L’Antiquité revue et corrigée par l’idéologie marxiste


L’Antiquité revue et corrigée par l’idéologie marxiste

 

Romane Espinette* est une jeune étudiante Identitaire de Toulouse.

Habituée à raser les murs du lycée pour éviter les bébés Black Bloc et les futurs fachos de l’extrême gauche, elle appréhende toutefois sa rentrée universitaire à Toulouse-Jean Jaurès (ex-Le Mirail).

Entre les Sœurs musulmanes de l’UNEF à tchador, les vigiles barbus, les harpies de l’antiracisme intersectionnel, les lesbiennes agressives à crête rose du néoféminisme et les islamo-gauchistes du NPA de Philippe Poutou, pas facile d’étudier sereinement pour une jeune patriote hétérosexuelle, fière de la France d’autrefois et des valeurs de la République…

Elle a donc choisi d’étudier l’Antiquité et d’opter pour une licence d’histoire : là, au moins, pas de repentance au colonialisme, pas de culpabilisation de l’Occident, pas de gauchisme ni de relativisme culturel. Sérieuse, elle décide donc d’acheter un ouvrage recommandé par le corps professoral : « Le Haut-Empire romain en Occident, d’Auguste aux Sévères » par l’historien Patrick Le Roux.

Et patatras, dès l’introduction, Romane Espinette déchante : même l’Antiquité succombe à la mode du politiquement correct et à l’idéologie marxiste.

« Cela n’excluait pas la glorification parallèle des héros indigènes qui, tels Vercingétorix ou Calgacus, avaient opposé au conquérant leur idéal national d’indépendance et de refus de la servitude. L’idée de résistance, suggérée par l’histoire récente des sociétés colonisées et des mouvements anticolonialistes, a permis de réflechir aux limites de la romanisation, comme les analyses marxistes ont favorisé une meilleure attention aux indigènes, à l’exploitation économique, aux élites romanisées. »

 

* Les prénom et noms ont été changés

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

17 thoughts on “L’Antiquité revue et corrigée par l’idéologie marxiste

  1. clairement

    C’est un parent de Bruno celui qui fait travailler sa famille à l’assemblée et dont on entend plus parler ?

  2. Amélie Poulain

    Dingue, j’ai relu plusieurs fois, j’ai eu peur de mal comprendre…. Vercingétorix serait un « héros » indigène »… ? Je croyais que c’était un aristocrate gaulois, un roi, chef du peuple des Arvernes.

    Nous serions donc des descendants d’indigène comme les indigènes modernes dont on nous rebat les oreilles, la comparaison est foudroyante, fallait oser ! Rien à voir……

    Que des ignares incultes…. mais dangereux pour ceux qui ne savent pas.

    1. Dorylée

      INDIGÈNE : adj & nom – originaire du pays . Les mots français doivent avoir le même vrai sens pour tout le monde. Un indigène n’est pas un sauvage venu d’ailleurs mais exactement le contraire. En FRANCE, les Français sont les indigènes et les autres chances pour la France sont les allogènes. Vercingétorix est donc bien, pour les Français, en FRANCE, un héro, un roi, un grand guerrier INDIGÈNE et aujourd’hui, il se battrait contre les allogènes aux mœurs barbares venus d’ailleurs que les traîtres indigènes veulent nous imposer à nous, les Résistants indigènes.

      1. Amélie Poulain

        Oui Dorylée, je le sais parfaitement, mais voir mon commentaire plus bas :

        « bien sur que Vercingétorix était un indigène au sens propre du terme »

        « Certes @Celtillos, mais je ne pense pas qu’ils prennent le terme au sens propre vu le lien qu’ils font avec l’actuel. Le glissement du sens est parlant, on joue sur les mots, espace qui ouvre aux interprétations.

        Pour ma part, je n’ai lu nulle part que Vercingétorix était présenté comme un indigène, terme qui a une autre connotation. dans les discours. D’ailleurs quand on parle des « indigènes » lors de la guerre 39-45, on ne fait pas référence aux gens qui habitent la France en tant que métropole. »

        et la réponse de @Yann Kempenich Post author qui confirme ce que je dis.

        C’est bien la première fois que l’on parle de Vercingétorix en tant qu’indigène, c’est vraiment une première et ce n’est pas un hasard….. (cf le lien qui est fait avec l’actuel)

  3. Durandal

    L’Histoire (manipulée) a toujours été leur arme de propagande préférée, principalement à partir des années 60…
    Déjà dans les années 50 nos Universités s’étaient chargées de former les futurs cadres et dirigeants chargés d’appliquer les grands principes « humanistes » qui allaient dévaster les anciennes colonies, certaines ne résistants pas aux sirènes totalitaires du communisme alors conquérant, idéologiquement parlant, pour le plus grand malheur des peuples.
    L’idéologie de base a évoluée sous le souffle capitaliste mais la machine à formater la pensée dominante reste la même.
    Toujours aussi néfaste. Réduire les peuples à la soumission pour le seul « bonheur » des élites. Le mondialisme, ils en rêvaient depuis « toujours », ils savent que le but est tout près, reste à uniformiser la planète et les peuples en leur faisant croire à la liberté, aux vertus des différences alors que, tous pareils, obéissants et aveugles nous avancerons vers le néant égoïste de la consommation encadrée.

  4. FRANC

    affreux l invasion Romaine a commencer avec le commerce et l enrolement de celtes dans les légions romaine (cavaliers) c est ensuite qu il y a eu « facheries », les romains ont fait comme les « muz, tranquile peinard c est après que ca ce gâte ont va s en sortir lachez RIEN !

  5. Celtillos

    bien sur que Vercingétorix était un indigène au sens propre du terme, car indigène veut dire qui vit dans son pays de naissance, contrairement a exogène.
    oui il était un gaulois de la tribu des Arvernes, oui il est roi, fils de roi mis a mort car amis des Romains, oui il fut élus chef suprême des armées Gauloises.
    il a fédéré toutes les tribus hostiles a l’envahisseur Romain, mais n’oublions pas que son histoire a déjà pas mal été malmenée sous le second empire qui avait besoins d’un héros.

    1. Amélie Poulain

      « bien sur que Vercingétorix était un indigène au sens propre du terme »

      Certes @Celtillos, mais je ne pense pas qu’ils prennent le terme au sens propre vu le lien qu’ils font avec l’actuel. Le glissement du sens est parlant, on joue sur les mots, espace qui ouvre aux interprétations.

      Pour ma part, je n’ai lu nulle part que Vercingétorix était présenté comme un indigène, terme qui a une autre connotation. dans les discours. D’ailleurs quand on parle des « indigènes » lors de la guerre 39-45, on ne fait pas référence aux gens qui habitent la France en tant que métropole.

      1. Yann Kempenich Post author

        Je pense qu’effectivement, les jeunes optant pour la licence d’histoire ont ces notions en tête : « indigènes de la République », indigénat, le film « indigènes » avec Jamel Debbouze, Samy Naceri, Roschdy Zem…

  6. Luc

    Il sera bientôt, plus important pour nos enfants de savoir si Nelson Mandela chiait dur ou mou lors de sa longue incarcération, plutôt que d’apprendre l’histoire de cette grande civilisation gauloise. Remplacement de peuple, remplacement d’histoire.

  7. butterworth

    primo les gaulois ne formaient pas une nation multitude de peuples guerroyant entre eux et repartis sur une aire geographique depassant le territoire de la france actuelle certains non originaires de gaule vercingetorix etait un supletif de caesar dirigeant un corps d auxilliaires de cavalerie imberbe cheveux chatains courts et boucles parlant le latin marrant le livre ci dessus RECUPERATION POLITIQUE

  8. Peter Wardein

    Il y a un discours marxiste lourd… Mais Marx fait partie de notre héritage. Je ne lirai sûrement jamais le livre de Patrick Le Roux. Peut-on le juger seulement sur une préface un peu lourdingue?
    Quand on vient de la gauche et qu’on ne renie pas ce fait, on va finir par se sentir bien seul sur ce site.
    Même Stephen Smith tient un raisonnement de marxiste lorsqu’il fait remarquer que l’immigration profite au patronat qui trouve des travailleurs à bas prix et fait payer aux familles intégrées le surcoût des aides sociales accordées aux familles étrangères.
    Je suis persuadé que si Marx revenait à notre époque, il adhererait à Riposte Laïque.

    1. Yann Kempenich Post author

      Vous n’êtes pas « seul » sur ce site, même si vous venez de la gauche, je vous rassure. Simplement, donnez-moi vos arguments.

      On ne peut pas juger l’auteur sur une introduction, c’est vrai. Mais quand même, les « analyses marxistes » ont-elles vraiment « favorisé les indigènes » ? Et quel rapport entre le colonialisme du XIXème et l’Antiquité ?

      Car j’imagine la prochaine étape : ternir la civilisation gréco-romaine au profit d’une autre…

  9. palimola

    Etant un grand passionné d’histoire désirant se rapprocher au plus prés de la vérité ( la vraie ) il y a bien longtemps que je n’achète plus que des livres de plus de 40 ans , ceux étant plus récents et traitants du même sujet ne disent plus la même chose et pas seulement sur l’antiquité ! Non pas a cause de nouvelles découvertes mais uniquement pour des raisons de manipulation politique desservant les intérêts de quelques uns qui essaient de faire avaler des couleuvres aux autres !

  10. patito

    de plus dire de Vercingétorix que c’est un héros indigène est un mensonge car il fut ami de César et commandant de la cavalerie Arverne envoyée aider les Romains dans leurs guerres contre différents peuples révoltés .

    Vercingétorix , ambitieux , et connaissant de l’intérieur le système Romain a vu une opportunité de devenir le roi de plusieurs tribus en plus de celle des Arvernes en prenant l’initiative d’une révolte anti-romain après la mort de Crassus qui affaiblissait Rome.

  11. Céquiça

    Je crois que nous allons assister à une seconde mort de Rome, car c’est une époque fabuleuse pour nous, ordonnée, calme (et oui) glorieuse, impériale, conquérante, vous voyez où je veux en venir ? Il s’agit de nous avilir et de culpabiliser, donc….

Comments are closed.