Salvini propose que le crucifix soit obligatoire dans les lieux publics… pour faire la nique aux migrants !


Salvini propose que le crucifix soit obligatoire dans les lieux publics… pour faire la nique aux migrants !

 » Crucifix obligatoire dans les lieux publics « 

La proposition de La Ligue.

Mardi 24/07/18.

Introduire l’obligation du crucifix dans les écoles, dans les universités, dans les bâtiments publics, dans les tribunaux, les ambassades, les prisons, les aéroport, les gares et même dans les ports.

Dans la proposition de loi, intitulée  dispositions concernant l’exposition du Crucifix dans les écoles et dans les bureaux des administrations publiques présentée par la Ligue le 26 mars dernier, dans les tractations pour la formation du nouveau gouvernement.

Le texte, signé par la députée du Carrocio, Barbara Saltamartini, suivie par Massimiliano Fedriga, Giuseppina Castiello, Paolo  Grimoldi et Guido Guidesi, introduit l’obligation d’exposer la croix chrétienne  » dans un lieu élevé et bien visible  » faute de quoi la peine sera une amende salée entre 500 et 1.000 euros  pour quiconque nourrirait de la haine vis-à-vis de l’emblème de la Croix ou du Crucifix mis dans le bâtiment public où il est exposé, de même qu’en cas d’outrage .

Matteo Salvini veut porter la bataille sur le crucifix dans les lieux publics  » reconnaissant – et ceci est souligné dans la  proposition de loi – que c’est un élément essentiel et constitutif et donc indispensable du patrimoine historique et civique-culturel de l’Italie, indépendamment d’une spécifique confession religieuse.

http://www.imolaoggi.it/2018/07/24/crocifisso-obbligatorio-nei-luoghi-pubblici-la-proposta-della-lega/

Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie

 

La croix dans les écoles et les tribunaux en Italie, c’est une vieille affaire… que Salvini ne semble pas vouloir enterrer.

L’Italie a été traînée au tribunal et condamnée pour la présence de crucifix dans ses écoles ( il y en avait aussi dans les tribunaux ) en 2009 jusqu’à ce que, en 2011,  la Cour Européenne des Droits de l’Homme déclare que cette présence est conforme à la Convention européenne des Droits de l’homme.

La Cour de Strasbourg a rendu son verdict : la présence de crucifix dans les salles de classe des écoles publiques en Italie n’est pas contraire à la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH). Elle annule ainsi la décision de 2009, selon laquelle cette présence était incompatible avec l’obligation de l’Etat de respecter le droit des parents d’assurer à leurs enfants une éducation et un enseignement conformes à leurs convictions religieuses et philosophiques. Toute l’Europe a interviewé Patrick Titiun, Chef de Cabinet du Président de la Cour Jean-Paul Costa.

Touteleurope.eu : Quelle est l’origine de la décision de la Cour sur les crucifix en Italie ?

Patrick Titiun : L’affaire Lautsi concernait la présence de crucifix dans les salles de classe des écoles publiques en Italie. Estimant que la présence de ces symboles portaient atteinte à leur droit d’élever leurs enfants sans valeur religieuse, les requérants avaient introduit un recours devant les juridictions italiennes tout d’abord, pour demander que ces signes soient retirés des salles de classe. N’obtenant pas gain de cause en Italie, ils ont introduit un recours devant la Cour européenne des Droits de l’homme.

Il y a eu une première décision rendue par une chambre de la Cour en 2009, qui a estimé que cette présence de crucifix était en contradiction avec la Convention européenne des droits de l’homme (article 2 du protocole 1 concernant le droit à l’instruction, et article 9 de la Convention concernant la liberté de pensée, de conscience et de religion).

Touteleurope.eu : Pourquoi un tel revirement par rapport à la première décision de 2009 qui donnait raison aux requérants ?

Patrick Titiun : Suite au premier arrêt de la Cour, qui leur avait en effet donné raison, le gouvernement italien a décidé de porter l’affaire devant la grande chambre, qui est la formation la plus importante de la CEDH, composée de 17 juges. Celle-ci n’a donc pas adopté la même position, estimant que les Etats jouissent d’une marge d’appréciation lorsqu’il s’agit de concilier leur fonction dans le domaine éducatif et le respect du droit des parents d’assurer cette éducation conformément à leur conviction religieuse.

Selon la Cour, s’il faut voir avant tout un symbole religieux dans le crucifix, l’éventuelle influence que l’exposition d’un tel symbole sur des murs de salles de classe pourrait avoir sur les élèves n’est pas attestée. Le crucifix, qui est un symbole « passif » (dont l’influence sur les élèves ne peut être comparée à un discours didactique ou à la participation à des activités religieuses), ne lui paraît pas suffisant pour constater un endoctrinement de la part de l’Etat.

Touteleurope.eu : Quelles sont les conséquences de cette nouvelle décision ?

Patrick Titiun : Concernant l’Italie, cela signifie simplement que la décision de maintenir les crucifix dans les salles de classes ne sera pas contraire à la Convention européenne des droits de l’homme.

Concernant la jurisprudence de la Cour, il ne s’agit pas d’un revirement puisque celle-ci ne s’était jamais véritablement prononcée sur cette question.

Plusieurs pays tels que l’Autriche ainsi que certains Länder allemands ou communes suisses autorisent la présence de crucifix dans les écoles, mais il n’y a pas eu de recours pendant. Evidemment, la décision d’aujourd’hui était aussi très attendue par ces pays.

Par ailleurs, la Cour a déjà rendu des décisions sur les questions liées à l’interdiction du voile dans les écoles publiques en France, estimant que cette interdiction n’était pas en contradiction avec la liberté religieuse.

Touteleurope.eu : Vous attendez-vous à des réactions fortes suite à cette décision ?

Patrick Titiun : Non, nous verrons bien s’il y a des réactions et nous les écouterons avec intérêt. En tout cas, la justice a été rendue par la Cour européenne des droits de l’homme, et l’arrêt est définitif.

https://www.touteleurope.eu/actualite/la-cour-europeenne-des-droits-de-l-homme-autorise-les-crucifix-dans-les-ecoles-italiennes.html

L’Italie avait pourtant été condamnée par la Cour européenne des Droits de l’homme en 2009 pour la même affaire, il s’agissait donc en 2011 d’un appel :

La requérante, Mme Solie Lautsi, ressortissante italienne, réside à Abano Terme. Ses enfants, Dataico et Sami Albertin, âgés respectivement de onze et treize ans, fréquentèrent en 2001-2002 l’école publique à Abano Terme où toutes les salles de classe avaient un crucifix au mur.
Mme Solie Lautsi estimait la présence de ces crucifix contraire au principe de laïcité et informa l’école de sa position, invoquant un arrêt de la cour de cassation qui avait jugé la présence de crucifix dans les bureaux de vote contraire au principe de laïcité de l’Etat.

Devant la Cour constitutionnelle, le gouvernement soutient que cette présence était naturelle, le crucifix n’étant pas seulement un symbole religieux mais aussi, en tant que « drapeau » de la seule Eglise nommée dans la Constitution, un symbole de l’Etat italien.

La procédure devant le tribunal administratif reprit le 17 mars 2005, celui-ci rejetant le recours de la requérante, jugeant le crucifix comme « tant à la fois le symbole de l’histoire et de la culture italienne et par conséquent de l’identité italienne ». Par un arrêt du 13 février 2006, le Conseil d’Etat rejeta le pourvoi de la requérante au motif que la croix était devenue une des valeurs laïques de la Constitution italienne et représentait les valeurs de la vie civile.

Les juges de Strasbourg ont estimé que la croix peut aisément être interprétée par des élèves de tous âges comme un signe religieux, signe qui peut être perturbant pour des élèves d’autres religions ou athées. La Cour a conclu à l’unanimité à la violation de l’article 2 du protocole 1 (droit à l’instruction) conjointement avec l’article 9 de la convention (liberté de pensée, de conscience et de religion). La Cour de Strasbourg a alloué 5 000 euros à la requérante pour dommage moral.

Déjà, en, 2003, le président de L’Union des musulmans en Italie avait obtenu le retrait du crucifix de l’école de son fils :

 

En mars 2000, sur recours du membre d’un bureau de vote, la Cour de cassation avait déjà énoncé que la présence du crucifix dans les salles de vote était contraire au principe de laïcité de l’État et d’impartialité et neutralité de l’administration publique. En 2003, le président de l’Union des musulmans en Italie avait obtenu du Tribunal de l’Aquila le retrait du crucifix de l’école de son fils pour des motifs similaires.

http://andiamo.blogs.liberation.fr/mongin/2009/11/litalie-décrucifiée.html

Bref, il semble qu’en Italie on puisse trouver dans nombre d’écoles et de tribunaux des crucifix, mais les gauchistes étant passés par là, ce n’était plus généralisé, c’est pourquoi  Salvini veut en généraliser la présence, notamment dans les ports où débarquent les clandestins, ce qui met en rage les gauchistes :

La dernière annonce de Matteo Salvini met en rage la gauche et la bien-pensance.

Le ministre de l’Intérieur et chef de la Ligue propose d’obliger tous les lieux publics s à remettre le crucifix.

Depuis des années, la ligue du Nord demandait le retour de l’image du crucifix dans les lieux publics dans le respect des décrets royaux des années 20 qui ne furent jamais abrogés. La proposition de loi présentée par des députés de La Ligue le 26 mars dernier prévoit simplement une extension des lieux d’exposition du crucifix :

« il est obligatoire d’exposer dans un lieu élevé et bien visible l’image du crucifix… dans les salles de classes des écoles de tout niveau, dans les salles des universités et des académies du système public d’éducation, dans les bureaux des administrations publiques… dans les bureaux des organismes territoriaux locaux, dans les salles des conseils régionaux, provinciaux, municipaux, et autres, dans les sièges électoraux, dans les prisons, dans les bureaux judiciaires et les tribunaux, dans les agences sanitaires et les hôpitaux, dans les gares, dans les ports et les aéroports, dans les bureaux des services diplomatiques et consulats italiens et dans les bureaux publics italiens à l’étranger. »

Le projet de loi prévoit en outre une amende de 500€ pour qui « enlève avec haine » l’image du Christ crucifié, ou si un fonctionnaire ou un agent public refuse de l’exposer.

Mais ce qui fait enrager le plus la gauche radicale-chic est la présence du Crucifix dans les ports où arrivent les « migrants » qui sont d’autres confessions religieuses… Les partisans du projet de loi ont répliqué à cette objection que le crucifix est « le symbole de la civilisation et de la culture chrétienne, dans sa racine historique, comme valeur universelle, indépendamment d’une confession religieuse spécifique ».

Mais ces gentils bien-pensants préféreraient peut-être vivre sous le symbole du croissant…

Francesca de Villasmundo

http://www.medias-presse.info/italie-le-crucifix-dans-les-ports-ou-debarquent-les-migrants/95488/

 

C’est une tradition italienne, et non française. Je serais choquée, quant à moi, que l’on imposât un tel objet dans ce qui devrait demeurer le royaume de la laïcité et donc de la neutralité, neutralité religieuse aussi, forcément. Mais l’Italie est restée bien plus chrétienne que la France, et si elle considère que le crucifix est un marqueur de son identité, et si, surtout, le dit crucifix rend fous les gauchistes et les musulmans, c’est une bonne chose de le rendre obligatoire…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


87 thoughts on “Salvini propose que le crucifix soit obligatoire dans les lieux publics… pour faire la nique aux migrants !

  1. jacotte

    Quant à moi je ne serait pas choquée que l’on impose les croix, la France fille aînée de l’église, terre hautement chrétienne, marre de cette gauche qui lutte contre ce que nous sommes , contre nos racines, notre appartenance..

    1. Amélie Poulain

      Que l’on impose les croix non, mais que cela soit un choix possible oui.et d’accord tout à fait avec le reste de votre commentaire.

      Même les écoles catholiques privées n’osent même plus le faire ni même parler de religion sauf en diluant le discours dans d’autres religions, c’est grave.

      On voit bien, dans ces décisions italiennes vu les réactions et désaccords, que c’est quelque chose d’efficace de rappeler ce que c’est que notre Culture.

      En France, je pense que c’est bien pour cela que l’Islam avance et que l’on rencontre tous ces problèmes juridiques nos racines ne pouvant être mises en avant, c’est un point de blocage certain.

      1. Georges

        Vous êtes à côté de la plaque Amelie Poulain.
        Est-ce que les musulmans se gènent pour imposer les mosquées, voile, halal?
        vous êtes décevante sur ce coup, que Dieu vous pardonne!

        1. Amélie Poulain

          Ah bon ? je ne vois pas en quoi je suis à côté de quoique ce soit, chacun ses croyances, c’est par respect qu’il me semble que l’on ne doit pas imposer mais permettre que cela soit si on le souhaite (je ne vois pas où donc est le problème) afin de respecter le libre-arbitre de chacun qui est libre de croire ou pas.

        2. Amélie Poulain

          « que Dieu vous pardonne »

          Georges, ne vous inquiétez pas, si Dieu existe il ne m’en veut sûrement pas sinon il ne serait pas Dieu.

    2. durandurand

      exactement tous les gauchiottes sont bon pour la bascule à charlot , il y en a marre de ces renégats de gauche .

  2. UN GAULOIS

    On nous impose la tenue islamique dont le voile partiel ou total, la barbe, des lois anti blasphème ou raciste alors que l’islam n’est pas une race, la viande halal, et j’en passe ……….pourquoi ne pas afficher ce qui fait(faisait) la France comme le crucifix, les crèches partout symboles de notre civilisation.
    Le musulmans avancent partout, les souchiens sont qualifiés de « couards », il faut équilibrer les forces en présence, sous peine de disparaître.
    Très bonne initiative de nos amis italiens qui j’espère fera tâche d’huile.

  3. Christian Jour

    Moi je suis pour le crucifix partout, les musuls ont bien leur voilées, symbole de leur religion de merde. Vade retro satanas.
    Chez moi j’ai un crucifix et une statut de la Vierge, d’une hauteur de 30 cm. Ils viennent de ma grand mère qui était très pieuse et c’est surtout un souvenir affectueux. Ils trônent sur une étagère en hauteur. Un jour des copains sont venu chez moi et l’un deux c’est foutu de moi avec insistance. J’ai ouvert la porte et je lui ai dis, ou tu ferme ta gueule ou je te sorts de chez moi. Si ma Sainte Vierge et mon crucifix te dérange tu te barre. Je ne l’ai plus entendu et il n’est plus jamais revenu.

    1. gammagamma

      Voilà une réaction saine. Ca suffit. Ils ne sont pas contents ? Grand bien leur fasse. La porte c’est par là.
      Je ne souhaite imposer rien , mais je pense qu’il est plus qu’urgent de remettre nos traditions à jour. Quand en plus le locataire de l’Elysée se permet de faire de ce beau lieu symbolique un lieu de débauche, je souhaiterai qu’il se barre. Il a assez fait du mal à la France et aux Français. La différence c’est que moi je ne souhaite pas un équilibre des traditions ou religion car l’islam n’ a pas sa place en France.

  4. Barbier

    Il est vrai Madame Tasin que notre république est laïque…donc pas de crucifix…mais les musulmans en mettant les pieds ( illégalement) en Europe, nous imposent leur religion et tout ce qui la représente. Donc…pour nous…il faut montrer qu’on existe !….C est la réponse du berger à la bergère !…Bien évidemment…si nos gouvernants faisaient le nécessaire pour renvoyer cette engeance chez ellle…on n’en arriverait pas à ces extremites !…

    1. Amélie Poulain

      on n’en arriverait pas à ces extremites !… »

      Ce ne seraient pas des « extrémités » que d’afficher nos racines et Culture, on le faisait avant et la Laïcité (= l’Eglise ne s’ingère pas dans les affaires de l’Etat, seulement) s’en portait bien, il y avait harmonie et aucune problème tout le monde avait compris.

      1. denise

        on peut afficher nos racines et notre culture différemment ! on le faisait avant dites vous, alors il y a bien longtemps ! car j’ai plus de 60 ans et je n’ai jamais vu de croix dans une salle de classe, sauf une année que j’ai faite en école catho avec la messe le matin ! il y a des croix et des calvaires magnifiques en fer forgé ou bien en pierre , notamment en Bretagne, sur le bord des routes , c’est donc un exemple de notre culture , que je prends comme tels et qu’il ne faudrait pas détruire ..;et d’autres exemples ..j’ai remarqué seulement hier que mon calendrier ne mentionnait plus les Saints , et cela m’a gêné ! je vais donc faire attention de ne plus acheter ceux là

        1. Machinchose

          en effet, il y eut dans le temps a la date du 1 er Janvier, une Ste Circ. (je suppose Circonférence) et elle a disparu depuis des années….

          je me demande même si elle n’ était pas épiscopale 😆

        2. Amélie Poulain

          @Denise,

          Pour moi déjà dire que l »‘on peut afficher autrement « c’est rejeter l’image de la croix qui ne gênait personne auparavant, c’est donc quelque part une forme de rejet que je ne partage pas (on ne peut accepter une partie et rejeter une autre).

          Je ne pratique pas, je relativise la religion mais je n’ai pas honte d’une croix que je porterais volontiers si elle est discrète mais aussi pas de problème pour qu’elle soit visible (juste pudeur naturelle et non peur).

          Si, j’ai vu des croix dans les salles de classe durant mon enfance (forcément, pas dans une école publique bien sûr) et je ne date pas de Mathusalem, il y en avait à votre génération mais sans doute n’étiez vous pas dans les lieux concernés ou vous ne vous en souvenez plus.

          Dans l’école catholique où j’étais, il y avait même une belle grotte où l’on allait prier (magnifique mais elle est aujourd’hui détruite, le beau parc avec arbres exotiques en pleine ville ayant été vendu à un promoteur immobilier).
          Et pourtant, c’était une école maternelle et primaire. Il y avait aussi le catéchisme tous les jours, messe et tout ce qui va avec.

          Très bons souvenirs et bonnes bases pour affronter la vie (on fait ce que l’on veut avec ce qui nous a été enseigné par la suite)….. Je plains ceux qui n’ont rien reçu à ce niveau, quel vide doit les habiter….

          Aujourd’hui les écoles catholiques n’osent même plus faire cela, quelle honte, je n’aurais jamais imaginé cela.

          Notre pays est devenu d’un triste, déshumanisé, coupé de tout ce qui peut embellir le quotidien, c’est à pleurer (je reviens d’une promenade en ville et j’ai l’impression d’être en URSS après le régime communiste).

          Il ne faut pas s’étonner que la dépression soit si présente en France.

          1. frejusien

            La dépression et les suicides qui ne touchent pas seulement les agriculteurs ruinés par l’UE, mais des centaines d’adolescents déboussolés qui cherchent à oublier dans l’alcool et le shit , le vide de leur existence, de cette société déshumanisée où seul compte le profit, le paraitre (voir grossophobie) et la frénésie d’achats tous azimuts

          2. denise

            je pense que vous ne m’avez pas bien lu ! bien sûr que je parlais d’école publique , c’est ce que je dis ! je parle aussi de croix sur les bords de route etc…

          3. Amélie Poulain

            Oui @frejusien, et aussi des adultes en pleine souffrance….

            Aux problèmes économiques se rajoutent, notamment, ceux relationnels les relations, amoureuses ou autres, étant maintenant entrées également dans cette logique de consommation et on ne doit plus rien à l’autre (bien sûr, je ne généralise pas mais c’est l’esprit général y compris à la TV avec les films à tromperies, divorces multiples, sites de rencontres où chacun peut, en toute quiétude et bonne conscience en plus tromper l’autre ou faire n’importe quoi…. etc….).

            Mortifère cette ambiance avec le reste, plus de morale…. Je vois d’ici les hérissements de certains car ce mot est devenu exclusivement lié à une thématique religieuse rejetée par certains, mais il n’y a pas que dans la Religion qu’il y a de la morale ou de l’éthique à avoir même si elle a un rôle à jouer là pour aider les esprits faibles ayant besoin de repères solides où se référer….

            Où sont les « références » actuellement ? Je cherche et ne trouve pas…. Même nos bases, celles culturelles et celles de toujours (liées à la Nature Humaine et à ses impératifs) prennent l’eau.

        3. Amélie Poulain

          @Denise

          « je pense que vous ne m’avez pas bien lu ! bien sûr que je parlais d’école publique , c’est ce que je dis ! je parle aussi de croix sur les bords de route etc… »

          Quand je disais qu' »on le faisait avant » je ne parlais pas que des croix, je parlais de notre Culture et ses signes religieux en généra. Et c’est évident qu’il n’y avait pas de croix dans les écoles publiques.

  5. La moutarde me monte au nez

    Malheureusement, cela ne risque pas d’arriver en France.
    Du moins tant que La République Emmanchée est aux manettes.

  6. INTEGR

    Bien que catholique pratiquant, je ne pense pas que rendre obligatoire les crucifix soit une décision intelligente. Chacun est libre de croire à Qui il veut et pour ceux qui sont réellement de mon obédience, savent que Seul Dieu peut nous faire croyants ou pas.

    1. MaximeMaxime

      Superbe commentaire. 😉
      Il est déjà difficile pour cette tendance politique de prendre le pouvoir et de le conserver ensuite, alors à quoi bon en rajouter ?
      Car le risque est de faire basculer les athées dans le camp adverse, celui des gauchistes extrémistes, des bobos aveugles…
      Conserver le patrimoine religieux, les symboles historiques comme les blasons est une chose, imposer des crucifix là où il n’y en avait pas en est une autre…

  7. Celtillos

    le crucifix je suis pour a 100% bien que n’étant ni croyant ni pratiquant, mais de culture catholique, et si ca emmerde les muz alors la oui, tout ce qui peut déranger cette engeance de merde est bien venue, et en plus ca ne dérange que les imbéciles. eux ils ont le hala le voile et les bâchées nous on a les crucifix, vade rétro satana…
    et si on jetait des crucifix dans les rayons halal, pourrait on nous reprocher quelque chose, on ne vol, pas on ne detruit pas, on donne!

  8. hathoriti

    Entièrement d’accord ! rendons fous de rage les gauchiasses et leurs espèces protégées mahométanes ! Crucifix partout ! Drapeaux nationaux partout ! Bravo Salvini !

  9. claude t.a.l

    Je ne suis ni chrétien, ni croyant……
    mais après tout, pourquoi pas ?
    Si ça peut nous sauver .

    ( une amie, pas plus croyante que moi, vient de s’acheter un pendentif avec une croix, juste pour faire chier les muz qu’elle côtoie tous les jours ! )

    Et puis, comme j’aime bien les Serbes, et que je les défend souvent, voici l’ hymne serbe ( c’est sous-titré en français ) :

    https://www.youtube.com/watch?v=Jemotb0gYn4

    Après tout, si c’est un dieu qui  » nous sauve de la déchéance  » ( hymne serbe ), même moi, pour un moment, je dis banco !

    1. Machinchose

      perso j’ ai mon bon vieux truc, en croisant des voilées je me signe frénétiquement….sucçès assuré, elles maugréent et font une sale gueule! elles m’ envoient des « mauvais regards » 😆

      mais je sais y faire, hahaha! mine de rien je lève mes deux mains a hauteur d’ épaule avec indexs et auriculaires dressés, ce qui les rend folles de rage ………en gestuelle maughrébine, ça veut dire « que ces cornes te crèvent les yeux! »
      le tout sans dire un seul mot !

      1. frejusien

        Tiens ! bizarre ! c’est le geste fétiche d’Antoine Griezmann quand il marque un but,
        je retiens pour la prochaine

  10. Mariana

    @claude t.a.l , comme vous dîtes banco en France pour un moment , le temps necessaire pour ne plus se faire marcher sur les pieds par les musulmans et tous les gauchistes !
    Mais revenons sur terre , Matteo Salvini est italien et qu’avons nous en France ? Rien que le scandale benalla est typique de la gouvernance du pays où nous vivons .
    En tout cas , les Italiens ✌ont eu gain de cause pour leurs écoles , le verdict de la CEDH est définitif (bon débarras les plaintes muzzs et cie ): le crucifix SYMBOLE de l’Etat italien est obligatoire .
    J’espère que la loi de la Lega va passer bientôt ,et toc ! pour les migrants dans les ports et les lieux publics .
    C’est un excellent signe de rappel , en Italie ils ne sont pas chez la mère merkel , ils ne sont pas en territoire muz . Avis aux adeptes du djihad …
    Ps ici , les écoles privées catholiques devraient accrocher un crucifix , histoire de se souvenir qu’elles dispensent un enseignement catholique 👉 Au milieu du fatras éducatif musulmo-gauchiste cela n’est pas inutile de le rappeler aux enfants et leurs parents . Et si ça peut décourager les muz d’inscrire leurs gosses c’est déjà ça de gagné !

    1. Machinchose

      soyons sérieux, il n’ y a pas que des pauvres tarés chez eux!

      il y a 15 ans, aux Francs Bourgeois, école catholique salésienne, dans la classe de mon petit fils, il y avait un Sénégalais et deux nord africains, musulmans les trois!
      6 ans plus tard, ils étaient devenus 3 noirs et 5 musulmans….bien evidemment d’ un milieu top
      et il y a toujours autant de crucifix en classes qu au réfectoire ou a la salle des profs ou dans les bureaux de l’ administration
      cette école de 2000 élèves en plein 4 eme arrondissement de Paris fait le plein a chaque rentrée et les listes d’ attente sont impressionnantes

      et les Musulmans ne sont pas les derniers a s’ y inscrire
      je ne parle pas des Juifs, ils y sont chez eux, et même ravis d’ y voir un Juif honoré partout , sur tous les murs … 😆
      mes petits fils ont fait le pélerinage de Saint Pierre de Rome, avec leurs camarades catholiques, assistent au caté, comme leur grand-père le fit il y a 70 ans chez les bons Pères Blancs de Carthage et a la fin de leurs études ont conservé leur Missel
      comme ils ont conservé le Patah Eliahou de leur bar mitzva 😆
      j’ ai un avantage sur eux: mes deux Corans,( l’ alternatif et le continu) mes dicos Français-arabe,mes Hadiths etc etc ….

      1. Mariana

        Je n’ai pas dit qu’il y a des pauvres tarés chez eux loin de là mon commentaire !
        Mais pour ne pas subir l’influence muz devenue de plus en plus grave depuis Hollande dans le scolaire , et ne pas se trouver dans la même mouise que le public , il ne faut pas qu’il il en ait ou le moins possible dans le privé . Les parents qui inscrivent et paient pour une école privée ne veulent pas retrouver des muz comme si c’était une école publique .
        D’ailleurs il y a des écoles catholiques et juives il est logique que les musulmans aient des écoles musulmanes en accord avec leurs idées . Ils sont tellement nombreux c’est faisable qu’est ce qu’ils attendent pour ne plus embêter les autres avec l’islam , le hallal et les voilées lors des sorties scolaires .
        = L’idéal pour les non-musulmans dans le privé .

        1. Amélie Poulain

          « ….il est logique que les musulmans aient des écoles musulmanes en accord avec leurs idées  »

          Il faudrait que ces idées soient en accord avec les valeurs françaises et tout ce qui est démontré ici, c’est que ce n’est pas le cas (petites filles devant porter le voile, etc;… etc….) donc ce n’est pas à mettre sur le même plan que les autres institutions privées.

  11. palimola

    Je ne suis pas un fervent chrétien mais je suis allé au catéchisme ou l’on ne m’a jamais appris la haine et la guerre bien au contraire , on ne m’y a pas non plus appris a chier sur ceux qui croient autre chose ! je n’ai pas été abusé sexuellement ou autre et la vue d’une croix , d’un clocher ou d’une église est pour moi naturel même si je ne fréquente plus trop , tout ça fait partie de ma vie mais pas une mosquée ou des Belphégor ainsi que des barbus en chemise de nuit et babouches ….non moi je préfère entendre la vieille église ( 16eme siecle ) de mon village sonner les heures la nuit quand j’ai des insomnies …..c’est une présence dans la nuit qui me tient compagnie ……….

  12. Marinette

    Pas chrétienne mais si la lutte doit passer par le crucifix dans les lieux publics je suis d’accord. Ok, ce n’est pas religieusement correct mais c’est la guerre.
    Que les cloches des églises sonnent, que les prêtres retrouvent leur longue soutane et les religieuses leur cornette…………………mais François du Vatican hurlera 😆

  13. La moutarde me monte au nez

    Oui, c’est notre parade.
    Il faut ressortir les croix tous azimuts ou l’étoile de David peu importe, en tous cas tous les symboles qui ne sont pas musulmans et les agacent.
    Ils nous emmerdent en toutes occasions, il faut leur rendre la pareille.
    Pour ceux qui sont athées, ils peuvent arborer La Croix de Loraine,symbole de résistance.
    Pour ma part depuis 2014, j’ai deux croix templiéres rouges sur plaques noires, sur les flancs de ma moto américaine qui est rouge et blanche.
    Dans le dos de mon perfecto j’ai mis un grand patche,commandé aux US qui représente une grande croix argentée sur un blason entouré de deux ailes d’anges( oui je sais, çà pourrait faire une belle cible) au dessus il y une banderole: Christian Byker et une autre en dessous: i ride with Jesus.
    Depuis 2003( suite à mon ride à Saint Jacques de Compostelle, 1500km en moto+ 150 à pieds) j’arbore, en tour de cou, une imposante croix de Saint Jacques, en forme de poignard en argent et émail rouge.
    Depuis cette année j’ai acquis pour 2€ sur eBay des pins bleu blanc rouge avec croix de Lorraine rouge au centre, que j’ai mis sur tout mes blousons et cabans.
    En janvier 2016, suite à une agression contre des juifs en région parisienne j’avais fait une affichette parodiant à la fois le touche pas à mon pote et le vade rétro satanas.
    C’etait une main stylisée tenant un crucifix, sur la branche transversale duquel était écrit : touche pas à mes juifs.
    Je me suis baladé avec çà collé sur la lunette arrière de ma voiture pendant deux mois( je dois avouer que je redoutais un peu les réactions lorsque je devais laisser mon véhicule en stationnement.)
    J’ajouteraIs que je fais systématiquement mes courses dans un super marché leader des prix.où presque tout le monde est muz, du directeur aux clients en passant par les caissières et la sécurité, et bien sûr il faudrait être complètement myope pour ne pas voir toutes mes croix.
    À part çà, je ne suis pas plus chrétien que çà, j’ai eu cette religion de naissance, mais je m’en suis beaucoup émancipé, au profit d’une religion à ma sauce personnelle, au point que je considère le pape actuel comme un anti-pape traitre à sa foi et à ses ouailles.
    Mais, ce sont mes racines, ce sont les racines judéo-chrétiennes de la France et de l’europe et je me sers de çà pour emmerder les muz autant qu’ils m’emmerdent.
    Je pense que la résistance, çà commence comme çà,par des petits gestes d’insoumission, accomplis individuellement, chacun dans son coin, jusqu’à ce qu’il y ait une convergence et une prise de conscience généralisée.

    Amis entends tu le bruit sourd des kalachs dans les caves,
    Amis entends tu les discours des imams qui nous gavent,
    Demain…

    1. Marinette

      Moutarde : votre idée est très intéressante. Il faudrait que chaque citoyen porte son signe : crucifix pour les chrétiens, étoile de David pour les juifs, pour les boudhistes (je ne sais pas mais il existe certainement) pour les athées : croix de Lorraine…..il faut que l’islam se sente en terrain ennemi. Pas difficile, y’a plus qu’à mais quand oserons-nous ???? Il est là le problème.

    2. Mariana

      @La moutarde me monte au nez
      👍 special pour le nouveau Chant des Partisans ! Et 👍 pour vos insignes blousons et motos !
      En tant que femme trop souvent agressée verbalement because mes idées anti-islam sont connues des muz , je n’oserai pas faire la même chose par peur des représailles .
      J’assume mes idées et avec les muz c’est très difficile .
      Vous n’avez pas eu de remarques haineuses continuez , vous avez raison d’être comme vous êtes .
      Cordialement .

      1. frejusien

        Au contraire Mariana !
        Portez un crucifix, ça les éloignera car ils n’apprécient guère sa proximité,

        j’ai remarqué ça dans les grandes surfaces, dès qu’ils voient qq’un porter une croix, ils s’éloignent furtivement , tête basse,
        comme ils sont très superstitieux, ils s’imaginent que cela va leur apporter la scoumoune,
        Plus votre croix brille ( or ou zircon), plus c’est efficace

        1. valkyrie

          Exact. Nous sommes transparents pour les musulmans, les femmes toujours par deux et jamais un regard franc, nous sommes invisibles. Bizarrement il suffit d’une croix ( en pendentif ) et là, il y a toujours une réaction, elles n’aiment pas.
          J’ai même entendu un musulman marmoner quelque chose, je n’ai pas compris
          mais j’imagine. Pour eux la croix c’est Satan.

  14. Alain Bobo

    Excellent, en France aussi il faut le faire, commençons par la Mairie de Paris, accrochons une grande croix sur la façade malgré Hidalgo et mettons un prêtre qui nous bénira à l’entrée de toutes les administrations, tout ça pour repousser les immigrés venants du sud et les faire fuir de notre pays. Seulement voilà, ils peuvent contourner la France et venir par le nord !

  15. Machinchose

    le site refuse de publier ma réponse a notre ami la Moutarde

    qué passa ?

    c’est la deuxième fois depuis ce matin ???????????????????

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je ne comprends pas : c’était parti à la poubelle.

      Les djins, Iblis, le Sheitan : beaucoup de mollusques et autres batraciens coraniques nous en veulent en ce bas monde :=)

      (Le modérateur).

  16. Machinchose

    réponse a

    « La moutarde me monte au nez
    29 juillet 2018 at 11 h 50 min

    « De Carvalho-Heineken

    fallait lui répondre

    « i am jew from origine Portugal, marrane, as you !!

    TOUS les « carvalho » (chêne en portuguais) sont des « christaos novos », juifs marranes, convertis de force lors de l’ inquisition

    j’ en ai dans la famille! les cousins de ma grand mère Lqumbroso sont des Carvalho de Tunisie 😆

    quand au « de » , pas plus aristo que les juifs De Paz, De Castro » un des plus curieux étant le « Dos santos Pereira »

    les Pereira, comme les Oliveira ou les figueira, pareils!! Judéo !!! comme on dit en portuguais!

    les Dos santos Pereira qui avaient ajouté le Dos Santos pour faire plus chrétien a leur patronyme juif de Pereira, lorsque la pression antijuive s’ émoussa, choisirent alors de s’ appeler Do Sa Pereira 😆

    les Pereira chassés du portugual pour avoir continué a « judaiser » se retrouverent en Allemagne au 17 eme siècle et sont connus sous le nom de « Birnbaum »….et si vous insistez en questionnant nos « Poirier », il n’ est pas rare qu il tombe de leur arbre généalogique un poire bien juive 😆

    et en fouillant comme un rat de biblio généalogie, vous risquez de découvrir que ces Carvalho ( chêne en portuguais) sont des juifs berbéro-maughrébins, qui se nommaient Ouazane, Wazani, Wazana, Uzan ,lauzoune, signifiant « chêne » en berbère et qui suivirent la conquête arabo musulmane de la péninsule ibérique

    tout simplement…. merci internet et la bibliothàque nationale !! 😆

    1. SarisseSarisse

      Franco tout caudillo et ultra-catholique qu’il était semble bien être un descendant de marranes, de même bien de patronymes portugais sonnant comme des noms d’arbres sont souvent d’origine juive comme Pereira par exemple (qu’on pense à la fortune des frère Péreire en France), des Furtado, …, cette judéité subsiste jusque dans la manière dont les portugais déclinent leur semaine, sur le mode sémitique (prima-feira, segunda-feira, terça-feira etc…).

      1. Machinchose

        Bravo!!

        les Franco, sont également des juifs d’ origine, souvent des « Sarfati » (français en langue hébraïque)

        quand aux noms d’ arbre, ça leur permettait de se reconnaitre entre eux et de pratiquer l’ endogamie, malgré les conversions forcées…

        dans nos familles élargies on trouve du Carvalho, du Castro,du Portugais, -un cousin de mon père, Jacques Portugais fut consul du Portugal a Tunis dans les années 50, du Dos Paz, du Lumbroso, et du Cardozo………………..et je suis sur d’ en oublier 😆

        Sarisse: pour mémoire Madame Furtado a la fin du 19 eme siècle fut la fondatrice de la Synagogue de Versailles
        patronyme que je retrouverais, vraiment amusé, chez une dame cap-verdienne qui est employée comme femme de ménage par mon épouse

        curiosité exigeant enquête, j’ appris donc que de riches marranes quittèrent le Portugal pour l’ Angola, le Mozambique et le Cap-Vert, employant une main d’ oeuvre locale,esclave noire pour le Cabo Verde et comme ces braves gens , Zambiens, Sénégalais,Foulbé, ne connaissaient pas le système patronymique, leurs maîtres leurs donnèrent leurs propres noms, d’ ou chez ces pieux catholiques aujourd’ hui.. Furtado et autres Pereira 😆

    2. d

      ah oui , quand même !!! je me disais hier , rien d’original , que depuis la nuit des temps , le monde se bat à cause des religions ! aujourd’hui encore ! c’est tout de même incroyable , quand on y pense !
      merci de nous avoir livré ces connaissances

    3. Néo

      JESUS ETAIT JUIF…LE JUDAISME EST NOTRE RACINE….ON NE S’EN INVENTE PAS DES RACINES COMME LES MUZZS, DANS L’ADULTERE QUI PLUS EST…

  17. SarisseSarisse

    De toute façon une Marianne est déjà en soi une saine provocation au respect de la laïcité pour ces adeptes d’un culte qui rejette toute représentation humaine.
    Une belle Marianne sculptée pas celle de Macron qui tire une tronche à la Béatrice que Dalle.

  18. maury

    Salvini comme Trump et Poutine,dit ce qu’il fait, et fait ce qu’il dit, envoyant valser ceux qui sont responsables du malheur des citoyens européens(voir avec Macron ) et ses prédécesseurs et bientôt j’espère que le peuple européen se réveillera et jugera ceux qui les ont condamné à l’esclavage islamique!!!!

  19. frejusien

    ça me parait correct que l’Italie puisse récupérer ses crucifix que la CEDH lui avait forcé à enlever, quelle arrogance cette CEDH, de s’immiscer partout dans les nations pour y faire SA LOI !

    Si elle a changé d’avis , c’est qu’elle veut lâcher du mou, elle comprend que c’est dans son intérêt,
    Si les nations retrouvent leur indépendance la CEDH ne sera plus rien , mais alors plus rien du tout, ‘c’est uniquement pour cela que ses juges font marche arrière

  20. frejusien

    Le retour des croix dans les lieux publics risque de freiner l’ardeur des envahisseurs musulmans, et les motiver à chercher d’autres ports de débarquement,
    pourvu qu’ils ne choisissent pas la France,

    j’ai vu que les espagnols demandaient aux autres pays européens de prendre leur charge de migrants, ils se sont rapidement rendu compte que leur générosité affichée posait qq problèmes de logistique,

    Alors, ils essaient de se défausser sur les autres pays , regrettent-ils déjà leur décision, ? c’est un peu facile de prendre des décisions irresponsables , puis de vouloir y associer des pays qui n’ont rien demandé

    1. denise

      oui c’est l’Espagne qui est maintenant en 1ere ligne, dans les arrivées de migrants en méditerranée..l’afflux dépasse désormais celui de l’Italie et la Grèce .En 6 mois près de 19000 migrants ont débarqués contre moins de 18000 en Italie..La France s’inquiète car il s’agit d’une migration issue de L’Afrique francophone, avec un lien plus fort avec la France et une partie des migrants qui arrivent en Espagne poursuive leur route vers la France .
      La commission européenne veut accélérer le contrôle en installant des plateformes de débarquement !!! les migrants économiques feront l’objet de retours forcés ( on y croit !) La France a donc apporté son aide et a accueilli 78 des 630 passagers de l’Aquarius puis 52 des 233 migrants de Lifeline..
      Macron et Sanchez vont défendre le modèle de répartition entre pays volontaires !!! j’ai lu il y a quelques jours qu’un nouveau bateau était arrivé, que l’Italie a refusé ! (ER du 26/7/2018)

      1. Amélie Poulain

        « oui c’est l’Espagne qui est maintenant en 1ere ligne, dans les arrivées de migrants en méditerranée »

        Et la frontière avec la France est plus que mince…. une vraie passoire.

  21. La moutarde me monte au nez

    A Mariana,
    Merci pour vos appréciations.
    Pour répondre à votre question, non je ne me sens pas agressé.
    C’est ma moto et mon blouson qui attirent le plus de regards.
    J’ai souvent des sourires et des pousses levés aux feux rouges, je me fais aussi qq fois fusiller du regard par ceux que vous pouvez imaginer, mais justement c’est le but du jeu.
    Cela dit,je ne serais pas assez fou pour m’aventurer ainsi de nuit dans certains quartiers, car, là, je risquerais d’avoir de gros problèmes.
    Dans le super marché, je sais que je les agace, mais ils sont coincés, ils ne peuvent pas réagir sans se mettre à la faute.
    En fait je les mets dans la situation où ils nous mettent : l’imposition ostensible de signes religieux.
    Quand on s’y oppose, çà fini devant les tribunaux.
    En plus, je parle du muz de base, je pense qu’ils ont une forme de respect envers ceux qui leur tiennent tête.
    Je n’irais pas non plus me confronter à des membres de DAESCH!
    ni dans une mosquée,bien que l’idee m’en soit venue, au lendemain de l’attentat de Nice, n’arrivant pas à joindre mon fils qui y résidait, durant plus de vingt quatre heures.
    Mais là, çà n’aurait pas été avec des croix!
    Amitiés résistantes.

  22. Dorylée

    Athée farouche, mécréant indécrottable, gros mangeur d’ecclésiastiques comme disait Georges BRASSENS, j’ai toujours été radicalement opposé à l’exposition de signes religieux dans l’espace public. Mais il faut bien se rendre à l’évidence qu’aujourd’hui, on ôte les croix pour faire de la place au croissant : ce n’est pas tolérable. Si ça peut traumatiser les muzz et la gauchâille mettons des crucifix partout ! On les retirera quand la guerre sera finie… Une question : si je suis agressé par un musulman et que, pour me défendre, je l’arrose avec un goupillon en faisant ostensiblement le signe de croix, serai-je poursuivi pour violence avec arme (le goupillon) ?

  23. La moutarde me monte au nez

    À Machinchose,
    Non à cette époque,c’etait encore Monsieur Heineken père, qui devait approcher la soixantaine.
    Mois même, j’avais autour de vingt cinq ans, à ce moment là j’etais loin de me douter qu’un jour notre civilisation serait en péril.
    Je sortais de l’armée ( avec un grade légèrement supérieur à celui de Benalla,
    mais, bien que versé dans la réserve, je n’ai jamais eu droit au titre de lieutenant-colonel !)
    Le risque redouté à l’epoque c’etait l’invasion par les chars russes.
    c’est tout le problème de la France, nous avons toujours été en retard d’une guerre.( en 39 nous étions fins prêts pour « rejouer » 14/18 et de 50 à 90 nous nous sommes parés à l’est, sans jamais penser que le danger viendrait du sud)
    Pour en revenir, à la villa Heineken et pour l’anecdote, j’ai appris qq année plus tard, par une amie qui y était femme de service, que le père Heineken se faisait protéger par une petite armée de mercenaires germanophones dotés de pistolets mitrailleurs, car il craignait qu’on tente d’enlever son petit-fils durant les vacances.
    Comme quoi, lorsqu’on a beaucoup d’argent on peut tout se permettre mais on ne dort pas tranquille pour autant.
    La Fontaine le disait bien mieux que moi avec son savetier et le financier.
    Amitiés résistantes.

  24. Lew elke

    Le Catholicisme est une religion de la France plus que millénaire !
    Pourquoi changer ?
    Pour perdre notre identité.
    Bien que toutes les religions m’emmerdent, je soutiens la croix dans les édifices publics.

    Par défaut !

    Pour éradiquer cette religion de merde qu’est l’islam !

  25. Mariana

    « Il faudrait que ces idées soient en accord avec les valeurs françaises » évidemment : le GVT encadre par une loi la création des écoles musulmanes sur les valeurs essentielles .
    Ex les petites filles non voilées . Je persiste à penser qu’il n’y a rien de plus normal que des écoles musulmanes où l’arabe serait enseigné (dans les écoles juives où il n’y a aucun muz , donc zéro abus muz à gérer , l’hébreu est enseigné) .
    La communauté muz n’aurait ainsi pas de prétexte pour exiger certaines choses dans le public et le privé catholique . Je trouve que cela remettrait les pendules à l’heure A CONDITION qu’une loi réglemente l’enseignement musulman pour éviter leurs excès .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Pas de remarques désobligeantes envers d’autres commentateurs : c’est la règle.

      La situation est suffisamment grave pour que nous soyons unis …

      (Le modérateur).

      1. Georges

        Bonjour,
        Tout à fait d’accord avec vous Antiislam, mais comment ne pas sortir de ses gonds! pour une fois que quelqu’un revendique haut et fort
        la volonté de réinstaurer la présence et visibilité de la croix dans les lieux publics, certaines personnes,(la seule d’ailleurs) parmi tous les commentateurs à ce sujet, se permet de ne pas adhérer aux souhaîts de ce défenseur de nos valeurs sous prétexte de pseudo choix de liberté!
        tout français et européen catho ou athée devrait systématiquement soutenir les propos de quelqu’un comme Salvini qui ne fait que défendre nos valeurs ancestrales!
        Il faut être unis dites vous? c’est sûr, mais j’ai des doutes que ce soit cas de cette personne, amen.

        1. Amélie Poulain

          @Georges

          Vous n’avez pas dû tout lire car d’autres ici ont émis l’idée de laisser le choix (notamment le commentaire de Maxime qui montre les effets éventuellement risqués d’une telle obligation, ce qui est pertinent), ce qui n’est d’ailleurs pas proscrire, je ne suis pas contre l’affichage des croix….

          Et relisez attentivement mes commentaires, je ne suis certainement pas non plus contre la mise en avant de nos signes religieux représentatifs de notre Culture.

          Votre colère vous aveugle et n’est pas bonne conseillère.

          On a le droit de réfléchir et ce qui peut apparaître pertinent dans l’immédiat peut, dans l’après-coup, avoir un effet pervers effectivement, ce que souligne Maxime. Le commentaire précédent parle aussi d’ailleurs de liberté de choix, on ne va pas revenir à l’Inquisition tout de même…..

          1. Amélie Poulain

            @Georges

            J’oubliais, je ne parlais pas de Salvini dans mon commentaire qui a tout à fait raison mais c’est l’Italie.

            La France c’est différent, il y a des anti-cléricaux purs et durs issus de la Révolution Française et des affres qu’ont dû subir de certains clergés et catholiques (on en voit encore….) qui ont voulu utiliser la religion d’une façon trop durement et bêtement doctrinale, anti-cléricaux qui risqueraient de se durcir donc encore plus.

            Donc, « on » réfléchit…. Je trouve qu’en France on oublie bien souvent le symbolisme des choses que l’on décide qui agit bien plus profondément que les actes purs et provoquent bien souvent des effets non souhaités.

        2. Amélie Poulain

          @Georges

          D’un autre côté, en réfléchissant justement, je me disais que parfois, quitte à heurter certains, il peut être constructif de donner dans l’excessif face à l’excessif, et imposer des croix pourrait durcir le trait de ce que l’on veut et agir au-delà des mots, donc être efficace.

          A voir… mais il faudrait quand même quelqu’un de fort capable de supporter les remous car des remous il en en aurait de ceux dont je parle précédemment. Mais, après tout, ce ne sont pas eux qui commandent l’ensemble des Français non plus.

          Donc ce n’est pas simple mais nous sommes dans une période où il importe avant tout de sauver notre civilisation qui est en grand danger et il est important d’y réfléchir, on est d’accord là-dessus.

          Ceci dit, j’apprécie la décision de Salvini, cela fait du bien de lire ça.

Comments are closed.