Affaire Benalla : LREM fournit les éléments de langue de bois à ses députés


Affaire Benalla : LREM fournit les éléments de langue de bois à ses députés

Panique à bord… Ça communique à tour de bras ou du moins ça essaie…

Ils n’ont pas d’autre parade que « on va créer une commission d’enquête »…

Qui croit qu’une telle commission ait une autre utilité que de noyer de poisson et de calmer le jeu, histoire de faire oublier l’affaire ?

Alors qu’Emmanuel Macron et la majorité gouvernementale subissent une crise majeure avec l’affaire Benalla, le patron de leurs députés, Richard Ferrand, a fourni à ses marcheurs un document de travail pour contrecarrer médiatiquement les critiques.

LREM contre-attaque (enfin). Si le parti macronien semble en sérieuse difficulté après l’affaire Benalla, Le Figaro annonçait le 20 juillet que Richard Ferrand avait transmis un message à l’attention des élus marcheurs.

Le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale a ainsi diffusé des éléments de langage pour permettre à chaque mlitant de contourner la polémique face aux critiques de l’ensemble de la classe politique et aux questions des journalistes. Le quotidien a effectivement pu obtenir le contenu de ces phrases toutes faites, qui seront reprises, dans l’inspiration, par l’ensemble des élus LREM :

De fait, le 20 juillet, ces idées ont été reprises de concert par certains parlementaires macronistes. A l’assemblée nationale, Aurore Bergé a notamment dénoncé «une obstruction parlementaire» de la part de l’opposition. «Vous dites impunité, je dis qu’il y a trois enquêtes en cours, une enquête judiciaire, la saisine de l’IGPN et même deux commissions d’enquête à l’Assemblée nationale et au Sénat», a-t-elle poursuivi en dénonçant l’attitude des députés de l’opposition.

Bon point également pour Florian Bachelier qui, sur le plateau de Public Sénat, a lui aussi estimé que «ce que nous constatons depuis hier à l’Assemblée nationale démontre la vacuité des oppositions».«Quand on passe deux jours à faire de l’obstruction, on est loin d’être à la hauteur des attentes des français», a-t-il ajouté. Reprenant ses déclarations dans un tweet, il a d’ailleurs été retweeté par… Richard Ferrand.

Le combo est, sans surprise, pour Richard Ferrand, qui à l’Assemblée nationale a placé dans une même intervention un premier élément de langage («Je n’accepte pas ce procès sur une volonté d’étouffer [l’affaire]), suivi d’un deuxième élément de langage, (accusant une opposition «irresponsable [de] saboter cyniquement les travaux de l’Assemblée nationale») suivi d’un troisième élément de langage («C’est [l’affaire Benalla] aujourd’hui dans les mains d’une commission d’enquête»), tous trois issus de son propre document.

Enfin, Le Figaro prévient que Richard Ferrand «engage», via ces éléments de langage, les élus de la majorité présidentielle «à porter ces explications le plus largement possible dans les médias comme auprès de nos compatriotes». Pour l’heure, la majorité reste cependant très discrète face à l’ampleur prise par l’affaire Benalla, alors que les révélations s’enchaînent et que la version officielle de l’Elysée est encore mise à mal par des photographies.

https://francais.rt.com/france/52651-affaire-benalla-la-republique-en-marche-fournit-les-elements-de-langue-de-bois

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


43 thoughts on “Affaire Benalla : LREM fournit les éléments de langue de bois à ses députés

    1. pikachu

      @Machinchose

      D’habitude d’accord avec vous, je ne peux, cette fois-ci, laisser passer un propos aussi nauséabond.
      Macron n’est pas ce « dévoreur d’hommes » que vous vous plaisez à peindre. Laissez-lui le bénéfice du doute tout de même : et s’il n’était qu’un coeur d’artichaud ?
      S’il « aimait » aimer ? Si tomber amoureux était pour lui une façon de réenchanter le quotidien.

      Tout n’est pas que désir Machinchose, il y a aussi l’amour dans la vie, et les sentiments vrais, mais malheureusement, notre société a encore trop d’oeillères pour que des personnes qui s’aiment sincèrement puissent vivre leur idylle au grand jour.

      J’imagine que l’affaire du croissant apporté par le garde du corps, dans l’affaire Hollande/Gayet doit être compris différemment. Peut-être, cette fois-ci, c’est Brigitte qui leur apporte les viennoiseries du matin.

    2. pikachu

      Et puis, peut-être, qu’un jour de campagne électorale, il aura surpris, sans vraiment le vouloir, son garde du corps se servir des douches des vestiaires, à la fin d’un meeting.
      Malgré lui, Macron a le coeur qui bat plus fort.
      Un « hamdoullah » crié rudement sous la douche, sorti de la poitrine de l’homme sauvage que Benalla est resté au fond de lui, et Macron qui défaille. L’HOMME, l’HOMME comprenez-vous Machinchose ?
      Non, bien sûr, vous ne pouvez pas comprendre, petit bourgeois que vous êtes, cette envie de tout plaquer, pour une aventure sauvage, le goût du grand large qui vous saisit.

  1. claude t.a.l

    Il n’y a plus d’  » affaire Benalla « .

    C’est maintenant l’affaire Macron.

     » Le monde  » qui voulait uniquement dénoncer Benalla qui avait  » usurpé les fonctions de ….  » a lancé, sans le vouloir, une terrible machine contre Macron.

    Et ça sort de tous les côtés, maintenant, l’accréditation de Benalla à l’Assemblée Nationale étant la dernière révélation. Avant la prochaine …..

    Maintenant, tout le monde sait que si Benalla avait  » usurpé les fonctions de …. », c’est parce qu’il avait été autorisé à le faire.

    Et par qui, tout ça ?

    C’est uniquement l’affaire Macron !

    Que le fusible Collomb crame ou pas.

    1. Mariana

      Je suis d’accord c’est uniquement l’affaire Macron, il ne peut pas nier SA responsabilité .
      Un politique , je ne sais plus qui ,
      a dit quand on veut enterrer une affaire on crée une commission …

      1. Joël

        Il aurait du mal à nier sa responsabilité vu que c’est lui qui le paye, le loge et lui fournit tous les avantages d’un ministre.

  2. Alain Bobo

    Du haut en bas il faudrait faire un bon nettoyage au karcher !
    Il n’y a que le peuple qui peut virer ces clowns qui nous gouvernent.

  3. palimola

    Ouais ! plus on avance et plus c’est bizarre , très proche du président le gus profitait d’avantages et de privilèges multiples tels que des revenus princiers , un badge lui permettant d’accéder a l’assemblée , voiture de fonction , appartement de fonction splendide et pouvait se permettre a peu prés tout ce qu’il voulait , a l’âge de 25 ans et sans avoir eu un parcours exceptionnel c’est vraiment curieux ……….bizarre …?????

      1. Claude LaurentClaude Laurent

        Suite
        Pourquoi pas, tant qu’à faire la candidature à la Présidentielle pour aller dans le sens de Brunot-Roger Petit – aujourd’hui porte-parole du Gvt (Le Nouvel Obs 16-12-2014 « …un président qui s’appellera Mohamed ou Ahmed ou Norredine, c’est une perspective formidable » !!!! )

        Merci de m’expliquer ce qu’il y a de formidable dans ce fait sinon d’effarant si on se rappelle les Laval, Bousquet etc..

    1. pikachu

      mais la réponse est dans la question : parce que 25 ans est le plus bel âge ! Un homme de 25 ans n’est pas un homme, c’est encore un éphèbe, et en l’occurrence un bel éphèbe. Pour faire plus âgé, il a laissé pousser la barbe, mais Macron l’a connu du temps où il était rasé de près, si jeune, si ténébreux, « dark and awesome ».

  4. Dorylée

    Le maréchal FERRAND prétend que LRM ne cherche pas à étouffer l’affaire : les faits remontent au 1er mai et l’affaire ne sort que le 19 juillet plus de deux mois et demi plus tard. Mais ils ont déjà trois fusibles en les personnes du chef du cabinet de Litelassol et deux gradés de la Police. Manu est bien à l’abri…

    1. Joël

      1er mai et un mois plus tard le président de la Commission des comptes de campagne logerot est augmenté de 57%. Peut-être un lien ? Pour qu’il ferme sa g….e ?
      Y a du ripoux jusqu’à l’os dans tout ça.
      Quand on pense que ces gens-là osent accuser des chefs d’état de corruption !

  5. frejusien

    Après l’affaire Ferrand étouffée, l’affaire Darmanin étouffée, celle-là est trop grosse pour passer !

    Ce type , qui n’est qu’un gus de banlieue sans diplôme ni qualification, qui se palpe 10 000€ par mois, voiture de fonction avec chauffeur , mazette ! et appart de fonction, entrée partout dans les arcanes du pouvoir
    mais quelle fonction ? aura-t-on le fin mot de l’histoire ?

    1. Amélie Poulain

      Oui @frejusien, c’est écoeurant, injuste,……. je n’ai même pas de mots. Je comprends mieux la complaisance dont bénéficient le banlieues.

      Quel mafia…… et on est gouvernés par ça, je ne suis même pas sûre que les Français qui se contentent de la TV et qui collent à la moindre explosion (« flash » ?) affective sans le moindre recul, s’en rendent compte.

    2. Joël

      A ce niveau-là, ce n’est plus de la corruption, c’est du détournement de fonds publics. J’espère que l’association Anticor va se saisir de l’affaire et ne lâchera pas le morceau. C’est tout de même un scandale national et autre que les galipettes de hollande et sa Julie.

    3. pikachu

      l’affaire Darmanin n’en était pas une Fréjusien, désolé. Darmanin a eu commerce avec une prostituée. So what ?
      En tout cas, ce qui pose problème, c’est la police qui a fait disparaître des vidéos compromettantes.
      Incroyable…

      1. frejusien

        @Pikachu,
        je considère qu’il y a affaire quand un homme de pouvoir efface un casier judiciaire en échange d’une partie de jambes en l’air,
        il n’est pas nécessaire qu’il y ait de l’argent qui transite de main en main,
        c’est quand même de la corruption, de bas étage

          1. frejusien

            je ne savais pas que la police avait fait disparaitre les vidéos, c’est donc bien pour étouffer l’affaire,
            et pour une affaire qui a pointé le bout de son nez, combien qui sont passées sous le radar ?
            cette prostituée a eu la bêtise de vouloir exploiter son cas, en criant  » au viol », pensant obtenir plus, on peut supposer que d’autres plus discrètes se sont contentées du marché

  6. Joël

    10 000 € mensuel, logement de fonction, voiture avec chauffeur, chargé de mission donc emploi fictif. Le concurrent de macron au 1er tour a été viré pour bien moins que ça.

  7. France-org

    Remettre les pendules à l’heure , élire un « vieux con mais sage  » sain d’esprit , et renvoyer tous les merdeux comme ce président nul à chier , tel devrait l’objectif de tous les Français quelle que soit leur couleur politique.

  8. Joël

    LREM « fournit » : pété de rire! Il fournit aussi logement, voiture de fonction avec chauffeur et rémunère des emplois bidons. Mittrand était un amateur à côté.

    1. pikachu

      C »est ce qu’on appelle les godillots, moutons lobotomisés qui votent sur commande, pensent sur commande, ouvrent la bouche pour réciter d’un ton monocorde les phrases qu’on leur a demandé de répéter.
      Un gouvernement d’androides, que Ferrand va bientôt débrancher : « ne parler plus jusqu’à nouvel ordre ! Nouvelles consignes en attente.
      « Eléments de langage 1.2″ en attente, préparez-vous à la mise à jour. Bip. Fin de message. »

Comments are closed.