Schiappa s’acharne contre les mâles gaulois, mais fout la paix aux harceleurs muzz…


Schiappa s’acharne contre les mâles gaulois, mais fout la paix aux harceleurs muzz…

S’il reste un soupçon de lucidité à Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’Egalité « Femmes-Hommes », dont l’esprit semble évoluer à un niveau stratosphérique, il serait nécessaire que lors d’un de ses très brefs retours sur Terre elle se penche sur les déclarations qu’elle a faites le 30 juillet sur BFM en annonçant que 10 000 agents de la police de sécurité du quotidien allaient être recrutés pour lutter contre le harcèlement de rue.

Madame Schiappa aurait peut-être déjà dû mieux consulter ses fiches car il ne s’agit certainement pas du recrutement de 10 000 fonctionnaires de police dont les missions seraient entièrement dévolues à ce phénomène. Cela semblerait un peu disproportionné. Il s’agira plutôt, pour les agents, entre deux contrôles routiers, un différend familial et deux vols à l’étalage, d’interpeller, si par un extraordinaire coup du hasard la situation se présentait à eux, des individus auteurs de harcèlement.

Ramenons tout de suite Madame Schiappa à la triste réalité. D’une part, il sera quasiment impossible aux forces de l’ordre de prouver la matérialité des faits. Le potentiel mis en cause pourra expliquer qu’il sifflait des oiseaux et non des femmes, que sa gorge émet des borborygmes incontrôlables. que son regard un peu insistant est dû à sa forte myopie… bref, tout un éventail d’excuses qui rendront l’infraction impossible à caractériser. Pour établir les faits, les policiers devront consacrer un temps précieux aux auditions de témoins, saisies de bandes de vidéo-protection, et autres actes chronophages qui les détourneront de leur patrouilles anti-criminalité dont le rôle n’est pas négligeable en matière de lutte contre la délinquance.

Ne rêvons pas. La plupart des procédures seront classées sans suite avec un simple rappel à la loi. Les mis en cause, le plus souvent insolvables, ne seront jamais astreints au paiement de l’amende.

Les conséquences de tout cela seront à l’image de l’action menée par les secrétaires d’Etat et autres ministricules LREM : beaucoup d’agitation à plus de 80 km/h pour un résultat aussi maigre que la déclaration d’impôts de Thierry Solère.

Marlène Schiappa, féministe ardente qui n’oublie tout de même pas de scolariser ses gosses dans l’enseignement privé, est-elle à ce point aveugle ou prend-elle vraiment les Français pour des cons ? Ne remarque-t-elle pas que ceux qui sifflent et harcèlent les femmes dans les rues des quartiers nord de Paris, sont les mêmes qui jettent leurs détritus sur la voie publique, fraudent dans les transports en commun, se frottent contre les passagères du métro pour obtenir un plaisir aussi minable que leur existence ? Ne constate-t-elle pas que ces harceleurs de rue sont dans leur quasi-totalité des musulmans qui n’ont que mépris pour la femme et dont la frustration sexuelle, inscrite au cœur de l’idéologie islamique, les pousse à adopter des comportements pathologiques ? Comprend-elle que ceux qui giflent une femme dans la rue ayant osé refuser leurs avances grotesques sont également ceux qui rackettent les adolescents et outragent les policiers, s’affranchissant de toute norme humaine basée sur le respect et la tolérance ? Or, Marlène Schiappa et toutes les bonnes âmes à l’indignation facile, sont les premières à souhaiter l’entrée massive dans notre pays de clandestins aux mœurs moyenâgeuses incompatibles avec les valeurs de tolérance et d’égalité hommes-femmes fondatrices de notre « vivre-ensemble ».

N’a-t-elle vraiment pas conscience de participer à un gouvernement qui encourage une immigration incontrôlée et une politique d’assistanat dont les harceleurs de rue sont une des plus parfaites émanations ? Et comment demander à des policiers surchargés de travail, en proie à des agressions quotidiennes sur la voie publique lorsqu’on ne les accuse tout simplement pas d’avoir violé une racaille,  au mépris de toute logique, ou d’avoir molesté un voleur qui tentait de s’échapper du palais de Justice de Paris, de s’impliquer dans de nouvelles infractions bancales, créées simplement par pure idéologie, pour satisfaire des revendications féministes hors sol ?

https://ripostelaique.com/schiappa-sacharne-contre-les-males-gaulois-et-fout-la-paix-aux-harceleurs-muzz.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Schiappa s’acharne contre les mâles gaulois, mais fout la paix aux harceleurs muzz…

  1. Pierre Gouverneur

    Au lieu de s’attaquer au mal par la racine qui agresse notre peuple dans toutes ses profondeurs culturelles, l’on préfère laisser son déracinement s’opérer progressivement.
    Comment est-ce possible de gouverner un peuple tout en le méprisant ? Comment le peuple a priori souverain peut-il l’accepter ?

  2. Machinchose

    « Ne rêvons pas. La plupart des procédures seront classées sans suite avec un simple rappel à la loi. Les mis en cause, le plus souvent insolvables, ne seront jamais astreints au paiement de l’amende. »

    c’est bon tout est dit 😆

    je suis terrifié chaque fois que je vois ce genre de photo comme celle illustrant l’ article

    Seigneur! combien la vue de la Cour des Miracles devait etre rassurante pour les Parisiens du moyen-âge face a ce cloaque pestiféré

    on n’ en peut plus!! pitié! on n’ en veut plus!!virez les, jetez les, mangez les,noyez les !!

    j’espère seulement qu un jour ceux qui ont autant insulté , méprisé, ignoré,les Français seront pris et jugés!

    condamnés pour l’ éternité a vivre dans une de ces poubelles a Chateaurouge ou dans une de ces décharges humaines d’ Aubervilliers et ses semblables!!

  3. Ubersender

    Schiappa ne « prend pas les Français pour des cons » : elle s’adresse à des gens qu’elle suppose être de son niveau. C’est par ailleurs lui faire beaucoup trop d’honneurs de supposer que son esprit puisse atteindre des « hauteurs stratosphériques » ; cela signifierait qu’il a réussi à décoller ; or ….

    1. Mariana

      Il faut bien qu’elle dise quelque chose après les critiques qui lui ont été adressées sur son silence qui se prolonge , au sujet de la femme molestée par le benalla le 1er mai ! Je me demande ce qu’elle fait au GVT , elle a été mise là pour faire bien ou pour servir les intérêts de qui ? En attendant encore une qui profite sur le dos des contribuables .

  4. 584 bt

    reprenez chez vous les millions d algeriens qui vivent sur notre sol qui ont pratiquement tous la double nationalite. cela viderait les prisons on gagnerait en securite et tous les organismes sociaux seraient enfin beneficiaires mr bouteflika

  5. Néo

    TOUJOURS LA MÊME MUSIQUE UNE BLANCHE EST EGALE A 4 NOIRES ET SI C’EST RACISTE C’EST LA RONDE QUI VAUT 16 NOIRES ET APRES L »ACCROCHE » C’EST LA PAUSE, PUIS LE SILENCE…. MERDE LECHER NOUS TRENTEMILLE.;;;;

  6. claude t.a.l

    Juste pour faire chier Schiappa, un extrait de  » vive les femmes  » ( scénario de Reiser ) :

     » – Dîtes… Ca vous dirait d’aller tirer un p’tit coup avec moi à l’hôtel ?
    – Ca va pas non ?
    – Bon, j’insiste pas, ha
    – C’est pas possible, il va faire toute la plage !

    – A la longue, ça risque de marcher ! C’est p’t’être une affaire ce type.
    Ah, j’suis conne de pas avoir accepté.
    Et c’est l’autre grosse vache qui va se faire sauter ? Ah la salope !  »

    ça va pas lui plaire à la Schiappa !

    1. SarisseSarisse

      Pauvre Reiser, je me souviens de ses dessins, aujourd’hui, comme Coluche, il se retrouverait au tribunal, la fameuse XVII ème chambre (ben oui, ce n’est pas parce que je suis un vieux réac que je ne lisait jeune que Budé, Vrin et Pléïade).

      1. Joël

        Oh oui, avec ceux qu’on a connu, la 17ème serait obligée de faire les 3/8.
        C’était le bon temps de la liberté. Sniff.

  7. Charles Martel 02

    Félicitations Martine Chapouton pour cet article débordant de vérité et de lucidité

  8. Joël

    Ben normal, les mâles gaulois ne courent pas après les thons ce qui doit la contrarier au plus haut point, par contre les obsédés de la moukère blanche…

  9. frejusien

    Martine Chapoutou, vous remettez bien les pendules à l’heure,

    Espérons que cet article fera son effet chez les bornés de la comprenette, ils se trompent de cheval, mais ils préfèrent taper à côté pour se donner l’illusion de faire quelque chose,
    Et puis , les Autres ne font pas réellement parti de notre société, ils sont invisibles à leurs yeux, car ils font parti de la caste des Intouchables,

    De la sorte, on fait beaucoup de bruit, d’effets de manches et de communication, tout en ne faisant rien, car on regarde dans la mauvaise direction,

Comments are closed.