La mère d’Adrien: « Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! »


La mère d’Adrien: « Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! »

De « Boulevard Voltaire »:

Patricia Perez nous met en garde : son enfant n’est pas le premier, il ne sera pas le dernier

On peut décider de ne pas écouter ceux qui tirent la sonnette d’alarme : les politiques – ils instrumentalisent ! -, les journalistes – ils « fakenewsent » ! -, les intellectuels – ils échafaudent et théorisent ! -, mais les mères de famille ?

Patricia Perez – son nom n’aurait jamais dû sortir de son heureux anonymat – n’instrumentalise pas, ne « fakenewse » pas, n’échafaude pas de grande théorie.

Elle pleure.

Son fils qu’elle enterre, comme dans L’Office pour l’enfant mort, « l’enfant frêle qui [lui] était né », devenu grand jeune homme de 26 ans. Aujourd’hui, elle « attend le soir, attend le froid, attend le noir ».

Et elle attend aussi des réponses à ses interrogations qui sonnent comme un grand cri :

« Notre France ne fait rien pour ses enfants. »

La question n’est pas de savoir s’ils auront sa haine ou pas.

C’est de chagrin et de désespoir qu’il s’agit.

Et surtout de vérité.

Invitée de « Bourdin direct » en ce jour de marche blanche grenobloise, elle rétablit les faits, pour l’honneur de son petit : ce n’est pas d’une « rixe », d’une « embrouille » ou d’une « bagarre » qu’il s’agit, mais d’un assassinat.

Son fils n’était pas armé.

Les autres si.

Ils l’ont poignardé au cœur et ont lacéré son visage, si violemment que même le maquillage mortuaire, dans le cercueil, n’a pu le camoufler.

Ce n’était pas plus une querelle, bien sûr, qu’un viol n’est une dispute amoureuse.

« Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! »

Qui ? Le journaliste ne pose pas la question.

Peut-être parce que la réponse serait malséante, mais qu’il serait sans doute aussi malséant, en ces circonstances, de faire brutalement taire cette mère. Le journaliste est prudent.

Mieux vaut changer de sujet gentiment.

Patricia Perez nous met en garde : son enfant n’est pas le premier, il ne sera pas le dernier.

Statistiquement, peu de chances qu’il s’agisse du mien ou du vôtre.

Quoique.

On ne devrait pas sous-estimer une mater dolorosa.

Elle n’a rien à perdre.

Cela s’appelle l’énergie du désespoir.

L’histoire des soulèvements dans le monde est marquée par la détermination douloureuse de ces mères-là.

« Nos gouvernants, nos pouvoirs publics ne font rien, Monsieur. Ils ne font rien, je suis révoltée. Combien de nos jeunes vont partir comme ça, dans la violence gratuite ? »

Je serais Emmanuel Macron, je reviendrais de vacances et m’exprimerais fissa.

La brûlante controverse piscine ou bord de mer attendra.

http://www.bvoltaire.fr/patricia-perez-nous-met-en-garde-son-enfant-nest-pas-le-premier-il-ne-sera-pas-le-dernier/?mc_cid=12e7e0ed65&mc_eid=75477c177b

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “La mère d’Adrien: « Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! »

  1. La moutarde me monte au nez

    Il n’y a rien à dire.
    Cette mère a tout dit.
    la racaille tient le haut du pavé jusque dans l’entourage du président.
    Nous laissons faire.
    Bougies, nounours, fleurs, marches blanches.
    Mais jusqu’à quand?

    Reply
    1. Fortunino

      Non, cette mère n’a pas tout dit.
      Elle affirme que « Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! » mais sans préciser ce que sont  » les mêmes  » .
      Elle devait dire : « Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours DES MUSULMANS. Toujours DES MUSULMANS ! » puisque c’est la vérité et que c’est vraisemblablement ce qu’elle pense.

      Reply
      1. J

        Si elle avait prononcé l’appartenance, elle aurait été censurée. Au moins, elle n’est pas comme la mère de Laura ou Maurane, qui avait aussi déclamé l’horrible « vous n’aurez pas ma haine ».

        Reply
        1. necas

          Il faut quand même en tenir une couche , comme l’autre chèvre , déclarant : » Vous n’aurez pas ma haine !  » Une réponse de mouton sacrifié et chétif . Moi , je soutiens Mme Perez : elle a Raison d’être haineuse , n’en déplaise aux grenouilles de bénitiers ! Cette dame est digne et elle devrait Exiger d’être reçue par Macron , ou par le vieux sénil Collombo , qui , vous aurez remarqué , fait Silence Assourdissant au sujet de ce meurtre de ce pauvre Adrien !
          Allo ? Allo ? Place Beauvaud , vous m’entendez ???…..
          Misérable faux derche sénil …

          Reply
          1. Chardon26

            Place Beauvaud aux abonnés absents le sénile est en vacançes.
            Et macro a le cul dans sa piscine et utilise un gamin de 6 ans pour en voir l’air proche du peuple et essai de redorer son blason (ignoble)!!!!

  2. jo farang

    Bonjour
    J’ai ecrit hier sur ma page facebook – Un chretien assassine par 2 racailles musulmanes………….
    Facebook me bloque pour 1 mois car mon commentaire est contraire aux standards facebook
    On ne peut plus ecrire la verite et la realite
    C’etait bien deux racailles, ils etaient armes de couteaux, et c’etait bien 2 musulmans
    Facebook est bien islamiste

    (***)

    jojo

    Reply
    1. Marco de france

      Il faut bannir cette merde de Facebook. Vous auriez écrit 2 musulmans assassinés par 2 chrétiens, ça passait tout seul! Ces réseaux font de la discrimination envers les blancs. A dissoudre. Je vous conseille un article de résistance républicaine (que vous pourrez retrouver facilement) où une journaliste à piège Twitter.

      Reply
  3. JackJack

    Madame Perez, dans son chagrin, dit vrai en mots tout simples, face à un Bourdin qui n’a pas grand chose à dire… ce serait trop dangereux pour son emploi… Macron, lui, « est de piscine » comme je l’avais lu dans le titre d’un article récent. Les 3 M, Macron, Merkel, May, n’ont « rien à dire » tant qu’il ne s’agit pas d’une tête de cochon ou d’une tranche de jambon accrochée devant la porte d’une mosquée…

    Reply
  4. d

    Ce n’était pas Bourdin mais un de ses acolytes , qui a tout de même dit qu’il allait changer le mot RIXE , car la maman a insisté en expliquant que ce n’était pas une rixe entre deux bandes, c’était des tueurs qui avaient sorti des couteaux pour agresser le copain à terre ! Il faut leur mettre le points sur les i à ces malotrus de journalistes, mais pour cela , il a fallut que son fils meurt et qu’elle puisse s’exprimer !
    Oui elle a aussi dit que Macron est en vacances lui ! , alors qu’il faisait un bain de foule le lendemain des obsèques !!

    Reply
    1. necas

      Le journaleux de service sur bfm , s’est fait tout petit , et ne coupait pas la parole ! J’adore voir les journaleux contre le mur , sans plus aucun argument devant la Vraie Réalité des Faits ! Là , ils bouclent Tous leur clapets .

      Reply
  5. Catherine Terrillon

    On peut se demander : qui le sera le prochain sur la liste ? Il va bien falloir tôt ou tard que ça s’arrête et le plus tôt sera le mieux. J’en peux plus de cette société
    hypocrite et corrompue !

    Reply
    1. necas

      Catherine : la Seule solution viable , est de nos jours , comme le dit si bien Samia Ghali :
      Envoyer l’armée et la Légion dans ces quartiers ; revirer toutes les caves ,fouiller les box loués , instaurer un couvre feu , à partir de 22h , et choper ceux qui veulent jouer les durs . Puis foutre dehors de France , les doubles passeports délinquants , sans oublier de virer les clandos .
      Déjà , rien que ces petites mesures , ça clarifierait un peu la situation .

      Reply
  6. Marie ange Bouillot

    Ces socialos auront a répondre devant le peuple de tous ces assassinats de nos enfants ‘ tout comme Pétain en son temps. Ces collabos qui font plaisir aux arabes musulmans seront bientôt chaties.

    Reply
    1. frejusien

      Je parie que cette malheureuse Mme Perez a été sermonnée avant son entrée sur le plateau, on lui a demandé expressément de ne pas prononcer le mot « MUSULMAN « 

      Reply
  7. frejusien

    Tiens, je vais écrire un message FB : deux chrétiens agressent au couteau un musulman, je vais voir la réaction

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *