Laurence de Cock a des vapeurs devant le « racisme  » français : qu’elle soit virée de l’EN, bordel !


Laurence de Cock a des vapeurs devant le « racisme  » français : qu’elle soit virée de l’EN, bordel !

Illustration : de Cock déjà presque voilée…

Qu’est-ce que c’est que ce prétendu enseignant qui, non seulement écrit des mensonges pour manipuler les élèves dans les livres qu’elle écrit, qui, en sus, est lâche et en appelle à tout le ban  et l’arrière-ban des gauchistes de l’Education nationale quand on lui met le nez dans le caca et qui, en sus, tweete à tour de bras pour demander l’arrestation immédiate de tous les Français dès qu’un immigré ou descendant d’immigré se fait agresser ?

Manipulations, absence de déontologie ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/08/nathan-ose-mutiliser-pour-faire-croire-aux-eleves-que-la-critique-de-lislam-serait-un-delit/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/09/enseignants-a-jeter-dehors-de-leducation-nationale-sebastien-cote-laurence-de-cocq/

Lâcheté ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/23/de-cock-hysterique-jai-revele-ses-manipulations-pour-laver-le-cerveau-de-nos-enfants/

Irrespect de nos morts :

La De Cock expulsée du tribunal… Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, ça la fait ricaner

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/29/proces-diallo-la-de-cock-expulsee-pour-ricanements-a-levocation-du-massacre-de-charlie-hebdo/

 

Et la dernière en date de la De Cock, à propos de Beaune :

J’ai déjà dit ma haine des musulmans qui vont partout clamer que les Français sont racistes et osent parler de terrorisme dès qu’un musulman est touché, fût-ce par une simple insulte.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/12/beaune-jaccuse-et-compisse-les-musulmans-qui-ont-traite-les-tireurs-de-terroristes/

J’en ai autant – haine matinée de mépris – pour les non musulmans qui font le sale boulot de ces derniers, pour ces derniers, contre notre pays et nos enfants.

Et la de Cock est en bonne place, aux côtés du caniche islamophile de Macron, Aurélien Taché,  de Gilles Clavreul ( le copain de Valls, la bande au Comité Laïcité République ),  de Thomas Guénolé, de Nicolas Hénin, de Plenel, de Daniel Schneidermann (Arrêt sur images)… Cliquer ci-dessous pour agrandir les captures d’écran.

 

 

Bref, je hais et compisse toute la clique des islamo-fellateurs qui se trouvent être, quel hasard ! des anti-France… La France, pour eux, c’est le colonialisme, les machos, la suprématie des mâles blancs. Leur horizon ? La disparition de la culture, avec celle de l’orthographe et du latin et grec, tous trop inégalitaires. La disparition de tous les mots et concepts qui les dérangent : mademoiselle sur les papiers officiels ( combien de vieilles pouffiasses se disant anti-mariage folles de rage quand elles devaient cocher la case honnie  ? ), la journée du patrimoine remplacée par celle du matrimoine, Delacroix remplacé par la journée du Prout,  le Vagin de la Reine ou le plug anal…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/04/dis-donc-yann-moix-la-journee-du-prout-mondial-tes-sur-que-cest-de-lart/

J’ai failli oublier le nec plus ultra, l’écriture inclusive.

Mais tout cela n’est que fariboles à côté de l’obsession maladive de ces messieurs-dames, la de Cock en tête ( ne perdons pas de vue son insignifiante personne, histoire de la mettre dans tous ses états, il n’y a pas de petit plaisir avec cette engeance) l’immigration-l’islam- Ces deux chances pour la France, qu’une France moisie, refermée sur elle-même voudrait combattre…

Alors plus de mesure, plus de réflexion, la De Cock et ses semblables ne pensent plus, ils ne vivent plus, ils se sont transformés en machine à abattre l’autre, celui qui n’est pas d’accord avec leur vision de la France idéale : une France islamisée ouvrant grand les bras aux frères Ramadan…et à tous les Aquarius du monde.

D’où cette hystérie, ces tweets rageurs, ces appels au gouvernement, à la censure, à la prison… bref à un univers stalinien à la moindre injure raciste.

 

Pourtant, il fut un temps où la bourgeoise de Cock, fière d’avoir été dans le meilleur lycée de Reims, relatait des choses bizarres venant des élèves de banlieue :

« Donc quand un prof débarque, jeune, comme moi à Nanterre : j’ai 23-24 ans, je viens d’une ville bourgeoise (Reims) et je suis fille de médecin. Certes, j’ai une culture politique importante, des parents soixante-huitards et politisés, j’étais dans le meilleur lycée de la ville. Je débarque dans un collège de Nanterre à la cité Pablo Picasso, contente, car militantisme chevillé au corps, comme beaucoup d’enseignants […] Les élèves disaient « nous, Madame, on va vous faire partir, car c’est nous qui faisons partir les profs ». C’était ça ma première expérience. »

Elle défend naturellement Belkacem et la disparition des classes bilangue..

Ce qui m’inquiète, c’est que cette parole de justice sociale disparaisse et soit remplacée par une parole qui parle plus de réussite individuelle au mérite. Ces classes bilangues sont aussi un choix politique et une certaine forme d’élitisme.

Le voile à l’école ? Pas un problème. Mais ça on l’avait compris depuis longtemps :

Pour moi, la laïcité, ce n’est pas un foulard ou non sur la tête mais l’interférence entre le privé et le public.

Quant au mérite…

En fait on a encore des gens qui prétendent que tout est question de mérite. Donc quand des élèves se plantent à l’école, c’est parce qu’ils ne foutent rien. Qui en revient à dire : « S’ils faisaient les efforts nécessaires, ils réussiraient« . On ne se dit pas qu’ils font des efforts comme ils peuvent, dans un contexte parfois compliqué. Mais comme on leur dit qu’ils n’en font pas, ils vont donc arrêter d’en faire. Du seul mérite qui compte, on arrive à une étape supplémentaire qui est qu’en gros, le mérite, c’est presque déjà conditionné dans le cerveau. Donc ceux qui ne réussissent pas, c’est parce qu’ils ne font pas d’efforts, et c’est donc peut-être parce qu’ils ont une pathologie. Ça, selon moi, c’est un tri qui va au-delà du tri social.

Confidences faites, bien entendu… au Bondyblog 

Quant au passé colonial, encore des confidences au Bondyblog dans un autre article :

L’orgasme ? Elle le prend dans ses lectures. Dans la rubrique « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement », voici la prose dont se gargarise la donzelle (cliquer pour agrandir)

 

Mais le pire est que si l’affaire de Beaune a occupé plusieurs fois la donzelle sur twitter, rien depuis le 29 juillet, date de l’assassinat d’Adrien Pérez, rien à propos d’Adrien. Aucun mot de sympathie, aucune évocation des mobiles de l’assassinat, aucune évocation du racisme des assassins.. Rien.  Rien sauf Freinet, Schneiderman, Autain, Meirieu, Plénel, Diallo, Obono, ses démêlés avec SFR… et quand même une petite brève sur l’actu :

Un homme dans le coma pendant une garde à vue c’est autre chose qu’un petit Français travailleur égorgé…

Oui, je sais, elle ne vaut pas tripette, la De Cock mais c’est pour cela qu’elle est très représentative de nombre d’enseignants qui font passer leur idéologie avant leur métier.

 

Je garde la meilleure pour la fin, histoire de vous mettre en appétit, la donzelle fait paraître un livre dont elle est très fière, sa thèse  : Dans la classe de l’homme blanc, l’enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours…

Sacré programme… Et pas besoin de s’appeler Madame Irma pour connaître l’introduction, le développement et la conclusion.

 

Au fait il attend quoi, Blanquer, pour la virer ? Parce qu’un prof qui n’a ni éthique ni déontologie est un danger pour ses élèves. C’est une grave faute professionnelle, non ? A moins que la De Cock ne soit très utile à Macron pour son projet de Grand Remplacement…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


30 thoughts on “Laurence de Cock a des vapeurs devant le « racisme  » français : qu’elle soit virée de l’EN, bordel !

    1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

      @ Celtillos Si vous saviez le nombre de caractériels plus ou moins prononcés qu’il y a parmi les profs de l’EN, vous tomberiez à la renverse ! Heureusement que parmi eux il y a des sains d’esprit pour contrebalancer quelque peu le niveau psychique général. Pardon à ces derniers mais c’est le constat que j’en ai retiré après quelque dix années passées à les fréquenter dans divers établissements scolaires du premier et second degré.

    2. Adalbert le Grand

      Les gauchistes hystériques, fanatiques et vindicatifs, obsédés de persécuter les « ennemis du peuple » (ou de l’humanité, ou des bons immigrés) sont en effet des malades mentaux.

      Ils ont tous les traits et signes du « trouble de la personnalité paranoïaque ».

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_parano%C3%AFaque

      Je cite:

      Le caractère paranoïaque est une forme du caractère formé et fixé de façon pathologique à un tempérament agressif associé au vécu d’une existence frustrée et revendicative.

      Quatre traits fondamentaux peuvent être décrits :

      l’hypertrophie du moi ; c’est un trouble majeur de la paranoïa. Elle est considérée, par certains auteurs, comme le trouble princeps d’où découlent : la psychorigidité, obstination, intolérance, le mépris d’autrui et le fanatisme. Cette surestimation de soi entraîne l’orgueil ambitieux, la vanité, masqués parfois par une fausse modestie superficielle ;

      la méfiance ; elle prépare les sensations de persécution par autrui, les sentiments d’isolement. Le sujet se sent entouré d’un univers malveillant et envieux. Elle s’associe assez fréquemment à la susceptibilité, à la réticence et à l’hyper vigilance ;

      fausseté du jugement ; elle est secondaire à la pensée paralogique. Elle se traduit par des interprétations fausses et un subjectivisme pathologique. Elle se fonde sur un système où domine un sentiment de persécution ou de grandeur. L’autocritique ou le doute est impossible, l’autoritarisme et l’intolérance tyrannique vis-à-vis de l’opinion de l’entourage sont fréquents ;

      l’inadaptation sociale ; elle est la conséquence aussi bien des trois traits décrits ci-dessus que de l’incapacité du sujet à subir une discipline collective. On remarque chez ces sujets une tendance à l’isolement, l’égocentricité. Leur sociabilité est faible, malgré la présence de mouvements pseudo-altruistes. L’attitude globale est exaltée, rigide avec un comportement revendicatif, rancunier, quérulent. Le niveau intellectuel peut être bon ; autodidacte du fait de son isolement, la réussite sociale est parfois surprenante.

      On peut y rajouter la certitude d’avoir raison et une tendance marquée à faire le raisonneur, à construire un système de paralogismes et de sophismes d’apparence logique (mais fondé sur des prémisses fausses) [la paranoïa est une « folie raisonneuse », d’où la difficulté à la soigner]

      Si ça ne vous rappelle pas Mélenchon ou Corbières, Obono ou n’importe quel(le) autre de ces hurluberlu(e)s…

      1. Fomalo

        Bravo @Adalbert le Grand, bon résumé de la paranoïa. Vous avez négligé, par chance, les effets prévisibles de vengeance ou de pseudo « auto-protection » des paranos ce qui nous emmènerait beaucoup trop loin et nous casserait le moral .. Je pense de plus, que dans votre liste très à-propos, vous avez (volontairement??) négligé quelques noms!!!

  1. GAVIVA

    petit exemple scatologique certes mais je n’en ai pas d’autres ( et ça leur va BIEN)
    y’en a des qui quand ils voient de la MERDE au sol ont des VAPEURS:
    – certains se contenteront de regarder
    -d’autres vont renifler
    -quelque uns y mettront le pied, (gauche bien sûr!), pour la chance
    -les uns mettront un doigt dedans
    -les autres toute la main
    -y’en a qui vont carrément se rouler dedans
    MAIS LES PIRES!!! Ce sont ceux qui se roulent dedans, vous en balancent de pleines poignées, veulent vous la faire BOUFFER tout en prétendant que c’est une chance pour vous, bonne pour l’économie et la santé ( sans rire).
    La mère(DE) cock AINSI QUE SES PAREILS ILS SONT FORT NOMBREUX réunit tous ces critères mais je les CONCHIE quand même, ceci pour MON PLAISIR.

    1. Victoire de Tourtour

      Dans « Le Ventre de Paris » (Zola) , il y a, parmi tous les maraîchers qui vendent leurs produits aux Halles, une femme , qui propose les plus beaux choux-fleurs du marché , et qui surnommée « la mère caca ». Nul besoin pour elle, dit-on, d’employer divers engrais industriels.

      Les « mères caca » de notre temps empuantissent l’environnement, mais ne produisent pas les plus beaux choux-fleurs.

      1. GAVIVA

        ah non désolée, c’est dans « LA TERRE », du même auteur, une pauvre vieille qui soignait son homme paralytique et cultivait un potager, n’ayant pas de bétail elle « utilisait tout ce qu’elle et son homme faisaient; La chose s’étant sue, on l’appelait la mère caca ».
        L’allusion reste pertinente mais étant passionnée de Zola, c’était plus fort que moi ;))

  2. clairement

    C’est affligeant de voir tous ces prof qui confondent l’idéologie et la pédagogie je dirais l’épistémologie, mais dans d’autres secteurs de la fonction publique
    ( la psychiatrie par exemple ) on trouve le même travers….
    Pourquoi on laisse ces individus continuer à enseigner ?
    C’est peut être aussi aux parents de s’en plaindre mais ils ont peut être peur ou alors ils pensent que ces enseignants (à point ) sont la connaissance incarnée.
    En fait ces personnes ont changé tout simplement de place car ils sont passés de la place d’élève, les fesses sur une chaise en face d’un professeur qui savait parce qu’il enseignait, à celle du professeur qui sait vraiment, alors à partir de ce moment plus rien ne l’arrête …et puis cette éducation nationale est tenue depuis 1968 par la même clique…
    Bref comment les foutre dehors ou leur mettre un coup sur le nez pour qu’ils comprennent que les élèves ne sont pas les objets de leurs fantasmes ou de leur idéologie.
    C’est bien la question.

  3. claude t.a.l

    Le bacille de Koch s’attaque principalement aux poumons ( tuberculose ).

    Le bacille de de Cock est bien plus pernicieux : il s’attaque au cerveau des enfants.

  4. Adalbert le Grand

    Moi c’est le racisme anti-français, anti-européens, anti-blancs qui commencent sérieusement à me fatiguer. Et à m’énerver.

    Qu’ils continuent dans leur outrances, qu’ils aillent toujours plus loin! et plus il y a aura de gens exaspérés qui commenceront à réagir et à remettre ces hystériques à leur vraie place : l’asile de fous dont on n’aurait jamais dû les laisser sortir. .

    1. Amélie Poulain

      « l’asile de fous dont on n’aurait jamais dû les laisser sortir. . »

      Ils n’en sont jamais sorti car ils n’y sont en fait jamais rentrés juste parce que, dans ce monde qui pense à l’envers, ils ont été considérés comme « normaux » et les gens sains comme fous »…..

  5. Vindicta

    « Au fait il attend quoi, Blanquer, pour la virer ? » Il est vrai que comme les Juges idéologues sans compétences , ces profs sans compétences , mais très politisés et ayant cette idéologie mortifère devrait être retirés de l’enseignement et dirigés vers d’autres tâches , ou vers Pôle Emploi .Ils n’ont rien à faire face aux jeunes français .

  6. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Tweet de de Cock sur Beaune : Ma bonne p’tite dame, il s’agissait d’une rixe entre deux bandes rivales qui ne voulaient pas partager un territoire sur fond de trafic : rom vs maghrébins. Au cas où cela vous échapperait vu votre niveau mental qui vous pousse à accuser sans preuve, « bande » dans le langage journalistique signifie de nos jours un groupe qui vit très souvent dans l’illégalité. Vous n’avez pas honte de lancer des fake news pour attiser la haine et entraîner avec vous des cerveaux fragiles ?
    Au fait, on ne vous entend guère vous et vos semblables béni-oui-oui à l’islam lorsque de jeunes Français se font égorger, quand ce ne sont pas des adultes FDS, par les adeptes de la religion de paix, d’amour et de tolérance ?
    Vous pratiquez pour le moins le deux poids deux mesures.

  7. Adalbert le Grand

    Dans le présent article, vous mettez en lien un précédent article dont je prends seulement connaissance, sur la diffamation à votre encontre dont se sont rendues coupables les éditions Nathan.

    Vos indiquez avoir renoncé à porter plainte car les faits seraient prescrits.

    Je ne le pense pas: si le manuel est toujours en vente, il s’agit d’un « délit continu », et il n’est pas prescrit car toujours en cours. En fait ils vous diffament tous les jours, c’est comme s’ils répétaient leur propos diffamatoire. La prescription ne s’applique pas à la première fois que le propos est tenu et le délit est commis, mais à la dernière. Donc aujourd’hui.

  8. Laurent PLaurent P

    > il attend quoi, Blanquer, pour la virer ?
    Il attend que plusieurs personnes lui écrivent pour le lui demander noir sur blanc, arguments solides à l’appui.
    Donc il suffit d’imprimer le présent article, solidement argumenté, et de l’envoyer à Blanquer par la poste à son adresse professionnelle, c’est à dire à l’adresse postale du ministère de l’Education Nationale, qui figure sur la page :
    https://lannuaire.service-public.fr/gouvernement/administration-centrale-ou-ministere_172226
    A minima le ministre Blanquer se penchera sur le cas « Laurence de Cock » et pourrait peut-être bien lui taper sur les doigts, à la rentrée, ou à son prochain débordement, histoire qu’elle s’abstienne désormais de déborder.
    Car avec ces engeances ce qui est certain c’est qu’il feront toujours un autre coup d’éclat du même style en pire tant qu’il n’y aura pas un ministre pour leur mettre un coup de semonce sur le coin de la tronche.
    Pour imprimer l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou bien accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/t8uGzB )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 90% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les quatre pleines pages de la version PDF que vous venez de créer (en deux feuilles imprimées chacune recto-verso).
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville au bas de l’article, dans la petite zone restée blanche (inutile de risquer de toujours potentielles représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Voilà, demander concrètement des sanctions contre une propagandiste lèche-babouche patentée, ça ne coûte qu’un timbre.

  9. durandurand

    Bon sang , que la liste des traîtres en tout genre s’allonge inexorablement .Ces pourris ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur groin de cochon de français , savent’ils seulement qu’ils seront les premiers exterminés par leurs potes muzz ,dés la première heure de guerre civile , et si ils en réchappent ils subiront la justice du peuple français , avec tout ce que cela comporte , leurs têtes de collabos tomberont dans le caniveau ou dans le panier .

  10. lucie clavijo

    Je trouve terrifiant que les cerveaux des enfants soient abandonnés à ces pseudos enseignants.
    qui confirment qu’ils ne représentent plus qu’une clique délétère.
    Quand on évoque ce type d’universitaire, cela me fait immanquablement penser à tous ceux à Munich et Berlin sous Hitler,
    comme à Moscou et St Petersbourg sous Staline
    ont renié toutes les valeurs morales.
    on peut être lâche,
    mais avoir au moins la décence de se faire tout petit dans son coin
    et ne pas vomir sur ceux qui ont le courage.

  11. Amélie Poulain

    « …;des parents soixante-huitards et politisés,  »

    Tout est dit, aucune personnalité ni intelligence, elle endosse celle des ses parents.

    Ce sont des gens sans consistance qui ne mériteraient même pas que l’on parlent d’eux. Ils n’auraient alors aucun pouvoir surtout si les gens ne suivaient pas leurs élucubrations.

    Pour ma part, j’adore écrire « Mademoiselle…. » sur une enveloppe lorsque c’est adapté bien sûr, et je ne changerai jamais ça, tout comme le reste d’ailleurs.

  12. Poum

    Où est le contrôle sanitaire de tous ces gens »accueillis » par les quelques édiles pourris qui agissent ainsi au nom de tous?

    E|n France, la tuberculose est une affection à déclaration obligatoire….

    Cette déclaration n’est plus faite depuis un bail dans votre France actuelle ! ce qui fait que des tuberculeux gravement atteints circulent librement dans vos rues et dans vos supermarchés, dans le métro, dans tous transports en commun, partout ! ils crachent, toussent, utilisent toutes les toilettes publiques (et l’hygiène n’est pas leur fort….), tâtent les fruits et légumes, et quand ils violent, là je ne vous dis pas, une violée survivant à son viol en a pour plusieurs mois d’examens hospitaliers avant de déterminer de quoi elle a ou n’a pas été contaminée, une galère, et l’angoisse de l’attente ! ces lois-là, qui existent, qui ne sont pas près d’être abrogées (car plein de responsables médicaux se rebelleraient efficacement), mais ne sont malgré ça pas appliquées ! comment reconnaître un tuberculeux ou un syphilitique secondaire non déclaré ? rigoureusement impossible !

    Il y a pire : la phase tertiaire (et dernière) de la syphilis dure de cinq à vingt-cinq ans, selon la résistance du malade. Les humains sont très inégaux devant ce fléau.

    Vous avez donc en France, en ce moment même, un nombre INDETERMINE, mais selon toute vraisemblance inquiétant, de syphilitiques tertiaires qui circulent librement et baisent librement, sans bien entendu avouer leur véritable état de santé, des petites connes, qui trouvent très intelligent et très »écolo du vivr’ensemble » de »défier » la »morale traditionnelle », sans avoir conscience que la morale n’a strictement rien à voir avec les risques insensés qu’elles prennent.
    JF écervelées séduites avant leurs 18 ans par des étrangers syphilitiques, qui ont été contaminées et ne survivent que grâce à des piqûres régulières d’extencilline. Leur vie est foutue de chez foutu.

    Les fanatiques immigrationnistes sont objectivement des CRIMINELS.
    S’ils assumaient leurs »convictions » en proposant de financer eux-mêmes les très coûteux contrôles sanitaires aux frontières des gens qu’ils souhaitent faire venir, encore seraient-ils un peu plus crédibles, mais non, c’est à vous de payer tout ça, et vous le payez non seulement avec vos cotisations mais, plus grave, avec des hôpitaux dans lesquels les maladies nocosomiales flambent à plus de 10 % de victimes parmi les opérés, on ne les contrôle plus……

    1. frejusien

      les malades du sida coutent 180 € par mois à la sécu, remboursés à 100%,
      il y en aurait 7000 en France,
      au total 15 millions d’euros,
      combien de sidaïques africains débarquent pour se faire prendre en charge gratuitement ?

  13. Diogène

    C’est grâce à ce type d’enseignant (petite fille gâtée et pourrie) que le nombre d’illettrés, contents d’eux-mêmes, ne cesse de croître.

    C’est ce type de personne qui participe, par ses théories fumeuses,au maintient d’une petite élite, celle qui a accès aux grandes écoles. Quant à la masse, victime de la pédagogie fumeuse des établissements publics, elle grouille dans la médiocrité par manque de bases et absence de culture.
    A force de se « centrer » sur l’élève « l’école » se décentre du savoir !

Comments are closed.