Terrible témoignage des parents d’Angéla, 13 ans, assassinée par un terroriste musulman


Terrible témoignage des parents d’Angéla, 13 ans, assassinée par un terroriste musulman

C’était il y  a un an. Une voiture-bélier a foncé sur une pizzeria à Sept-Sors, tuant Angela   et blessant de nombreuses personnes, dont son petit frère de 4ans, resté 4 mois à l’hôpital après l’attentat….

Le conducteur, qui s’en est sorti indemne, plaide la tentative de suicide… et l’acte de terrorisme n’est pas reconnu, ce qui rend fous les parents d’Angela, déjà fous de douleur.

Pour rappel :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/15/morte-de-la-pizzeria-le-musulman-avait-une-kalach-dans-la-voiture-mais-il-voulait-juste-se-suicider/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/16/pizzeria-de-sept-sorts-une-personne-elevee-selon-les-moeurs-francaises-ne-se-suicide-pas-ainsi/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/25/le-chat-crucifie-et-le-djihad-contre-les-chiens-emouvront-ils-plus-que-la-fillette-ecrasee-dans-la-pizzeria/

Les parents, défaits, crucifiés, doivent, en sus, se battre pour que la visée terroriste de l’attentat soit reconnue. Une honte absolue.

Quel magistrat du Mur des cons ose nier l’évidence ?

 

« On nous a amputés de notre fille » : les parents d’Angela témoignent, un an après le drame à Sept-Sorts

TÉMOIGNAGE – Un an après le drame de Sept-Sorts en Seine-et-Marne où une voiture a foncé sur la terrasse d’une pizzeria tuant une fillette de 13 ans et blessant de nombreuses personnes, les parents d’Angela ont accepté de parler. Une famille brisée mais qui se bat pour faire reconnaître la responsabilité de l’accusé.

« Sa joie de vivre, son sourire, tout nous manque », témoigne la gorge serrée la mère d’Angela. Sa fille a été mortellement  fauchée il y a un an, le 14 août 2017, par une BMW qui a foncé sur la terrasse du restaurant où elle dînait avec ses parents et son petit frère à Sept-Sorts en Seine-et-Marne. Plus d’une dizaine de personnes ont été blessées, dont le père d’Angela et ses deux frères.

Les parents en deuil ont organisé un an après une journée de rassemblement en sa mémoire. Ils se sont confiés aux journalistes de TF1. Ils racontent une reconstruction impossible, tant que la justice n’aura pas été rendue.

Je n’appelle pas ça un déséquilibré. J’appelle ça un attentat » Mère d’Angela

Dans leur chagrin, les parents de la petite Angela ne décolèrent pas. L’enquête semble associer l’acte du Fertois  à un « délire », écartant la piste terroriste. L’homme de 32 ans avait consommé un cocktail de drogues le soir du drame et affirme qu’il souhaitait mettre fin à ses jours. « Il était serein dans la voiture, sa ceinture était attachée, il avait le sourire aux lèvres, il était satisfait de qu’il avait accompli », se souvient la mère d’Angela. « Je n’appelle pas ça un acte d’un déséquilibré. J’appelle ça un attentat ».

Le père et le petit-frère d’Angela ont été grièvement blessés lors cette attaque à la voiture-bélier. Le garçonnet de 4 ans a subi de multiples opérations. « Il a été alité pendant 15 semaines », explique la maman. « On lui a volé son enfance, et on lui a surtout volé sa sœur ». Son plus grand frère a lui été blessé plus légèrement, souffrant d’un traumatisme crânien mais aussi psychologique. « Ça nous a détruits », confie la mère de l’adolescente.

Je me battrai jusqu’au bout Mère d’Angela

Le drame de Sept-sorts laisse derrière lui une famille brisée. Pour les parents d’Angela, le meurtrier de leur fille a agi en pleine conscience. Le conducteur de la voiture a été écroué en attente de son jugement. Il est mis en examen pour meurtre, tentative de meurtre, dégradations par un moyen dangereux et conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Tant que la justice n’aura pas reconnu un acte en pleine de conscience du meurtrier de sa fille, la mère d’Angela martèle : « Je me battrais jusqu’au bout ».

https://www.lci.fr/societe/on-nous-a-amputes-de-notre-fille-les-parents-d-angela-temoignent-un-an-apres-le-drame-a-sept-sorts-2095763.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

40 thoughts on “Terrible témoignage des parents d’Angéla, 13 ans, assassinée par un terroriste musulman

  1. Charles Martel 02

    Malheureusement en France, les FDS sont considérés comme de la chair à mahométan. Nos gouvernants, députés, sénateurs magistrats et autres salopards de leur espèce sont une bande d’ordures, de traites qui baissent lamentablement le froc devant l’islam préférant nous enfumer avec leur déni de la réalité et trouver toutes les excuses a ces assassins islamiste qui tuent des FDS chaque jour… Il est temps que le peuple, le vrai peuple de France trahi, fasse justice lui même..

      1. CulteAthee

        Attention à ne pas faire une overdose de Padamalgame 1000, cela nuit fortement à la santé. Où as tu vu confusion entre « Secte mortifère » et « bande d’assassins potentiels où avérés » dans la remarque de Charles Martel?

  2. denise

    mais pourquoi , à l’instar des associations qui se présentent pour toucher des subsides , à chaque procès, ne se présenterait- on pas pour ces parents ? et les autres !

    1. Charles Martel 02

      Je doute qu’une association constituée de gens qui feraient ce que vous dites recevrait les autorisations nécessaire pour exister de la part de la préfecture. Sans compter qu’elle n’aurait aucune subvention, ces dernières étant réservées à toutes ces assos de merde qui sortent du bois pour défendre de manière inconditionnelle toutes les racailles mahométanes qui nous pourrissent la vie

  3. Annie

    J’envoie toute ma compassion à cette famille détruite pour la vie.
    La presse nous ment continuellement. Il n’y a pas de déséquilibrés, ni de suicides. Ce ne sont que des attentats et assassinats islamistes.

    1. Victoire de Tourtour

      « Islamistes » Il n’y a pas d' »islamistes », il n’y a que des musulmans. Le terrorisme est dans leur ADN, et ce, depuis l’hégire.

      1. François T

        Je suis d’accord avec le fait que cette religion est pourrie par la racine. Le Coran est, en sus d’être le livre le plus chiant et le plus pédant que j’ai jamais lu, un livre de guerre, de haine et d’intolérance. Mais nous ne devons pas nous laisser aller à un amalgame néfaste mettant dans le même panier tous les musulmans. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais lu leurs textes sacrés et, naïfs, croient leurs imams qui leur serinent que l’islam est « une religion-d’amour-de-paix-et-de-tolérance ». Les assimiler, par une généralisation proche de celle utilisée dans un raisonnement raciste, c’est les jeter dans les bras des islamistes, c’est les forcer à se sentir solidaires des actes qu’on leur attribue par cette démarche globalisante. Il faut au contraire leur ouvrir les yeux sur leur immonde « religion ». J’apprécie beaucoup, dans ce sens, les oeuvres de Majid Oukacha, Aldo Stérone, David Wood et quelques autres. Il faut jeter le trouble dans le camp musulman par la discussion et l’argumentation comme on jetterait un brandon dans une motte de foin.

        1. Amélie Poulain

          « Il faut jeter le trouble dans le camp musulman par la discussion et l’argumentation comme on jetterait un brandon dans une motte de foin. »

          C’est un principe mais ce n’est qu’un principe. Si des gens adhèrent à une religion sans en voir lu une ligne ou en croyant bêtement tout ce qu’on leur dit, je ne pense pas qu’ils puissent avoir l’esprit ouvert au point d’être intéressés par discussions ou argumentations qui ne peuvent, au contraire, que les bloquer dans leurs convictions tant elles font partie de la personne elle-même.

          Un exemple : allez dire avec du bla bla et des « preuves » à une personne embrigadée dans une secte (ou une autre addiction) qu’elle se trompe, et vous verrez. Si ça marchait, ça se saurait.

          Ceux qui sont ouverts et aiment lire sont devenus des apostats…. j’en ai connus.

          1. AntiislamAntiislam

            Bonjour,

            Exactement : les musulmans sont maintenus dans leur secte par la terreur de châtiments dans l’au-delà, le flicage permanent, la certitude de l’assassinat par un « frère » s’il la quitte.

            C’est tout cela qui fait que l’islam sera très difficile à déraciner.

          2. François T

            Je suis bien d’accord : il faut viser à leur apostasie en masse. Je connais plusieurs exemples de musulmans qui ont apostasié après avoir écouté des vidéos de Majid Oukacha, d’Aldo Sterone ou de David Wood. Il faut tout faire pour séparer le bon grain de l’ivraie et détruire ainsi de l’intérieur cette « religion ». Cela ne sera pas facile mais si l’Etat cessait de faire la chasse aux « islamophobes » et, non seulement libérait la parole mais lui donnait le maximum de diffusion possible, nous pourrions estimer alors réellement la valeur de la stratégie que je défends. Si, dans des conditions favorables comme celles-ci, cela ne marchait pas, je suis prêt à me ranger sous la bannière d’une stratégie différente.

          3. Amélie Poulain

            @François T

            Vouloir rendre inopérante une religion établie depuis des millénaires…. je crois que c’est un peu l’utopie et en France, nous avons d’autres chats à fouetter il me semble que de s’occuper de convaincre des gens pris dans une idéologie qui n’a rien à voir avec notre Culture et contraire à nos valeurs en plus (je dirais même opposée).

            Nous ne sommes pas les « sauveurs » du monde, il faut savoir reconnaître limites.

            Ceux qui sont devenus des apostats après l’écoute de videos avaient certainement déjà des doutes car sinon, ils n’auraient même pas eu l’idée de s’y intéresser. J’insiste, qui n’est pas prêt ne change pas et cela peut demander des années voire plus ou jamais.

            Vous oubliez une chose importante aussi : nos politiques et les autres dans leur camp ont dans leur entourage voire très proche entourage, des gens adeptes de cette religion et qui n’ont certainement aucune intention de changer voire sont prosélytes et réussissent à influencer.

            Je dirais même qu’à mon sens, c’est une des raisons majeures qui peut expliquer leur complaisance et impossibilité à regarder le problème en face. Et que dire de nos administrations concernées aussi par ces mêmes ancrages empêchant une saine et salutaire réflexion distanciée …..

            Alors, il ne faut pas rêver….

          4. Amélie Poulain

            @FrançoisT

            « mais si l’Etat cessait de faire la chasse aux « islamophobes » »

            Justement vous identifiez le phénomène mais quel en sont les causes ?

            Pour moi, cette dynamique illustre bien le problème que je soulève concernant la question des influences….

          5. Amélie Poulain

            @FrançoisT

            Je dirais même que c’est évident,si les politiques changeaient leur fusil d’épaule (une image) les choses seraient susceptibles d’évoluer positivement non dans une transformation impossible des mentalités mais tout simplement parce qu’il n’y aurait plus d’avancées possibles….

            Car ce sont bien nos politiques qui sont le noeud du problème, l’Islam en fait est secondaire dans la mesure où cette idéologie qui est étrangère à nos mentalités d’Occidentaux n’est rien et partirait chez nous en quenouilles si elle n’était pas nourrie et renforcée par les catalyseurs que sont nos politiques félons et consorts.

            Des Salvini et autres montrent bien que la dynamique peut changer.

          6. François T

            Dans le fond nous sommes d’accord, à part sur le fait que je pense que le rejet de la plupart des musulmans sous prétexte qu’ils sont imbéciles de croire ce qu’on leur dit depuis leur petite enfance et leur amalgame à ceux qui suivent en toute conscience les préceptes de leur « religion » ne peut que renforcer l’islam. S’il faut « diviser pour régner », il faut aussi « convaincre pour anéantir ». De toute manière, tant que cette « religion » (je mets entre guillemets car pour moi elle est beaucoup plus une idéologie visant à endoctriner les guerriers qu’une simple « religion ») subsistera, nous n’aurons pas la paix. Comme une araignée, elle a attendu 14 siècles au fond de sa toile et maintenant que les conditions sont favorables, elle en sort. Et nous n’aurons pas la paix en martyrisant ses adeptes mais en permettant, par une critique libérée des entraves que les politiciens aux ordres du capitalisme mondialisé nous imposent, son auto-destruction, la libération de ce quart d’humanité qui subit son étouffante emprise. Ce qui n’exclut pas de se défendre avec des moyens appropriés contre la violence qu’elle draine.

          7. Amélie Poulain

            @FrançoisT

            J’ai beaucoup discuté et ai eu des amitiés avec des musulmans mais je ne vois pas comment convaincre pourrait changer les choses,c’est là que nous divergeons, ce serait une démarche vaine (cf l’exemple des sectes).

            Vous croyez que vous auriez pu convaincre les Nazis que ce qu’ils faisaient n’étaient pas bien ?….. Certains ont fini par s’en rendre compte mais à l’expérience et par le vécu, pas par des leçons de morale imposées.

            Déjà ces musulmans devraient être capables de s’interroger et de réfléchir après les attentats sanglants que nous avons connus au nom de leur « religion », alors, vous pensez, si même cela ne les fait pas bouger, les mots….

            Aujourd’hui, quand je vois et constate toutes les horreurs qui se passent au nom de cette idéologie que je ne connaissais pas vraiment auparavant, je n’ai même plus envie de discuter avec eux, cela ne m’intéresse tout simplement plus, alors que j’avais auparavant un certain intérêt pour tout ce qui concernait l’Orient.

          8. Yann Kempenich

            C’est aussi mon avis. Il y a 25 ans, l’islam n’était pas (encore) un gros problème et visiter le Maroc, la Tunisie, l’Égypte faisait rêver… Maintenant, c’est fini. On se rend compte que ces gens ont la haine de l’Occident, tout en rêvant de s’y installer. Et m’entendre dire, dans mon pays la France, moi qui suis né après l’indépendance de l’Algérie, par des « Français » maghrébins plus jeunes que nous sommes « de sales colonialistes », cela me dépasse.
            A en avoir la haine aussi !

          9. Amélie Poulain

            @Yann Kempenich

            Oui, de « sales colonialistes « alors qu’ils en ont bien profité. Quand je sais tout ce que la France leur a apporté, on devrait même leur demander des comptes au contraire.

            Et le comble c’est qu’ils ne peuvent plus se passer de ces « colonisateurs » au lieu de s’occuper de leur pays qui est loin d’avoir été détruit comme la France avec les Nazis. Bien au contraire, ils devraient nous remercier de ce qu’on leur a donné.

            Justement, je n’aime pas non plus la mentalité d’assistés qu’ils montrent c’est comme les pays africains, ceci sans généraliser bien sûr, car je sais que certains ne sont pas d’accord avec la manière d’agir de leurs compatriotes. Le problème, c’est qu’ils sont nombreux à penser comme ça.

  4. Amélie Poulain

    Pensées et soutien à cette famille, ce qui se passe est impensable, j’espère que leur combat aboutira. On n’est plus dans « les Droits de l’Homme » là…..

    1. Chardon26

      Vous voulez dire le « Droit des racailles ».

      Les droits de l’Homme seraient appliqués aux FDS, s’ils existaient !!!!

      1. Amélie Poulain

        Bien sûr, je les parodie.

        En fait ils ont tellement cette phrase-là à la bouche qu’il est bon de rappeler leur discours paradoxal.

      2. necas

        Depuis 40 ans , au moins , on nous oblige à accepter des gens , qui , eux , ne veulent Aucunement nous accepter ! Et les fautifs sont bel et bien les POLITIQUES , qui gouvernent la France , depuis tous ces temps là !
        Les immigrés ne font que pousser la porte d’entrée en France .

  5. alf

    Je connais bien cette pizzeria pour y avoir mangé plusieurs fois , Des patrons sympa souriant et un bon service , le tous pour des tarifs raisonnable . Triste de s’attaquer à des gents innocent venues en famille passer un moment agréable .

  6. Machinchose

    tenez! voilà une autre famille « amputée » de son fils, un charmant gamin de 26 ans,tout de même, avec toutes les qualités, selon sa famille…………mais multi récidiviste des délits routiers selon son casier judiciaire

    le pôv chéri a fini, avec un pruneau dans le crâne tiré par un policier qui lui signifiait de s’ arreter et que l’ exquis jeune homme a ignoré volontairement en lui fonçant dessus!!

    ses parents affichent « une haine sans nom………. »

    que croyez vous qu il arriva aprés l’ élimination du nuisible ? pas de surprise! le flic est en garde a vue et l’ IGPN enquête….
    on en poufferait de rire ! ces plaisanteries sont devenues une spécialité de la vieille Europe et ses nations qui crèvent…

    et bien sur: il était aimant, drole, sympa, il pensait même a faire du co-voiturage gratuit…on vient de perdre une perle !!

    xxxxxxxx

    ;;; Paris : la famille de Romain, tué par un policier, éprouve « une haine sans nom »
    Le jeune homme de 26 ans a été abattu après avoir voulu échapper à un contrôle de police. Dévastée et en colère, sa famille s’est exprimée dans Le Parisien.

    La famille de l’automobiliste de 26 ans tué dans le IXe arrondissement de Paris, a réagi. Romain a été abattu par un policier dans la nuit du mardi 14 août, après avoir tenté d’échapper à un contrôle de police.

    « Nous sommes bien sûr en colère. Nous avons une haine sans nom », explique Franck, le père de la victime au Parisien. Mercredi 15 août, il a déposé plainte contre l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) pour homicide volontaire.

    « Ça aurait pu se passer autrement, à plusieurs reprises ce policier s’est retrouvé à hauteur de la voiture. Il aurait pu relever la plaque d’immatriculation et venir le chercher à la maison. (…) Il a mis tout le monde en danger », estime Franck.

    Déjà connu des services de police, notamment pour des délits routiers, Romain a déjà vu son permis annulé, et avait l’intention de le repasser.

    xxx

    non mais! c’est vrai ça!! ce redoutable tueur , le flic aurait pu relever l’ immat et venir le cueillir a la maison….ou on lui aurait ri au nez en disant a l’ enquêteur « ça fait six mois qu on ne l’ a plus vu… » c’te bonne blague

    ça sent le djobi djoba sédentarisé, ou alors le cassos autochtone tout ça….

    parce que « Franck ? Romain…… et pourquoi pas Onésime ou Anasthase….tiens! Godefroy de Chorba c’est pas mal non plus 😆

    1. Amélie Poulain

      « il pensait même a faire du co-voiturage gratuit… »

      J’ai raison du coup de refuser de bénéficier du co-voiturage…

  7. Vindicta

    Allez , on a compris , pour notre justice , notre exécutif et le législatif , la vie des Français de souche ne valent rien . On peut les tuer quand on veut , on trouvera toujours une solution pour les assassins . Un père , un enfant de 4 ans blessé , une jeune fille de 13 ans tuée et on se pose en haut lieu à savoir s’il s’agit d’un déséquilibré … les déséquilibrés , on sait où ils sont … il devrait y avoir deux millions de personnes dans la rue qui manifestent leur dégoût de ces moudhjhhiidine ( ces  » combattants  » de la Foi , ces musulmans fanatisés faut appeler un chat , un chat ) . On s’associe à l’immense chagrin de la famille , Les tueurs sont connus , ceux qui les font entrer et les mettent en contact et proximité avec les Français aussi .

  8. inconnue

    comme toujours, la vie de français de souche ne compte pas pour les politiques, seules les racailles ont le droit de vivre, c’est écoeurant, scandaleux, tout juste si les reproches ne soient pas faits aux victimes

  9. Malou30

    Quand on veut se suicider avec une voiture , on la jette contre un arbre où un mur , et non dans un resto , donc acte délibéré ! !

  10. frejusien

    Combien y a t-il de morts, de blessés, de handicapés à vie, de traumatisés sans espoir ????

    Et les bornés, les butés, les ânes bâtés, les bouchés à l’émeri, les insensibles, les inhumains, les idéologues aveugles et sourds continuent à penser qu’il faut toujours plus de mixité de sociale, continuent toujours plus à détruire le tissu social français en y introduisant des éléments de discorde , de violence,  » des coins dans le bois » , ceux que les bucherons placent pour faire éclater un tronc,

    Ces gens là, ne comprendront jamais, inutile de leur faire un dessin, ils nient l’évidence et sont irrécupérables

  11. bob

    Les cognés on les cogne plus sérieusement la patrie est vraiment en danger et nos politiques qui baissent leur froc devant leurs gérémiades
    J’étai en Andorre l’autre jours , je re vivais pas de trace de rebeux les gens marchaient tranquille dans les rues pas de barrière anti collision , je re voyais la France que j’ai connue il n y a pas si longtemps , les gens aimables sereins .
    Je pense immigrer las bas …et question imposition , liberté , on a des leçons à prendre .
    Comme ils nourrissent pas les rebeux il n’y en a pas un !!! le paradis , le vrai !
    Leur niveau de vie est à envier …….

  12. Catherine Terrillon

    Cet islamiste plaide non coupable sous le prétexte qu’il aurait voulu se suicider ?
    Mais quand on veut vraiment se suicider, on ne fonce pas avec sa voiture sur des civils dans un lieu public ! il voulait se suicider en tuant des innocents. Moi j’appelle ça un attentat suicide ! Mais bien sur il s’agissait d’un dépressif ou d’un déséquilibré. Comme si ça pouvait tout excuser ! quand on est dépressif on consulte un psychiatre, on ne tue pas des pauvre gens qui n’ont rien demandé !

Comments are closed.