Chicago-(La Seyne-)sur-Mer : le maire VUILLEMOT veut encore plus d’illégaux et encore plus de Police !


Chicago-(La Seyne-)sur-Mer : le maire VUILLEMOT veut encore plus d’illégaux et encore plus de Police !

La plage des Sablettes et les « Deux Frères », La Seyne-sur-Mer (photopif®)

Marc VUILLEMOT, le maire de la Seyne-sur-Mer en appelle au  1erministre et lui demande l’envoi de renfort de Police, de « moyens de Justice » (?) et  de « moyens nécessaires à la prévention de la délinquance » pour sa ville. Sans blagues !?

Cette lettre fait suite au énième fait-divers (2) de type règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants qui rythment la belle cité de la Seyne-sur-Mer, deuxième ville du Var (ainsi que Toulon, la Préfecture du Var). La nouveauté de cet évènement, survenu dans la nuit du vendredi 3 au 4 août 2018 c’est qu’il s’est déroulé en plein Centre-Ville. Et qu’il aurait été suivi d’une action de représailles (mitraillage d’un immeuble quand même !), en fin d’après-midi de ce même samedi 4 août, dans la cité « Berthe » toute proche (3).

Le maire socialiste, qui n’était pas présent dans sa ville au moment des faits, s’est donc dit choqué par les éléments qui lui ont été rapportés et a donc écrit à Edouard PHILIPPE en ces termes :

Mais n’est-ce pas ce maire qui a annoncé mi-mai (1) vouloir accueillir des clandestins au Fort de Saint-Elme, située en pleine zone touristique au sud de la commune ? (en photo, la plage des Sablettes toute proche du Fort).

Mais n’est-ce pas ce maire qui a été élu président de l’association des maires « Ville et Banlieue de France » quelques semaines après ? (récompense ?)

Mais n’est-ce pas ce maire qui s’enorgueillit d’accueillir depuis des décennies, de très nombreux immigrés non –européens dans sa commune et qui récupère ainsi les subventions de la politique de la Ville qui vont avec ?

Mais n’est-ce pas ce maire élu depuis plus de 20 ans et qui, étant éducateur de formation, connaît déjà par cœur, depuis presque 50 ans, toutes les combines pour obtenir des subventions liées aux actions de prévention sociale, aux « politiques d’éducation prioritaire » et autres manipulations qui relèvent de la « Politique de la Ville » ?

Mais n’est-ce pas ce maire qui, croyant faire un acte de bravoure hors du commun en 2015, fit mettre en berne le drapeau Hongrois à la mairie « en protestation contre la politique de ce pays à l’égard des migrants » (4) ?

Mais n’est-ce pas ce maire qui déclare en 2014 être favorable au vote des étrangers résidents non-européens aux élections locales ?

Mais n’est-ce pas ce maire qui ne fait absolument rien quand les agressions sont dirigées vers des Français de souche, comme en juin dernier (5), lorsqu’une femme musulmane voilée attaque au cutter des consommateurs choisis au hasard (mais des mécréants tout de même !) dans le centre Leclerc de La Seyne sur mer, au cri de « Allah Akhbar», déclarant tout au plus à cette occasion que « le monde appartient à tous ceux qui y habitent » ?

Mais n’est-ce pas ce maire qui, après trois ans de combat judiciaire, pour sa ville de La Seyne-sur-Mer, a enfin pu donner le nom de « Yasser Arafat » à une rue ? N’est-ce pas ce maire qui, à l’instar d’autres maires il faut bien l’avouer, a aidé à la création d’une nouvelle mosquée salafiste dans la commune, la deuxième plus grande mosquée du Var.

Eh bien oui, il semble que cela soit la même personne, mais il serait peut-être salutaire de le lui faire remarquer, tant ces différentes postures évoquent une personnalité fort clivée.

En fait, le comportement du maire de La Seyne me fait penser à ces pompiers-pyromanes qui veulent gagner sur les deux tableaux : le plaisir pervers quand on met le feu, la garantie de salaire et la respectabilité quand il faut l’éteindre.

Reconnaissons, à sa décharge, qu’il n’est pas le seul maire à jouer ainsi avec les allumettes de l’immigration: par exemple  la maire de Nantes, Johanna ROLLAND, qui refuse obstinément l’expulsion de 450 clandestins installés dans le centre-ville, qui finit par accepter quand on apprend qu’une bonne part de ceux-ci auraient la gale (plus des suspicions de cas de tuberculose !) puis qui laisse organiser une manifestation de soutien par l’extrême-gauche une fois les clandestins expulsés (encore !) d’un lycée de la Ville.

Calais, Grenoble également ne sont pas en manque de maires démago-schizoïdes, mais la liste serait trop longue à détailler ici et feront, hélas, l’occasion d’autres articles à venir…

Vive la démagogie, vive la schizophrénie, vive la France !

(1) http://www.varmatin.com/faits-de-societe/la-polemique-enfle-autour-de-larrivee-de-migrants-a-la-seyne-sur-mer-230223 

(2)http://www.varmatin.com/faits-divers/tirs-a-la-kalachnikov-a-la-seyne-marc-vuillemot-fustige-le-gouvernement-250829

(3)http://www.varmatin.com/faits-divers/de-nouveaux-coups-de-feu-tires-a-la-seyne-ce-samedi-en-debut-de-soiree-250854

(4)http://www.fdesouche.com/647253-migrants-le-maire-ps-de-la-seyne-83-met-le-drapeau-hongrois-en-berne

(5)https://ripostelaique.com/pourquoi-les-attaques-au-cutter-vont-continuer-a-la-seyne-sur-mer.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Responsable Résistance républicaine du Var


16 thoughts on “Chicago-(La Seyne-)sur-Mer : le maire VUILLEMOT veut encore plus d’illégaux et encore plus de Police !

  1. Brocard

    Des irresponsables, des masochistes qui courent après les illégaux pour ensuite demander des subventions. Les actes d’insécurité augmentant ils demandent des renforts pour la sécurité. Ils se foutent de notre gueule, car en plus ce sont le citoyens comme vous et moi qui allons devoir payer, et supporter les vols, meurtres, viols, dégradations, incivilités … pas eux !!! Cette république bananière devient scandaleuse encouragée par un état laxiste.

    1. Stéphane

      Chacun doit assumer la responsabilité de ses decisions. Le citoyen qui veut accueillir des migrants, il les prend chez lui et il paie pour leur entretien. La commune qui les reçoit se débrouille avec tout ce qu’il y a à gérer. Ras le bol de tous ces élus qui de fait, allument des feux, appellent les pompiers et se sauvent en courant!

    2. Mariana

      Depuis plus de 30 ans les GVTS ont laissé faire dans les quartiers .
      Aujourd’hui le maire socialiste de la Seyne se réveille , lui qui a laissé s’installer la violence et les trafics , et en appelle à ses collègues socialos du GVT ah ah ah , qui ne feront rien ou pas grand chose .
      Les GVTS ont amplifié et amplifient les problèmes de sécurité dûs aux MUZ , entre parenthèses leurs règlements de comptes c’est des racailles en moins personne ne s’en plaindra , à part vuillemot . Le responsable de la sécurité de la commune c’est LUI seul qu’il assume au moins SES fautes . Il a DOUBLÉ les impôts locaux et foncier = SA politique de la ville pour ce résultat , vraiment pouvait mieux faire …
      L’Etat en amplifiant les problèmes par l’augmentation des racailles via les migrants , amplifie les impôts en même temps . Plus de muz= plus d’impôts c’est l’équation depuis des décennies accentuée depuis Hollande , pour des conséquences de plus en plus graves .

    3. necas

      En achetant la paix sociale , ces maires socialo-communards , Fermaient Volontairement les yeux , sur les traffics en tout genre ! Et maintenant , ils osent pleurer sur le bordel , que eux même , ont encouragé ????
      Chiâle , socialo, chiâle ! Aucune compassion pour les complices !!!!

  2. clairement

    On se demande encore comment les gens peuvent élire des crétins socialistes qui n’amènent que le malheur dans leur commune .
    Je pense à la belle phrase de l’évéque :

     » DIEU SE RIT DES HOMMES QUI SE LAMENTENT DES EFFETS DONT ILS CHERISSENT LES CAUSES « 

  3. Christian Jour

    C’est à cause d’abrutis de ce genre que l’islam avance de plus en plus vite. Quand sa va péter ils diront qu’ils ne savaient pas, qu’ils ne c’était pas rendu compte que c’était grave à ce point, qu’ils ont obéi aux ordre etc, etc. bref comme tous ces vendus ils se défileront le moment venu.

  4. jojo ( le plombier )

    Vive le maire de la Seyne! Et vive ses électeurs! et vive les transports en commun les cars macron par exemple qui pourraient lui faciliter un déplacement Eco citoyen à Brégançon pour exposer ses petits soucis à son grand présidant.

  5. Amélie Poulain

    « Mais n’est-ce pas ce maire élu depuis plus de 20 ans et qui, étant éducateur de formation, connaît déjà par cœur, depuis presque 50 ans, toutes les combines pour obtenir des subventions liées aux actions de prévention sociale, aux « politiques d’éducation prioritaire » et autres manipulations qui relèvent de la « Politique de la Ville » ? »

    Je confirme, c’est tout à fait leur profil.

    Pour Nantes c’est une mafia soit-disant sociale derrière tout cela…. qui sévissent ailleurs (Rennes et Brest).

  6. Saint-cloud (238)

    BRAVO ami « PIF »

    il en faudrait « beaucoup » plus comme vous… pour « ‘ouvrir  » les yeux
    des presque citoyens de La Seyne sur Mer .
    Merci ….pour cette lecture « explicite  »
    Bonne soirée ..et à ++++
    saint- Cloud (238) .

    1. necas

      Vrai ! Néanmoins , n’oubliez Jamais que , ce fût Giscard d’Estaing , un traître de Droite , qui a et aura inauguré la destruction de la France , par le biais des regroupements familiaux , causes de toute cette merde actuelle en 2018 !
      Il faut le dire et avoir le courage de le dire ! Mitterrand et tous les autres n’ont fait que exploiter le filon …….

  7. frejusien

    démago-schizoïde, j’aime beaucoup l’expression,

    des malades mentaux, oui, oui oui, , madame , monsieur , nous avons affaire à des malades mentaux qui gouvernent la France depuis belle lurette, et qui nous ont mis dans cette merde puante dans laquelle on patauge actuellement,
    au secours les psys, y a -t-il un psy au gouvernement ?
    y a-t-il un psy à l’Assemblée ? au Sénat ?

  8. frejusien

    Monsieur le Maire s’est dit  » choqué »
    o my god, chocking !
    il s’attendait à quoi cet ahuri qui sort de son rêve utopiste socialiste ?

Comments are closed.