« L’allocation de rentrée scolaire est versée ce jeudi 16 août » : oui, mais à qui ?


« L’allocation de rentrée scolaire est versée ce jeudi 16 août » : oui, mais à qui ?

Illustration : France Bleu/CAF

 

« L’allocation de rentrée scolaire est versée ce jeudi 16 août » : bonne nouvelle pour Darty, Fnac, But, Boulanger qui ont prévu les stocks conséquents en TV dernier cri, tablettes, « Hifaunes ».

Je n’ai jamais compris pourquoi cette prime a l’escroquerie n’est pas précisée, sous forme de bons non échangeables, ni remboursables, à du matériel scolaire exclusivement.

Je sais bien que ce n’est pas ça qui fera de nos petites racailles de futurs prix Nobel, mais au moins ça limiterait les effets pervers de cette aumône, davantage destinée à « calmer » les familles et leurs chiards en cette rentrée.

Hier, j’entendais un quatuor d’entorchonnées au marché en discuter, en arabe et à haute voix, bien sur, des tunisiennes d’après l’accent : elles se demandaient ce qu’elles avaient décidé d’en faire… et l’une a remporté les suffrages en leur rappelant que l’Aïd el kbir c’était (hamdoulillah) la semaine prochaine et qu’ils allaient acheter un mouton entier !!!!!!

Au fond, a-t-on jamais vu rôtir un cartable, des livres , des stylos ?

A la lumière de cette découverte, je me demande si le chiffre d’affaire des distributeurs précités d’électroménager sera aussi important que l’an dernier. Faut toujours qu’un Aïd, un Ramadan, viennent saboter les savantes prévisions des commerçants !

Anecdote : il y a un mois, j’ai offert au jeune garçon de mon vendeur de fruits et légumes, pour son entrée en 6e, un livre « Les aventures de Tom Saywer et Huckleberry finn » dans une édition intelligente, avec gravures, renvois a des événements d’époque, un truc qui nous aurait fait chavirer de bonheur à son âge et à sa place.

Je viens de lui demander si ça lui avait plus (il aide son père au marché), réponse: « je n’aime pas lire, je vais le donner au « Maître », c’est-à-dire l’instit de son école…

Cela aurait pu finir en PQ… mais, destin plus noble : ce sera la petite bibliothèque de l’école. Et puis, finalement, c’est normal ! Ces gens d’un milieu où le livre parait aussi exotique que la marmotte, qu’en attendre ? Et, finalement : tant mieux !

L’allocation de rentrée scolaire (ARS), qui aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres fournitures, sera versée à environ 3 millions de familles le 16 août, comme annoncé au début du mois le ministère des Solidarités et de la Santé.

Une revalorisation d’environ 1% par rapport à l’an dernier

Le montant de cette allocation, soumise à condition de ressources, a été revalorisé d’environ 1% par rapport à l’an dernier. Il est désormais de 367,73 euros pour les élèves de 6 à 10 ans388,02 euros pour les 11-14 ans, et 401,47 euros pour les 15-18 ans, a précisé le ministère dans un communiqué.

Les parents aux revenus modestes (dont les revenus annuels sont inférieurs à 24.453 euros pour un enfant à charge, 30.096 euros pour deux enfants à charge, 35.739 euros pour trois enfants à charge), et dont les enfants de 6 à 18 ans sont scolarisés ou en apprentissage, peuvent prétendre à l’allocation pour faire face au coût de la rentrée scolaire.

Aucune démarche pour les élèves de moins de 16 ans

Pour les élèves de moins de 16 ans, les parents n’ont aucune démarche à accomplir, les Caisses d’allocations familiales (CAF) versant automatiquement l’allocation de rentrée scolaire aux familles déjà allocataires. Pour les enfants entrant en CP cette année mais qui n’auront six ans qu’en 2019, la famille doit récupérer un certificat de scolarité auprès de l’école et l’envoyer à la CAF, a ajouté le ministère.

Quant aux parents d’adolescents de 16 à 18 ans, ils n’ont pas l’obligation de fournir un justificatif de scolarité.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/l-allocation-de-rentree-scolaire-sera-versee-ce-16-aout-1534252337

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




37 thoughts on “« L’allocation de rentrée scolaire est versée ce jeudi 16 août » : oui, mais à qui ?

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    J’ai toujours pensé comme comme vous.

    Il faudrait que l’ Education Nationale achète, au prix de gros, du matériel scolaire pour le mettre en vente dans des équivalents des bourses aux livres d’antan, organisées par les écoles, collèges et lycées …

    L’allocation actuelle est une vraie honte.

    1. Chardon26

      J’approuve totalement votre commentaire.
      Àbherant de penser que cet argent en grande partie, passe dans des futilités et ne sert pas à l’achat de matériels scolaire.
      Tout comme les tickets resto, les chèques ne doivent être valable uniquement pour le matériel scolaire.
      Avec l’achat par l’Education Nationale tout ce matériel serait effectivement moins cher et éviterai du gaspillage.
      Pour l’Etat plus besoin de calculs pour le versement aux droits de chacun, et le surplus pourrait venir en aide à des familles qui a quelques €uros près ne rentrent pas dans les critères.
      Le gouvernement craindrait il des émeutes en mettant le système que vous proposez en place ?????

    2. Amélie Poulain

      Tout à fait d’accord, et merci pour l’article de le rappeler.

      Avant, c’était comme ça, et le comble, c’est qu’en primaire, malgré l’allocation de rentrée scolaire des fournitures leur sont quand même distribuées (je le tiens d’un enseignant qui n’était pas d’accord).

      Rien que le montant imaginé pour les familles ultra nombreuses me donne la nausée.

      Je suis pour effectivement : soit distribution gratuite des fournitures à l’école comme avant ou comme le préconise Machinchose, des bons d’achats non interchangeables.

    3. Alexcendre 62

      Comment feraient-ils pour acheter le maillots deux étoiles sorti au même moment que la prime ? pure coïncidence diront certains ? moi Non !

  2. Marvin

    … Et tout ça pour qu’au final le petit écolier Français passe une année insipide à faire acte de présence et à recracher un programme tout prêt comme un bon petit perroquet sans jamais lui donner la curiosité ou le goût du savoir , entre deux récréations à se faire racketter par momo et ahmed .

    Vive l’instruction à la maison .

    Vive l’apprentissage et l’amour de la musique en faisant découvrir aux enfants Bach , Lully , Vivaldi , Grieg , Beethoven , Wagner , Tchaïkovsky , Mozart , Camille Saint-Saëns , Dvořák , mais aussi George Gershwin , Louis amstrong , Billie holiday , Miles Davies , Coltrane , Thelonious Monk , les beatles , les Stones , les Who , Lou Reed , Elvis Presley , les Beach boys , Janis Joplin , Hendrix , les Doors , Genesis , Pink Foyd …
    Leur faire connaître la beauté pure des chants grégoriens médiévaux et les folles envolées du rock progressif , les sonates romantiques du 19éme siécle et les riffs endiablés du rock’n’roll des fifties , la mélancolie d’un air de blues des années 30 et l’euphorie d’un refrain pop des sixties …
    Et non pas en leur apprenant à jouer trois notes à la flûte qu’il oublieront une fois l’évaluation terminée .

    Vive l’apprentissage et l’amour de la littérature en leur faisant connaître des livres inoubliables comme les misérables , Manon Lescaut , le roman de Renart , La gloire de mon pére , Les lettres de mon moulin , Don quichotte , les trois mousquetaires , l’appel de la forêt , David Copperfield , Kim , le livre de la jungle , le vieil homme et la mer , Peter Pan , Alice au pays des merveilles , Moby dick , 1984 , le guide du voyageur galactique , Macbeth , hamlet , le misanthrope , les fables d’Ésope et de la Fontaine , Gargantua , vingt mille lieues sous les mers , etc… etc…
    Et non pas en leur parlant des livres et en les décortiquant comme si c’était des choses mortes .

    Je ne vais pas faire l’inventaire complet mais ça vaut également pour les mathématiques , la physique , la biologie , la philosophie , la poésie , et même pour le sport !

    Vive l’instruction qui s’adapte : qui permet à l’enfant surdoué d’avancer plus vite sans frustration et qui permet à l’enfant en difficulté de prendre son temps sans pression .

    Vive l’instruction telle que la conçevait Montaigne dans le chapitre 26 de ses essais : « Qu’on lui mette en fantaisie une honnête curiosité de s’enquérir de toutes choses ; tout ce qu’il y aura de singulier autour de lui , il le verra. »

    Et ne jamais oublier cette citation – toujours de Montaigne – à propos du par-coeur et de l’école : « C’est témoignage de crudité et indigestion que de regorger la viande comme on l’a avalée . »

      1. Marvin

        @Yann Kempenich

        Non , il n’y a aucune ironie là dedans .

        Si j’avais un enfant , j’ai déjà réfléchi et pour lui/elle ça sera école à la maison sans la moindre hésitation .

        Je pense que cette instruction insipide et uniforme en batterie contribue à abrutir les enfants plus qu’autre chose , et qu’elle les dégoûte d’apprendre .

        Quand je repense au nombre incroyable de personnes qui m’ont expliqué avoir été écœurés des mathématiques ou de la littérature par leurs années scolaires alors qu’une fois qu’ils s’y sont remis par eux même ils étaient surpris de se rendre compte que ça pouvait se révéler passionnant …

        1. frejusien

          @Marvin
          oh ! que oui !
          que d’années de souffrance sur les bancs de l’école ! ces leçons de « par cœur » insipides et dénuées de sens, des heures qui s’égrenaient avec le cul coincé et les jambes qui fourmillaient,

          fort heureusement , j’avais mon grand père, et ses histoires vraies, sa bibliothèque inépuisable

          1. Marvin

            @frejusien : + 1

            Nous avons les mêmes souvenirs visiblement … et les mêmes grands parents aussi … et le cul coincé aussi ( c’est du vécu pour moi également , vous m’avez bien fait rire là dessus ^^ )

            J’ai toujours adoré apprendre , lire , réfléchir , me cultiver … et j’ai toujours détésté l’école .

            petit lien qui reflète parfaitement mon expérience et la votre :

            https://medium.com/france/j-aime-apprendre-c-est-pourquoi-je-n-aime-pas-l-école-1b1984b65c84

            J’avoue qu’en septembre au moment de la rentrée , j’ai toujours une légére jubilation et un soulagement de ne plus faire partie des concernés …

          2. Marvin

            @frejusien

            Il y a une période – pas si lointaine – ou je croyais encore qu’une école fonctionnelle et intelligente serait possible …

            http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/22/pistes-pour-une-restauration-de-lecole-de-la-republique/

            Aujourd’hui je n’y crois absolument plus et je suis complètement pour l’instruction à la maison .

            D’ailleurs au passage , si Christine Tasin ou un autre collaborateur de ce site lirait ce commentaire je précise que je ne pense plus du tout ce que je disais dans cet ancien article … Si ils venaient à le supprimer ça ne me dérangerait pas . Je pense d’ailleurs que ça serait plus cohérent car je n’y crois plus .

          3. frejusien

            @Marvin,
            moi, j’ai toujours un pincement quand j’entends la sonnerie d’une école, une petite angoisse qui passe, et comme toi, je suis tellement soulagé que cette période d’emprisonnement soit définitivement terminée,

            J’ai vu un reportage sur une école anormale, itinérante, faite d’un petit groupe ( une dizaine), et qui voyage dans tous les pays,
            il y a un autre type d’enseignement, plus urbain, celui des écoles Steiner,

            des pistes pour tes enfants, chaque enfant travaille à son rythme et selon ses aptitudes et ses besoins, et l’accompagnement de chaque élève est réel

  3. durandurand

    Souvenons -nous bien avant la mise en place de cette fumeuse allocation rentrée , tout était fourni par les écoles primaires , collèges et lycées , avec quelques menus achats à la charge des parents , et personnes ne trouvaient rien à redire , revenons à ce système , quant on veut ,on peut .il suffit que nos plotichiards aient la volonté de remettre ça en place !

      1. Mariana

        La volonté et le courage chez les politicards ? pour cela il ont besoin d’une bonne piqûre de courage de leurs voisins italiens pour mettre de côté leur lâcheté et leur inconscience . Beaucoup ne reconnaissent même pas les dégâts tellement ils sont moisis par les muslims . A noter pour toujours les mêmes , l’augmentation de 1% , se serrer la ceinture c’est pour les Français qui ont eu à l’inverse l’augmentation des prélèvements because entretien des assistés chroniques . Les vases entretenants …

    1. denise

      et les livres étaient d’occasion , nous allions les chercher avec une certaine fébrilité , dans des librairies qui avaient la charge de les donner ,( parfois dans les écoles , et nous devions les recouvrir d’un film plastique pour une meilleure conservation/protection , pour les suivants !!

    2. denise

      j’ai oublié de dire que vous pouvez toujours rappeler à vos députés qui doivent rester accessible, que cette allocation pourrait être donnée d’une autre façon, comme suggéré dans les commentaires, car ce qui relevait du bon sens, avant, a été modifié par un ou deux de ces élus et jamais remis en question , par paresse parfois ! qui plus est, ces élus sont jeunes , parfois , et n’ont pas connu ce qui se faisait avec succès, et responsabilité !! Il n’y a pas de « petites questions  » !! c’est comme l’histoire de la cantine où ,avant, ce sont les enfants de parents qui travaillaient qui pouvaient y avoir accès , puis après ce système s’est élargi à tous les enfants dans la mesure ou il y avait de la place, et aujourd’hui des parents qui ne travaillent pas ( mais aussi quelques cas de parents qui travaillent ) , portent plainte quand ils n’accèdent pas, voir tabassent un administratif comme je l’ai vu dans ma ville, et je ne dis pas qui, A ce jour il faut agrandir tous les locaux de cantine, et employer du personnel, au lieu d’être « pertinent » dans la gestion des comptes des communes, et de la dette nationale ! le bon sens !

    3. Joël

      Je me souviens que lorsque l’on rentrait en primaire, les parents nous achetaient le vrai cartable en cuir qui faisait tout le primaire jusqu’au certif. En cas de souci, il y avait le cordonnier.
      Mais ça c’était avant les lobbys de la grande distribution. Avant 68, en gros.

  4. Nico

    Je pense que cette « allocation de rentrée » devrait être purement et simplement supprimée. Dans les années 1970 Margaret Thatcher, alors ministre de l’éducation, avait décidé de supprimer la distribution gratuite de lait dans les écoles primaires estimant, à juste titre, que les parents pouvaient bien payer le lait de leurs enfants et que ce n’était pas à l’Etat de le faire. Ce fut un tollé, elle fut traitée de tous les noms, mais Maggy tint bon et la distribution gratuite de lait fut supprimée définitivement. Même les travaillistes, lorsqu’ils revinrent au pouvoir, ne la rétablirent pas.
    De même que les parents britanniques achètent dorénavant le lait de leurs enfants, les parents français (et autres…) peuvent acheter les fournitures scolaires de leurs chères têtes blondes (enfin, de moins en moins blondes quand même…). Quand j’étais gamin, dans les années 70, cela n’existait pas et il ne serait venu à l’idée de personne de réclamer ce genre de prestation. S’ils ont l’argent pour se payer des smartphones dernier cri, ils en ont aussi pour équiper leurs enfants pour l’école !

    1. d

      et cela « responsabilise  » les parents et les enfants, et donne tout son sens à l’Ecole ! Donc une prise en charge partielle peut être, ou comme il est dit , du matériel acheté dans les écoles !
      J’ai connu en tant que médico sociale, il y a 10 ans , la distribution de lait dans un collège .. en France ! je sais que très peu d’enfants ne déjeunaient pas, par manque de moyens , ils venaient me le dire … peut être que , au lieu de donner du lait , aurait il fallut regarder au plus près , le problème financier des parents.
      .

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Faut pas pousser. Le problème n’est pas financier ( allocations, exemption d’impôts, prix cantine au prorata des revenus, allocation de rentrée scolaire ) le problème est les parents qui achètent tv grand écran et autres saloperies au lieu de nourrir leurs enfants

  5. GAVIVA

    y’en encore mieux, ces parasites se font TOUT DONNER par des assocs genre éducation sans frontières(!!!)….c’est aussi western union et la poste qui vont pas chômer. Fourniture directe du matériel ou bon non échangeables et vous verrez cramer des bagnoles, comme par hasards. Et puis faut bien le chouchouter l’electoRAT….

    1. necas

      Exact Gaviva : il faut bien traiter l’électorat ! D’autant plus que , pas un centime ne sort des poches de nos gouvernants ! On fait le bien , avec le fric d’autrui: devise de la gôche ….. Donnez des bons d’achats bien stipulés , et les quartiers bouillent de suite ! Western Union et Darty , ou la Fnac , vont bien bosser au mois de septembre …….

  6. Charles Martel 02

    Les grandes surfaces d’électroménager vont commencer les promo des écrans plats géants, tablettes, smartphones et autres gadget de ce genre, les ventes vont exploser et ensuite ces mêmes CPF vont aller pleurer quand on leur demandera une contribution de 1 euro pour faire bouffer leur ribambelle de putains de gosses.. Cette allocation est une honte car elle profite presque exclusivement aux parasites étrangers qui nous haïssent, Il faut la supprimer purement et simplement!!

  7. necas

    Moi je souhaite que tout ce fric en vienne à sécher , un jour ! Que cette CAF tombe en faillite , une bonne fois pour toutes , et plus un radis à donner : et là on les verra , les Vrais travailleurs ! Ou ils se mettront à trimer , ou ils foutront le souk , et ce seront les prémices de la guerre civile qui couve .
    Un mal pour un bien .

    1. Charles Martel 02

      Je le souhaite aussi, mais ne nous faisons aucune illusion, le gouvernement et tous nos salopards de dirigeants félons iront à grands coups de taxes et impôts saigner a blanc tous ceux qui bossent afin que les CPF qui sont leur électorat puissent continuer a se la couler douce sur notre dos…

  8. Joël

    Il fut un temps lointain où c’était l’instituteur qui fournissait le cahier quand il était plein, qui donnait une plume de rechange quand celle-ci était usée, etc. Je me rappelle encore l’armoire de fournitures de la salle de classe, y compris les boîtes de craie.
    Et puis la gauche, heu…l’EN je veux dire, en a eu marre de « gérer » et en accord avec les fournisseurs et les libraires ont obtenu l’ARS afin que les parents se dém….(idée complètement conne d’ailleurs puisque, à part quelques livres spécifiques, tout le monde achète au supermarché).
    Alors qu’il suffirait, dès qu’on connaît l’effectif d’une classe de mettre en place le besoin (réel, parce que là aussi, il y a de l’abus de nombreux profs) pour le programme prévu et en fonction de la classe.
    Tout le monde le même stylo, la même trousse, le même classeur, etc. = plus de jalousie, plus de bagarre.
    Tout ça pris sur le budget de l’ARS bien sûr et je suis certain que l’on ferait des économies.
    La répartition également est aberrante, 20 € de plus pour un lycéen quand on connaît le prix d’une calculatrice scientifique, c’est du foutage de gueule.
    Et tout le reste est à l’avenant. J’ai vu hier le reportage sur la rentrée au JT : oh là là quel drame ! Quel cartable choisir ? A croire que l’achat d’un cartable tous les ans est devenu obligatoire.

    1. Machinchose

      A croire que l’achat d’un cartable tous les ans est devenu obligatoire.

      😆 :lol::

      mon cartable a assuré son service pendant une bonne huitaine d’ années et ensuite a repris du service pour mes soeurs……..

      faut dire que c’ était du vrai cuir et réalisé par le bourrelier de mon village , le même qui fabriquait les rênes….

      un cartable c’était un objet de famille!

      quand aux livres, on se débrouillait pour les acheter d’ occase a ceux qui avaient passé dans la classe au dessus
      je n’ ai pas connu la gratuité, ni pour les fournitures scolaires non plus et depuis le primaire jusqu en terminale

      précisons que chez les Frères , les nécessiteux étaient partiellement pris en charge

  9. frejusien

    Le crucial choix du cartable ! le plus important !
    le contenant est devenu prioritaire, il faut un cartable mode, chaque année, le reste, on s’en fout…..à l’image de notre société superficielle, manipulée par les magna de l industrie

  10. Marie

    A l’école primaire du village les cahiers sont toujours fournis par la commune, c’est aussi le cas pour le privé, il reste aux familles à acheter stylos, règles, gommes ciseaux…
    Au collège (public et privé) il y a des coopératives scolaires qui fournissent le matériel entre 30 et 50€ selon la classe, il reste juste la blouse de chimie et la calculatrice à la charge des familles.
    Pour le lycée, rien de prévu, mais ça me coûte moins de 100€ par an.
    Et il y a encore des associations pour dire que 300 ou 400€ ce n’est pas assez, c’est une honte !
    Cet argent devrait être réservé au post bac sous réserve que l’étudiant soit assidu et impliqué dans son projet, or c’est quand la scolarité commence à coûter cher que les aides s’arrêtent…. est ce un hasard ou simplement parce qu’après le bac il y a moins de populations protégées à subventionner et que finalement le but est que Paul paie toujours plus pour habiller mouloud.

  11. Barbier

    Dans ma ville des Bouches du Rhône tout est fourni…mais les gosses de « qui vous savez » veulent des MARQUES comme ils disent !…D’aileurs sur leurs dos …vous ne voyez que des vêtements tombés du camion !…Ils s’en vantent et les parents aussi !…On est foutus !…

Comments are closed.