Schiappa encourait 5 ans de prison et 300 000 euros d’amende : la CNIL passe l’éponge


Schiappa encourait 5 ans de prison et 300 000 euros d’amende : la CNIL passe l’éponge

Allez expliquer ensuite au pauvre quidam qui mange des patates à longueur d’année pour payer les amendes dues à des condamnations qu’il y a une justice.

Schiappa la glandeuse  payée pour écrire des livres, tweeter et parader dans les médias était donc poursuivie je ne sais sous quel chef, peut-être abus de pouvoir, prévarication, collusion d’intérêts… le service de presse de son secrétariat d’Etat ayant fait la pub de son livre en envoyant une invitation à une dédicace de la donzelle à tous les journalistes.

 

Cet événement était organisé à l’occasion de la sortie du livre de la secrétaire d’Etat, intitulé Si souvent éloignée de vous, qui compile des lettres écrites à ses deux filles. Ce message qui tranche avec les habitudes des cabinets, qui font rarement la promotion du livre de leurs ministres, rappelle Le Parisien.

« Les dispositions qui s’imposent »

Pourtant, selon l’association anticorruption, il est précisé dans cet ouvrage que « ce livre n’est ni une communication gouvernementale ni un bilan d’action politique, mais un récit purement personnel, partiel et parfois romancé. Les propos tenus ici n’engagent que leur auteure. »

Anticor a décidé de saisir les autorités compétentes en la matière, à savoir le Premier ministre et la présidente de la Cnil, Isabelle Falque-Pierrotin.

« Dans ces conditions, il est évident qu’il revient à l’autorité hiérarchique du fautif de faire respecter les obligations qu’elle contient. Nous vous demandons donc de prendre les dispositions qui s’imposent », écrit l’organisation à Edouard Philippe dans une lettre publiée sur leur site.

La Cnil a clos sans poursuites la plainte concernant une invitation à une dédicace du livre de Marlène Schiappa envoyée en mai par le service de presse de son secrétariat d’État, a-t-on appris vendredi auprès de l’association Anticor, qui l’avait saisie. «L’incident résultant d’une erreur commise de bonne foi et étant isolé, je vous informe que je procède à la clôture de votre plainte», écrit la Commission nationale de l’informatique et des libertés dans une lettre rendue publique par l’association anticorruption.

Estimant que cette initiative servait des fins personnelles et était contraire au Code pénal, Anticor avait saisi la Cnil et le Premier ministre le 27 mai. Depuis, la Cnil a clos le dossier sans poursuites.

Détournement du fichier de journalistes pour la promotion d’un livre

« On a utilisé le fichier et les moyens de l’État. Cela pose un problème pénal, de  » détournement de finalité de fichier  » (délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende), mais aussi un problème déontologique », avait expliqué à l’AFP son président Jean-Christophe Picard.

Las, la Schiappa est exonérée de toute faute et de toute condamnation. C’est une simple maladresse d’une employée qui ne savait pas, la pauvre chérie, qu’il n’est pas normal qu’un Ministère fasse de la pub pour le  livre personnel d’un Ministre…

La Cnil a clos sans poursuites la plainte concernant une invitation à une dédicace du livre de Marlène Schiappa envoyée en mai par le service de presse de son secrétariat d’État, a-t-on appris vendredi auprès de l’association Anticor, qui l’avait saisie. «L’incident résultant d’une erreur commise de bonne foi et étant isolé, je vous informe que je procède à la clôture de votre plainte», écrit la Commission nationale de l’informatique et des libertés dans une lettre rendue publique par l’association anticorruption.

https://www.20minutes.fr/paris/2322075-20180817-promotion-livre-schiappa-service-presse-ministere-cnil-passe-eponge

Une seule chose rassurante là-dedans c’est que l’impopularité de la Schiappa va croissant et que la décision de la Cnil ne va pas arranger les choses…

 

Par contre, on peut parier que la plainte de Schiappa sera instruite, elle, et que les condamnations et amendes vont tomber…

https://www.closermag.fr/politique/insultee-et-menacee-de-mort-marlene-schiappa-porte-plainte-861181

 

Un air de 1789 flotte sur Macron et ses Ministres…

La nuit du 4 août, ils connaissent ?

L’abolition des Privilèges, ça ne leur dit rien ?

Bon sang, va falloir restaurer la guillotine…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Schiappa encourait 5 ans de prison et 300 000 euros d’amende : la CNIL passe l’éponge

  1. Brocard

    …..la Commission nationale de l’informatique et des libertés…..Corrompue ? Il semblerait bien que oui !!!! La France perd des points tous les jours dans le classement des pays les plus corrompus !
    Le Figaro : « La France se classe au 23eme rang, comme en 2015. Néanmoins, si l’Hexagone ne recule pas au classement, sa note baisse, avec un score de 69/100, contre 70 en 2015. »

    1. Chardon26

      On est bien les champions même de la corruption.
      « Le gouvernement qui se disait irréprochable est en fait celui de tous les vices ».

  2. La moutarde me monte au nez

    Suivant que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendrons blanc ou noir.
    La révolution n’a rien changé, les privilèges sont toujours là, en pire.
    Aujourd’hui on traque les flics qui font leur travail et on relaxe les racailles.
    Je suis fort aise de savoir que cette salope est au dessus des lois, comme sont enfoiré de patron.
    Pour ma part, on ne m’a jamais fait grâce du moindre centime d’impôt,de taxes sur salaires, de cotisations URSSAF et assedic, etc…
    ni remise de la moindre contravention
    Ce sera toujours pareil.
    Il y aura toujours les cons qui payent et vont se faire casser la gueule et les salauds qui profitent et se planquent.
    Il faudrait reprendre la révolution là où elle s’est arrêtée et combler les lacunes.

    1. Y ennamarre

      Pourquoi employez vous le mot ELITE? Je pense définitivement qu’elle n’est pas du tout représentative de cette partie des Français devenus trop rares.

      1. Joël

        Corruption, escroqueries, détournements, etc. demande une certaine maîtrise des lois et des réseaux de connaissances. Dans ce sens-là, on peut effectivement parler d’élites.

        1. d

          bof ! ce n’est pas une obligation du tout ! maitrise des lois ..oui ce sont des élus ( et encore, parfois même pas !!) jamais je ne les appellerais élites , je ne ai jamais fait ! Certains se comportent comme des rois parce que nous nous comportons comme des sujets !! Ils sont à notre service et a celui de la Nation alors on peut , on doit être correct , d’égal à égal , et tout se passera bien ! le problème est que nous sommes déférents devant eux ! pas une obligation !

  3. jojo ( le plombier )

    On en revient pas de vivre si heureux dans un si beau petit pays qui fonctionne si bien avec de grands et beaux principes que le monde entier devrait encore nous envier s’il n’était devenu ce qu’il est devenu . … Mais ne nousplaignonspas il y a des super bombasses qui écrivent des livres et de grandspresidents et puis aussi des députés en marche  » aux petits oignons « 

  4. clairement

    …surtout qu’il me semble que les seuls intérêts littéraires de cette gourdasse tournent autour de ce qu’elle a découvert quand elle était petite fille et qu’elle n’a jamais pu dépasser : LE SEXE ! …mais au delà de la confusion de la fonction pénalisable avec laquelle Marlène a essayé de nous filouter, ça valait peut être pas la peine de relever

  5. frejusien

    Comme pour toutes les entourloupes de la clique maqueron, il n’y a pas matière à poursuivre….
    des erreurs de jeunesse, mon cher monsieur, même quand on a cinquante ans comme Ferrand, il faut comprendre, chez eux l’adolescence se poursuit tardivement

  6. Charles Martel 02

    Démonstration éclatante du fait que la France est devenue une véritable république bananière.. Comme beaucoup de pays islamique d’ailleurs..

  7. Malou30

    Ce qui prouve que Benmakroud 1er et ses sbires de ministres n’ont que le plus grand mėpris pour la France et les français, ils conchient sur nous à longueur de journėe grâce aux crétins qui les ont portés au pouvoir……

  8. Charles Martel 02

    Et comme toujours c’est pas la faute a la Schiappa mais à l »employée, au bas de l’échelle, cette « idiote de sans dents » qui malencontreusement a fait une erreur en toute bonne foi… quand ces connards de politicards font une connerie ils s’arrangent toujours pour faire porter le chapeau au pauvre couillon qui bossent pour eux

Comments are closed.