Toucher le sexe des petits garçons, une coutume du Soudan à transférer en France…


Toucher le sexe des petits garçons,  une coutume du Soudan à transférer en France…

C’est l’avenir de l’Artois qui nous révèle ce que nos chances pour la France nous réservent pour bichonner nos enfants, les soigner, exprimer toutes leurs bienveillantes attentions… Et dire qu’on a de la chance, beaucoup de chances dormantes et on ne le sait même pas !

Au passage on parle d’hommes de 12-13 ans ; tiens ! où sont passés les mots garconnets, garçons, jeunes ados ? Sont passés déjà à la trappe pour préparer le chemin ?

Par ailleurs on notera sans surprise que le tribunal a ajourné son verdict, le temps de mener une enquête sur le profil psychologique du prévenu…

On leur envoie le livre de Wafa Sultan, L’islam,  fabrique de déséquilibrés ?


________________________________________
Sallaumines: il utilise de la pommade pour faire grandir le sexe des enfants du quartier
:::: http://www.lavenirdelartois.fr/fait-divers/sallaumines-il-utilise-de-la-pommade-pour-faire-grandir-le-ia700b0n259146
06/08/2018

Le prévenu, un homme d’origine soudanaise de 33 ans, ne comprenait pas les raisons qui l’ont poussé à comparaître devant le tribunal de Béthune lundi 6 août.

Le prévenu, un homme de 33 ans, est jugé pour agression sexuelle lundi 6 août. On lui reproche deux agressions, commises les 31 juillet et le 1er août sur quatre mineurs âgés entre 12 et 13 ans. Les jeunes hommes vivent dans le même quartier que le prévenu à Sallaumines. Ils seraient venus boire un verre chez lui, mais l’homme leur aurait passé de la crème sur le sexe contre leur gré. Il leur aurait également embrassé le sexe à plusieurs reprises en leur obligeant de faire la même chose. Un cinquième enfant se serait signalé aux services de polices depuis la révélation des faits et le début de l’enquête. Trop tard pour être joint à l’audience.

Les larmes sur les joues, le prévenu tente d’expliquer via la voix de son interprète qu’il ne comprend pas ce qu’il fait là. « Selon lui, il n’y a pas d’agression sexuelle, explique le traducteur, il souhaitait les soigner en leur mettant de la pommade sur le sexe. Il affirme qu’il a des connaissances en médecine. » D’origine soudanaise, il explique que le fait de toucher et d’embrasser le sexe d’un jeune homme n’a rien de problématique pour lui. « Pour lui, c’est une coutume au Soudan ».

Le tribunal a sollicité le renvoi de l’audience le temps de procéder à une enquête psychologique. Le prévenu sera jugé le 3 septembre 2018 à 14 heures.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


25 thoughts on “Toucher le sexe des petits garçons, une coutume du Soudan à transférer en France…

  1. J

    Un jeune homme ? A 12 ans, on est à peine pubère. Déjà que la société pousse à l’hypersexualisation, voilà pourquoi : encore pour ces dégénérés.

  2. clairement

    Nos hommes politiques sont des crétins et nombre de nos juges qui pensent que tout ne vaut par l’application de la loi positive le sont aussi

  3. Christian Jour

    Moi j’ai aussi une coutume, c’est avec une corde de chanvre que ça se passe. Tu touche un enfants et je te pends au premier réverbère, connard d’envahisseurs parasite de merde.

  4. Christian

    De toute façon tous ces musulmans ont un vrai problème avec leur asticot.J’ai le sovenir d’une conversation avec un gros con de musulman algérien qui m’avait dit « chez nous y-a pas de pédophiles » Je luis avais répondu que c’est certain que de droire que leur prophéte avait épousé sa femme Aïcha quand elle avait 7 ans pour la déflorer à ses 9 ans permettait à des pervers malsains d’avoir des pratiques d’ordures !! Et que dirions nous au hasard d’une professeur de Français de 40 ans environ qui dépucelerait un éléve de sa classe qui devait avoir une quizaine d’année lors de cette sauterie ?? Mais non cela n’a jamis existé car cela semble contraire à la loi de la REPUBLIQUE qui est en danger !!!!!

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Christian ;

      -« « chez nous y-a pas de pédophiles » « –

      C’est ce que je dis toujours ; bien sûr, puisqu’elle est légalisée, cela fait au contraire partie de leur règle de vie. On pourrait même en arriver à penser que ne pas s’accoupler avec de jeunes enfants serait anormal et pourquoi pas punissable par la charia. Après tout ?!

      Il y a quelques années en arrière, 7 ans au plus, je m’étais étonné que la proposition de loi à propos de la reconnaissance légale de la maturité sexuelle qui devait être déterminée à 12 ans ne fasse pas de remous parmi la population et pis encore qu’à l’Assemblée, pour certains, proposent ce décret et pour les autres ne s’émeuvent pas.

      Mon sang n’a fait qu’un tour ; j’ai compris que non seulement les pédophiles occidentaux étaient intéressés et que cela les servait, mais j’ai plus pensé à la relation invasion/coutume-règle islamique. Et je me suis dit, on va mal, très mal, c’est déjà un marqueur du degré de l’implantation de l’islam dans notre pays par le nombre mais aussi par le poids au point d’avoir l’influence impérative sur la modification légale de nos règles de vie.

      Rien n’a bougé, le peuple est resté tranquille, les élus… aux anges ???!!

      Cela n’a fait es vagues qu’à partir de l’avènement Vallaud Belchacem et Schiappa.

      Entre temps, des cas de petites filles, 11 ans, reconnues coupables d’avoir, pour l’une, séduit un malhomme sur le retour d’âge (60 piges passées) , et pour l’autre un truc du même genre, des provocatrices, des perverses qui tenteraient le bon musulman et le pervers pédophile occidental.

      Si nous ne sommes pas plus que ça vigilants, sérieusement vigilants et engagés avec force manifestations sur le terrain ; cette bataille là sera aussi perdue.

      Qu’attendons-nous pour protéger nos enfants ; qu’ils le fassent eux-mêmes ? Sûr ils vont apprécier, être contents ; nous respecter, nous aimer et chérir notre souvenir : ils nous devrons beaucoup !

      1. Christian

        Vous avez raison mais croyez vous par exemple de Chiappa qui a œuvré pour établir la majorité sexuelle à 15 ans soit motivée par ce combat.
        Pourquoi 15 ans parce que EM a rencontré Brigitte à cet âge ?? On se pose des tas de questions sur les arriéres pensées de tous ces politicards..et pour Belackacem élévée à Amiens par une mére voilée on peut poser aussi des questions sur les programmes scolaires par exemple

        1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

          Re @Christian ;

          – » Pourquoi 15 ans parce que EM a rencontré Brigitte à cet âge ? « –

          Maintenant que vous le dites, pourquoi pas, en effet, ce peut-être une explication ; j’avoue que je n’y avais pas pensé. Je me souviens qu’il y a eu un faux semblant de débats houleux à l’époque et que de 13 ans qui était proposé on est passé à 15.

          Moi, sur l’instant je mettais ça sur le compte de l’opinion publique réfractaire ; mais on sait que la volonté du peuple est ignorée et que si le gouvernement semble fléchir, ce n’est que provisoirement pour gravir « d’étape en étape » la programmation du projet de loi jusqu’au dernier échelon au lieu de sauter d’un coup. Ce n’est pas la première fois qu’il agit ainsi ; il tente et s’il y a trop d’opposition, le gouvernement fait mine d’abdiquer et sans renoncer revient à la charge par une autre stratégie et le résultat est au-delà des objectifs du projets initial.

        2. durandurand

          Cher Christian , n’oublions pas que le code pénal reconnait si on peut dire la majorité sexuelle pour les jeunes filles à 15 ans ,
          Ce que dit le code pénal .
          Le Code pénal réprime le fait, pour un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de moins de 15 ans (article 227-25 du Code pénal). Un adulte peut donc avoir une relation sexuelle consentie avec un mineur sans encourir de sanctions pénales lorsque ce mineur a atteint l’âge minimum de 15 ans. Le législateur estime que le mineur a, à cet âge, un « consentement éclairé ».

          En pratique, il est déduit de ce texte que l’âge de la majorité sexuelle est fixée à 15 ans en France.

          Toutefois, même si le mineur a 15 ans ou plus, l’adulte risque des poursuites pénales (article 227-27 du Code pénal) dès lors qu’il est un ascendant ou a une autorité de droit ou de fait sur le mineur ou dès lors qu’il abuse de l’autorité que lui confère ses fonctions (exemple : un enseignant). Dans cette situation, la peine encourue est de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

          Sanction
          Lorsque le mineur a moins de 15 ans, l’adulte s’expose à la sanction prévue pour le délit d’atteinte sexuelle, soit 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende. Cette peine peut être aggravée dans certains cas (10 ans et 150 000 euros d’amende) et notamment lorsque cette infraction est commise par un ascendant ou par toute autre personne ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait.

          L’atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de moins de 15 ans ne doit pas être confondue avec le détournement de mineur. Pénalement, elle ne doit pas non plus être confondue avec l’agression sexuelle ou le viol.
          Cordialement .

          1. Amélie Poulain

            @durandurand

            J’ai eu connaissance de situations où l’adulte avait été poursuivi pour une relation avec un mineur de 17 ans et demi (si on peut dire car à cet âge-là on sait ce que l’on fait), et ce n’était pas un ascendant. J’avais moi-même été très surprise des poursuites vu l’âge du mineur en question et de son consentement.

            Surprenant, car on peut se demander si les autorités publiques font ce qu’elles veulent du coup.

            En tous les cas, dur d’y comprendre quelque chose à travers la confusion dans ce domaine….

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Les États-Unis s’opposent à la persécution des chrétiens ; et le dieu Jupiter ?
    __________________________________
    Les États-Unis s’opposent à la persécution des chrétiens
    :::: https://www.chretiens.info/47772/les-etats-unis-sopposent-a-la-persecution-des-chretiens/
    28 juillet 2018

    Alors que les chrétiens sont de plus en plus victimes de l’intolérance et de l’extrémisme religieux dans plusieurs régions du monde, les réaffirment leur engagement à défendre les libertés chrétiennes.

    Le vice-président américain Mike Pence s’est exprimé lors de la conférence de trois jours consacrée à l’avancement de la liberté de religion organisée au département d’État des États-Unis.

    Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement américain envers la liberté de religion qu’il a appelé la première liberté de l’être humain :

    « Quand la liberté de religion est interdite ou anéantie, nous savons que les autres libertés — la liberté d’expression, de la presse, de rassemblement et même les institutions démocratiques — sont en danger. C’est pourquoi les États-Unis soutiendront toujours la liberté de religion, hier, aujourd’hui et à jamais. »

    Cette conférence a rassemblé pendant trois jours les membres du gouvernement et les leaders chrétiens afin de discuter des obstacles à la liberté de religion et de promouvoir le respect de la liberté de religion pour tous. Des victimes de persécutions religieuses à travers le monde y ont fait part de leur vécu.

    Dans son allocution liminaire avant de laisser la parole au vice-président, le secrétaire d’État Mike Pompeo a annoncé que la prochaine ministérielle aurait lieu en 2019 et que le département d’État finalisait actuellement des engagements de la part d’autres pays d’organiser chez eux des conférences de suivi sur la liberté de religion.

    Le vice-président américain a annoncé deux initiatives visant à soutenir le droit à la liberté de religion dans le monde. Voici les deux initiatives américaines dévoilées par le vice-président Pence :

    – Dans le cadre du programme de relèvement après un génocide et de réponse à la persécution (Genocide Recovery and Persecution Response Program), le département d’État et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) collaboreront avec des chefs religieux et communautaires locaux pour apporter rapidement un secours aux communautés persécutées, en commençant par celles d’Irak. Le financement proviendra à la fois du gouvernement américain et du « vaste réseau de philanthropes et de croyants américains qui partagent notre désir de soutenir nos frères et sœurs dans la foi au cours de leur reconstruction après des années de souffrance et de guerre », a déclaré M. Pence.

    – Le fonds international pour la liberté de religion International Religious Freedom Fund permettra de mettre à profit « nos ressources et celles d’autres nations afin de soutenir ceux qui luttent pour la liberté de religion et qui souffrent à cause des persécutions religieuses », a ajouté le vice-président, invitant les nations représentées à la réunion ministérielle et celles du monde entier à aider les États-Unis « à défendre la cause de la liberté comme jamais auparavant ».

    Pendant la réunion, Mike Pompeo a annoncé que son département allouerait 17 millions de dollars de plus aux programmes de déminage dans la région de Ninive en Irak. Cette somme s’ajoute aux 90 millions de dollars déjà fournis cette année à l’ensemble du pays, a-t-il précisé. Elle contribuera au déminage des zones où la population comprend un grand nombre de minorités religieuses qui ont souffert du génocide perpétré par Daech.

    Les États-Unis ont également publié la Déclaration de Potomac et le Plan d’action de Potomac, deux documents qui « réaffirment l’engagement indéfectible des États-Unis à promouvoir et à défendre la liberté de religion », a souligné M. Pompeo. Les documents comportent des recommandations à l’intention de la communauté internationale et des gouvernements sur la manière de redoubler d’efforts pour protéger les communautés religieuses vulnérables.

    « Les États-Unis mettent l’accent sur la liberté de religion dans leur politique étrangère parce que cette liberté n’est pas un droit exclusivement américain, a déclaré le secrétaire d’État. C’est un droit universel inaliénable que Dieu a accordé à toute l’humanité. »

    1. durandurand

      Nous nous demandons ce que pourrai bien dire macro-con dit  » jupiter  » au sujet de cette déclaration du vice-président américain Mike Pence concernant la persécution des Chrétiens . Je vous fiche mon billet que micro-con ,soit il ne dira rien ou il jouera les faux culs , comme il sait très bien le faire .

  6. Amélie Poulain

    Et le pire, c’est que cela pourrait (j’ai bien dit « pourrait » ne connaissant pas leurs coutumes) être vrai. Il y a des cultures vraiment incompatibles avec nos valeurs, il suffit de lire des traités d’ethnologie si la réalité ne suffit pas.

    Je note aussi le terme « homme » s’adressant à de jeunes tout juste pré-ados à peine en train de sortir de l’enfance…… Quelle perversité.

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    On se souvient aussi, entre autres, lors d’une énième évacuation du camp de Calais que des incendies volontaires avaient été allumés au prétexte : « de coutumes afghanes « . Quand on part d’un endroit, on brûle tout ! Bon ! On avait bien compris que c’était surtout par soucis d’éliminer certaines choses ; mais bien ils nous prennent pour des ignorants et nous balancent leurs du « nouvelles coutumes afghanes chez vous ».

  8. mac gyver

    Ces chances pour la France, des chances pour les dépravés, qui gravitent autour et dans le pouvoir, afin de légaliser leurs horribles penchants. Nous vivons une attaque sans précédent, contre ce qui fait la différence entre une société civilisée et sa morale, et les pratiques sous couverts religieux venues d’Afrique. Et il faudrait se plier à ces frasques honteuses? N’oublions pas que cela touche l’enfance. Bien sûr les déviants voient d’un bon oeil ,nos critères moraux tomber les uns après les autres. Nous sommes dans un choix de société ,dont seul le peuple doit écrire les conclusions,,et non pas un tribunal, ou une décision politique partiale.

  9. Diogène

    Oh ! Comme il est gentil et altruiste le migrant soudanais qui se propose de « soigner » gratuitement des gamins…et « soudain des niais demandent au soudanais », timidement d’ailleurs, des comptes : oh ! le pauvre homme !

    Le nombre de tarés qui déambulent dans nos rues, nos « quartiers », ne cesse d’augmenter…Il y a plein de collectivités territoriales, notamment les départements, qui recrutent des psychologues : est-ce pour prendre en charge, grâce aux impôts des ponctionnés, toute cette richesse allogène ?

    La réponse est oui : dans le grand bordel qu’est devenu la France le « social « gonfle encore et toujours ! Prise en charge de tarés par d’autres tarés qui manquent de l’élémentaire bon sens…

    1. Samia

      D’accord avec vous Diogène. Encore que le psy est honni par ces populations, c’est un truc pour les fous. J’ai failli me prendre une tarte par l’un d’eux, un jour que j’avais conseillé d’emmener son enfant chez le psy. J’ai eu peur mais je ne l’ai pas montré, je l’ai échappé belle. Tout ça pour dire que leur proposer le psy c’est pire qu’une insulte.

  10. Chevalier d'Eon

    De toute façon en légalisant  » l ‘ hisse lame » , on va de plus en plus diminuer l’âge légale de la majorité et légaliser leur coutume.
    c’est une évidence pour le bien vivre mal avec eux .

Comments are closed.