Les Iraniennes disent non aux mollahs, et les Françaises accepteraient le voile en entreprise ?


Les Iraniennes disent non aux mollahs, et les Françaises accepteraient le voile en entreprise ?
Macron favorable au voile en entreprise, dans la rue, partout… bientôt sans doute aussi dans les services publics. Nous savons, parce que nous connaissons l’histoire, que ça commence comme ça et ça se termine par l’imposition du voile à toutes. Toutes les femmes, musulmanes ou pas.
C’est ce que veut Macron. Comme ça, n’est-ce-pas, il n’y aura pas de discrimination des musulmanes voilées…
C’est aussi ce que veut et défend son député-caniche Taché :
Alors c’est maintenant qu’il faut se réveiller, lutter, oser, comme ces femmes iraniennes lutter pied à pied. Il leur a fallu près de 40 ans pour oser secouer le cocotier. Simplement pour avoir le droit de porter un jean ou celui de ne pas être voilée…
Alors, qu’attendez-vous, mesdames, pour inventer à votre tour des situations de lutte contre le voile, filmez, protestez, n’ayez pas peur…
Le peuple en Iran devient peu à peu le meilleur allié des femmes en révolte contre le voile : ici des gens ordinaires ont protégé et sauvé une femme agressée par une milice des rues à propos de son hidjab « incorrect »….
Merci à Oncle Bob qui nous a signalé le compte instagram de   masih.alinejad  qui ne vit pas en Iran mais publie sur son compte les videos qu’on lui envoie du pays des mollahs.

 

Ici une femme a commencé à suivre une femme dans la rue parce que cette dernière ne portait pas de hidjab. Elle l’a insultée grossièrement et a tenté de l’humilier, lui disant qu’elle aurait été envoyée en Iran par un ISIS américain – dans son esprit tordu Isis et les USA travailleraient ensemble -. Malgré tout cette femme n’a pas remis son hidjab, son but est de faire comprendre à son agresseur que jamais elle et ses compagnes de combat ne cèderont devant la version iranienne de l’idéologique de l’EI qu’elle représente.

ENGLISH FOLLOWS این زن با بی احترامی تمام با بدهانی و فحش دنبالم راه افتاد و می گفت داعشی آمریکایی تو رو لخت فرستاده خیابون. روسری را سرم نکردم تا یاد بگیرد ما در برابر داعشی های زورگو. تسلیم نیستیم. #دوربین_ما_اسلحه_ما ENGLISH This woman started following me in the street because I was not wearing a hijab. She resorted to foul language and profanity in order to humiliate me. She said I had had been sent nude by an American ISIS (In her twisted mind, ISIS and the US work together). In spite of her threats, I did not put my hijab back on. Let her learn that we will not give up against the Iranian version of ISIS ideology represented by people like her. #MyCameraIsMyWeapon

A post shared by Masih Alinejad (@masih.alinejad) on

Et celle-ci, courageusement, défie un policier  qui l’insulte et insulte son père en disant qu’un homme bien n’aurait jamais laissé sortir sa fille nue. Elle hurle « je ne suis pas nue ». Et elle refuse définitivement de remettre son hidjab malgré la pression policière.

ENGLISH FOLLOWS اینجا کرج است و این ادبیات کثیف یک پلیس است در برابر یک زنی که حجاب را نمی خواهد… شجاعت بی نظیر یکی از زنان‌ #چهارشنبه_های_سفید در برابر فحاشی‌های پلیسی که که با زبان آلوده به او می‌گوید شالت را سرت کن. زنان چهل سال در برابر این خشونت سکوت کردند نسل من فریاد می‌زند. #دوربین_ما_اسلحه_ما شده تا اجازه ندهیم به نام قانون به ما زور بگویند. #چالش_دعوت_به_تظاهرات A brave woman resisting a rude policeman: being unveiled is not a crime. #MyCameraIsMyWeapon I filmed this in Karaj. This policeman resorts to profanity when he sees an unveiled woman. Witness the bravery of a #WhiteWednesdays protester in the face of this policeman's profane language. She does not give up her fight even when the policeman orders her to put her hijab back on. Iranian women have been enduring these discriminatory laws for 40 years now. My generation won't take them. With #MyCameraIsMyWeapon, let's not let them expose us to compulsion in the name of the law.

A post shared by Masih Alinejad (@masih.alinejad) on

Ici, une femme manque son avion parce que les fonctionnaires pro-régime de l’aéroport prétendent que son jean est contraire à la loi… Et tout cela sur fond de crise économique grave, chômage, inflation, pénuries d’eau… Mais l’essentiel est ailleurs, dans la tenue des femmes !

ENGLISH FOLLOWS در این اوضاع وحشتناک اقتصادی ببینید توی فرودگاه چقدر باعث فشار روانی به من شدند که به خاطر شلوارم پروازم را از دست دادم.مامور به می‌گوید برو خارج هر طور دلت خواست بگرد، ایران ما را اشغال کردند و به نام قانون با ما مثل گروگان‌هایی برخورد می‌کنند که باعث شکنجه و آزارمان می‌شوند چرا این خشونت محض باید برای ما عادی باشد؟ جلوی این تحقیر سکوت چرا؟ ‌#چهارشنبه_های_سفید #دوربین_ما_اسلحه_ما #چالش_دعوت_به_تظاهرات While Iran is grappling with acute socio-economic problems such as unemployment, inflation, water shortages, the government is still incurably obsessed with women's attire. In this video, these heartless pro-regime officials harassed me for my jeans. I missed my plane because what I was wearing was supposedly against the law. This guard told me to go abroad and dress in whatever way I wanted to. These people have invaded our country and are forcing their way of life on us. We are hostages. We are being exposed to psychological pressure and torture by these people on a continuous people.

A post shared by Masih Alinejad (@masih.alinejad) on

Un petit coup de chapeau en passant à cette mère de famille qui manifeste avec ses filles. Elles brandissent une affiche  » Référendum », « liberté », « non à la République islamique ». La rue grouille de policiers mais elle n’a pas peur.

ENGLISH FOLLOWS این مادر کرمانی به همراه دخترانش شجاعانه به خیابان آمده پوستری را بالا برده که خواهان رفراند‌م آزاد و نه به جمهوری اسلامی است به حرف‌های شجاعانه این مادر گوش کنید #دوربین_ما_اسلحه_ما #تماشاچی_نباشیم #تظاهرات_سراسری ENGLISH This mother from Kerman has bravely come out to demonstrate together with her daughters. She is waving a poster that asks for a "referendum" "Freedom" and "No to Islamic Republic". #IranProtests. She says the street is teeming with policemen, but she has been trying to tell men not to be scared. Women in this country are braver than men

A post shared by Masih Alinejad (@masih.alinejad) on

Source des videos : compte Instagram de Masih.alinejad.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Les Iraniennes disent non aux mollahs, et les Françaises accepteraient le voile en entreprise ?

  1. Poum

    Et cette Suédoise a courageusement bu un verre de vin dans l’avion. Résultat:
    Emprisonnée avec sa fille de quatre ans à Dubaï après avoir bu un verre de vin dans l’avion.
    Bien entendu, il n’y a guère d’extrémistes de gauche pour se risquer à protéger cette femme et cette fillette, la gauche réservant son empathie pour les migrants criminels.
    https://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3463065/2018/08/10/Emprisonnee-avec-sa-fille-a-Dubai-apres-avoir-bu-un-verre-de-vin-dans-l-avion.dhtml
    Donner son argent à ses ennemis que ce soit une entreprise musulmane ou un hôtel est une erreur à ne pas faire pendant la troisième guerre mondiale.
    https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/En-taule-pour-avoir-bu-un-verre-de-vin-dans-l-avion-13221041
    https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/31435/reader/reader.html#!preferred/1/package/31435/pub/45487/page/5

  2. Oncle Bob

    Merci pour l’article. Un détail: massih n’est pas en Iran(sinon elle serait en prison entrain de se faire torturer). Le régime tente de l’intimider en amenant sa famille devant la caméra pour la renier, à la télévision nationale. Le commentaire est de la personne même qui a envoyé la video.
    +

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Uncle Bob pour cette précision j’étais étonnée en effet. Je vais ajouter à l’article.

  3. dmarie

    Merci à toutes ces femmes courageuses ! Cela nous incite encore davantage à résister encore plus à ce que certains veulent nous imposer de force.

  4. Adalbert le Grand

    Pour compléter, je veux rappeler aussi les images de la Coupe du monde lors des matches de l’Iran, où l’on voyait moult supportrices iraniennes, toutes dévoilées et peinturlurées (horreur haram!), visiblement heureuses et fières de pouvoir se lâcher et faire la nique aux ayatollahs! Et les hommes qui les accompagnaient n’avaient visiblement rien à y redire, bien au contraire. Ça en disait long sur le ras-le-bol de l’islam en Iran.

    Je m’interroge d’ailleurs si la soudaine sollicitude « antisexiste » de la FIFA demandant de ne plus filmer les (jolies) femmes dans le public n’aurait pas résulté de la pression de certains pays musulmans « offensés »… ou surtout désireux de ne pas encourager la résistance des femmes « musulmanes » (à qui l’islam est imposé de naissance, condamnées sans leur laisser le choix).

  5. Adalbert le Grand

    Seuls les imbéciles et les « innocents » (comme on appelait l’idiot du village dans le temps) qui ne connaissent rien de l’islam ignorent que le voile est un étendard du suprémacisme et de la conquête islamique, et qu’il est le premier pan de la stratégie des Frères Musulmans.

    Les Algériens peuvent en témoigner: c’est comme cela que la guerre civile, la rébellion islamiste armée a commencé dans les années 80, pour aboutir à la guerre civile qui a fait 200000 morts (au bas mot) dans les années 90, et qui se poursuit de nos jours: par le port du voile de plus en plus insistant. on fait pression et on intimide, c’est une menace implicite – qui devient vite explicite (cf l’impossibilité de verbaliser une poubelle niqabée en territoire musulman)

    Ce n’est pas la même chose de se balader dans un pays où les gens sont habillés normalement, c’est-à-dire de façon NEUTRE, sans signe visible d’obédience à une idéologie, et dans un pays quadrillés d’uniformes, comme les pays fascistes dans l’entre-deux-guerres : il n’y a pas besoin d’avoir fait des études pour comprendre que c’est pour faire pression et intimider, et créer une solidarité menaçante. Lors d’un différend entre un membre du groupe en uniforme et un quidam, immédiatement tous les coreligionnaires ou camarades vont venir au secours de leur « frère » sans se poser la question de savoir qui a tort ou raison, et sans m^me le connaître personnellement : peu importe, il est du même camp, c’est tout ce qui compte.

    Toute ressemblance avec des événements réels n’est évidemment pas fortuite et n’est pas une fiction.

    1. jojo ( le plombier )

      Minorité invisible devenue minorité visible puis majorité visible et enfin  » solidarité menaçante » d’une majorité visible qui désormais sait qu’elle n’est plus invisible et qui de ce simple fait se croît invincible. et qui quand elle ne crie pas  » hallah Akbar » crie  » on est chez nous on fait ce qu’on veut »

  6. Fomalo

    Merci Adalbert@. C’est un des thèmes du livre d’Alexandre del Valle: « La stratégie de l’intimidation ». Revoir également l’article de ce jour de Yann Kempenich, sur ce que conclut Fabrice Luchini (merci à la culture française et européenne déniée par le maqueron) sur l’obligation d’exister uniquement par le « collectif », sinon tu meurs!

    1. Yann Kempenich

      « La stratégie de l’intimidation » : livre très intéressant dont j’essaierai de faire une synthèse. Cette conquête de l’Occident est voulue, programmée et… acceptée par nos instances et hommes politiques. Effarant !

  7. grélaud

    une collabos envoie nos vache française normande égorgé halal en iran ,ses collabos de jour en jour nous vend tout ,la France ,les français de souche de race blanche ,et maintenant nos animaux égorgé halal avec de la souffrance ,on va tous finir comme cela chère amis

    une #sénatrice Nathalie Goulet favorise l’#exportation de #bovins en #Iran qui seront #abattus #halal

  8. Anne Lauwaert

    Qu’est-ce que les “professionnels” attendent pour réagir? Le voile c’est la faillite des coiffeurs. L’interdiction de l’alcool c’est la faillite de tout le secteur viticole et de la restauration. Le porc c’est l’agriculture et l’alimentation. Etc. Ils attendent quoi ?

Comments are closed.