Pub Heineken : « le brassage est une richesse » (ou le métissage par la bibine)


Pub Heineken : « le brassage est une richesse » (ou le métissage par la bibine)

 

Pour les multinationales, le multiculturalisme, c’est multisource de revenus !

Mais que ferait-on pour s’octroyer une image progressiste, jeune et ouverte sur le monde, même si c’est de la bibine au goût de pisse de chat ?

Ainsi, le néerlandais Heineken a confié à l’agence Rosbeef! sa campagne publicitaire pour sa bière éponyme en édition limitée, avec un slogan au bon goût de propagande : « Le brassage est une richesse ».

« Après les succès des séries « Derrière son étoile » et « Countries Edition », Heineken confie à Rosbeef! la réflexion stratégique et créative de son édition limitée 2018 : la recherche et la sélection d’artistes, ainsi que l’accompagnement sur la création de contenus digitaux.
Pour la première fois de son histoire (et cela se passe en France !), Heineken s’associe à 20 artistes du monde entier afin de revisiter sa célèbre étoile rouge.
À l’aide de cette collaboration unique et internationale, la marque met à l’honneur la richesse du brassage, et la diversité culturelle de pays dans lesquels la marque est distribuée.

En tout, ce sont 20 bouteilles, 20 histoires, 20 artistes internationaux vivant en France qui s’unissent à Heineken afin de représenter une collection inédite, aussi esthétique que variée.

À travers cette édition limitée, Heineken customise, pour la première fois, ses packs et souhaite s’imprégner des pays dans lesquels la marque est présente. »

https://lareclame.fr/rosbeef/realisations/le-brassage-est-une-richesse

Les 20 artistes… cliché du vivre-ensemble et du multiculturalisme heureux pour une allégorie du métissage

 

ll

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Pub Heineken : « le brassage est une richesse » (ou le métissage par la bibine)

  1. Machinchose

    je ne veux pas me brasser
    personne dans ma famille au sens le plus large n’ est brassé !

    nous avons dans notre famille de la Corse, de la Bretagne,du Gaélique, du Berry !!……..et même de l’ Aschké !!
    et ça s’ arrête là!!

    le métissage a la Aïe Nikke elle , trés peu pour nous, pas clients !

  2. Durandal

    J’avais déjà remarqué cette pub, résultat depuis je boycotte la marque…

    Cela m’a permis de re-découvrir une autre marque, bien française, brassée dans le Nord. Pelforth ! Celle-ci fait la promotion des régions françaises…
    Belle réponse du berger à la bergère.

    Cela mérite bien un petit coup de pub, non ?

  3. J

    Même chose avec Ikea, le café Carte Noire et récemment, Mentos. Ce sont tous autant de messages subliminaux incitant au métissage.

  4. Christian

    Ok pour cette publicité si on installe des lieux de dégustations dans leurs mosquées ou une bonne mousse après la prière du vendredi serait la bienvenue. Toutes ces multinationales boufferaient leur caca pour vendre mais cela ne fonctionne pas dans l’autre sens. Un jour au Maroc en plein ramadan dans un mac do d’Agadir j’ai vu un panneau « chers clients pendant le mois du ramadan merci de ne pas déjeuner en terrasse mais à l’intérieur du restaurant » Alors comme tout est pognon la solution boycott de toutes ces marques (HM Carrefour Leclerc,…)

  5. La moutarde me monte au nez

    On ne peut pourtant pas taxer la dynastie Heineken d’islamo-gauchisme,
    d’autant que la dernière du nom, De Carvalho-Heineken, pèse près de 8 milliards de dollars.
    Dans les années 70, abordant, en action de chasse sous-marine sur la bande littorale qui bordait la propriété Heineken du cap d’Antibes, je me suis vu traité de communiste par Monsieur Heineken, lui même,qui voulait me chasser alors que je lui faisais observer que la bande côtière de deux mètres était accessible à tous.
    Réponse: are you communist ?
    Mais l’argent n’a pas d’odeur, on est prêt à tout pour faire du fric, y compris à vendre l’ame des autres.
    Est ce que certains ont vu la pub sur le vélo qui passait en marge du reportage sur le Tour de France?
    On y voyait toutes sortes de gens à vélo pour diverses activités et la pub se terminait par : «  et pour les futurs cycliste «  et à ce moment la dernière image était celle d’un petit métisse sur un porte bagage.
    Il est bien clair que pour toutes les multinationales et les puissances mondiales sous-terraines, le blanc( dont on ne sait même plus si c’est une race une ethnie ou simplement une couleur) aura complètement disparu d’ici deux ou trois générations.

  6. ALPHA ... OMEGA .

    Brassage des bières …

    Depuis toujours , on dit un BRASSIN de bière et non pas une CUVEE (de vin) .

    1. ALPHA ... OMEGA .

      Mais évidemment , la notification des brassages des différents lieux de la planète , est tendancieuse .

Comments are closed.