Le Conseil d’État face aux islamistes : la trahison (1/2)


Le Conseil d’État face aux islamistes : la trahison   (1/2)

Le « takfirisme » devant le Conseil d’État 

Pour lire l’article, au préalable, une définition du « takfirisme »:

Le takfirisme, ou Takfir wal Hijra, est un courant idéologico-religieux qualifié de sectaire et fondé en 1971 par Moustafa Choukri. Il se caractérise par une idéologie violente.

Les Takfiris considèrent que les musulmans ne partageant pas leur point de vue comme étant des apostats et donc des cibles légitimes pour leurs attaques. Ils souhaitent également l’élimination de tous les non-musulmans.

Plusieurs organisations terroristes s’inspirent du takfirisme, comme l’État islamique.

 

 

Quand le Conseil d’Etat laisse libre un takfiriste:

Le juge des référés laisse libre de ses mouvements un ancien détenu musulman multirécidiviste malgré l’administration pénitentiaire et les services du renseignement.

Vous ne connaissez pas le « takfirisme » Alors vous n’avez pas lu l’arrêt rendu par le juge des référés du Conseil d’Etat le 16 juillet dernier.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000037274688&fastReqId=53562249&fastPos=3

Un adepte de ce courant, que les plus laxistes ou les moins bien intentionnés s’empresseront de retenir pour servir leur argumentation sans « amalgame », contestait la « mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance » prise à son encontre.

Il s’agit du nouveau nom de « l’assignation à résidence » qui était, effectivement, fort mal nommée puisqu’elle n’obligeait pas de rester dans son lieu de résidence, entre quatre murs, mais seulement à ne pas sortir d’un périmètre géographique qui ne pouvait être plus restreint que le territoire communal.

De quoi laisser assez de liberté pour commettre néanmoins un attentat. C’est toujours le cas, mais au moins l’appellation est moins trompeuse.

Détenu à plusieurs reprises, ce multirécidiviste avait fait l’objet depuis 2016 d’assignations à résidence, dont la dernière vient d’être annulée par le Conseil d’Etat.

Il avait, deux fois au moins, violé son assignation à résidence et été condamné pour cette raison à 6 mois puis un an de prison (la seconde violation décelée par la police ayant eu lieu dès sa première sortie de prison).

Le juge des référés considère pourtant que la liberté de l’intéressé ne peut être restreinte à nouveau.

La mesure prise à son encontre reposait notamment sur « sa pratique radicale de l’islam et sa volonté d’endoctrinement d’autres détenus au cours de son incarcération au centre pénitentiaire de Bois-d’Arcy du 12 juillet 2016 au 12 avril 2017 » ainsi que “sa haine à l’égard de la France et de ses institutions et sa pratique du takfirisme, composante du salafisme ».

 

Quand même  les décodeurs du « Monde » définissent   le takfirisme  comme lié au terrorisme:

Peut-être victime des fortes chaleurs, le juge des référés du Conseil d’Etat semble avoir zappé l’article de la Bible du gôchiste, « les décodeurs » du Monde !

Car même les naïfs lisant « le Monde » sont censés savoir ce qu’est le takfirisme et ne pas le confondre avec le salafisme…

Du moins, c’est ce qu’ils essaient de nous faire croire, pour que l’on fasse encore moins « d’amalgames ».

Ce dernier mot étant actuellement le plus à la mode dans les nouveaux salons précieux des « ridicules » du XXIème siècle.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/25/pourquoi-il-ne-faut-pas-confondre-le-salafisme-et-le-takfirisme_4817042_4355770.html

« Le takfirisme, une mouvance méconnue en France et relativement récente à l’échelle de l’islam, est le terreau intellectuel d’Al-Qaida autant que de l’organisation Etat islamique ».

On sait à quoi s’en tenir avec les « décodeurs » du Monde.

http://resistancerepublicaine.eu/search/d%C3%A9codeurs

https://ripostelaique.com/rl-repond-au-monde-le-remplacement-des-tombes-de-poilus-est-bien-en-marche.html

Pour que les « Décodeurs » finissent par accepter de faire un lien entre l’islam et « l’Etat islamique », il faut vraiment qu’ils soient au pied du mur…

 

Pour le Conseil d’Etat, pourtant, « tout va bien madame la Marquise »:

Mais pour le Conseil d’Etat, « tout va bien madame la Marquise », cet admirateur du drapeau noir doit être libre de tout contrôle, fût-il administratif…

L’administration a tenu compte également de « contacts qu’il a noués durant ses incarcérations, d’abord avec deux détenus condamnés pour faits de terrorisme détenus à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy puis avec plusieurs individus incarcérés à la maison d’arrêt de Nanterre pour des faits de participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme ou suivis au titre de la radicalisation ».

Le Conseil d’Etat a considéré que « la décision du chef d’établissement du centre pénitentiaire de Bois d’Arcy du 21 décembre 2016 plaçant l’intéressé à l’isolement provisoire pour une durée de cinq jours, motivée par son “discours radical“ et son “prosélytisme récurrent et agressif“ ne justifiait pas de limiter la liberté de l’ancien détenu.

Pour le Conseil d’Etat, comme « aucun fait n’est relevé à l’encontre de l’intéressé depuis sa libération intervenue le 19 février 2018 » et que les déclarations citées à son encontre émanaient de l’administration pénitentiaire, la restriction à sa liberté n’est pas justifiée.

Le juge des référés considère notamment une publication sur Facebook relative à l’attentat de Magnanville où l’ancien détenu implorait le pardon d’Allah.

Le juge ignore-t-il cependant l’existence de la taqiya, permettant de dissimuler sa pensée réelle dans un contexte politique risqué ?

(A suivre)…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


17 thoughts on “Le Conseil d’État face aux islamistes : la trahison (1/2)

  1. Machinchose

    j’ aime beaucoup les « takfiristes »

    pour rester dans ce merveilleux état d’ esprit de mort, de tueries, de violence qui caractérise cette maudite secte depuis 14 siècles, ils ont décidé de rende Kafir (pluriel kouffara) tous les musulmans qui ne suivent pas leur dogme a eux
    Le takfîr (arabe : takfīr, تكفير) est une fatwa de déchéance du statut de musulman, celui-ci devenant kâfir, c’est-à-dire mécréant (même racine arabe : kāfir, كافر, incroyant).

    ces musulmans devenant des kouffar on peut les zigouiller comme des chrétiens ou des Juifs, faut dir aussi que c’est devenu difficile de zigouiller ces deux religions, elles se sont toutes barrées de leurs fosses a merde

    le radical sémitique trilitère K.F.R désigne avec Takfr ce mouvement qui a le droit de « punir les mécréants »
    Hijra signifiant départ pour convertir
    comme la fuite de nuit du prophète de la Mecque vers Médine deviendra la première Hijra, merde alors! i zont en pas plein le cul de hijrer, de takfirer, (résumé: de tuer) ?

    allez donc crever chez vous! on ne peut plus vous sentir, on ne veut plus de vous!
    schnell !! rauss!!!

      1. Machinchose

        bonsoir Amigo
        avec plaisir au moins la boite -mémoire qui me sert de cerveau sert a quelque chose

        allez Salam Alikoum wa rahmate allah

    1. SarisseSarisse

      Dès le début de l’agression de la Syrie par les sbires de l’Etat Islamique et d’autres groupes « rebelles » islamistes du même acabit, le régime de Damas avait compris et désigné les « takfiristes ».

  2. peplum

    Ne pas confondre Takfirisme, et takfirisme, cette dernière notion beaucoup plus « naturelle », répandue, sinon universelle dans l’islam (d’où la fameuse phrase « les premières victimes des islamistes sont les musulmans ») au point qu’un mouvement +/- organisé s’en fait une étiquette.
    Machinchose nous en donne supra la définition.
    Mais il y a alors une astuce ficelle a retenir, tant qu’on y est : le « takfirisme en châine » (à voir sur Google : takfir en chaine en série). En gros et en détail : A takfirise B, mais C prend la défense de B : de fait, automatiquement, C est koufar.

  3. durandurand

    Dans un avenir très proche ,il faudra présenter la facture à ce putain de conseil d’état ,qui sont tous des traîtres et des corrompus et des dhimmis , nous les jugerons et ils passeront sur la bascule à charlot , tous les traîtres et collabos y passeront .

    1. Chardon26

      En place public nous méritons tous de pouvoir assister à ce spectacle oh ombrien jouissif !

  4. clairement

    Merci de m’apprendre tout ça. je croyais en avoir fait le tour de cette merde qu’est l’Islam avec Ignaz GOLDZIHER mais je vois que ça s’est répandu comme des cellules cancéreuses
    Quant aux juges du conseil d’état ils semblent qu’ils aient des logiques de jugement bien étonantes

  5. Néo

    SI L’ON SE POSAIT DES QUESTIONS SUR L’EXISTENCE DE LA REPUBLIQUE DES JUGES DEPUIS FILLON, UN NOUVEL EXEMPLE,;;;;; SANS COMPTER LES 3 LOIS LIBERTICIDES VOTEES DANS LA NUIT ET CONFORTEES SOUS 48H PAR LE FAMEUX CONSEIL.

  6. Néo

    C’EST NOUVEAU, DES JIGES CREENT DES JURISPRUDENCES NOMINATIVES DONC APPLICABLES UNIQUEMENT A L »INTERESSE » C’EST LE CAS POUR LE RN. A CE CONSEIL DE TAS DE MERDE.

  7. pauledesbaux

    reférendum pour supprimer le CON seil d’état qui ser à embaucher les restes des sinistres ministres (fafa sang contaminé par exemple) les ex présidents qui n’ont pas brillé non plus voir giscard, sarkonainul, tout ce « bobo monde » avec nos impôts c’est insupportable et çà ne sert à QUEUE DAL, et de plus ils encaissent un supplément de retraite déjà trop grasse pour ce qu’ils on fait, et tous les avantages …….allons ZENFANTS une bataille supplémentaire à livrer
    qui peut rapporter gros aux con-tribuables que nous sommes…

  8. Conan

    Si les populistes arrivent au pouvoir en France , ils devront imposer la démocratie directe + la dissolution de tous les machins à fromage pour fils à papa : conseil d’état de mé2, conseil constitutionnel, l' »économique et social »etc.. horriblement coûteux et inutiles + rétablir d’urgence la guillotine !…
    Le plus riche Etat du monde (la Suisse) fonctionne en démocratie directe, s’en porte très bien et les français ne ratent pourtant pas une occasion de les faire passer pour des c.ns !!….
    Ah ahahahah !!…

Comments are closed.