Beaune : tirs sur des djeunes encore dehors à 4 heures du matin, ils se plaignent d’avoir peur !


Beaune : tirs sur des djeunes encore dehors à 4 heures du matin, ils se plaignent d’avoir peur !

Règlement de compte entre dealers ? Exaspération d’occupants des tours ne pouvant pas dormir à cause du bruit causé par une quinzaine de djeunes occupant l’espace public pour discuter et jouer à la console ( qu’ils disent ) ? Tout est possible mais le déroulement des faits fait penser à cette dernière interprétation.

Dans la nuit de dimanche 29 au lundi 30 juillet dernier une voiture fonce sur le groupe de « djeunes » en les traitant de « bougnoules » et en les invitant à rentrer chez eux ( c’est du moins ce que prétendent les djeunes ).  Les occupants de la voiture promettent de revenir, ce qu’ils font 3 HEURES PLUS TARD où ils tireront sur le groupe.

3 heures plus tard, ces petits djeunes sans histoire qui prétendent avoir eu peur sont toujours là… A 4 heures du matin ils sont encore là, à parler, dire, faire du bruit… Or, personne, ni les personnes interrogées, ni les prétendues victimes,  ni le procureur de la République, n’émet l’hypothèse que le ou les tireur(s) auraient pu péter les plombs ( sans jeu de mots) après une nuit à ne pas dormir. C’est la canicule. Et avoir le choix entre l’insomnie car il fait trop chaud et l’insomnie fenêtres ouvertes pour cause de bruit, il y a de quoi devenir fou, non ? D’autant qu’on peut supposer que ce n’est pas la première fois que les djeunes sont rassemblés là. Comme dit la bonne dame interviewée, ils sont toujours là, ils ne font pas de mal… Juste empêcher les gens de dormir, sans que quiconque ne voie le problème ?  Et quand on dit « djeunes », ils ont depuis longtemps dépassé l’adolescence boutonneuse….

Voir le communiqué du procureur :

Le 30 juillet 2018 à 1h25 du matin, une rixe éclatait entre les occupants d’un véhicule automobile et un groupe de jeunes du quartier Saint-Jacques à Beaune. 

Des insultes à caractère raciste auraient été proférées par les occupants du véhicule. Le véhicule prenait fuite. 

Vers 4 heures du matin, un autre véhicule se présentait sur les lieux. Aucune insulte ni menace n’était proférée par les occupants de ce véhicule. Le passager avant, muni d’un fusil de chasse, faisait feu en direction du groupe de jeunes encore présent sur les lieux, sept blessés étaient dénombrés dont deux sérieusement. 

Le parquet de Dijon confiait conjointement l’enquête à la direction interrégionale de la police judiciaire de Dijon et au commissariat de police de Beaune. 

Des moyens importants tant sur le plan humain que technique sont déployés pour parvenir à une résolution rapide de l’affaire. 

Aucune piste n’est à ce jour privilégiée : règlement de compte, acte de vengeance, action à caractère raciste. 

Les investigations se poursuivent : auditions de nombreux témoins, auditions des victimes, exploitation des vidéo-surveillances de la ville de Beaune… afin d’identifier les véhicules et leurs occupants, de déterminer le rôle de chacun et de procéder aux interpellations nécessaires. 

Thierry Bas, procureur de la République adjoint

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/beaune/coups-feu-beaune-investigations-se-poursuivent-1521692.html

On ne sait toujours pas ce qui s’est passé ni si mon hypothèse est juste. Mais, si elle l’était – et elle pourrait l’être, étant donné les témoignages et faits-divers sur le tapage nocturne d’une certaine population habituée à vivre dehors sans se soucier des voisins qui bossent, eux, la journée et ont besoin de dormir,-  on peut craindre que les règlements de compte ne se multiplient dans les territoires perdus de la République.

On peut penser aussi que devant le djihad subi par les Français sous toutes ses formes, des Sans-dents épuisés, terrifiés, endeuillés, blessés, insomniaques… ne supportant plus de voir leurs propres enfants vivre dans la peur ne fassent la même chose que les auteurs des coups de feu à Beaune de la semaine dernière.

Le djihad est partout, sous toutes ses formes :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/16/attentat-a-nice-ou-destruction-du-drogstore-des-champs-elysees-cest-la-meme-chose-le-djihad/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/16/dorian-guemene-24-ans-assassine-par-4-racailles-ils-nous-tuent-nos-jeunes-un-par-un/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/16/djihad-ils-ont-vandalise-la-statue-de-voltaire-pour-niquer-la-france-et-la-liberte-dexpression/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/22/paris-by-night-vols-et-viol-en-bande-encore-le-djihad/

Les parents français sont, aujourd’hui, obligés de faire la leçon à leurs jeunes, pour qu’ils ne finissent pas comme Adrien, Marin, Laura, Maurane et tant d’autres… dont personne ne parle, à part les courageux parents comme Patrick Jardin et la patriosphère.

Pendant ce temps, à Beaune, journalistes, riverains et « victimes » hurlent au loup parce qu’à leur tour certains ont peur… et ce ne sont pas les mêmes que d’habitude.

La peur changera-t-elle de camp  partout, comme à Beaune, un jour ? Et ce ne sera pas par racisme. Les Français ne sont pas racistes, on le sait.

Il est inévitable que la peur change de camp avec un Macron, un Collomb, une Belloubet… aux manettes. Ils veulent si fort notre peur, notre souffrance, notre dénuement, notre deuil, notre disparition… que, forcément, des Français essaieront, ici ou là, de se lever pour dire non, pour que la peur change de camp. Et ce sera la faute de Macron. Il le sait. Il n’attend d’ailleurs que cela pour mettre la France sous une chape de plomb. J’ai déjà expliqué ici pourquoi ce n’était pas la bonne manière de faire, mais si une étincelle allume un feu d’enfer, bien malin sera celui qui pourra l’éteindre.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


31 thoughts on “Beaune : tirs sur des djeunes encore dehors à 4 heures du matin, ils se plaignent d’avoir peur !

  1. Mercedes88

    Histoire vrai
    Cette nuit à 3h30, une chouette s’est mise devant ma fenêtre pour hululer. Le coq du voisin à répondu. Un vrai bordel pendant 5 minutes.
    J’ai mis la tête dehors et j’ai demandé à la chouette de partir et d’aller faire son tapage nocturne ailleurs.
    Je n’ai pas eu besoin de répéter.
    les djeunes ne seraient ils pas moins intelligent qu’une chouette ?

    1. Celtillos

      honnêtement je serais heureux de voir une chouette sur ma fenêtre, au moins une chouette n’agresse pas, ne vole pas, ne deal pas et ne cause aucune déprédations, quant aux « djeunes » oui ils sont très cons, plus cons que des moutons skysos…

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Il y a mieux, paraît-il, que le petit plomb. Jadis, dans ma campagne natale, les chasseurs n’achetaient pas des cartouches prêtes à l’emploi. Ils avaient un petit matériel rudimentaire leur permettant de remplir eux-mêmes leurs cartouches et de doser la quantité de poudre et de choisir la charge selon ce qu’ils voulaient faire. Pour calmer les voleurs de poules ou de légumes dans les jardins, ils se mettaient à l’affût la nuit et accueillaient l’indésirable avec une petite dose de gros sel dans les fesses. La douleur est persistante et dure de très nombreux jours … La leçon est sévère mais efficace !

      Aujourd’hui, certains font justice eux-mêmes avec les voleurs de bûches de bois prêtes à l’emploi. Faire un trou à l’extrémité d’une bûche, y mettre une petite quantité de poudre noire et reboucher en maquillant correctement la fermeture. Lorsque la bûche brûle, l’explosion fait voler en éclats le dessus de la cuisinière et occasionne une frousse terrible … C’est plus efficace qu’un passage au tribunal, surtout que le voleur n’est pratiquement pas identifiable.

  2. claude t.a.l

    Le président Môa, dans sa piscine de Brégançon, ne se rend pas compte qu’

     » une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine  » ( ça, c’est Mao tsé machin )

  3. hathoriti

    Vu la photo,j’ai cru que c’était de la chevrotine ! Alors, c’était une action « rrrraciste » ? avec injures « rrrracistes » ? Ah bon ! et les assassinats de Adrien, Dorian, Laura, Maurane et tant d’autres , impunis ou presque, c’était quoi ? Faire joujou avec les couteaux dont papa se sert pour l’aïd ? C’était pour rigoler ? Pour jouir de planter des petits français sans histoires, l’avenir de notre pays ? Ordures ! déchets ! Et à présent, ces fils de porcs ont la trouille ? que ça fait plaisir ! je comprends ce que vous dites, Christine, ce n’est pas la bonne méthode, mais…les français exaspérés se défendent comme ils peuvent et (pour reprendre votre expression si expressive!) ils pètent les plombs ! au véritable sens du terme ! je ne peux m’empêcher de souhaiter que cela se reproduise ailleurs !

    1. necas

      Ils n’ont peur de rien ! C’est du pipeau ! Ils sont habitués à la dureté . Sinon , je ne saurais trop vous conseiller de réécouter le message émouvant , et sec , à la fois , de Mme Perez , mère d’Adrien , tué à Grenoble , récemment : une Dame digne , mais ferme et qui a bien chargé Macron ! Il est habillé pour tout l’hiver !
      Aller en boite avec des couteaux , quoi de plus normal , pas vrai , Collomb ?? ?
      Il faut Vraiment une politique de sécurité bien plus dure dans ce pays , et virer ces bons à rien au pouvoir ! À la place de Mme Perez , j’exigerais d’être reçu au Ministère de L ‘iintérieur !!!! Et je demanderais des explications !

  4. Sébastien

    Faut-il espérer ce  » feu d’enfer  » , difficile à dire . Vous avez raison Christine , ils n’attendent que ça pour mettre définitivement fin à  » l’extrême droite  » , cependant vous touchez un point intéressant : comment vont-ils l’éteindre s’il se propage trop rapidement ? Si le scénario se déroule ainsi , Jupiter et son cirque brûleront aussi . L’Etat ne pourra rien contre ces centaines de milliers d’attardés lobotomisés , assoiffés de destruction , qui s’occuperont en priorité de lui et de la sécurité du pays . Il ne restera plus que nous , les vilains populistes, les lèpreux , le Peuple Français !

  5. Machinchose

     » A 4 heures du matin ils sont encore là, à parler, dire, faire du bruit…

    normal! les Nike ta mère sont tous noctambules, ils ont la journée pour dormir

    attaqués au fusil de chasse ?? hahahaha! ces égratignures ressemblent beaucoup a de la grenaille et surement pas au petit plomb….

    1. necas

      Ils squattent jusqu’à 5h du mat dehors , et après ils dorment jusqu’à 3,4 h de l’après midi , pendant que leur frangines font la bouffe . C’est leur rythme de vie : ils se glandent tous les jours , et le soir , un tarpé , on deal un peu pour se refaire de la maille et on repart foutre la merde . Une journée bien remplie , en somme ……

      1. d

        oui oui j’avais vu l’article, mais pas les derniers écrits de Valeurs actuelles et surtout ce que dit la LIGUE de DEFENSE JUIVE .. si vous voyez ce que je veux dire , j’ai été surprise, je ne savais pas ! je n’avais pas vu, non plus, dans votre article la photo des deux frères ! je vais vous envoyer tout cela ainsi que le lien correct .. merci

    1. necas

      Les Marches Blanches ne servent à rien ! Ce sont toutes les villes de France qui doivent se mobiliser , pour dire Stop ! On en a ras le cul de cette racaille impunie , ou le si peu ! D’ailleurs les bons morflent pour les connards .

  6. Vindicta

    On ne tire pas sur les gens pace qu’ils font du bruit , on prévient la police et cela leur revient à 450 euros . 450 euros chacun .

    « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité ». Telle est la teneur de l’article R. 1334-31 du code de la santé publique. L’un des trois critères précisés par cet l’article suffit à constituer un trouble de voisinage, qu’elles qu’en soient les circonstances, même si l’immeuble est mal isolé ou qu’il n’y a pas de faute avérée et quelle que soit l’heure du jour et de la nuit (le délit pour tapage diurne existe bel et bien). De plus, le constat par les agents assermentés de la nuisance occasionnée ne nécessite aucune mesure acoustique : une constatation auditive suffit. Toutefois, pour déterminer s’il y a trouble de voisinage ou non, les agents assermentés basent généralement leur appréciation sur la notion d’inconvénient anormal de voisinage.

    Concernant le volet des sanctions, l’article R. 1337-7 précise quant à lui que le fait d’être à l’origine d’un tel délit est passible d’une peine d’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe (montant maximal : 450 €).

    1. Rabarabé

      Ha ha ha, oui, on appelle la police, qui ne fait rien ou plutôt si : qui fuit parce que d’un coup il y a beaucoup de djeunes qui arrivent… dans le cas où elle se serait déplacée, bien sûr…
      Je sais, le tapage nocturne, ça existe, c’est un délit, mais il ne s’applique plus aux « djeunes » depuis au moins dix ans.

    2. denise

      ravie de voir des articles de loi ! vraiment ! ça le mérite d’être su, de le dire au cas où , sachant que ça n’interesse personne d’autres surtout les pouvoirs publics ! j’en fait l’expérience depuis 3 ans !! la mairie a répondu, un autre article de loi , qui, lui, disait que on ne peut interdire des chiens dans un lieu privé, à partir du moment où le nombre de chiens ne dépasse pas 9 qui serait alors considéré comme un élevage !!! Le procureur alerté n’a rien fait ! la mamie qui supporte cela , y compris les voisins n’ont qu’à bien se tenir car il y aurait des représailles !!!! vous avez encore des articles ?
      Ne prenez pas cela pour vous, mais il y a de quoi être en colère, à partir du moment où la mairie aurait peut être pu faire quelque chose en parlementant avec un FDS , et encore, mais ce n’est pas le cas ici …

    3. necas

      450 € ? Les dealers gagnent bien plus que 450€ , en vendant de la beue ! Et ils en ont rien à foutre de vos articles de lois ! Vous êtes un bisnounourse .

  7. Sébastien

    Sûrement que ceux qui ont fait ça vont recevoir et ce sera normal ! C’est une honte et ils le savent : chasser la nuit est interdit , c’est du braconnage !!!!!

  8. Roger

    Il suffirait d’appeler la police mais pas pour se plaindre du bruit mais de propos sexiste de regards lourd et de sifflements non ????????
    Chiappa raison ?

  9. palimola

    @ hathoriti , si cela avait été de la chevrotine ces pingouins ne seraient plus là pour se plaindre !

    1. necas

      En Algérie , ou en Colombie , ils ne seraient plus de ce monde , il y a longtemps !
      Le french est doux , doux , doux …..

  10. La moutarde me monte au nez

    Oui, la commercialisation de la chevrotine est interdite depuis une vingtaine d’années.
    Il s’agissait, dans une cartouche, de trois à cinq, suivant leurs diamètres, très gros plombs, reliés entre-eux par un câble en acier.
    Dégâts garantis!
    C’etait utilisé pour le gros gibier comme le sanglier.
    Sur la photo de l’article, au lieu d’une quinzaine de petits trous, le djeuns n’aurait carrément plus de genou!
    Ceux qui possèdent encore quelques unes de ces cartouches devraient les conserver bien au sec en prévision du grand soir.
    ( tu as beau avoir une kalach, si tu te prends une chevrotine ou une breneke dans la tronche, tu ne feras plus chier personne)

  11. FRANC

    ha c est des « djeunes qui s amusent c est du ptit plomb, c est pas une « kalach » au moins la c serait « grave » mdr excusez moi

    1. necas

      Vous croyez des bobards pareils ? Ces mecs n’ont jamais peur ! Ils sont élevés à la dure : on voit que vous ne fréquentez pas ces gens . Le mioche fait une connerie ? Il ramasse grave par le père , mais ça le renforce et il n’a pas peur .

Comments are closed.