Si tu veux vivre ensemble…


Si tu veux vivre ensemble…

Ebauche du manuel du  « vivre ensemble » :

Si  tu veux  « vivre ensemble », il faut :

– toujours avoir des cigarettes dans ta poche ( même les non-fumeurs )
pour en donner aux chances qui t’en demandent ,
sinon, t’es foutu : coup de couteau

– toujours baisser les yeux devant les chances,
sinon, t’es foutu : coup de couteau

– laisser les gens, même si c’est ton copain, ta copine, ou ton enfant, se faire agresser par les chances
sinon, t’es foutu : coup de couteau

– ne rien dire quand les chances hurlent au milieu de la nuit
sinon, t’es foutu : coup de couteau

– ne rien répondre quand une chance te dit  » sale sous-chien  » ,  » face de craie  » , » fromage blanc  »
sinon, t’es foutu : coup de couteau

– ne pas dire que tu ne supportes plus,
sinon, t’es foutu : 17 ème chambre du tribunal, pour propos racistes .

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




28 thoughts on “Si tu veux vivre ensemble…

  1. Christian

    J’ai essayé le vivre ensemble et c’est injouable si le vivre ensemble ne devient pas le vivre comme eux, et même ainsi ils te prennent toujours pour un mécréant. Combien ai je vu de ptits blancs se convertir à l’Islam et passer pour des imbéciles en voulant imiter ces abrutis dont le temps s’est arrêté en 600 après JC

  2. Chevalier d'Eon

    J’ai essayé de vivre ensemble , mais c’est _ impossible , invivable, insupportable , dangereux.
    Aujourd’hui la question qui se pose c’est peut on vivre ensemble et rester … en vie ? Pour combien de temps encore ?

  3. Brocard

    Le « vivre ensemble » est ridicule quand on sait ce qui se passe aujourd’hui. C’est pourquoi ceux qui prônent le « vivre ensemble » et cachent et censure la réalité, comme ces politiques, associations et médias confondus. Abjecte !

  4. Lucomoto

    Nous vivons ensemble depuis quelques siècles tout de même et nous n’avons jamais eu besoin de slogan soi-disant pédagogique.
    Ce « Vivons ensemble » me rappelle le »Arbeit macht frei » qui nommait le contraire de la réalité.

  5. Samia

    Ayant rejeté l’islam, cette horreur ne respectant rien ni personne, je me suis dis eh ben ça c’est mon affaire, ça ne veut pas dire que je ne parlerais plus aux musulmans ou que j’interdirais à mon enfant d’être ami avec l’un d’eux. Mal m’en a pris, les musulmans avec leur manie de vouloir imposer leur vision des choses, c’est impossible avec beaucoup d’entre eux.
    1ère exemple : J’ai embauché une jeune étudiante d’origine marocaine pour garder mes enfants à mon domicile (ayant parfois des horaires à rallonge) car le courant était bien passée avec ma fille. J’étais suspicieuse mais je me suis laissée attendrir par ma fille. Ok, c’est bon, allez Samia soit cool, pas de parano, ça va bien se passer. Après une semaine, j’ai senti un malaise, d’abord elle me parlait à peine, pas de compte-rendu sur comment ça s’était passé avec mes petiots rien. Je l’ai informée que mes enfants mangeaient de tout, plats préparés par moi, avec jambon, lardons…J’ai vu sa tête !!! Dans la cuisine, bouteilles de vin entreposées, de bière et autres, des yeux ronds de la donzelle. Après une dizaine de jours, voilà qu’elle m’annonce sa démission pour un motif fallacieux, un pipeau gros comme un camion. On ne m’y reprendra plus, c’était la 1ère et la dernière fois !
    2ème exemple : J’ai accepté que mon fils joue avec un bon musulman, la famille étant répertoriée comme telle. Mal m’en a pris, il a été odieux avec mon enfant. En réalité ce petit avorton avait la haine contre mon fils car étant élevé dans une famille athée. Il ne s’était jamais comporté de la sorte avec un de ses coreligionnaires.
    Je peux continuer comme ça encore longtemps avec des collègues musulmans qui me regardent bizarrement quand je mange un bon jambon beurre, un autre dans la rue si je mâche un chewing-gum en période de ramadan, une caissière qui fait passer vos courses pas trop halal, si vous voyez ce que je veux dire…
    Voilà le vivre avec le bon musulman, soit comme nous et tais toi !
    Ils peuvent toujours courir…

    1. D R

      Que de malheurs ma pauvre dame!!!
      on se demande si vous ne vous fichez pas du monde.

      Vous avez rejeté l’islam? mais vous sautez sur la 1ère occasion pour employer une « jeune étudiante musulmane » (étudiante ça fait plus sérieux) pour garder vos enfants, votre fils idem, vous le laissez jouer avec un « bon musulman » mais redéception  » mal m’en prit » . oh la la!
      Vous dîtes rejeter l’islam, mais vous ne vous faîtes pas appeler Michèle ou Chantale, vous parlez sans cesse de « mon enfance c’était pas ça » dans votre pays sans doute, que vous vous gardez bien de nommer.
      mon jambon beurre? bofff, le chewing-gum dans la rue, pas très élégant!
      « la caissière me regarde comme si je n’avais pas assez de halal » etc… donc la caissière en déduit que d’après votre faciès vous faites musulmane, vous ne vous en cachez pas d’ailleurs.

      vous en faites des tonnes, le jambon, les lardons, (pas d’agneau)? les bouteilles de vin, de bière et d’autres…sans doute vodka, whisky… rien à dire, plus français qu’un français.

      je ne crois pas un seul instant à toutes vos histoires,
      il y a de quoi se demander si vous n’êtes pas une musulmane, taupe islamiste qui insidieusement éssaie de berner tout le monde, RR notamment.
      avouez que vous avez un penchant pour vos »coreligionnaires »
      dont vous faites l’appologie déguisée, musulman cité 5 fois!

      Je doute que vous soyez sur le bon site!

      1. D R

        « voilà le vivre avec le bon musulman, sois (et non soit) comme nous et tais toi »

        (ce à dont vous devez adhérer).

        « ils peuvent toujours courir »

        que vous dîtes!!!

      2. Yann Kempenich

        Vous pouvez aussi être un islamiste déguisé en patriote pour discréditer les apostat(es) et moi une taupe de la DGSI… Comment savoir ? A ce compte, on ne publie plus rien et on vit dans la paranoïa.
        L’essentiel est que les articles et Samia correspondent à la ligne éditoriale de RR, non ?

        1. Jugurtha

          Bonjour je suis un chrétien évangéliste de Kabylie, je vis à Tizi Wezzu (Tizi Ouzou en français). Cet énergumène m’a tout l’air d’une taupe islamiste, ces méthodes de discrédit de ceux qui s’éloignent de l’islam, je ne les connais que trop bien. Ce sont leurs techniques, se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Sur les sites kabyles, régulièrement de faux français, de faux chrétiens viennent déverser leurs tissus de mensonge. Il y a longtemps que l’on ne croit plus à leurs manœuvres mesquines.
          Attention, ils n’ont aucune limite ces voyous. Pour ce DR (pseudo tendancieux), je veux lui rajouter et alors que j’ai un prénom du Maghreb que m’ont donné mes parents que j’aime et malgré que je sois maintenant avec notre seigneur Jésus, je ne l’ai pas changé. C’est ma foi qui compte pas mon prénom, c’est une autre histoire.
          Je fais parfois des tours sur les sites français comme le votre, c’est la 1ère fois que je poste. Merci Azul ! (salut kabyle)

          1. Yann Kempenich

            Merci.
            Je visite également les sites kabyles pour m’informer. 🙂

            Vous pourriez nous faire un article sur la vie d’un évangéliste kabyle en Algérie, ce serait intéressant…

          1. Yann Kempenich

            Vous écrivez des choses d’autant plus intéressantes que vous avez connu l’islam de l’intérieur. Donc, continuez à nous donner votre avis sur la question !

            Je sais qu’il y a pas mal de kabyles algériens attiré par l’évangélisme (comme « Jugurtha » ci-dessus) : de temps en temps, il serait bon d’avoir un témoignage de leur vie là-bas, confrontée à la « tolérance » de l’islam…

          2. Samia

            J’ai dans ma famille des évangélistes de longue date et d’autres plus récents notamment un de mes cousins qui l’est devenu au début de l’âge adulte. C’est un homme très doux et d’une grande qualité humaine c’est pour cela m’a t-il dit le pourquoi de sa conversion à la chrétienté. Il ne trouvait pas ce dont il avait besoin dans la communauté musulmane. Il fait partie d’un groupe de prière, ils se doivent d’être discrets, pas envers leur famille mais les autres car ils ne savent pas ce qui peut leur arriver. Il m’a offert une bible et j’ai assisté à des temps de recueillement quand je suis allée en Kabylie. J’ai également participé à des chants religieux, je suis athée et tolérante avec ceux qui le sont envers moi…

      3. Sniper 338

        Dr …mes respect !
        Bien repondue exelent !
        Dejas de façon general le probleme c est dans les mots employer ! la gauchiasserie ont leurs NOVLANGUE
        Nous les resistants patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc Nous devonts avoir notre propre language par exemple ont n a pas a reconaitre leurs secte mahometan comme une religion
        Donc ont ne dit pas islam mais secte ! ont ne dit pas musulmans mais mahometans ! Onts ne dit mahomet mais gourou pedophile enculeurs de chevre ! Soiyer dans l offensive pas dans la defensive nous patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc Onts n a pas a se justifier ont est cher nous pas eux les mahometans sonts l ennemies envahiseurs et les gauchiass islamos collabos mondialistes des traitres a exterminer jusquau-dernier
        point final !

        1. Samia

          Avant de poster, je vous conseille vivement d’aller prendre quelques cours d’orthographe, ça ne vous fera pas de mal.

    1. frejusien

      @Samia ben ,c’est pas drôle alors ! le pire, c’est que vous n’avez plus l’impression de vivre en France, que de pressions désagréables !

  6. frejusien

    Comment vivre ensemble ??
    un bon conseil : sortez couvert ! et là, je ne parle pas des condoms, je parle d’un bon couteau à cran d’arrêt pour ne pas se sentir démuni au moment de l’agression, on n’est pas des moutons,
    faut être prévoyant

  7. FRANC

    moi jaime bien le » » vive ensemble »la baston du vendredi crée des liens culturel,echanger le dialogue rien de mieux,partager un saucisson ca c est sympa (mdr)

  8. Boronlub

    Samia,
    Je connais quelques (trop rares) Maghrébins, et Syriens, qui ont laissé tomber l’Islam; soit pour l’athéisme, soit pour une autre religion (Catholicisme, Bouddhisme). Ils sont tous très prudents vis à vis de leurs compatriotes qui sont musulmans, même ceux qui se présentent comme modérés. Ils ont bien raison, car bien souvent le fond(s) sectaire reste toujours là, derrière le masque d’apparente ouverture. Si vous êtes sincère dans votre récit, soyez prudente, et pas naïve, vous savez d’expérience à qui vous avez affaire …
    Bravo à celles et ceux qui sont nés dans l’Islam et qui en sortent, car il faut une sacrée intelligence et une force de caractère pour échapper à ce lavage de cerveau subi dès la petite enfance.
    Par contre ceux qui y rentrent sans y être nés … No comment.

    1. Samia

      Justement c’est cela le problème, ceux qui s’éloignent de l’islam ont peur d’être rejetés par leur famille. J’ai une amie qui hait l’islam mais qui fait semblant d’être encore musulmane car normal elle tient à sa famille et ne veut pas les perdre alors elle joue un rôle. C’est parfois lourd pour elle. Pour ma part, j’ai un frère et une sœur et nous sommes tous les 3 athées, ma mère a bien dû l’accepter sinon elle se retrouvait sans enfant !
      Parce que les musulmans sont fourbes lorsqu’il s’agit de l’islam, je dois toujours me justifier sur ma sincérité. J’ai parfois envie d’aller m’installer sur Mars, je suis sûre que là-bas, on ne m’emmerdera plus avec ça.

Comments are closed.