ne sont pas concevables. Pour ces partis, ce sera leur heure de vérité face à l’opinion.

 

Pour le moment, un seul point est acquis. Nous serons un certain nombre devant le Bataclan les 19 et 20 octobre, face à la déferlante des banlieues. Nous prendrons le risque de nous faire égorger sur place mais on ne peut pas se résoudre à vivre sans honneur.

 

Note de Christine Tasin

Il est évident que nous ne resterons pas les mains dans les poches, nous sommes en train de travailler à une ou des actions les 19 et 20 octobre prochain, adhérents de RR, lecteurs de Résistance républicaine et de Riposte laïque, Résistants et patriotes, réservez vos deux soirées.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Gerard Pince

Président de Free World Academy, économiste et romancier


34 thoughts on “Médine pourra-t-il chanter tranquillement le djihad au Bataclan ? Attentisme ou mobilisation ?

  1. Massilia

    Le public de ce Médine est aussi constitué de faces de craie non ?
    alors puisqu’il a un succès fou c’est que nous sommes déjà tombés bien bas.

    S’opposer à ces spectacles et passer pour les vilains fachos et faire passer le propagateur de haine et de violence Médine pour une victime…à quoi bon ?

  2. claude t.a.l

    C’est bien d’en parler le plus souvent possible, de cette ignominie de  » concert  » prévu au Bataclan.

    C’est dans 2 mois, cette saloperie !

    1. Soudibor

      Et c’est qui les propriétaires du Bataclan pour accepter une saloperie pareille ?
      Honte à eux ! Quels pourris !

  3. Ben Hur Marcel

    « Les autorités sont en effet tétanisées par le risque d’une révolte des banlieues. Par exemple, les informations qui filtrent peu à peu révèlent que l’ahurissante visite de Hollande au chevet de Théo a eu pour motif le souci d’apaiser les « jeunes » à un moment où les services jugeaient qu’une émeute était imminente »
    Après tout, s’il faut qu’il y ait des émeutes pour crever l’abcès, pourquoi pas? Une émeute, ça se provoque facilement!

  4. claude t.a.l

    En réponse à la note de Christine :

    Il faut commencer bien avant le 19 octobre .

    Au moins une semaine avant. Tous les jours.

    Sinon, le 19 et le 20 , saturation de flics. ( peut-être même que Benalla reprendra du service, ces jours là )

    On gueulera dans notre coin, comme des cons !
    Pendant le  » concert  » !

  5. PUGNACITÉ

    Les patriotes ne pourront aucunement accepter une telle provocation.
    Une mobilisation est indispensable.
    Néanmoins je suis très étonnée des réactions ou plutôt du manque de réaction de nombreuses familles de victimes…

    1. Soudibor

      Oui, et les avocats des associations de victimes du terrorisme, qu’est-ce qu’ils font ? Et pourquoi ne portent-ils pas plainte contre les propriétaires du Bataclan, pour insultes et outrage aux victimes ??

  6. frejusien

    Si des grands partis politiques ne participent pas à cette manifestation, il ne restera que quelques dizaines et encore de RR et RL Paris,

    je me permets de vous demander si vous avez contacté Marine et DAignan, d’autre part, qu’en pense Laurent Wauquiez ?

      1. Hollender

        J’habite à 200 km et j’ai 72 ans…… Mais si la sciatique me fout la paix, j’y serai le 19.
        Comme mon père et mes grands pères qui sont montés au front

  7. clairement

    Nous connaissons la lâcheté de certaines autorités administratives de l’état et leur évaluation foireuse des situations.
    Toutefois il est tout à fait recommandé de prévenir et d’exercer une pression sur les appareils politiques pour les pousser à faire des déclarations dans les médias. C’est un premier pas.
    Par ailleurs je ne serais pas mécontent que l’armée, LES GENDARMES par exemple soient conviés par défense du sentiment national et patriotique, eux qui saluent le drapeau régulièrement, à intervenir au côté des patriotes qui se trouveront sur place pour montrer la détermination des forces de notre pays à imposer nos valeurs. NOTRE COMBAT EST JUSTE

  8. joc

    bon trêve de plaisanterie,vous connaissez le déversement de fumier, de lisier, et pire d’huile de vidange qui a l avantage de brûler au cas ou, ou tout simplement faire partir cet établissement en fumée afin que l âme de nos victimes monte jusqu au ciel……
    le gaz sarin étant interdit, nos politicards collabos inexistants,la police et la justice aux ordres, faut trouver des solutions merde alors!!!!!!!!

  9. Machinchose

    et Benalla dans tout ça??

    l’ Icare déchu qui s’ est brulé les ailes en ayant voulu approcher le Roitelet de trop prés …………
    je veux féliciter, malgré ma distance a leur encontre, ces grands commis de l’ Etat qui ont finalement réussi a lui faire la peau… 😆

    la petite racaille de banlieues n’ a pas réussi a s’ arrêter, croyant s’ élever encore plus…ivre de pouvoir et de complaisances…….. l’ Arabe dans toute sa splendeur….

    un Armand du Plessis c’était tout de même une autre classe….inatteignable pour ces gens, a peine justes bons a etre des Concini bronzés……….

  10. Boronlub

    Très bonne idée les camions de fumier, et pourquoi pas quelques camions de vidangeurs … J’espère qu’on pourra trouver des volontaires pour en amener (et prendre position à l’avance, sinon notre état collabo va envoyer les CRS pour les déloger).
    Je me demande ce qu’en pensent des José Bové et autres ZADistes. J’ai bien l’impression que la plupart sont rangés du côté des internationalistes?

    1. frejusien

      Il faut vidanger bien avant l’heure du concert, car il y aura surement des flics en faction pour protéger la starlette,
      ça prendra un certain temps à nettoyer

    2. bernard

      on peut aussi préparer des bidons 10L ou 20L avec du purain d’ortie facile à faire : mettre des orties dans ces bidons 1 à 2 mois avant … puanteur garantie

  11. Cril17

    Si je peux me permettre, merci aux élites parisiennes qui ont acquis une légitimité certaine de bien définir un objectif … selon les règles universelles du management, en sachant que nous n’avons pas droit à la moindre erreur de discernement, avant et pendant l’action …

    PS : à l’attention de Laurent Dewoillemont qui évoque la question stratégique de l’objectif recherché par RR dans sa tribune du jour  » Je suis catholique et je rejoins le combat de RR contre l’islamisation de la France  »

    http://cril17.eu/allons-chercher-macron-avant-le-19-10-2018-20-h-00-au-plus-tard-3-maj-21-08

  12. Fortunino

    Le 19 octobre, il sera beaucoup trop tard pour agir. La police aux ordres du gouvernement sera massivement déployée sur place depuis plusieurs jours.
    Concernant les élus RN / LR / DLF etc. , il n’y a rien à attendre d’eux. Au mieux, ils se fondront d’un communiqué d’indignation blablabla et c’est tout.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Non, ne partons pas vaincus.

      La démonstration de ce fanatique au Bataclan est une honte absolue.

      A nous de faire savoir que, CHEZ NOUS, nous ne laisserons pas faire.

      Il reste quand même en France une grande majorité de Français dignes : à nous de les rallier !

  13. durandurand

    Exactement ,tous ceux et celles qui ont « face de bouc  » , « touitter » , snapchat , et autres réseaux sociaux , avertissent leurs contacts et ainsi de suite , malheureusement je n’utilise aucuns  » résos socios » . j’en parle autour de moi, mais vu le peut d’enthousiasme ,ce n’est pas gagner !

  14. Cril17

    Esquisse de contribution s’il m’est permis de participer à votre réflexion à haute voix :
    Dans l’hypothèse toujours en cours où le concert serait maintenu, et si on s’oriente vers une manif visant à l’empêcher, il y aura donc confrontation avec le public qui a déjà réservé ses places et celui qui sera rapidement appelé en renfort ; dans ce cas s’il se constitue une  » cellule nationale de patriotes  » – ( ou toute autre appellation à votre convenance et/ou à celle des membres d’envergure nationale qui en feront partie et se mobiliseront dans les prochains jours pour piloter l’opération ) – il me semble évident que l’une des premières conditions sine qua non pour construire un projet quel qu’il soit sera d’enregistrer l’adhésion SPONTANEE de membres des forces de police, de gendarmerie, de CRS et de l’armée, au mouvement de refus de l’humiliation que serait l’ignominie de la tenue de ce concert. Comme cela a déjà été écrit ici dans un commentaire précédent, l’absence de toute réaction spontanée – [ sans aucune sollicitation préalable de RR et/ou de membres la cellule évoquée ci-dessus ] – de la part des forces armées de tous ordres condamnerait ses officiers et sous-officiers de quelque niveau que ce soit à poursuivre leur mission au service de la République dans le plus total déshonneur …
    Qui vivra verra !

Comments are closed.