Royaume Uni : il vitriole son fils de 3 ans pour se venger de sa femme qui a abandonné le tchador


Royaume Uni : il vitriole son fils de 3 ans pour se venger de sa femme qui a abandonné le tchador

Illustration : Afghans et Roms soupçonnés du vitriolage d’un petit garçon à Worcester (Royaume-Uni)

 

Une charmante et nouvelle coutume britannique : l’attaque à l’acide

Voici le genre de faits divers qui ne faisait pas la Une des tabloïds anglais il y a trente ans : les « attaques à l’acide » (ou vitriolages) se comptent désormais par centaines et, à Londres, se multiplient de façon exponentielle depuis 2014.

Ha, la perfide Albion de notre jeunesse, ses verts Cotswolds, ses jolis cottages, ses cours de langues et ses petites anglaises, qu’es-tu devenue ? Quelque chose a changé au Royaume-Uni mais n’attendez rien des médias subventionnés pour nous l’expliquer.

Prenons exemple sur une attaque à l’acide survenue le 22 juillet à Worcester et qui a gravement brûlé un petit garçon de trois ans. L’AFP en a fait une dépêche reprise mot à mot par quelques titres français : Le Figaro, BFMTV, Le Parisien…

Évidemment, l’AFP lisse, a-stigmatise, désamalgame l’information si bien que le lecteur ne sait pas qui sont les auteurs du crime ni le pourquoi et le comment de l’affaire.

Cinq hommes ont été inculpés mercredi après l’agression à l’acide d’un garçon de 3 ans. Le Royaume-Uni est confronté depuis quelques années à une hausse des attaques de ce type.

« Souffrant de graves brûlures au bras et au visage, l’enfant […] a depuis quitté l’hôpital, « mais les conséquences à long terme de ses blessures restent inconnues pour le moment », a indiqué la police dans un communiqué.

Les cinq hommes sont poursuivis pour « complot en vue de commettre des lésions corporelles graves » […] Le chef de la police de West Mercia, Mark Travis, avait estimé dimanche qu’il s’agissait d’une « attaque délibérée », tout en indiquant que son motif n’était « pas clair ». C’est un acte de « pure méchanceté », avait déclaré le chef du Conseil municipal de Worcester, Marc Bayliss. « Worcester n’est pas le genre d’endroit (où ce type d’attaque se produit), nous sommes une petite ville anglaise typique », avait-il ajouté. »

La multiplication des attaques à l’acide

« Depuis six ans, les attaques à l’acide ont plus que doublé au Royaume-Uni. La ville de Londres est particulièrement concernée par le phénomène.

[…]

En avril 2017, 22 personnes ont été blessées dans une boîte de nuit à Londres après une dispute entre deux groupes de jeunes […] En septembre dernier, six personnes ont été blessées dans un centre commercial proche du Stade olympique de Londres. Deux groupes de délinquants s’étaient mis à lancer la substance corrosive au hasard sur des passants.

Hier encore, la police de Birmingham (centre de l’Angleterre) a lancé un appel à témoins après l’agression d’une femme gravement blessée après avoir été visée par une « substance corrosive ».

http://www.lefigaro.fr/international/2018/07/25/01003-20180725ARTFIG00120-royaume-uni-cinq-hommes-inculpes-pour-l-agression-d-un-enfant-a-l-acide.php

 « Hommes », « agression », « attaques », « dispute », « jeunes », « substance corrosive » mais « individus », « accident », « chamaillerie », « incidents » ou « produit corrosif » auraient très bien pu faire l’affaire. Un acte englobé d’une aura de mystère (« motif pas clair ») et finalement très puéril (« pure méchanceté »).

On se demande bien à quoi sert de faire de longues études journalistiques et d’obtenir la précieuse carte de presse si c’est pour présenter une information aussi vague et frileuse.

Résistance Républicaine pourrait donc proposer à ses lecteurs son « Décryptox », une application permettant en effet de décrypter les intox, bobards, fake news et autres balivernes médiatiques. Il va jusqu’à décoder le Decodex du Monde et le « factchecking » du « CheckNews » de Libération. Sa haute technologie propose même la traduction instantanée et sans danger d’articles de Mediapart, pourtant hautement toxiques.

Ainsi, quelques jours après cette attaque, en se basant sur l’enquête anglaise et le Décryptox, l’AFP aurait pu proposer la petite mise à jour suivante, avec les photos des auteurs de l’agression :

« Les hommes qui ont aspergé d’acide sulfurique un petit garçon de 3 ans, dans un magasin de Worcester, étaient son propre père, un demandeur d’asile afghan de 39 ans, ainsi qu’un autre afghan (Jabar Paktia) et trois Roms de Slovaquie (Adam Cech, Jan Dudi et Norbert Pulko)

Le père de l’enfant vitriolé a avoué s’être vengé ainsi de la mère qui s’était affichée non voilée dans un journal local. Originaire de Wolverhampton, le couple avait fui la guerre en Afghanistan, il y a 11 ans, pour se réfugier au Royaume-Uni. La femme s’était séparée de son mari, chauffeur de taxi, pour vivre à Worcester et recommencer une nouvelle vie avec ses 3 enfants, cette fois-ci libre et sans tchador.

Mais le mari avait découvert l’endroit où elle se trouvait et la traquait depuis un certain temps pour se venger. Sans parler des conséquences psychologiques d’une telle agression perpétrée par son propre père, l’enfant souffrira, sans doute à vie, de terribles mutilations et de brûlure indélébiles.

L’attaque à l’acide est désormais une pratique courante au Royaume-Uni – pratique importée par certaines communautés musulmanes dont celle du Pakistan et utilisée par les nombreux gangs qui les composent. Ces horribles vitriolages se retrouvent surtout à Londres et dans les grandes villes multiculturelles du pays mais restent rares dans l’Angleterre « périphérique », encore ethniquement homogène. Les « crimes d’honneur » ne sont pas, en effet, une tradition perpétrée par les Anglais de souche. »

https://www.thesun.co.uk/news/6861620/worcester-acid-attack-suspects-court-pictures-home-bargains/

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5988399/Afghan-mother-three-year-old-acid-attack-boy-tracked-asylum-seeker-ex.html

 

Jan Dudi, Adam Cech, Jabar Paktia et Norbert Pulko (pour des raisons « légales », l’identité du père de l’enfant vitriolé n’a pas été donnée)

 

Mais, évidemment, il y a peu de chance que l’AFP et les médias français formatés, sortent ainsi de leur journalisme si politiquement correct.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Royaume Uni : il vitriole son fils de 3 ans pour se venger de sa femme qui a abandonné le tchador

    1. hathoriti

      très bonne idée ! A la santé du allah lala et du mohammed ! un seul mot pour qualifier ces sous hommes : CONNARDS !

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    On se demande qui sont les les pires crapules : les criminels ou les médias ?

    Encore une fois, les quelques baffes de Benalla aux Gauchos ne pèsent pas lourd face à ces horreurs ….

  2. Christian

    Tout est lié car les musulmans ont un logiciel de pensée qui est obsolète depuis bien longtemps (d’ailleurs a t’il été à jour depuis l’écriture de ce livre de merde qu’est le coran vers 632) et quand les lois de la République passent après leur livre on ne peut pas vivre avec eux ni à côté d’eux d’ailleurs car tout est faux quand ils nous parlent. 70 pays musulmans dans le monde, et bien qu’ils y vivent tous ensemble en harmonie avec leur saint livre de merde mais dans ces pays point de Caf, sécu, CMU, APL,….et admiration de nos élites pour des racailles que l’on relooke pour leur donner de la crédibilité mais qui resteront toujours au fond d’eux ce qu’ils sont des musulmans dont les seules frères sont des musulmans (Ben allah n’aurait jamais tapé le 1er mai sur un frère soyez en certain)

  3. necas

    Les British eux aussi , laissent entrer le monde entier dans leur pays poubelle , comme la France ! Deux pays qui petit à petit renient leur fondements culturels .

  4. Cat

    Je n’ai plus les mots mais mon ressenti est qu’ils méritent 10000000000 de fois pires histoire de calmer leurs ardeurs de petits f d p de muslims …

    J’ai de plus en plus les nerfs quand j’en croise et quand j’en entend parler .. Je ne sais pas où cela va nous mener mais nous y allons et en avant toutes

  5. Amélie Poulain

    Quelle horreur, je ne peux même pas l’imaginer, pauvre enfant….

    C’est complètement tribal leurs attitudes et comportements….. autant dire immatures, et il faudrait intégrer des gens comme ça ? Impossible bien sûr.

    C’est la Loi de la Jungle dans la Civilisation.

    1. Joël

      Tribal, c’est tout-à-fait ça. Donc incompatible avec notre société. Mais hélas, les gens qui tiennent les rênes refusent de comprendre.

  6. Fomalo

    « Le chef de la police de West Mercia, Mark Travis, : »…Worcester n’est pas le genre d’endroit (où ce type d’attaque se produit), nous sommes une petite ville anglaise typique », avait-il ajouté. »
    Bravo pour la petite ville anglaise typique! mieux vaut ne pas aller sur place goûter à leur sauce vitriolique!
    Et ce pauvre petit enfant (bi-national anglais/afghan??) défiguré par son propre père? C’est monstrueux, mais depuis l’échouage sinistrement exploité du jeune Eylan et le jeune Palestinien déjà mort et exhibé, nous nous posons la question: « A QUI PROFITE LE CRIME »?

  7. frejusien

    Aaaaah !  » notre petite ville anglaise typique  »
    je crois qu’il y en a un qui émerge de sa torpeur, ce conseiller municipal n’a donc rien remarqué autour de lui,

    si les bâtiments et les rues n’ont pas beaucoup changé, il semblerait que la racaille muz et rom ait qq peu sali le paysage, et les us et coutumes de la charmante petite ville,

    j’aime regarder les vieilles séries anglaises qui font revivre cette atmosphère très british ! oui ! c’était mieux autrefois, assister à la cérémonie de l’english tea, avec le service en porcelaine fine et les petits cakes maison,

    on est bien loin des attaques à l’acide, mais d’ailleurs comment se fait-il que cet acide se trouve si facilement accessible ?

    1. Joël

      « comment se fait-il que cet acide se trouve si facilement accessible ? »
      Vous n’allez donc jamais dans un supermarché ou un magasin de bricolage ?
      Les produits à base de soude (corrosifs) ne manquent pas pourtant.
      Même un simple déboucheur d’évier contient de l’acide.

  8. sitting bull

    Bande de lache , s attaqué de la sorte a un petit bout innocent , bande de monstres , ils n y a pas de mots assez dure pour les qualifié

  9. Joël

    Le pire étant que ces criminels sont défendus par des trucs comme « les droits de l’homme » alors que dans le classement des espèces, ils sont encore bien en-dessous des animaux.

Comments are closed.