Vignette Crit’Air: pour faire raquer l’automobiliste vache à lait la canicule a bon dos


Vignette Crit’Air: pour faire raquer l’automobiliste vache à lait la canicule a bon dos

Illustration : France3-régions

Ce mardi 7 août, 60 départements étaient placés en vigilance orange par Météo France, les températures pouvant atteindre 35 à 40° au Nord-Est, au Centre-Est et dans le Bassin parisien.

Bof, diront certains qui ont connu la sécheresse de 1976… Et que dire du record absolu de chaleur : 44° à Toulouse le 8 août 1923 ! Mais le Français est devenu une petite chose fragile à rassurer, à réconforter et à protéger, parfois de lui-même, de gré ou de force.

Qui dit canicule dit pics d’ozone dans les grandes villes donc restriction de la circulation automobile avec des contrôles radar renforcés pour un Trésor public enrichi.

Exemple : imaginons que vous habitiez dans l’Ain, à Pérouges, et que vous ayez décidé, ce mardi, de vous rafraîchir dans les monts du Forez, 180km plus loin, en passant par Lyon.

Il n’y a pas de pollution atmosphérique à Pérouges, jolie cité médiévale, un des plus beaux villages de France et vous n’avez donc jamais commandé la fameuse vignette Crit’Air à 3,62€.

Malheureusement, ce mardi « caniculaire », Lyon interdisait la circulation aux véhicules portant une vignette Crit’Air 4 ou 5, ou ne portant pas de vignette du tout. Mince, vous ne le saviez pas et vous êtes déjà parti… Vous vous êtes donc exposé à une amende de 68€ et à l’immobilisation de votre véhicule (avec les enfants, le chien, les valises, on fait comment M’sieur le gendarme ?).

Désormais, pour rouler d’un point A à un point B, il vous faudra effectuer un plan de vol route afin de déterminer les jours de pollution, les départements à circulation différenciée, les villes à vignettes Crit’Air, les limites des communes, les horaires d’interdiction etc. Arrachage de cheveux garantis !

Pour limiter la formation de polluants, la circulation différenciée est mise en place dès lundi par plusieurs préfectures :

à Paris et en proche banlieue, dans les communes situées à l’intérieur de l’autoroute A86, les voitures, camions et deux-roues qui sont classés en catégorie 4 ou 5 par le système Crit’Air, ou qui n’ont pas de vignette, sont interdits. En cas de départ en vacances « les agents chargés du contrôle feront preuve de discernement », a ajouté la mairie ;

à Strasbourg et dans les 33 communes de l’Eurométropole, la restriction s’applique de la même manière pour les véhicules Crit’Air de catégorie 4 et 5 ou sans vignette ;

en Isère, seuls les véhicules ne disposant pas de vignette Crit’Air sont interdits dans l’ensemble du département ;

à Lyon et Villeurbanne, dans le Rhône, l’interdiction concerne aussi les véhicules sans vignette mais la mesure pourrait se durcir aux véhicules de catégorie Crit’Air 4 et 5 « dans le cas où la situation ne s’améliorerait pas dans un délai de deux jours », selon la préfecture.

https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/08/05/pollution-a-l-ozone-l-alerte-s-etend-a-plusieurs-regions-circulation-differentiee-lundi-a-paris_5339613_1652666.html

Mais, si l’Isère est « zone interdite », par où passer quand on habite Albertville et que l’on désire rendre visite à sa vieille mère habitant Grenoble ? Qui peut situer les limites de l’Eurométropole de Strasbourg ? Qui connaît les communes situées à l’intérieur de l’A86 ?

 

 

Et pour ce qui vous intéresse, où commence et se termine la ZPA (Zone de protection de l’air) de Lyon et Villeurbanne ? Vous apprendrez plus tard que « les autoroutes A6, A7, A42, ainsi que le tunnel sous Fourvière (A6 également) et quelques axes secondaires listés en page 7 de l’arrêté N°69-2017-11-16-002 » n’étaient pas concernés par les restrictions de circulation. Ce qui vous fait une belle jambe maintenant que vous avez traversé le Rhône à Givors…

Depuis le départ, de grands panneaux lumineux vous avertissent qu’avec le pic de pollution, la vitesse doit être obligatoirement réduite de 20km/h sous peine de se voir flashé et amendé.

A l’entrée de Givors, on roule donc à 50km/h puis 70 à 90 km/h jusqu’à St-Étienne. C’est lent, très lent…

Mais le pompon, c’est en arrivant dans les monts du Forez : en temps normal, l’autoroute est déjà limitée à 110km/h et là, pour cause de pollution, vous devez rouler à 90km/h sur 40km, alors que la route est déserte, que vous êtes en montagne, loin des villes et de leurs embouteillages…

En effet, dès lundi, le gouvernement via les préfectures avait décidé d’abaisser la vitesse de 20km/h de Chamonix à Clermont-Ferrand jusqu’au plateau de Millevaches : soit plus de 500 km d’un trajet autoroutier soi-disant affecté par la pollution à l’ozone. Même punition sur plus de la moitié du territoire où l’activité humaine devait quasiment s’arrêter.

« Pour éviter que cet épisode ne s’éternise, plusieurs mesures restrictives sont entrées en application à 17 heures le 5 août. De nombreux secteurs vont devoir s’y plier, notamment ceux émettant de la poussière, des particules fines ou tout simplement des substances polluantes : agriculture, BTP, industrie, transport et spectacles pyrotechniques. Les services de l’État demandent aux professionnels de ces secteurs de reporter le brûlage à l’air libre et l’écobuage, de réduire l’utilisation des groupes électrogènes et l’activité sur les chantiers, et plus globalement, de réduire les activités émettrices de polluants atmosphériques.

En ce qui concerne les particuliers, des restrictions sont aussi appliquées : interdiction de barbecues au charbon de bois, de travaux d’entretien et de jardinage utilisant des outils polluants, et abaissement des limitations de vitesse. À partir du 6 août, à 5 heures, sur les routes limitées à 80 et 90 km/h, il faudra s’en tenir à 70 km/h pour respirer plus vite un air moins pollué. »

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/allier/pollution-ozone-allier-puy-dome-places-alerte-limitations-vitesses-abaissees-1522614.html

Et bien sûr, comme avec les embouteillages ou les chantiers autoroutiers, la vitesse réduite pour cause de pollution ne change pas le prix du ticket de péage, d’ailleurs en augmentation constante. Et parfois, ce sont les préfets qui ont leur petit caprice comme celui des Alpes-Maritimes qui décide, un jour, comme ça, d’abaisser à 90km/h le tronçon Antibes-Nice de l’autoroute A9 (Le Point). Sans compter l’augmentation insidieuse du prix des carburants pendant les vacances estivales…

Résultat : nous roulons moins vite pour plus cher… et les PV pleuvent.

Par exemple, depuis le 1er juillet, le nombre d’automobilistes flashés sur les routes où la vitesse a été abaissée à 80 km/h a doublé par rapport au même mois de l’année dernière.

80 km/h sur route : la Sécurité routière admet l’explosion des infractions

« Au total, plus de 500 000 véhicules ont été flashés sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière) concernées par cette réglementation entrée en vigueur le 1er juillet, soit 251 893 de plus par rapport à juillet 2017 […] 95 % des infractions relevées concerneraient des excès de vitesse de moins de 20 km/h, ce qui prouve que c’est le bon citoyen solvable que l’on traque massivement et non la minorité, souvent impécunieuse, qui se moque de toute règle […] De quoi étayer un peu plus les arguments des détracteurs de la mesure, qui estiment que, en premier lieu, il s’agit d’une pompe à finances destinée à renflouer les caisses de l’État sous le couvert de la sécurité routière. »

http://www.lepoint.fr/automobile/securite/80-km-h-sur-route-la-securite-routiere-admet-des-infractions-qui-ont-double-01-08-2018-2240548_657.php

Dans cette usine à gaz qu’est devenue la France, pays du racket institutionnalisé, un conseil : la prochaine fois, restez au frais dans votre garage. Au moins, vous n’y subirez pas les conséquences de la canicule, prétexte, encore une fois, à faire raquer les automobilistes.

 

Dans les monts du Forez, au col de Cervières (806m) : où sont les embouteillages, la canicule et la pollution ?

 

Si, si, pour « Prev’Air », l’insidieuse et mortelle pollution à l’ozone était là, là et là

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Vignette Crit’Air: pour faire raquer l’automobiliste vache à lait la canicule a bon dos

  1. moustache et trotinette.

    Au-dessus de 25 degrés, c’est la canicule d’été, en-dessous, l’hiver, c’est le froid
    Polaire.
    Comme vous dites: le « français » (où ça?) est devenu une petite chose fragile, encore que pour certains « français », il ne s’agit probablement que d’une bonne occasion pour réclamer encore plus.
    Voila où nous ont menés cinquante ans d’assistanat tout azimut.

    1. denise

      en effet , quand j’entends la ministre de la santé qui « pleure  » à la télévision, je suis pliée de rire , enfin dans un premier temps ! après je me dis quelle comédie, incroyable comédie : elle demande à ce que l’on boive ( de l’eau ).. D’après Pelloux le médecin , que j’apprécie moyennement , il manque des lits , des dispositifs ;.. et c’est pour cela que cette dame larmoie , pour cacher la misère!!! en tous cas elle s’y prends bien pour larmoyer , à moins que ce ne soit naturel ! je me demande pourquoi elle ne va pas de foyers en foyers pour donner le verre à toutes nos personne fragiles, si fragile qu’il faille les diriger dans l’ensemble de leur vie !!!

  2. Tzel

    Il y a longtemps que la sncf applique à la lettre ce principe de non pollution en ne faisant roulé qu’un train sur deux.
    Mais ils n’ont pas encore compris qu’ils avaient des trains éclectiques ?

  3. Alexcentre 62

    Pour la pollution voyez la famille du n°2 du gouvernement qui sont les plus gros armateurs de portes conteneurs mondiaux et de ce fait les plus grands pollueurs des mers mais là pas touche !à le silence de Hulot ! et je ne parle pas des conséquences sur le chômage , cinéma tout ça .

    1. d

      en effet j’ai entendu lors d’une conférence que les plus grands pollueurs sont les bateaux , ce que je ne soupçonnais pas ! voir la pollution à Rouen et ailleurs ..
      Sinon , dans l’ESt passaient et repassaient des avions à réaction, trois à quatre fois par semaine sur nos villes , venant de Suisse et de Luxeuil ! outre le bruit ils polluent mais quand j’ai écris au service pollution de la mairie, NON des avions ça ne polluent pas !!

      1. Joël

        Pété de rire, j’y habite à Luxeuil, et vu le budget de l’armée je peux vous dire que ça ne vole pas tous les jours. Et quelques avions de chasse qui ne restent que quelques secondes à proximité de la ville (et pas au-dessus, c’est interdit) n’est rien comparé aux aéroports internationaux où le trafic a lieu 24h/24h.
        A titre d’exemple, Roissy : 1.300 vols par jour en moyenne, soit 427.000 mouvements d’avions annuels. Une arrivée ou un départ toutes les trente secondes sur les quatre pistes.

  4. Christian Jour

    Tout est bon pour racketter le Petit Français, la canicule à bon dos C’est carrément du vol, mais d’un autre côté personne ne gueule, on accepte parce qu’on part en vacance et les bandits mafieux voleurs du gouvernement en profitent. Que ce passerait il si des millions de Français, au lieu de partir en vacance manifesteraient devant l’Élisée en lançant des pavés dans les fenêtres. Que les sinistres aussi nul les uns que les autres et l’arrogant pasmonprésident micron II soient obliger de rentrer de vacance en catastrophe pour essayer de gérer la crise.

  5. Jean marc

    il n’y a pas que la pollution qui est la cause du changement climatique, savez vous que depuis le début des années 2000 l’axe de la terre est en train se changer, son axe bouge d’une dizaine de centimètres par ans, et serait en grand partie la cause du changement climatique, mais ça ont ne le vous dira jamais, ont préfèrent jouer sur la pollution et pondent de plus en plus de taxes, je veux bien que l’ont combat la pollution mais là sur certaines choses ils vont un peu trop loin, ils veulent nous faire croire qu’avec des taxes cela va arrêter cette pollutions , mais ils ne s’attaquent jamais aux vraie causes, aux grosses multinationales qui eux n’en ont rien à foute de la pollutions, et qui détruisent notre environnement, aujourd’hui nous sommes obligés de payer une pollutions que l’ont nous imposes, et ce n’est pas avec des taxes que cela va empêcher des grosses entreprises de continuées a pollués.

    1. gammagamma

      en effet cela s’appelle la Nutation. Ajoutons à cela la précession, mais on ne vous le dira pas comme le rappelle Jean marc. Mais la désinformation est leur gagne-pain… Des escrocs prétendument scientifiques

      1. gammagamma

        Nous arrivons à la SF « Cf. « Total Recall » Raquette sur l’oxygène qu’on respire. Les ordures nous gratterons jusqu’à l’os.

  6. jojo ( le plombier )

    Et pensant ce temps les  » Nike ta mer » Nike la France des blancs Y zi font ce qu’ils veulent . Car les lois des français Ta mer c’est pas pour eux . Compris?

  7. guiĺlotin

    Tout est bon pour nous faire cracher
    Ces température n ont rien d anomalie
    Je de dirai même qu elles sont normale car nous somme en été
    Lorsque j était gain nous avions des températures comme celle ci
    Bref continuer à voter macron

  8. Marie

    Il se dit qu’à Rennes l’idée d’imposer une vignette crit air est bien avancée, certains disent que ce sera mis en place avant la fin de l’année, et la limite serait tout ce qui est en interieur de rocade, comme ils ont vu tres grand (à l’époque la ville se vantait d’avoir plus de kms que le périphérique de paris), les hôpitaux, établissements scolaires, supermarchés…. sont à l’interieur. Voilà le message, les gueux restez dans votre cambrousse et laissez nous vivre entre bobos.

  9. Celtillos

    au rythme ou l’on va je me demande quant vont ils nous mettre un compteur dans le fondement, et a chaque pet, paf une amende pour pollution.
    la on pourra dire qu’il nous le mettent dans de c.l….

  10. Jean marc

    Oui c’est à craindre, ils sont capables de nous imposer le calsif catalytiques, bientôt les flics auront le droit de vous arrêter en plein milieu d’un boulevard pour vous mettre une sonde dans le troufignons afin de contrôler votre taux de pollution.

  11. frejusien

    Soyons sérieux et raisonnons un peu :

    d’où vient la polluttion ? mais de la surpopulation de certaines zones,
    si au lieu d’être 65 millions, on était 40 millions, cela ferait beaucoup moins de voitures, beaucoup moins de camions, beaucoup moins de chauffage, moins de consommation électrique, moins d’usines, donc moins de pollution,

    Conclusion : il est urgentissime de stopper net l’arrivée de nouveaux  » faux français » qui vont aggraver considérablement la pollution et la consommation des dernières ressources disponibles,

    Il est également urgentissime de pratiquer un contrôle des naissances sur le continent africain, ce continent est en train de destabiliser l’équilibre fragile du  » vieux continent européen »

    Il n’y a aucune raison , ni aucune logique à accepter une ruine de notre continent pour faire croire à un sauvetage de l’Afrique,
    chaque problème doit se régler sur place, on ne règle pas un problème en le déplaçant ailleurs

  12. frejusien

    Les vignettes Crit’Air, une mesurette de plus pour nous faire chier, rentrer du fric dans les caisses, lequel fric servira à installer des « migrants » qui aggraveront le problème,
    c’est le serpent qui se mord la queue,

  13. Lew elke

    Je ne vais pas pleurer pour ceux qui crachent de la suie avec leur vieille chaudière à mazout de merde !

    Tout ça pour avoir fait des économies sur les poumons de ceux qui roulent à l’essence !

    Je leur dis : allez vous faire enculer chez mohamerde, le roi du pétrole !

    Amende max bienvenue !

    1. Joël

      Faudrait pas oublier que c’est mitrand qui a détaxé le gasoil pour relancer la vente des voitures françaises alors qu’il coûte plus cher à produire que l’essence.

      1. frejusien

        Ah ! c’est le socialo mitteux ? je ne savais pas, mais ces gauchiottes ne ressortent l’écologie que quand il faut pomper du pognon,

        Regardez les mesures préconisées par Hulot, des taxes, toujours des taxes, comme si les taxes allaient régler les problèmes,

Comments are closed.