Les 7 racailles de l’Elysée, c’est du lourd…


Les 7 racailles de l’Elysée, c’est du lourd…

Le titre de Valeurs actuelles est explicite : Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée

Tiens! On copie les Westerns de Papa a présent, « les 7 mercenaires »

Déjà les Bachir, Mouloud, Abdelatif forment le gros de la bande, histoire de nous donner un avant goût de la future équipe gouvernementale, si les Français ne se ressaisissent pas et ne trouvent pas un Viktor Orban parmi eux , histoire de nettoyer notre Pays…methodiquement, sans violence ni haine en commençant par expulser deux millions de « convaincus » a quamiss et baskets blanches, sans oublier leurs pondeuses Laidefégor…et bon vent pour le Maghreb de canards boîteux….. et, ne pas oublier Racaille 1er a qui ce titre a présent va mieux que celui du nom de Zeus!!

On signalera en passant que Macron passe son temps à envoyer des SMS de soutien à ses racailles préférées… Le dernier à Yassine Belattar :

T’obsède pas. Continue. Les critiques suivent le talent”

Allez, ne soyons pas frileux, disons même qu elles le talonNent…. 😆

 

Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée

Nouveau monde. Yassine Belattar, M’jid El Guerrab… Et maintenant Alexandre Benalla. La liste des proches de Macron cités au registre des faits divers s’allonge dangereusement.

Il fallait écouter Emmanuel Macron déclamer sur l’exemplarité en politique au cours de la campagne présidentielle. « Comment peut-on incarner l’Etat, l’autorité, donner des leçons à tout le monde, en expliquant ce qu’ils devraient être, ce qu’ils n’ont pas fait, ce qu’ils auraient mieux fait quand même, parfois même dans le mépris de nos concitoyens », demandait ainsi l’ancien ministre, en visant ses rivaux de droite dont Nicolas Sarkozy, dans son premier grand discours prononcé depuis son départ du gouvernement, « et envisager qu’en s’étant rendu coupable de telles fautes, on peut accepter dans nos pratiques, de continuer d’aller devant les Français, de leur dire qu’on sera le garant de nos règles, qu’on représentera le pays. Ce n’est plus possible ! »

Depuis, le candidat En Marche, élu au sommet du pouvoir et visiblement frappé d’amnésie, a pourtant multiplié les associations de « malfaiteurs ». Dans la famille des 7 racailles du président, il est désormais inutile de présenter Alexandre Benalla, au cœur du scandale depuis que Le Monde a révélé, mercredi, vidéo à l’appui, que ce « chargé de mission » à l’Elysée, équipé d’un casque noir à visière des forces de l’ordre, a molesté une femme, puis tabassé un homme à terre lors d’une manifestation, à Paris, le 1er mai dernier, avant de s’éclipser par peur d’être identifié.

SUR LE MÊME SUJET

A l’époque, ce proche collaborateur de Macron (ils ont skié ensemble dans les Pyrénées, en décembre), en fait chargé de sa sécurité mais en congé ce jour-là (!), avait été suspendu deux semaines, puis recasé au Château… sur décision du chef de l’Etat. En douce. Dans le feutré. Ni vu, ni connu. Par le passé, le garde du corps avait déjà agressé un journaliste et un militant communiste, menacé un commissaire de police et même provoqué un accident de voiture avant de tenter de s’enfuir. L’adjoint au chef de cabinet du président (c’est son titre !) était pourtant chargé, il y a encore quelques jours, d’organiser… les vacances du couple Macron au fort de Brégançon.

Des ors de l’Elysée au canapé de… Jawad

Au moment du passage à tabac, le voyou présidentiel était accompagné d’un autre homme, Vincent Crase, employé de La République en marche et parfois mobilisé par l’Elysée, qui lui a infligé la même sanction dérisoire avant de mettre fin à leur collaboration. Son acolyte est toujours aujourd’hui salarié du parti de la majorité. Encore présent dans le bus des Bleus, lors de la parade sur les Champs-Élysées, Alexandre Benalla « n’a tapé personne », a ironisé le président de la Fédération française de football Noël Le Graët.

Plus drôle encore, le porte-parole de la présidence Bruno Roger Petit a fini, après de longues heures de silence, par assurer, ce jeudi matin, que « cette sanction est la plus grave jamais prise contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée ». Pas de quoi convaincre le parquet de Paris, qui a ouvert ce jour une enquête préliminaire des chefs de violences par personne chargée d’une mission de service public, usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique.

Dans le gang des gros bras, Emmanuel Macron a aussi compté dans son entourage un certain Makao, passé des ors de la République au canapé de… Jawad Bendaoud, hébergeur des terroristes du 13 Novembre. Dans une vidéo, diffusée sur Snapchat, en juin, le colosse de 2,13 mètres joue au jeu vidéo FIFA avec « le logeur de Daech ». Ce garde du corps, qui escortait l’impétrant d’En Marche, était même invité à l’Elysée et posait tout sourire avec son « chef », deux jours… avant la soirée pyjama. Une proximité inquiétante que la présidence a toujours refusé de commenter.

Au cours de la campagne, le candidat Macron n’avait pas en revanche hésité à défendre (en off tout de même) une autre racaille, le sulfureux référent En Marche du Val-d’Oise Mohamed Saou (« Je n’ai jamais été et je ne serai jamais Charlie »), soutien du régime d’Erdogan, versé dans le complotisme et fan de l’islamiste CCIF.« Il a fait quelques trucs radicaux, c’est ça qui est compliqué, mais c’est un type bien Mohamed. Et c’est pour ça que je ne l’ai pas viré ! », l’avait ainsi excusé Emmanuel Macron, saluant même son « travail remarquable ». Lui aussi, suspendu, avait été discrètement réintégré. « Où est le problème ? Il a le droit de ne pas être Charlie », avait justifié à l’époque un conseiller de l’Élysée auprès de Valeurs actuelles.

Belattar et son « frère » Macron

Dans un autre genre, le président du nouveau monde s’est aussi rapproché de l’humoriste controversé Yassine Belattar. Accusé en décembre par Marianne d’entretenir « le déni de l’islamisme comme le discours sur “les Blancs” et les autres », ce dernier était allé chercher du réconfort auprès du chef de l’État et avait envoyé le SMS suivant à son « frère » Macron : « Visiblement, c’est une nouvelle guerre que lance ce journal, je suis au fond du trou. » Réponse du locataire de l’Elysée : « T’obsède pas. Continue. Les critiques suivent le talent. »

Jugez plutôt : le comique a comparé Thierry Ardisson à un nazi, menacé le père d’un soldat tué par Mohamed Merah, affirmé que « ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème » et animé un gala de soutien au CCIF. Interpellé et placé en garde à vue, en février dernier, après avoir insulté un policier, en marge d’un déplacement d’Emmanuel Macron, il sera pourtant récompensé pour l’ensemble de son œuvre en intégrant quelques semaines plus tard le conseil présidentiel des villes, lancé en faveur des « quartiers populaires » par le chef de l’Etat, avant d’être reçu, lui aussi, en réunion à l’Elysée…

Non loin de là, à l’Assemblée nationale, plusieurs députés de la République en Marche se sont aussi illustrés au triste registre des faits divers. M’jid El Guerrab, élu des Français établis hors de France, a ainsi asséné deux violents coups de casque, lors d’une altercation en août 2017, sur le crâne du cadre PS Boris Faure qui, souffrant d’une hémorragie cérébrale, avait dû être opéré et hospitalisé en soins intensifs. Mis en examen pour violences volontaires avec arme par destination, il avait quitté de lui-même le parti majoritaire tout en restant député.

Enfin, personne n’a oublié l’accroc de Laetitia Avia avec un chauffeur de taxi, deux mois plus tôt, à Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne. L’élue de Paris avait alors reconnu devant les policiers l’avoir mordu, évoquant « l’histoire d’une femme qui prend peur, panique et se défend ». Dans tous ces scandales ou presque, l’Elysée avait souvent préféré s’enfermer dans le mutisme ou botter en touche. L’Etat est-il entaché par cette dernière affaire Benalla ? « Non, non, non, non, la République est inaltérable », a répondu Macron.

« La République est inaltérable », la très courte réponse de Macron, interrogé sur l’affaire Benalla pic.twitter.com/ERGT1AlvJJ

— BFMTV (@BFMTV) 19 juillet 2018

https://www.valeursactuelles.com/politique/incontrolables-violents-intouchables-les-7-racailles-de-lelysee-97470

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




60 thoughts on “Les 7 racailles de l’Elysée, c’est du lourd…

  1. dahier

    ça bouge, c’est bien. mais maintenant il faut continuer à pousser la roue pour l’empêcher de s’arrêter en si bon chemin !

  2. claude t.a.l

    Ça sent le roussi pour Macron.
    Ça va même de plus mal en plus maux !

    Toute la presse le lâche, un peu plus chaque jour.

    Le JDD :

     » pourquoi tant de mansuétude de la part de Macron? Fidélité ? Volonté de préserver un proche qui connaît nombre de ses secrets ?
    Le chef de l’État lui a parlé au téléphone cette semaine après les premières révélations du Monde.
    Depuis sa garde à vue, son bureau à l’Élysée est fermé à double tour.  »

    Même le Joffrin de libé s’interroge ouvertement sur le pourquoi de l’ extravagante bienveillance de Macron envers ce …. :

     » Le mystère Benalla
    ….. ..Parce que c’est un proche qui a rendu tant de services ou qui en sait trop ? Hypothèses redoutables « .

    Ce qui pouvait sembler, au début, n’être qu’une dénonciation des débordements aberrants d’un sale type s’est transformé, en quelques jours, au fur et à mesure des révélations, en une terrible Affaire Macron.

    La souris a accouché d’une montagne, cette fois ci !

    1. bakoulupin

      la presse c’est des opportuniste des faux culs des chacals des sycophantes rien de bon à en tirer si l’affaire benalla ce résolue en faveur de micron jupiler les journaleux baveux vont vite changer de répertoire .

  3. Mariana

    Macron n’est pas la République loin s’en faut , il est très ALTÉRÉ par ce scandale d’Etat qui met à jour les magouilles de gens n’ayant pas leur place à l’Elysée . Tout est faux chez lui il a beau mentir personne ne le croit , il n’incarne que lui-même un menteur aux fréquentations incompatibles avec la fonction qu’il est censé représenter .
    Ses leçons de morale à deux balles pendant la campagne présidentielle de l’année dernière LE concernent . Il n’a pas la stature d’un Président de la République c’est maintenant certain .
    Le Parlement doit déposer une motion de censure en raison de ce scandale d’État . Les Français ne supportent plus le pourrissement du pouvoir .

  4. Poum

    Gay pride à l’Elysée : le couple « baroque » qui dirige la Nation ne peut décemment aborder des problèmes cruciaux de politique familiale, éducation des enfants, la défense du couple familial traditionnel, le mariage pour tous, PMA et GPA….leur prisme est déformé…ce n’est pas un couple normal.

    1. d

      ce que vous écrivez est terriblement juste ! je (nous ) le sentais ,mais quand c’est exprimé comme ça , ça va mieux ! évidemment , c’était stupéfiant cette gay pride ,mais il sème des petits cailloux tous azimuts, (toutes les minorités , ce que faisait Hollande, , pour des voix ( ce qu’il a toujours fait : voir les petits fours, quand il était encore ministre de Hollande, car il préparait son ascension, cela avait été dénoncé à l’époque , car ces coktails étaient payés avec l’argent public alors qu’il commençait SA campagne ) , mélange des genres ! sur le sujet d’aujourd’hui, c’est pareil : des maires ont usés et abusés de cette « clientèle  » ethnique , pour obtenir des voix , c’est un vivier important c’est aussi pour cela que nous en sommes là ! le pouvoir à un moindre prix !

    2. gb

      La déliquescence des moeurs est à l’origine de la dégénérescence des nations puis de la disparition des civilisations. Dans notre cas, une tentative de remplacement par une religion-civilisation arriérée avec la complicité de nos dirigeants. Si les électeurs se réveillent, les jours de Macrons et ses coups foireux sont comptés.

    1. Chardon26

      Sans oublier l’ami de mes amis, un certain Jawad le logeur d’assassins terroriste.
      Je comprend mieux pourquoi cette ordure se foutait ouvertement de la gueules des juges et est toujours en liberté avec un bracelet !!!!

  5. claude t.a.l

    Les mots …..

    Habituellement, les mots  » nauséabond « ,  » moisi « ,  » rance « ,  » fétide « , ….. sont utilisés pour qualifier la  » fachosphère « .

    (  » fachosphère … fachosphère ! est-ce qu’on a une gueule de fachosphère ?  » )

    Maintenant, on s’aperçoit que ces mêmes mots s’appliquent parfaitement au cloaque macron.

    ( macron,  » tu t’incrustes ….. tu t’incrustes ! ça va finir par faire du vilain !  » )

    _____________

    * pour les parties entre parenthèses, voir le film  » Hôtel du Nord « .

  6. guiĺlotin

    Il n y a pas photos
    Macron est belle est bien un dictateur
    La preuve il était sur le point de monter un police secrete
    Avec sont pote benalar
    MercI les électeurs
    Qui ont voté en marche
    J ose espérer que pour les européennes
    Ils réfléchiront en deux fois avant de glisser leurs bulletin

    1. Amélie Poulain

      « Ils réfléchiront en deux fois avant de glisser leurs bulletin »

      Vous savez, parmi ceux qui votent, il y en a qui ont du mal à réfléchir, même certains parfois qui pensent bien réfléchir…. mais qui croient tout ce qu’on leur dit à la TV.

      Pourtant, ils connaissent Résistance Républicaine, mais ils disent qu’ils ne veulent pas se prendre la tête avec les problèmes, ça les « énerve » trop… Cela ne les empêche pas de porter des jugements (faux bien sûr) à partir de ce que disent les médias en pensant qu’ils pensent bien….

      J’en ai des comme ça autour de moi et moi, c’est ça qui m’énerve..

  7. Claude LaurentClaude Laurent

    Extrait d’un article assez long de Dreuz Info:
    (…)Ce processus de fusion organique qui s’opère entre les castes dirigeantes européennes et l’Islam, ce besoin d’islam qui se manifeste partout au sommet de l’Etat, fait que le gouvernement de la France a de plus en plus de points communs avec Vichy, la religion catholique ayant été évincée au profit de la religion musulmane.

    https://www.dreuz.info/2018/07/18/linstrumentalisation-de-lislam-par-lunion-europeenne/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

    Force est de constater que sous couvert d’apprécier le multi-culturalisme ON admet les dérives d’autres cultures.
    Le civisme, le savoir-vivre n’est pas l’apanage de certaines.
    Une nation est une population qui admet des valeurs communes or plus il y a de valeurs divergentes et plus il est difficile d’unir ses représentants.
    Dans ces conditions, le « vivre-ensemble », avec certains, reste une utopie, mais cette utopie permet à certains dirigeants de maîtriser, sur le fil, les » lépreux ».
    « Diviser pour régner »…. une stratégie de l’équilibre instable!

    « le peuple a par sa faute perdu la confiance du gouvernement. Il convient donc pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ».(Bertold Brecht)

    1. Samia

      D’accord avec vous, comment SVP vivre avec des gens qui refusent toute différence, qui ne respectent que les préceptes de leur pseudo religion, qui se foutent totalement des valeurs de la France ?
      Les politicards savent pertinemment tout ça, c’est voulu tout ce cirque.
      Cela fait peur, on ne sait pas où cela va nous mener.

    2. Joël

      « ON admet les dérives d’autres cultures. »
      Non seulement ON admet, mais ON les légalise puisque critiquer l’islam est un délit ou peu s’en faut. Christine Tasin, Pierre Cassen et quelques autres en savent quelque chose, eux qui ne passent pas un mois sans passer par la case tribunal.

  8. dahier

    Allez les lépreux ! Allez les riens !!!
    On pousse, on pousse, on ne lâche rien !
    Il faut faire place nette ! Ce requin doit dégager avec sa complice !
    LE PLUS VITE SERA LE MIEUX !!!

  9. durandurand

    40 ans en arrière micro-con aurait été destituer et les inculpations seraient tomber comme à Gravelotte , tout est pourrie dans cette raie poublique , pendant ce temps les fronsés sont content la fronce championne du monde baballe aux pieds , je dirai plus championne du monde de l’enfumage , de dhimmitude , de traîtrise de répression contre les Patriotes , championne du monde de justice corrompue , de matraquage fiscale , d’invasion d’allogène ,etc etc.
    Alors peuple de France , combien de temps encore vas- tu accepter cette Trahison ? Quand vas-tu te mettre en marche pour purger et nettoyer la Patrie ?

  10. Christian

    Brigitte et Manu ont adoptés de beaux enfants des cités…. Racaille un jour Racaille toujours, cela me fait penser au film « un fauteuil pour deux »
    En tout cas, vu les profils, la promotion de allah est assurée dans les ors de la République et tout cela avec notre pognon. Et comme la seule chance que Macron soit réélu c’est qu’il capte le vote des musulmans… on est ma barré mes frères, Comme ils s’appellent entres eux ces nazes..

    1. dahier

      nous nous sommes les frères et soeurs lépreux et lépreuses…
      ce con je lui laisse ses frères muses ! ça prouve une chose, c’est qu’il est aussi retors et pervers qu’eux ! et la bibi, encore pire !

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ils ont décidé de nous priver de toute arme ; ils se font un malin plaisir de nous exposer à tous les dangers, à toutes les menaces, les attaques pour nous faire sombrer. Et il y en a qui aujourd’hui encore plaident pour cela et attaquent ceux qui alertent sur les éventuels dangers.

    C’est tout simplement incroyable !
    ________________________________________
    Nationalité des ministres : Mélenchon estime « loufoque » un amendement de Le Pen !
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=TdeCTp-OlBo
    DURÉE : 5:47s

    Réaction de Jean-Luc Mélenchon, député France Insoumise, à un amendement de Marine Le Pen, députée RN, lors de la discussion sur la réforme constitutionnelle à Assemblée nationale, le 16 juillet 2018.

    1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

      @ Marcher sur les Oeufs
      Le gros problème avec ce genre d’imbécile – et ils sont légion à la Chambre des Députés – est qu’il méprise les propositions d’amendement de bon sens d’un parti et adopte,en revanche, de conserve tout amendement contre les intérêts des Français. S’il est vrai que je n’ai pas d’exemple précis mais pour autant que je m’en souvienne le RN – auparavant le FN – n’a jamais repoussé un amendement quel qu’il soit – bien que rare – lorsque celui-ci était dans l’intérêt du peuple français ou des décisions votées au niveau local dans l’intérêt des administrés ».
      Le peuple est vraiment amnésique !

  12. la-peste-et-le-cholera

    Bonjour, bon article. Merci pour cette liste.
    La Répression en marche.
    Les chose ne changeront que par un nouveau 1789…

  13. Lucomoto

    La vie en ensemble vide!

    Le vivre-ensemble est le terme court pour Vivre-en-ensemble. Telle une somme d’individus de cultures conflictuelles aglutinés en un ensemble géopolitique pour des motifs économiques.

    À vivre à l’intérieur dudit ensemble d’aglutinés, on comprend le véritable sens du slogan vivre-ensemble comme étant une obligation de Vivre-en-ensemble-vide.

    Vide d’empathie et d’humanité.

    Le plaisir de vivre en société grâce au savoir-vivre devient obligation de subir l’autre qui fait le vide.

    Les novlinguistes multiculturalistes renomment cette obligation de vide « tolérance ».

    À jouer sur les mots on nous joue dans la tête. En prime on nous « diagnostique » que nous ne sommes pas « normaux ».

    Non, la vie ne s’épanouit pas dans le vide et ce qui nous est imposé est contre-nature.

    1. M D

      Le vivre ensemble normalent c’est un partage d’affinités, de respect, de convivialité…..la passion pour la musique avait rassemblé plusieurs centaines de personnes au Bataclan, un vivre ensemble musical disons, qui s’est transformé en « mourir ensemble ».

  14. palimola

    Un grand nettoyage et une grosse désinfection s’impose , c’est plus un gouvernement c’est la cour des miracles ! Que cela serve de leçon aux Français et qu’ils arrêtent de faire les cons avec leur carte d’électeur !

    1. M D

      Le vrai problème c’est que les français qui votent sont minoritaires par rapport au total des votants,
      vous comprenez? ou faut-il faire un dessin?

      1. Amélie Poulain

        Vous savez il y a peut-être d’autres problèmes qu’on ignore dans les votes. Moi j’en suis toujours à me poser des questions à ce sujet vu les incohérences.

        Et ceux qui n’ont pas voté au deuxième tour, cela n’aurait rien changé car les deux candidats étaient à rejeter et comme les votes blancs ne sont pas comptés…. Cela a été plus « parlant » de ne pas voter, c’était donc un vote par abstention.

        Et certains, il vaut mieux éviter qu’ils votent….

        Réfléchissez….

  15. dahier

    avec manu, l’islamisation totale de la France n’est plus une fable ! c’est bien ce qu’il a décidé de nous imposer ! vu son entourage proche, on ne peut plus de faire d’illusion sur ses projets…. ça coule de source !

  16. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Création des Goums marocains – Service historique de la Défense
    :::: http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/sites/default/files/SHDGR_INV_3H_GOUMS.pdf
    Les Crimes de Guerre Arabo-Musulmans en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale
    :::: https://www.nuitdorient.com/n2268.htm
    AUTEUR : Frédéric Sroussi

    Pour en revenir au film, tout d’abord nous regrettons que le réalisateur Rashid Bouchareb ne montre pas les horribles exactions commises contre les civils italiens par les troupes de goumiers marocains et autres soldats coloniaux du Corps Expéditionnaire Français, pendant la libération de l’Italie entre 1943 et 1944. Les Marocains en particulier, mais aussi des soldats africains d’autres nationalités, violèrent des milliers de femmes, de fillettes ainsi que des hommes pendant cette période. Ils pillèrent des villages et tuèrent ceux qui essayaient de protéger leurs épouses et leurs enfants. Selon l’organisation communiste féminine italienne, l’Unione delle Donne Italiane, 12 000 femmes furent violées à cette époque par les troupes coloniales françaises. Ce chiffre est tout à fait crédible comme l’écrivit l’historien Tommaso Baris, professeur à la Faculté des Sciences politiques de l’Université La Sapienza de Rome et auteur d’une étude fouillée sur le sujet, reproduite dans la prestigieuse revue Vingtième siècle. Le général Juin, commandant en chef du contingent français, déclara solennellement au sujet de ces viols et de ces meurtres : « il faut mettre fin à ces agissements, indignes d’une armée victorieuse ». Mais les exactions continuèrent cependant…

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    « Marocchinate » :
    Les goumiers violeurs en Italie
    :::: http://www.piedsnoirs-aujourdhui.com/histoir126.html
    La RAI accuse le général Alphonse Juin d’avoir couvert les crimes soldats Africains du corps expéditionnaire en Italie.
    « Comment les officiers français ont-ils pu laisser faire cela ? ».
    Le tribunal de Nuremberg refusa de poursuivre les crimes sexuels se désole la chaine italienne…

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Les Goumiers marocains pendant le Seconde guerre mondiale
    :::: https://exode1962.fr/exode1962/en-savoir-plus/metropole/engagement-militaire/goumiers.html


    III. une image trouble

    Parmi les débats qui ont pu agiter périodiquement le petit monde des historiens, il y a la question de savoir si les troupes coloniales ont eu droit à un traitement particulier, surtout quand il s’est agi de sanctionner des exactions hélas propres à toute troupe en guerre : viols, pillages. Cette question s’est d’ailleurs posée dès la campagne d’Italie durant laquelle les autorités italiennes collectent un nombre impressionnant de plaintes qu’on peut consulter librement au fort de Vincennes où sont disponibles les archives de l’armée française. Ancien officier de Tabor, J.Augarde a rédigé un véritable plaidoyer pour ses anciens compagnons d’armes :  » Nos compagnons avaient souvent été traités de pillards (…) ils se permettaient, en fait, comme tous les combattants des larcins sans grande conséquence. (…) Dans tous les pays du monde, ce qui est dans le fossé est pour le soldat. Ils n’ont pas eu autre chose. (…) Ils sont restés aux portes des villes avec toutes leurs richesses sur le dos, dans le barda ou la chkara « . Soit, encore le pillage pouvait-il être excusé,  » l’occasion fait le larron  » dit la sagesse populaire. Mais le commandement fut beaucoup moins indulgent sur la question des viols.

    Combattant au sein du Corps Franc d’Afrique en Tunisie, Georges Elgozy a laissé un témoignage cru et brutal des faits dont il fut témoin :  » plusieurs fois par semaine, l’état-major du Corps-Franc est saisi de plaintes civiles à l’égard de tabors qui se livrent à des rapines et des pillages, au vu et au su de leurs officiers. (…) Les affaires de viol furent encore plus délicates à trancher. Non sans pertinence, un sous-officier de tabors m’expliquait qu’il valait mieux laisser derrière soi des bâtards que des cadavres « .

    Si au sein de la hiérarchie on ferme les yeux en Tunisie, cela devient plus difficile en Italie et en Allemagne. Il en va de la discipline de la troupe, peut-être aussi de l’ordre colonial, et l’ordre sexuel en fait partie. Celui-ci repose en partie sur le prestige des Européens, or le viol d’Européennes, au- delà du crime en lui-même, constitue une remise en cause dangereuse. Cette violence est d’autant plus à sanctionner que les Musulmans ont déjà rencontré bon accueil en France et que cela risque aux yeux de la hiérarchie d’influencer défavorablement leur état d’esprit. Voilà ce que rapporte un rapport du 2ème bureau :  » Leurs succès auprès d’un grand nombre de femmes auraient tendance à les griser, l’attitude excessivement généreuse de ces femmes ne manquera pas d’augmenter leur mécontentement et leurs prétentions dès leur retour en Afrique du Nord « . Ajoutons à cela qu’il s’agit de ne pas donner prises aux allégations de la propagande nazie qui présentent les troupes coloniales comme un ramassis de sauvages sans foi ni loi. Il y a donc des exécutions capitales qui provoquent un malaise général parmi les soldats et les officiers de la 1ère armée, deux goumiers sont ainsi passés par les armes à Obertal le 16 avril 1945. De leur côté, les civils allemands, abreuvés de propagande raciste, sont terrifiés à la nouvelle de l’arrivée des troupes françaises. Auteur d’un ouvrage passionnant sur l’occupation française en Allemagne, Marc Hillel a collecté nombre de témoignages sur la peur que les troupes coloniales, et les goumiers en particulier, inspiraient :  » Ce n’était pas des blancs mais des Marocains (…) Ils tiraient en l’air pour nous effrayer et pour nous c’était la panique. A tel point que les parents cachaient leurs enfants, les petites filles surtout. (…) Des hommes à cheval qui n’arrêtaient pas de tirer, rien que des hommes à cheval « . Les officiers français font les mêmes constatations :  » Le fait est qu’avec leurs manteaux Chleuh, leurs visages de bronze illuminés par l’ardeur des combats, leurs cris gutturaux, ils sont impressionnants. (…) J’ai vu dans des caves des femmes suffoquées de terreur en voyant entrer un goumier. (…) Mais ces tabors se conduisent d’une façon très convenable. D’ailleurs, si le Marocain est terrible dans le combat, il se laisse vite apprivoiser « .

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Les goumiers marocains entre victoire, controverse et oubli Maroc
    :::: https://telquel.ma/2015/05/08/goumiers-marocains-victoire-controverse-oubli_1445689 – (site marocain)
    Le 08 mai 2015

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    2e Guerre mondiale : Les « tabors » marocains dans la reconquête de l’Italie
    :::: https://theatrum-belli.com/2e-guerre-mondiale-les-tabors-marocains-dans-la-reconquete-de-litalie/

    Quand les Allemands occupèrent le nord de la France après leur victoire éclair de 1940, la question de la dissolution, ou simplement de la réduction des unités françaises d’outremer, fut en grande partie éludée. Au Maroc, en particulier, existait une force de 57 goums dont chacun comptait entre 175 et 200 montagnards marocains bien entraînés, les goumiers. Les Allemands estimaient que ces irréguliers n’étaient bons qu’à remplir des tâches de maintien de l’ordre et qu’ils ne représentaient aucune menace dans une guerre moderne. Erreur, car les « tabors » marocains se sont acquis sur le terrain montagneux du front italien une formidable réputation de valeur guerrière.

    En 1907, la France envoya au Maroc un corps expéditionnaire chargé d’aider le sultan à « pacifier » son pays. En 1908, le commandant de cette force, le général d’Amade, eut besoin de nouveaux effectifs; il recruta alors dans les tribus locales de petits groupes de police mobile. Ces groupes étaient connus sous le nom de « goums », mot arabe désignant une troupe d’hommes armés ; ils obtinrent de si bons résultats qu’en 1912 le général Lyautey prépara leur incorporation dans l’armée française. A dater de cette époque, chaque goum compta 147 fantassins et 41 cavaliers commandés par deux officiers et trois sous-officiers français. Cependant, pour parer aux critiques des milieux anticolonialistes de Paris, le gouvernement déclara, en 1914, que les goums faisaient partie intégrante de l’armée du sultan.

    Quand la Première Guerre mondiale éclata, 14 goums servaient déjà dans cette armée, et, d’autres se créant, ils furent rassemblés par groupe de quatre goums pour constituer de nouvelles unités tactiques appelées « tabors » (bataillons). Les campagnes de « pacification » reprirent au Maroc après le conflit et s’achevèrent en 1934. Le nombre de goums continua pourtant d’augmenter ; en 1939, il y en avait 57, regroupés en 14 tabors, et il fut décidé en 1940 de former des « groupements de tabors », composés de trois tabors chacun.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Les Goums marocains 1908-1956 article du « Cercle algérianiste. »
    :::: http://www.cerclealgerianiste.fr/index.php/archives/encyclopedie-algerianiste/histoire/histoire-militaire/l-armee-d-afrique/247-les-goums-marocains-1908-1956

    1. claude t.a.l

      Alors là, je suis entièrement d’accord avec toi !
      T’as déjà vu le film  » la ciociara  » ?

      Je suis d’autant plus scandalisé qu’en 2010, quand ma fille était en terminale scientifique, 3 heures de maths avaient été supprimées pour aller voir cette horreur de film :  » indigènes  » !

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonjour @claude t.a.l ;

        – » T’as déjà vu le film » la ciociara » ? « –

        Non ! mais je vais le chercher et le ragarder, si ce n’est pas trop dur à voir.

  17. RIXO

    L’entourage du Macaron nous montre à quelle sauce nous sommes depuis belle urètre et serons de plus belle phagocytés. Cette affaire anecdotique de barbouze renifle le rideau de fumée. Veut-on nous donner l’illusion de la démocratie ? Macaron comprend-t-il des choses terribles qui lui font regretter son accession au pouvoir ? Les élites l’ayant propulsé n’auraient-ils pas quelques regrets ? Il faut s’attendre à ce que quelque-chose de bien puant ne sorte ! Qu’en est -il au fait des milliers de documents explosifs que devait nous révéler Franceinfos en octobre dernier ? Êtrange !

    1. Machinchose

       » à quelle sauce nous sommes depuis belle urètre «  » » »

      ????

      tu veux dire que la réalité dépasse la miction ?

        1. Machinchose

          Bonsoir, je viens de rentrer de la pêche ( en surf casting, appât : ver de chalut ….deux dorades royales de 300g chacune, c’ est le repas de demain midi assuré 😆 )

          merci 😆

  18. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « … la République est inaltérable ». Peut-être, mais certainement pas lui, Macron, ceci se vérifiant tous les jours. Il y a comme des relents de putréfaction dans les couloirs de l’Élysée.

  19. DURADUPIF

    Penible ses selfies. Agaçant ses trombinoscopes. Électeurs à la brouette photographiez-vous. La France reconnaissante.

  20. Lorcy

    Les tontons flingueurs, les 7 mercenaires, les tontons macoutes….. l’Elysée se transforme en cour des miracles, super 🙌 !!! Vive la France 🇫🇷

  21. thierry

    Bizarrement les mêmes merdias qui en ont fait un président le descendent, qu’ont ils derrière la tête???

  22. Céquiça

    Je suis à peu près convaincu que le Benalla était sur le balcon lors de l’escalade de Papamou , au cas où celui-ci se serait cassé la fiole….

Comments are closed.