Toulouse, quartier de La Reynerie : à 16 ans, ils lynchent des policiers; à 20, ils flinguent à la kalashnikov


Toulouse, quartier de La Reynerie : à 16 ans, ils lynchent des policiers; à 20, ils flinguent à la kalashnikov

Illustration : La Reynerie lors des émeutes d’avril 2018 (La Dépêche)

L’exemple même d’un territoire de non-droit se trouve au quartier de La Reynerie, à Toulouse. Un véritable modèle de partition : ici, nous ne sommes plus en France mais « chez eux ». Kebabs et cafés sans femmes, barbus patibulaires, djellabas et voiles islamiques, épaves incendiées et grosses cylindrées, rodéos de quads bruyants et faux Syriens Roms aux feux rouges.

Dans ce quartier du Mirail, le droit français ne s’applique plus : ici règnent la loi du plus fort, celle des gangs ethniques vivant de toutes les combines illégales (drogue, armes, vols…) et la charia.

A moins de s’y trouver par mégarde, le Français de souche est une rareté (risquant d’ailleurs son intégrité) et il est quasiment impossible de croiser des femmes en habits légers.

Logiquement, les forces de l’ordre sont persona non grata et lorsqu’elles se risquent à patrouiller dans le secteur, elles en ressortent systématiquement caillassées, éclopées, humiliées. Comme ce jeudi soir.

Violences dans le quartier de la Reynerie à Toulouse : un policier gravement blessé

« Un nouvel épisode de violences urbaines s’est produit, jeudi soir, dans le quartier dit « sensible » de la Reynerie à Toulouse. Les policiers du secteur ont été sévèrement pris à partie par une minorité de jeunes gens très excités. »

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/10/2849631-violences-quartier-reynerie-toulouse-policier-gravement-blesse.html

On peut admirer la merveilleuse langue de bois à caractère orwellien du journaliste de La Dépêche qui précise, laconiquement, qu’un des policiers blessés « polytraumatisé, s’est vu prescrire un arrêt de travail de dix jours. »

Ce n’est pas un gnon dans la figure, non, c’est un polytraumatisme : la gravité des faits devrait ameuter la meute des journalistes qui en font des tonnes dès qu’un « jeune » des cités se fait un peu molester. Mais non, rien de grave : juste « un nouvel épisode de violences urbaines ». En somme, c’est habituel, un peu comme les orages d’été.

Et puis en face des policiers, il n’y a qu’une « minorité de jeunes gens ». 

En réinfosphère, on dit « racailles » ; à la Dépêche, on écrit « jeune gens », bel euphémisme pour décrire une population de bébés hyènes systématiquement protégée par les médias. Le syndicat FO Unité SGP Police Occitanie a beau « tweeter et facebooquer », aucun officiel ne lancera de marche blanche pour ce policier polytraumatisé. Déjà malmenées et boutées hors des cités, comment les forces de l’ordre arriveront-elles à verbaliser prochainement le harcèlement de rue ?

 

 

Dans le même journal, on apprenait également que deux rugbymen toulousains avaient été agressés au couteau et au tesson de bouteille aux Fêtes de Bayonne par « une bande de la Région parisienne »

« Facilement reconnaissables, car seuls à ne pas porter la tenue traditionnelle rouge et blanche, cinq des agresseurs ont été interpellés, certains étant déjà pourvus d’un casier judiciaire.

Deux fois reporté pour des questions de procédure, leur procès doit se tenir le 30 août à Bayonne. Deux sont en détention provisoire et trois ont été placés sous contrôle judiciaire. »

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/10/2849664-deux-toulousains-serieusement-blesses-lors-rixe-fetes-bayonne.html

Une « bande de la région parisienne » ? Sûrement la même « minorité de jeunes » qu’à La Reynerie, qui aime se balader avec un Opinel dans la poche et s’amuser lors de « rixes ».

Mais dans ce quartier du Mirail, en revanche, on s’explique plus souvent à la kalashnikov qu’au couteau.

Fusillade à Reynerie : un miraculé au parcours trouble

« Dix jours après la mort de Redouane Bouzegou abattu à la kalachnikov, quartier la Reynerie à Toulouse, l’une des victimes de cette attaque sanglante est toujours hospitalisée.

A26 ans, Abdelkrim Koulel vient d’échapper à sa quatrième tentative d’assassinat. Visé par des tirs de kalachnikov dans la nuit du 7 au 8 août, quartier Reynerie à Toulouse où Redouane Bouzegou a été abattu de plusieurs balles de 7.62 par un commando armé et encagoulé (nos précédentes éditions), cet enfant des cités fait figure de véritable miraculé dans cette affaire. »

https://www.ladepeche.fr/article/2017/08/18/2629851-fusillade-a-reynerie-un-miracule-au-parcours-trouble.html

Exécution à La Reynerie : quatre Toulousains incarcérés

« Djamel Tarhi a été exécuté de 9 balles de 7,62 mm, le calibre des Kalachnikov dans la soirée du 3 juillet, à La Reynerie, cité de Toulouse. Qui tenait l’arme fatale ? Caché sous une burqa, le tueur au physique de déménageur, était-il Wallid Derqaoui, 25 ans ? Les enquêteurs de la police judiciaire le pensent.

Ce dossier réunit trois exécutions : celle d’Amine Bouaouina, 23 ans le 23 avril dans un snack de Bagatelle dont sa famille affirme qu’il a été tué à la place d’un autre ; celle de Djamel Tarhi, 27 ans, début juillet à La Reynerie et enfin, encore à La Reynerie, celle de Redouane Bouzegou, 29 ans, le 7 août.

Ces trois assassinats seraient liés. «On le pense», lâche un enquêteur. Il faut ajouter à cette série macabre la mort d’Abdelhakim Derqaoui, 32 ans, exécutés de plusieurs balles dans la tête en mars 2016, encore à La Reynerie.»

https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/10/2739856-execution-a-la-reynerie-quatre-toulousains-incarceres.html

Le « parcours trouble » de ces « Toulousains », « enfants des cités » « victimes » sûrement de la xénophobie et de l’islamophobie françaises, se terminent donc en sucette : à 16 ans, ils « polytraumatisent » des policier, à 20, ils (se) flinguent à la kalashnikov.

Malgré les millions consacrés à sa rénovation, rien ne change dans le quartier de la Reynerie.

 

De sympathiques « jeunes Toulousains » dans « Bagdad31 » (blog Skyrock)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




27 thoughts on “Toulouse, quartier de La Reynerie : à 16 ans, ils lynchent des policiers; à 20, ils flinguent à la kalashnikov

    1. YKempenich

      A vot’service ! 🙂

      Je précise que je connais les quartiers de La Reynerie, Faourette (Far-West ?), Le Mirail. Je suis venu, j’ai vu et… je me suis barré avant d’être vaincu !

  1. Machinchose

    et a 30 ans ça se fait exploser avec une ceinture autour de la taille, mais en prenant soin de s’ envelopper la bite dans un gros rouleau de gaze avec 10 calbutes par dessus

    histoire d’honorer les 72 vierges promises par le livre de contes qui leur sert de théologie

  2. Fomalo

    Edifiant. Répugnantes vermines. Et l’été n’est pas fini.Je réside en ce moment à Béziers, où la « Feria » vient juste de commencer, hier. Hier après-midi justement, agression d’une dame âgée de 85 ans, par un homme jeune, tout de noir vêtu et « très mince » tout près de la cathédrale, alors qu’elle allait porter un goûter à une vieille amie nonagénaire.16h30. L’heure où la sieste se termine, où les jeunes hyènes essaient dans un quartier juste « réveillé » d’arracher le sac d’une vieille dame, couverte à présent d’hématomes énormes, et qui n’a dû son salut qu’à la sortie de l’immeuble d’un jeune homme qui a mis en fuite l’agresseur..Elle n’a rien de cassé. Mais la racaille et la Feria font bon ménage depuis quelques années. La police municipale: « pour porter plainte c’est le commissariat » (police nationale) et le commissariat- je peux vous passer le numéro- c’es: « raccrochons au nez tant qu' »il n’y a pas mort d’homme »… Et ça, ce n’est pas à la Devèze, ça se passe dans le quartier historique, encerclé par les CPF , les récents immigrés de l’été 2018 et les dealers bien au frais!

    1. d

      La Féria n’aura peut être plus lieu , le Maire de Béziers ne reçoit plus de la part de l’Etat, de subventions pour cette fête , pour la première fois cette année … il était pas content le monsieur !

      1. necas

        Il parait qu’à Bayonne , c’est pas mieux ? Plus ça va et plus les bandes de racs font chier les gens qui s’amusent , dans l’unique but de provoc une baston générale ! Les racs kiffent grave les bastons générales !
        Welcome to France , gentils touristes …..

        1. Amélie Poulain

          Oui pourtant c’est une grande tradition, tout se perd.

          J’ai habité il y a longtemps et y suis retournée avec déception tellement la ville était devenue méconnaissable alors que si vivante avant.

  3. Amélie Poulain

    Finalement, ils transposent et reproduisent ici ce qu’il se passe dans leur pays.

    Intégration vraiment impossible, les politiques n’ont pas encore compris ?

    Cela devient urgent, pas d’autres choix, ultimatum : où vous vous intégrez à la française ou vous partez dans le pays qui correspond à vos coutumes.

    Il n’y a que par là que les choses pourraient commencer à s’arranger.

    1. necas

      Non Amélie , ce qu’ils font dans leur pays , non ! Parce que je vous mets au défi de foutre le même bordel qu’eux , à Alger , Tunis ou Casablanca : et je peux vous certifier que vous risquer même de prendre des rafales à balles réelles , de la part des polices de là bas , si ça déborde de trop !
      Souvenez vous ! Les émeutes en Kabylie : la police algérienne avait tiré dans la foule , et bcp de Kabyles étaient restés par terre !!!!
      Vous galéjez ? Là bas , comme dans des pays , style , Colombie , Mexique , Brasil , Russie , Afrique du Sud , Arabie Saoudite :
      On vous allume à balles réelles , si vous refusez d’obtempérer !
      Voyagez et vous verrez par vous même ! En janvier dernier , j’étais en Amsud ; controle d’identité et fouille soudaine , dans un quartier :
      Le policier militaire me collait le colt sur la tampe , pour un mini controle de routine et en me gueulant : regarde le mur !
      La police french est très très gentille , en comparaison ……

      1. SAMOT

        necas, je vous rejoint dans vos propos. pour nous en sortir il nous faudra appliquer les mêmes méthodes que ces pays que vous citez. Mais auparavant il nous faut changer nos gouvernants pro immigration et museler tous ces gauchos cocos qui veulent nous imposer leur soit disant bien pensante en nous donnant des leçons sur le vivre ensemble.
        Tout en occultant le triste passé de leurs partis politiques.

      2. Amélie Poulain

        Oui @necas je suis d’accord avec vous, j’ai voyagé et j’ai eu des témoignages d’autres pays, je suis même allée au Brésil et j’aime autant vous dire que je n’avais pas envie de jouer avec la police : entrée du territoire présentation à la police qui note la durée de votre séjour et obligation de s’y représenter en partant. Je sais qu’un voleur qui se fait attaquer par un particulier ou son chien…. n’a pas intérêt à aller se plaindre à la police car ce sera pour lui double peine….

        On m’avait dit que moi je ne les voyais pas durant mon séjour mais eux savaient où j’étais et qui j’étais, et c’est vrai qu’ils tirent à balles réelles en cas de résistance.

        Ce que je voulais dire en fait, je faisais référence à la confusion qui règne dans leurs pays et du coup dans l’organisation de leur société (depuis toujours pour moi vu que je n’ai connu que ça….) ainsi que dans leur tête.

        Ils sont cadrés certes chez eux mais cela ne change rien à leur manière de concevoir le monde et les relations, et bien sûr, sans cadre, ils s’épanchent….

    2. babe

      c’est la seule solution mais qui le fera il faut commence par supprimer les allocs a tous ces délinquants en prison les parents feront attention et sinon retour a la case depart car de toute façon ils ne s’intégreront jamais ils ne veulent pas ce qu’ils veulent c’est mettre le bordel en france

  4. PARAS D'AVANT

    Bonjour à tous. La solution!!! on la connaît tous, il n’y en a pas 36, mais il faut que la mèche soit allumée quelque part en France pour donner le départ du grand nettoyage. Beaucoup sont prêts et équipés pour ça. S.V.P un volontaire pour le « briquet »!!!!!

  5. saurer

    C’est inouï de voir à quel point, nombreux sont les commentaires rédigés ici par des naïfs, qui croient encore, les pauvres, que les élus et les autorités ne s’aperçoivent pas de la dégradation générale de la situation.
    Combien d’agressions, d’actes de vandalismes, de meurtres faudra t il encore pour que nous nous rendions compte que tout ce qui arrive, c’est justement provoqué par ceux qui nous gouvernent. Cet afflux , cette submersion inconsidérée de musulmans, est organisée, sciemment, méthodiquement pour nous envahir et nous faire disparaître. Et nous n’en sommes qu’au début de l’invasion. Toute l’UE est concernée, hormis les pays du Visegrad, qui ont su s’épargner ce suicide collectif, en portant au pouvoir des gens respectables.

    1. Amélie Poulain

      « Toute l’UE est concernée, hormis les pays du Visegrad, qui ont su s’épargner ce suicide collectif, en portant au pouvoir des gens respectables. »

      Eh oui mais la plupart des gens croient ce qu’on leur dit à la TV…. J’en suis étonnée même chez des personnes qui disent penser qu’on nous ment sans arrêt.

      Notamment pendant les élections, je n’ai pas écouté un seul candidat, j’avais déjà mon idée et je savais que leurs discours s’ils ne traitaient pas le problème majeur de fond, seraient forcément lénifiants. Eh bien si, j’en avais dans mon entourage pourtant très critiques qui n’en perdaient pas une miette… Naïveté ou bêtise ? Ou les deux ?…

  6. BEILLAN

    bonjour , je vie sur l ile de la réunion depuis 30 ans et j ai vecu au mirail à la reynerie pendant qqs années avant de vivre ici , a l époque c etait un quartier un peu chaud mais nous étions mélangé force et de constater que quand il n y a pas de magrebin la vie est plus douce mes enfants sont métis et ici les mosquées ont pignon sur rue et ne derangent personnes , la seule fois ou je me suis battu ici c etait contre des magrebins venu de chez nous qui ont oser dire que je n etais pas ici chez moi ( a la reunion) mdr bon tribunal et tout le bordel 3 contre 1 pour pas changer . La juge en voyant les noms des plaignants a rie . STOP PLUS RIEN A DIRE

  7. BEILLAN

    Si en fait , virons la vermine et nous pourrons vivre les uns avec les autres ici tous se passe bien et bien sur il y a des problemes mais le vivre ensemble est possible , juste a virer ou a appliquer la loi , eliminons la racaille intellectuelle bobo ou facho ou sioniste ou….,? Et reconstruisons notre pays , je n ai pas la solution mais arretons de voter pour des multi nationale , a quand l homme ou la femme visionnaire et desinterressé , vaste programme ,,,,,

  8. palimola

    A se défendre et a en flinguer un maximum quitte a être emmerdé autant que ce soit pour plusieurs ……..

    1. Le Blob

      Et baratiner l’expert psychiatre, histoire que ça passe sous le coup de folie et de pouvoir bénéficier de circonstances atténuantes.

  9. frejusien

    yes ! on a assez entendu pérorer sur le fondement d’un certain Théo, petit dealer et de famille bien vue, arnaqueuse de sous français de son état

Comments are closed.