Censure en direct sur France 3 …


Censure en direct sur France 3 …

Alors que Clément Weill-Raynal décrivait les exactions en cours sur les Champs-Elysées  dimanche, il a été brutalement censuré.

D’où ce communiqué de FO France-TV:

Curieux incident d’antenne, ce dimanche 15 juillet, lors de la diffusion du Soir 3 entièrement consacré à la victoire de la France au Mondial de football.

Un journaliste de la rédaction s’apprête à intervenir en direct dans le journal depuis la terrasse Publicis qui surplombe la place de l’Etoile et les Champs Elysées.

Il est un peu plus de minuit et le journaliste décrit la situation qui se déroule sous ses yeux : la fête devait se prolonger une bonne partie de la nuit mais elle a dégénéré et est désormais finie. Le drugstore et de nombreux magasins ont été pillés. Les Champs Elysées et l’Etoile sont désormais évacués, quadrillés par les CRS et baignés dans des effluves de gaz lacrymogène qui rend l’air irrespirable, y compris sur la terrasse au sommet de l’immeuble d’où se tient le direct…

…On n’en saura pas plus. Au bout de quarante secondes, le direct est coupé sans plus d’explications sur décision de la rédactrice en chef. (de 3’14 à 4’00)

L’explication n’a été donnée que le lendemain au journaliste : son direct a été interrompu parce qu’il a exagéré l’ampleur des violences et qu’il aurait dû évoquer « l’atmosphère de liesse… » qui n’existait plus depuis près de deux heures !

On peut toujours discuter de la pertinence ou de l’angle d’un papier, les conférences critiques sont là pour ça.

Mais interrompre volontairement un direct est un acte grave réservé aux circonstances exceptionnelles ou aux cas de force majeure.

Cette interruption intempestive est d’autant plus incompréhensible que le journaliste n’a fait que son métier : décrire une réalité – certes déplaisante – qui a été largement rapportée et développée dans la presse du lendemain.

Cette censure est d’autant plus absurde qu’elle alimente le fantasme d’une télévision d’Etat qui voudrait « dissimuler des informations » au public

De nombreux internautes ont d’ailleurs réagi en ce sens à l’interruption du direct du Soir 3.

L’incident de dimanche soir témoigne aussi d’une certaine dérive dans les pratiques professionnelles en vigueur dans les rédactions de France Télévisions.

De nombreux confrères déplorent de se voir de plus en plus en dicter leurs papiers par des chefs qui prétendent mieux appréhender un événement depuis les bureaux de la rédaction que les journalistes qui se trouvent sur le terrain.

 

Note d’Antiislam

Dans le monde enchanté de Macron, monde enchanté que les médias adorent, il n’y a pas de problème d’immigration, pas de problème d’islam, pas de problème de délinquance quotidienne …

Oui, c’est le monde enchanté de Macron.

Alors quand l’un des rares journalistes courageux  de terrain,(pour ne pas dire le seul),  dit qu’il voit ce qu’il voit, on lui coupe l’antenne !

Rappelons que Clément Weill-Raynal est ce journaliste qui a fait connaître à la France entière l’abomination du « Mur des cons ».

Cette affiche dans les locaux du « Syndicat de la Magistrature » où ces « dignes » magistrats vouaient à l’exécration, entre autres, les parents de victimes assassinées par des barbares.

http://www.wikistrike.com/article-le-mur-des-cons-du-syndicat-de-la-magistrature-117344154.html

Et que loin d’être défendu par le SNJ- CGT, principal syndicat de journalistes de France-Télévision, il avait été proprement enfoncé par ce dernier.

Saluons  donc l’indépendance du syndicat FO, dont Clément Weill-Raynal est adhérent,  qui montre un grand courage en cette occasion …

Imaginons ce qu’était  un Sakharov dans l’URSS stalinienne  de Brejnev et nous aurons une idée de ce qu’est un Clément Weill-Raynal dans la France médiatique de Macron : il n’y manque que le Goulag !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




32 thoughts on “Censure en direct sur France 3 …

  1. SCHNEITER

    Bonjour Antiislam,

    Searait il possible de faire paraître le nom de cette rédactrice en chef ? de qui dépend cette crapule Macroniene ? des noms !

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Ce n’est même pas la peine : 99% des journalistes pensent comme elle.

      C’est bien cela le gigantesque problème.

      Vous avez quelques éditorialistes qui pensent hors de la bien-pensance : Zemmour,Brunet, Rioufol, Elisabeth Lévy ….

      Mais dans les journalistes de terrain, comme Clément Weill-Raynal, je n’en vois AUCUN autre que lui qui ait eu le courage de « clasher » contre la meute …

      Il faut bien voir que c’est une situation terrible pour ceux qui la vivent.

      Et cette horde uniforme de bien-pensants prétend donner des leçons de pluralisme à Trump, à Poutine, à Orban …

      1. SCHNEITER

        Je ne le sais que trop ! Pour Brunet, je serai plus réservé…. Brunet officie sur RMC, ce qui n’est pas spécialement une référence ! L’intérêt de faire paraître les noms, c’est de sensibiliser un maximum de personnes en écrivant ensuite par mail à France TV ! Par exemple, la pseudo modératrice France 3 est Marie Laure Augry….

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          Exactement pareil !

          Je suis réservé sur Brunet aussi : disons qu’il sort des clous dans les matières économiques.

          Ce qui ne mange pas de pain désormais puisque les journalistes bien-pensants du libéralisme sociétal sont convertis -ou sont en voie de conversion- au libéralisme économique.

  2. pikachu

    Clément Weil-Raynal est détesté dans sa profession et encore plus sur France 3.
    C’est celui qui avait révélé l’affaire du « mur des cons » et le syndicat des journalistes (pas des juges) voulait sa peau si je me souviens bien.

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Je réclame que le mot : « LIBERTÉ » soit effacé de tous nos frontons, monuments, monuments aux morts …

    pour « fake », mensonge d’État, ce mot étant déjà effectivement gommé dans la pratique il n’est donc PLUS LÉGITIME de l’associer à NOTRE DEVISE laquelle devrait donc être :

    CENSURE INÉGALITÉ DESPOTISME

    1. Dunois

      Pas mal ! Il est fort possible que le gouvernement impose bientôt la devise (un peu modifiée) : CENSURE – INEGALITUDE – DICTATURE. Plus c’est gros et plus ça passe. Mais à part ça, la baudruche enfle et va bientôt éclater. Nous retrouverons les 3 vrais mots de notre France, après avoir fait un grand et lourd ménage…

  4. bm77

    j’abonde dans votre sens Antiislam..
    je pense qu’il y a un travail de pédagogie pour faire comprendre ce que nous vivons aujourd’hui en manipulation de l’info. Y compris en direct .
    Il ne faut pas surestimer les médias ni le monde la com parce que cela peut avoir un effet paralysant mais il faut faire un effort de décryptage de ce qui nous est imposé journellement pour ne pas être dupe.

  5. Machinchose

    « Alors quand l’un des rares journalistes courageux de terrain,(pour ne pas dire le seul), dit qu’il voit ce qu’il voit, on lui coupe l’antenne ! »

    et encore heureux que pour son zizi ce soit déjà fait a sa naissance 😆

      1. Machinchose

        merci mon bon Ami !!

        parfois tu me fais penser a mes petits-enfants qui se marrent devant les saillies de leur grand-père !! 😆

        je ne sais pas vos âges ,toi comme Yann ou Claude TAL mais l’ accompagnement est le même!!

  6. claude t.a.l

    Péguy, dans  » notre jeunesse « , je crois :

     » Il faut toujours dire ce que l’on voit
    surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit. .. »

    Ce n’est plus à la mode, maintenant ……

    Sauf pour des cons, comme toi et comme moi !

      1. Machinchose

        pas grave

        je te file un manipule!! 😆

        «  »Le manipule (latin manipulus, au sens propre une « poignée », sous-entendue d’hommes ici) est une subdivision de la légion romaine antique. » »

    1. Machinchose

      merci! merci!!

      mais ce n’ est pas partagé par tout le monde….faut te dire que dans ma famille je suis un affreux raciste, fasciste,d’ ultra extrême-droate……méprisant les « minorités visibles »
      je ne les méprise pas, je les déteste
      pour mépriser il faut une part d’ envie

      j’ ai compris depuis le lointain début (années 70/80 ) qu on allait se retrouver face a un merdier monumental, grace a cette trouvaille giscardienne du « regroupement familial » de ceux qui en ces temps étaient de vrais travailleurs
      ouvriers, manoeuvres, main d’ oeuvre maghrébine bon marché, qui bossaient chez Renault a Flins ou chez General Motors a Genevilliers et vivaient dans des « foyers de travailleurs immigrés », envoyant leurs sous a leurs familles restées au bled…
      mais, grace a la trouvaille des « familles rejoignantes » leurs descendants ont réussi a devenir cette « RACAILLE » qui ne connait que les trafics, les faits délictueux, les vols, les viols, les Zallocs, les Smic-Smac en guise de « travail »

      et ces ex vrais travailleurs arabes maughrébins des années 50 a 70 nous ont laissé les traces de leurs présences sous forme de ces foyers d’ infection permanente que sont devenus Gennevilliers, Flins, les Mureaux, Trappes , alors que les usines de GM ou Fiat-Unic, ont disparu depuis longtemps et que les productions de Renault dans les yvelines ne sont plus qu anecdotiques
      l’ ivraie semée n’ a fait que progresser sur tous ces territoires……

      par contre je suis incapable d’ expliquer les raisons de l’ arrivée massive des subsahariens ???

      quelqu un sait ?

      1. Jean marc

        Moi la première fois que j’ai vu un ben basculante a ma porte, c’est dans les années 60, c’était un tu veux beau tapi mon zami, combien toi a dans porte monnaie, un jour il y en a un qui c’est pris son beau tapis en travers la gueule et ses vu courser par une femme de 1m68,toute menu avec le tison de la cuisinier, elle voulait lui fracassé la tranche à coup de tison, elle pouvait pas les blairer, brave maman, ci non pour ma part c’est dans le milieu des années 70 que j’ai commencé à comprendre tout ça, , j’avais 14, 15 ans et je ne me suis pas, trompé, c’est élas bien ce qui ce passe.

  7. Laurent PLaurent P

    Faisons acte de SOUTIEN concret envers ce courageux journaliste afin qu’il ne soit pas victime de représailles pour son courage, en plus d’avoir été censuré en direct :
    imprimer le présent article et l’envoyer à la rédaction nationale de France3 afin que les collabos tentés de le « saquer » y réfléchissent à deux fois devant le soutien exprimé par le peuple.
    L’adresse postale de la rédaction nationale de France3 se trouve sur la page
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/06918941
    Pour imprimer l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre ( https://www.printfriendly.com/p/g/7ntGCk ), choisir la taille de texte 110% et la taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pleines pages de la version PDF que vous venez de créer, soit sur une simple feuille imprimée recto-verso soit sur deux feuilles imprimées chacune recto seulement.
    Dans le petit espace blanc en fin d’article vous pouvez signer de votre prénom et ville (inutile de risquer bêtement des représailles sournoises en donnant naïvement vos coordonnées complètes…)
    Pour soutenir Sakharov dans l’URSS stalinienne de Brejnev, Amnesty International demandait d’envoyer des lettres en sa faveur.
    Pour soutenir Clément Weill-Raynal dans l’EURSS démocraturienne de Macron il vous suffit d’en faire autant.

  8. Alexcendre 62

    Pour le traitement de ce journaliste : ni étonné ni surpris c’est un élément de plus expliquant le degré de notre situation , mais beaucoup n’auront toujours pas compris je parle de ceux qui ne veulent pas voir et qui ne verront jamais .

  9. Charles Martel 02

    Si on doutais encore du musellement de la presse par la Macronie, là tout doute est levé.. Si on avait vu des groupes d’extrême droite faire de la casse il ne fait aucun doute que ça aurait été couvert a grands coups de zoom et on aurait même trouvé un politicard gaucho de service pour venir pousser des cris d’orfraie en direct, mais là c’était la racaille musulmane qui était à l’œuvre alors circulez ya rien à voir, tout va bien….

  10. ROLAND CULE

    38 ans de l’O R T F A FRANCE TELEVISION (en passant par F R 3- France 3 etc ) on étaient une poignée à se battre déjà à l’époque , quand mite ranse (mitterand) a fait la chasse aux sorcières et dans les années 80 avec la génération Bétacam (journaliste reporteur d’images ) ce que j’ai été pendant 30 ans déjà on sentait les prémisses de la censure et des syndicats collabos ( s n j-c g t)

  11. desespoir50

    Si les veaux Français n’ont pas conscience que les 99% de journaputes forment un ministère de la propagande, comme le faisait hitler avec goebbels comme chef, c’est à pleurer.
    J’espère qu’avec cette piqure de rappel la pressetituée Française va perdre encore une grosse louche de lecteurs.

  12. frejusien

    Circulez, y a rien à voir !
    en un mot, ne venez pas gâcher la fête !
    il faut faire croire à toute la France derrière ses écrans télé que tout se passe bien et que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes
    Bonne nuit les petits…..

  13. JEAN

    Les journalistes ne doivent pas penser et encore moins dire la vérité, le bon peuple doit se sentir en sécurité, ce que ce journaliste a dit est contraire à ces principes, le citoyen ordinaire risque de poser sa bière et de se poser des questions sur le vivre ensemble, c’est pas bon ça, rendors toi citoyen tout va bien

Comments are closed.